Fibre dans les campagnes : Bouygues Telecom et SFR à l'offensive

 |   |  415  mots
Nous avons la volonté d’offrir à tous nos clients fibre les mêmes services, au même niveau de qualité, indépendamment de leur situation géographique, affirme Yves Legrand, directeur général adjoint des opérations techniques de Bouygues Telecom, dans le communiqué.
"Nous avons la volonté d’offrir à tous nos clients fibre les mêmes services, au même niveau de qualité, indépendamment de leur situation géographique", affirme Yves Legrand, directeur général adjoint des opérations techniques de Bouygues Telecom, dans le communiqué. (Crédits : DANIEL MUNOZ)
L'opérateur de Martin Bouygues et celui de Patrick Drahi ont annoncé coup sur coup qu'ils allaient proposer leurs offres dans de nouveaux territoires peu densément peuplés.

Pendant longtemps, en matière d'Internet à très haut débit, seules les grandes villes et les zones peu peuplées intéressaient les grands opérateurs nationaux. Cette période est révolue. Désormais, les campagnes, même si elles sont moins densément peuplées, constituent aujourd'hui des réservoirs de clients potentiels prioritaires. Voilà pourquoi, ces derniers jours, Bouygues Telecom et SFR ont annoncé qu'ils allaient proposer leurs offres sur de nouveaux territoires ruraux. Y compris lorsqu'ils ne sont pas propriétaires des réseaux.

Le 19 juin, Bouygues Telecom a annoncé qu'il proposait désormais ses offres de fibre dans quatre communes du Pas-de-Calais : Corbehem, Izel-les-Équerchin, Quiéry-La-Motte et Sailly-en-Ostrevent.

"Ces villes, situées en périphérie de Douai, sont raccordées en fibre optique via le Réseau d'initiative publique [RIP, Ndlr] local, baptisé THD 59-62 et déployé par Axione", précise l'opérateur dans un communiqué. Sachant qu'en février dernier, "Bouygues Telecom avait débuté la commercialisation dans le département du Nord, lui aussi couvert par ce même RIP".

Les mêmes offres que dans les grandes villes

"Nous avons la volonté d'offrir à tous nos clients fibre les mêmes services, au même niveau de qualité, indépendamment de leur situation géographique", affirme Yves Legrand, directeur général adjoint des opérations techniques de Bouygues Telecom, dans le communiqué. "Un foyer raccordé à un RIP sur lequel nous sommes présents commercialement dispose par conséquent des mêmes offres Bbox que nos clients des grandes agglomérations, sans surcoût, sans compromis."

Le 20 juin, c'est SFR qui a annoncé son arrivée sur les réseaux de l'opérateur d'infrastructures Covage, spécialisé dans la couverture des zones peu denses. Concrètement, les deux acteurs ont signé un accord permettant à l'opérateur de Patrick Drahi de commercialiser ses offres de fibre dans les territoires de son partenaire.

"SFR, par la signature de cet accord, confirme sa volonté de proposer ses offres sur l'ensemble du territoire, y compris dans les zones où les déploiements sont assurés par des tiers", lit-on dans un communiqué conjoint.

Covage, pour sa part, qui a déjà déployé 527.000 prises fibre, assure que "avec cette signature, il a su convaincre des opérateurs d'envergure et réaffirme ainsi sa volonté de faire venir tous les opérateurs nationaux sur ses réseaux".

Lire aussi : Fibre dans les campagnes : Bouygues Telecom arrive dans le Grand-Est

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/06/2018 à 11:19 :
Extrait : "seules les grandes villes et les zones peu peuplées intéressaient les grands opérateurs nationaux".


Les zones peu peuplées, vraiment ?????

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :