Malgré les restrictions, Huawei va construire son usine d’équipements 5G en France

 |  | 691 mots
Lecture 4 min.
Le groupe chinois mise sur cette usine pour approvisionner l'Europe en équipements 5G.
Le groupe chinois mise sur cette usine pour approvisionner l'Europe en équipements 5G. (Crédits : MICHELE TANTUSSI)
Alors que plusieurs pays européens ferment leurs portes au géant chinois des télécoms, celui-ci a donné le coup d’envoi de la construction d’une usine d’équipements 5G, la première hors de Chine, près de Strasbourg.

Huawei reste déterminé. Alors que de nombreux pays européens prennent des mesures pour l'écarter du marché de la 5G, le géant chinois des télécoms et des smartphones espère préserver ses positions sur le Vieux Continent. En témoigne le coup d'envoi officiel, ce mardi, de son projet d'usine d'équipements 5G, lors d'une conférence de presse à Strasbourg. Celle-ci se situera à Brumath, à une dizaine de kilomètres de la capitale alsacienne. Sa construction débutera dans le courant de l'année prochaine. Elle devrait, aux dires de Huawei, être pleinement opérationnelle en 2023. Pour le groupe chinois, il s'agit d'un investissement de 200 millions d'euros. Cette usine emploiera 300 personnes au début, 500 à terme.

Le site de Brumath a notamment été choisi pour sa situation géographique...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/01/2021 à 11:48 :
Mais pourquoi ne vend-on pas toute la FRANCE tout de suite aux Chinois ? Comme ça on n'en parlera plus !!!!!!!!!!!!!!!!!!
Il n'y a bien que BIDEN qui ait un peu de clairvoyance en ce moment !!!!!!!
a écrit le 27/01/2021 à 10:18 :
Ils créent 300 emplois. Quand ils y seront, si on achète pas leur matériel 5G, ils menaceront de licencier tout le monde. Quelle sera la réponse étatique ? (A moins qu'ils aient déjà un accord !!)
a écrit le 27/01/2021 à 8:05 :
Est ce une coentreprise 51 % français 49 % huawei comme en chine ? Certainement non. Nos "élites" nous vendront jusqu'à l'os pourvu qu'ils puissent se maintenir.
a écrit le 26/01/2021 à 21:42 :
Les produits chinois, c'est non !
a écrit le 26/01/2021 à 19:48 :
horreur...
a écrit le 26/01/2021 à 19:20 :
Les chinois nous volent et nous pillent ... non ?... ils ne nous rendent pas la pareille en affaires ... non ? ... les autres pays européens les bloquent ... et nous on les laisse faire ... comme d'habitude ... franchement c'est à n'y rien comprendre ... c'est désespérant de connerie ... c'est à pleurer ...
a écrit le 26/01/2021 à 17:52 :
L'usine Huawei sera l'annexe de l'ambassade de Chine, et devrait fournir celle-ci en matériel d'écoutes 😁
a écrit le 26/01/2021 à 14:58 :
Un chinois qui fait construire en France, la vache, il a vraiment un truc à se faire pardonner hein !? ^^
Réponse de le 26/01/2021 à 18:58 :
ou à espionner...le parlement européen n' est pas si loin...il y aune base us coté Allemagne...bref un vrai cheval de troie...quel édile local prendra la responsabilité ou/et l' argent corrompu pour de délivrer le permis de construire ?
Réponse de le 27/01/2021 à 10:34 :
Après 4 ans à notre tête cette tribu d'hurluberlus vous pensez qu'il y a encore un truc à voler ?

Non à mon avis les espionnes russes et chinoises sont déjà reparties dans leurs pays avec tout ! ^^

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :