Peu confiant dans les perspectives du pays, Axa envisage de réduire son exposition au marché immobilier français

 |   |  181  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Axa va réduire son exposition au marché français de l'immobilier, préoccupé par les perspectives de développement économique du pays.

Inquiet par la situation économique du pays, Axa enisagerait de réduire son exposition au marché français de l'immobilier selon le directeur général d'Axa Real Estate dans le Financial Times de lundi. Selon Pierre Vaquier, "les fondamentaux de l'économie sont faibles et le pays a engagé moins de réformes d'envergure que d'autres pays en Europe", indique Pierre Vaquier. "(L'économie française) devient progressivement une économie parmi d'autres dans le peloton."

Mettre l'accent sur le Royaume-Uni, l'Allemagne et la Scandinavie

Axa Real Estate compte aujourd'hui 42 milliards d'euros de bureaux, magasins et bâtiments industriels sous gestion, dont près d'un tiers en France. Pointant également du doigt la politique fiscale du gouvernement, l'assureur a l'intention de céder une partie de son portefeuille immobilier français lors des deux prochaines années et est déjà en discussion pour vendre certains bâtiments. Pierre Vaquier a précisé toutefois que si le groupe entend désormais mettre l'accent sur les marchés allemand, britannique et scandinave, la France demeurera un marché coeur pour Axa Real Estate.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/03/2013 à 10:10 :
Je suis d accord avec vous. L immobilier est devenu un produit de spéculation . En espérant qu on revienne à la normale .
a écrit le 25/03/2013 à 22:11 :
Si la majorité des assureurs cherchent à diversifier leur portefeuille immobilier (depuis quelques années maintenant...) c'est pour préserver la rentabilité des contrats d'assurance (une bonne partie de l'épargne des français). Si l'assureur n'arrivait pas à atteindre une rentabilité jugée suffisamment attractive il perdra des clients/assurées...
a écrit le 25/03/2013 à 21:51 :
L'immobilier est surévalué en France, il est totalement logique de liquider ces actifs immobilier avant la baisse des prix; Axaprend la décision qui s'impose.
a écrit le 25/03/2013 à 17:45 :
Dans sa dernière chronique audio intitulée : " Bâtiment, la MEZ est dite !" , la webradio indépendante AWI revient sur le plan d'urgence annoncé jeudi dernier par François Hollande pour relancer l'activité du secteur du bâtiment. D'où un titre provocateur : la "MEZ" n'étant autre qu'une mesure à effet zéro. Et la décision du groupe AXA de réduire son exposition au marché français de l'immobilier confirme la dimension du malaise qui gagne la valeur pierre.
a écrit le 25/03/2013 à 16:51 :
Avez-vous remarqués que ceux qui parle le mieux de l'argent se sont ceux qui n'en n'on pas.
Réponse de le 25/03/2013 à 21:52 :
Axa n'a pas d'argent ??? Ah ah ah .
a écrit le 25/03/2013 à 14:41 :
Il se réveillerait pas un peu trop tard pour le bien de sa société? Enfin s'il décide de mettre en vente un nombre considérable de biens, ça pourrait déclencher la fin de la bulle ce qui ne sera pas plus mal.
a écrit le 25/03/2013 à 14:20 :
Selon le journal Allemand «Allgemeine Bauzeitung » du début de cette année et d?après « Arch Vision » qui a publié un rapport auprès de 1200 architectes Européens (http://www.arch-vision.eu/products/Report-impression-Orientation-Media-Consumption.pdf) la tendance est généralement à la baisse ? pas seulement en France !! Leurs carnets de commande doivent être revus à la baisse. Les plus touchés par le recul des commandes sont l?Italie, la France et l?Espagne. Je comprends tout à fait les soucis des Français ? si la morosité règne et la situation économique incertaine pourquoi investir dans une maison ?? Si j?étais en France je profiterai justement de cette morosité ambiante, ainsi que des taux exceptionnellement bas. D?autre part le prix des biens immobiliers en France est franchement exagéré. La bulle finira bien par exploser.
a écrit le 25/03/2013 à 13:00 :
Lorsque l'Etat contrôle et dilapide 56% du PIB national il n'y plus de place pour l'initiative, plus de place pour la création, plus de place pour l'investissement, plus de place pour les vivants. Il ne restera en France plus que des fonctionnaires !
Réponse de le 25/03/2013 à 21:53 :
Fonctionnaires ??? Vous délirez, ce sont les retraités et les chomeurs qui coutent le plus cher, vérifiez vos chiffres !!!
a écrit le 25/03/2013 à 12:08 :
AXA prend simplement acte qu'il ne faut pas s'attendre à ce que ce gouvernement fasse réellement des réformes économiques de gestion et cesse d'assommer les entreprises et les particuliers. AXA en tire les conséquences et, comme beaucoup, commence à quitter la France. C'est une question de survie!
Réponse de le 25/03/2013 à 14:08 :
En plein accord. Vous êtes en dessous de la vérité Sixsous car si vous comptez les indirects en plus c'est plutôt 70 % du PIB.. La fiscalité écrasante est seule responsable de la déconfiture actuelle de notre Pays, mais une large majorité de Français ne comprend strictement rien à l'économie.
Réponse de le 25/03/2013 à 18:26 :
+1
a écrit le 25/03/2013 à 11:48 :
axa quand tu as une assurance vie; ils te disent que tu crains rien; quand je rappelle mon contact elle me dit que je crains rien pour mon maigre placement,; et ajoute ne m'appelez plus c'est plus la peine; j'ai résilié illico j'avais donc raison la zone euro est un placement à risque avec ces fonds garanties en euros ! de toute façon qui veut rester en france pas les assureurs, pas les entrepreneurs, ce qui ont de l'avenir en france ce sont les fonctionnaires c'est tout; en temps de guerre ils sont payés pas le privé ! et en plus ils sont mécontent de leur sort. quant aux banquiers et les politiciens se sont des gens malhonnêtes; les uns vous donne une misère comme interêts quant aux politiciens ils font du politiquement correct avec leurs chers amis les médias ;
Réponse de le 25/03/2013 à 13:11 :
Rien ne vous empêche de placer vos sous dans une assurance vie ailleurs à l'étranger, c'est permis, il faut juste la déclarer dans votre déclaration annuelle d'impôt sur le revenu. Par ailleurs vous n'êtes pas obligé d'investir dans des fonds garantis en euros, le choix est bien plus large. Enfin que les banquiers ne soient pas exempts de reproche c'est exact, mais le niveau des taux offert n'est pas de leur fait (cela dépend de la BCE), Dernier point: les banquiers les plus sérieux et sûrs sont ceux qui vous offriront les taux les plus bas, car ils ne savent plus quoi faire des dépôts et ceux qui vous offrent les taux les plus hauts sont les plus risqués, à éviter si vous tenez à vos sous (c'était cas des banques de Chypre).
Réponse de le 25/03/2013 à 22:12 :
merci de vos conseils; j'opterai plutôt pour du concret et du tangible en matière de placement
a écrit le 25/03/2013 à 11:43 :
Sarko a bien contribué à creuser le trou en favorisant les rentiers immobiliers plutôt que les entreprises. Mon bon monsieur vous regrettez votre petit Nico l'affairiste mais il faut être raisonnable : la hausse continuelle des prix et les loyers, tout ça subventionné et defiscalisé, ça ne pouvait pas durer avec des entreprises tondues par les charges et des gens qui s'endettent faute de revenus !
Réponse de le 25/03/2013 à 12:58 :
Un petit rappel sur l?historique des taux de cotisation CSG-CRDS-RSA sur le revenu locatif
Janvier 97 3.9 %
Janvier 98 10 %
Juillet 2004 10.3 %
Janvier 2005 11 %
Janvier 2009 12.1 % (sarko)
Janvier 2011 12.3 %(sarko)
Octobre 2011 13.5 % (sarko)
Janvier 2012 15.5 % (sarko)
+ 1 mois de dépot de garantie
Réponse de le 25/03/2013 à 13:21 :
Diagnostique erroné: 1/ l'immobilier est surtaxé (enregistrement, revenu, plus-values, taxes diverses sur la construction), 2/ de cette sur taxation et de lois foncière proprement absurdes l'offre est insuffisante et donc les prix ont monté et donc les loyers, 3/ l'état pour pallier le déficit d'offre a créé des dispositifs dérogatoires (Scellier, Diflot, Borloo etc) qui se sont révélés des attrapes gogos ne profitant qu'aux promoteurs. Si on veut que les prix baissent et se loger facilement, il faut faire l'inverse : faciliter la construction (et l'offre foncière) et l'investissement par des dispositifs de droit commun, c'est une révolution mentale dont je doute qu'elle soit faisable par les actuels gouvernants.
Réponse de le 25/03/2013 à 14:11 :
Et qu'est-ce qui nous empêche de revenir à zéro...??
Réponse de le 25/03/2013 à 21:56 :
40 milliards de subventions de l'immobilier par l'état, c'est ça que vous appelez trop taxé ??? Vous les oubliez ces subventions peut-être ???
a écrit le 25/03/2013 à 11:32 :
"Real Estate"ça veut dire quoi? Voleur, escroc...? Real Estate Developpement, encore une "couillonade" anglo-saxonne....D'ailleurs, qu'y a-t-il de bon qui nous vienne des Anglais et des Américains? Coca, MacDo, Kfc... autant dire RIEN.
Réponse de le 25/03/2013 à 12:04 :
L'artificiel quoi. Tu prends une plante, tu en fais un arôme artificiel chimique qui coute moins cher à fabriquer. Tu prends de la vraie viande, tu en fais un mélange de plein de trucs chimiques...Tout devient chimique, artificiel..
Réponse de le 25/03/2013 à 12:15 :
Real Estate ça veut dire immobilier en anglais.

Y a aussi BNP PARIBA REAL ESTATE.

Commentaire de beauf qui n'a jamais voyagé, je vous conseille le DR PEPPER (forest gump), très sucré à la cerise et très bon!
Réponse de le 25/03/2013 à 13:20 :
@chris: +1, JB38 ne va sans doute rarement plus loin que le bout de son champ (n'y voyez pas la un commentaire desobligeant pour une quelconque categorie socio-professionnelle; on peut etre travailleur du secteur primaire et voyager/etre cultive. Ce n'est en tout cas pas le cas de JB38...)
a écrit le 25/03/2013 à 11:30 :
La faute à qui si les salaires ne montent pas et les loyers montent ? La faute à qui si les entreprises délocalisent en Chine ? La faute à qui si les riches ne veulent pas payer d?impôts ?
a écrit le 25/03/2013 à 11:22 :
AXA ,comme d'autres assureurs "pompe" l'épargne des Français pour ensuite l'investir hors de France, dans le seul but de faire du profit pour ses actionnaires. Il faut nationaliser les Banques et les Assurances avant qu'elles ne s'installent ailleurs, hors de contrôle des états, de la démocratie.
Réponse de le 25/03/2013 à 14:04 :
Le francais veut du rendement et que ses fonds sont garantis. Alors pour AXA il y a deux choix possibles soit investir à l'étranger dans les pays qui ont des perspectives de croissance pour faire du rendement et payer le francais, soit "enfumer" l'épargnant en investissant dans des plans médiocres et/ou risqués en France et se réfugier derrière le nationalisme si ça rate. Vous avez raison il est honteux qu'AXA tente d'investir l'argent des épargnants aux mieux de leurs intérêts et non en fonction des intérêts de la NATION ! L'épargnant doit dans un esprit de sacrifice républicain accepter de perdre son épargne pour maintenir à flots notre économie chancelante....
a écrit le 25/03/2013 à 11:22 :
AXA ,comme d'autres assureurs "pompe" l'épargne des Français pour ensuite l'investir hors de France, dans le seul but de faire du profit pour ses actionnaires. Il faut nationaliser les Banques et les Assurances avant qu'elles ne s'installent ailleurs, hors de contrôle des états, de la démocratie.
Réponse de le 25/03/2013 à 12:57 :
Cher JB38, la nationalisation ?? Cela a déjà été fait en 1945 puis en 1981, les résultats furent assez médiocres. Sachez que faire du profit pour ses actionnaires est normal et qu'investir l'épargne hors de France n'a rien d?infâme, surtout dans le cadre européen (il est curieux de voir combien les principes européens les plus fondamentaux ne sont pas assimilés par certains). Par ailleurs le contrôle des baques et des assurances par l'état existe de longue date et même si ces établissements transféraient leur siège ailleurs le contrôle sur leurs opérations en France serait toujours effectif.
a écrit le 25/03/2013 à 11:17 :
Le gouvernement (par manque de courage et de compétence) n'ayant pas fait les réformes nécessaires, la société AXA prend tout simplement les dispositions qui lui permettront de continuer d'exister.
Réponse de le 25/03/2013 à 15:04 :
Avec plus d'un an de retard ... En gros on se dégage du marché Français qui risque de s'écrouler et on se repositionne sur d'autres marchés pour y créer une nouvelle bulle et faire du gras sur le dos des populations.
Réponse de le 31/10/2015 à 12:59 :
rt2pm espérons que Poutine n'a pas fait ça comme en Ukraine
a écrit le 25/03/2013 à 11:09 :
La confiance se perd et à force de stigmatiser les entrepreneurs et les riches, on finit par récolter ce qu'on mérite. Hollande est sur le point de mettre la France à genou. Élu par défaut face à DSK puis également par défaut face à Sarkozy (grâce à l'anti-sarko médiatique), il se retrouve à un poste dont il n'a ni le profil ni l'envergure. Ses mensonges, son idéologie, sa piètre équipe de pseudo ministres et ses lacunes économiques finissent par faire craindre le pire. Pas d'économie de dépense publique, pas de réforme, et une fiscalité écrasante vont très vite venir à bout d'un système révolu. A ce rythme, la banque route arrivera avant la fin du quinquennat.
a écrit le 25/03/2013 à 11:06 :
Veulent-ils qu'on fasse une énième loi pourquoi pas "DUFLOT" , pour eux et qu'ils puissent bloquer le marché encore à la hausse bien sûr qu'ils ne s'y prendraient pas autrement.
a écrit le 25/03/2013 à 11:02 :
AXA à simplement compris qu?avec les lois fiscales mis en place en France, l?économie est morte pour au moins 5 ans et que seuls les pays du Nord permettront de survivre. Beaucoup de gens en France n?ont pas encore compris que cette fiscalité débile sur l?immobilier va TUER l?industrie française en commençant par le BTP.. Et ce n?est pas la réduction de la TVA à 5 % sur l?immobilier qui va relancer la machine, car si le BTP existait en France c?était l?épargne constructive des français . En taxant les gens qui investissaient à faire construire et acheter de l?immobilier on a simplement régénéré la lutte des classes, encore une idée débile, puisque dans notre société, une fois élus, on note le comportement des politiques, les plus souvent ignares créant ainsi de nouveau chômeurs, beaucoup plus de chômeurs. Nous serons à plus de 3.5 millions de chômeurs en mi 2013, et ce n?est pas fini !
a écrit le 25/03/2013 à 10:52 :
il faut tenir compte de cette stratègie d'axa et faire en sorte de sortir rapidement des portefeuilles d'actions que nous pourrions avoir chez AXA et investir nous même dans l'immobilier je crois plus à mon patrimoine immobilier perso que mes actions chez AXA !!!!
Réponse de le 25/03/2013 à 12:21 :
@skippaco : AXA est en ce moment en hausse de 2.65 %; Vous êtes libre à croire en vôtre "patrimoine"; les machés seront libre à lui attribuer une valeur! Bonne chance à vous et surtout à ceux qui le jour de vente de votre "patrimoine" se régaleront....
a écrit le 25/03/2013 à 10:41 :
IL faut nationaliser axa .
Réponse de le 25/03/2013 à 11:25 :
nos politiques searaient incapables de le gérer ils ne savent calculer qu'en voix
Réponse de le 25/03/2013 à 12:10 :
Nationaliser AXA ?!!!! La bonne blague.... Déjà, avec quel argent ? Et surtout dans quel but ??? AXA est une entreprise rentable qui a su, et doit s'adapter, à l'environnement économique et se développer fortement à l'étranger. En plus, la décision prise est pleine de bon sens et une compagnie d'assurances doit gérer ses actifs efficacement si elle veut pouvoir payer ses sinistres... Je ne suis pas sur qu'un fonctionnaire nommé à la tête de cette compagnie arriverait à atteindre cet objectif
a écrit le 25/03/2013 à 10:40 :
va pouvoir faire des logements sociaux ! ... sur les champs élysées .
a écrit le 25/03/2013 à 10:25 :
suite logique des déclarations de mme duflot qui va détruire l'immobilier comme mr montebourg a détruit l'industrie .comment voulez vous avoir confiance au bout d'un an ils n'ont toujours pas dit où ils vont faire des économies des ECONOMIES genre suppression de 20 ministéres du sénat de la moitié des députés ,les agences d'état les sous préfectures les comités théodule toutes ces économies qui ne bloqueraient pas la croissance
Réponse de le 25/03/2013 à 11:12 :
Selon vous, Montebourg a détruit l'industrie en quelques mois et Duflot va détruire l'immobilier. Bien, bien, bien, c'est faire peu de cas de dizaines d'années d'incurie où on a favorisé la constitution de rentes immobilières et la hausse des prix sans commune mesure avec la croissance économique faiblarde et la stagnation des revenus des actifs. Dites plutôt que vous avez peur de payer plus d'impôts sur l'immobilier...
Réponse de le 25/03/2013 à 11:44 :
Pas de problème. Les rentiers de l'immobilier commencent a sentir le vent tourner: l'état arrête enfin de financer les hausses de prix et de subventionner les rentiers sur le dos des contribuables. En effet, c'est un signal fort de la part de soi-disant investisseurs institutionnels que la fête est finie.
Réponse de le 25/03/2013 à 13:55 :
les logements sociaux coutent encore plus cher que les subventions compensées par des rentrées de tva et des créations d'emplois .
a écrit le 25/03/2013 à 10:21 :
Il n'y a plus qu'à faire savoir aux ASSURES français comment AXA joue CONTRE ( quelles qu'en soient les "bonnes "raisons) son pays ! Les agents ne pourront pas se plaindre de vendre de + en + difficilement les produits de cette grande entreprise "PATRIOTE " . Belle campagne de pub....
a écrit le 25/03/2013 à 10:17 :
les rats quittent le navire
a écrit le 25/03/2013 à 9:59 :
Après les résultats électoraux du député de l'OIse, peut-être que Jeudi SAINT, il va venir annoncer à la France, la DISSOLUTION de l'ASSEMBLEE NATIONALE, et une plus juste représentation nationale POUR LUI DONNER des IDEES neuves qu'ILS N'ONT PAS.
a écrit le 25/03/2013 à 9:54 :
Et pour les particuliers ? Hollande a bloqué l'immobilier : trop d'impôts, impossible la transmission de quelque chose vers les enfants, plus-value dès le 1er euro gagné, les loyers doivent être inférieurs à ceux pratiqués et seront ajouté à nos salaires. Et pourtant vendre, même à moindre coût : pour aller placer ses sous en banque ?! Vu que c'est de + en + risqué, vaut mieux garder son immobilier et attendre la fin du quinquennat de Hollande. Et l'économie française est au point mort et tout le monde attend l'après HOLLANDE
Réponse de le 25/03/2013 à 11:51 :
Toute la hausse des prix de ces derniers années s'est faite sur les subventions de l'état Sellier, déduction des intérêts et d'autres trucs sympa comme cela. Sans dire que c'est tous les français qui ont finance avec leurs impôts. Maintenant, après de plus-values de plus de 100% les rentiers se plaignent..... Cherchez l'erreur....
Réponse de le 25/03/2013 à 14:44 :
Il y a quand même des gens qui ont travaillé et qui souhaiteraient transmettre les fruits du travail de toute leur vie à leurs enfants ! Je suis jeune retraitée et on va attendre le retour de SARKOZY car lui a toujours respecté les retraités et trouvé normal que l'on puisse faire une transmission vers nos enfants.
a écrit le 25/03/2013 à 9:46 :
Félicitations. Espérons que le prix de l immo baisse de moitier. Se loger c est comme se nourrir. Si les gens perdent des plumes ce sera que normale. Investissez dans l économie.
Réponse de le 25/03/2013 à 10:39 :
l'immobilier participe à l'économie en employant une main d'oeuvre de qualification très variées, en faisant travailler de nombreux artisans etc.les prix sont le résultat entre l'offre et la demande d'une part, le coût du foncier et l'évolution des normes qui améliorent souvent positivement mais aussi renchérissent le coût de la construction. La question est plutôt de savoir comment éviter la flambée des prix de façon intelligente. Et là la fiscalité actuelle contribue à la pénurie de logements donc au maintien de prix élevés.
Réponse de le 25/03/2013 à 10:41 :
je me sens obligé de répondre devant tant de bétises.

Si on construit moins de logements, alors que la demande continue de monter, les prix n'auront pas tendance à baisser. Loi de base offre-demande

Le BTP c'est 1 salarié sur 12. Donc quand on investit dans l'immobilier on investit dans l'économie.

Mais vous avez raison taxons "ces salauds de riches!" Supprimons les allocations aux ménages aisés! Sauf que maintenant en France être "aisé" c'est être à deux et travailler au smic. Taxons "ces salauds de travailleurs" c'est pas juste ils gagnent de l'argent.
a écrit le 25/03/2013 à 9:43 :
C'est une bonne idée d'être préoccupé par la future dégringolade du marché immo. Il restera la panique pour ceux qui sont dans le déni.
a écrit le 25/03/2013 à 9:42 :
c'est pas duflop qui voulait que les assureurs prennent plein de logements qu'ils pourraient louer gratuitement a des gens qui n'ont pas l'intention de payer? ah ben c'est bete, les assureurs font tt le contraire car ils savent de quel cote vient le vent... ;-)))))))))
Réponse de le 25/03/2013 à 10:13 :
+ 1 même pas patriotes ces assureurs !
a écrit le 25/03/2013 à 9:35 :
AXA ne sera pas le seul à fuir la FRANCE avec cette politique nauséabonde , les exemples ne manquent pas !!! IL est grand temps que les choses et les gens changent .... Avec plus de réalisme et de compétence surtout !!!
a écrit le 25/03/2013 à 9:35 :
L'économie française n'est plus qu'un gros ballon percé qui se dégonfle lentement mais sûrement.
Réponse de le 25/03/2013 à 18:43 :
Vous les Français, vous etes incroyables. Chez nous en Allemagne l'immobilier est resté une valeur d'usage et non de spéculation.
C'est bien cela qui vous mine en France, cette tranche de la population qui pense avoir tous les droits parce qu'elle a de l'argent.
Commencez par loger vos hordes de SDF, qui quel que soit le gouvernement, sont une honte.
Alors quand je lis les propos ici, je suis effarée... surtout par l'immodestie de certains.
Heudu

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :