Logement : les mesures d'urgence prises par Duflot tombent à pic

 |   |  344  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : AFP)
Lors du premier trimestre de 2013, près de 84 000 logements ont été mis en chantier sur l'ensemble du territoire français, soit une baisse de 11,2 % par rapport au premier trimestre de 2012. Les mesures présentées ce jeudi matin par Cécile Duflot en conseil des ministres ne seront pas de trop pour redresser la situation.

Les mesures d?urgences prises par le gouvernement ne seront pas de trop pour redresser le secteur du bâtiment, durement touché. Selon les chiffres du ministère du Logement, seulement 84 000 logements ont été mis en chantier sur l?ensemble du territoire français lors du premier trimestre 2013, soit une baisse de 11,2 % par rapport au premier trimestre de 2012. Au dernier trimestre de l?année 2012, les mises en chantier s?étaient élevées à 96 639, déjà en baisse de 28,4% par rapport à l?année précédente. Sur la période avril 2012-mars 2013, les mises en chantier ont baissé de 18%, à 335 900.
C?est dans ce contexte que Cécile Duflot a présenté ce matin au conseil des ministres un projet de loi pour fluidifier rapidement la construction de logements. Ce projet regroupe en fait les "dispositions d?urgence" de la loi sur le logement et l?urbanisme qui sera présentée au début de l?été prochain en conseil des ministres. 

L'ordonnance pour densifier et accélérer

Ce jeudi matin, c?est par voie d'ordonnance, une procédure législative accélérée, que le gouvernement a proposé plusieurs actions. Il souhaite ainsi rapidement "accroître la densification en favorisant la transformation de bureaux en logements (...) et la surélévation d?immeubles pour la création de logements". En parallèle, l'Etat pourra intervenir pour réduire le délai de traitement des recours contentieux et lutter contre les recours abusifs de tiers qui n'ont pas d'intérêt à agir, détaille le compte-rendu du Conseil des ministres.

Les mesures "qui nécessitent une concertation plus longue, seront présentées dans le projet de loi relatif à l?urbanisme et au logement qui sera délibéré en conseil des ministres à l?été 2013", indique par ailleurs le compte-rendu du conseil des ministres. Il ajoute enfin que "cette réforme plus large permettra d?amorcer la transition écologique des territoires, en réconciliant développement de l?offre de logements et viabilité écologique, dynamique économique et préservation de la biodiversité".  
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/05/2013 à 17:35 :
très bonne nouvelle pour les sous-traitants roumains, bulgares et polonais qui payent leur ouvrier aux lance-pierres en toute légalité ( merci l'europe )
a écrit le 05/05/2013 à 0:04 :
Si Cécile DUFLOT n'avait pas complètement BLOQUE l'IMMOBILIER, les PROPRIETAIRES seraient là ! Mais ces derniers attendent des jours meilleurs ! Ils n'ont pas peur de perdre, rassurez-vous, ils savent ce qu'ils font !
Réponse de le 05/05/2013 à 7:29 :
Ca fait plaisir de voir ce genre de commentaire : c'est la preuve que C Duflot est efficace pour faire baisser les prix de l'immobilier, que les perspectives de s'en mettre plein les poches avec ce secteur fondent enfin comme neige au soleil, courage Cécile.
Réponse de le 05/05/2013 à 21:11 :
Les mises en chantiers dans le neuf sont en baisse depuis 2011. Peut-être vous l'ignoriez, c'est un fait qui a été publié depuis longtemps. Ce n'est pas nouveau. De même que le dispositif Scellier est en désaffection depuis 2011. Le gouvernement actuel a rebaptisé le dispositif en Duflot et a même augmenté la réduction d'impôt. Je ne vois pas en quoi Duflot bloque les investissements. Faut arrêter de dire n'importe quoi et se renseigner si vous ne savez pas sur la situation depuis 2011. Peut-être ignorez vous l'exonération des plusvalues sur les résidences secondaire a été supprimée. C'est pas du Duflot ça c'est du Sarkozy fin 2011.
Réponse de le 06/05/2013 à 11:12 :
par hasard juste avant les élections, moi perso ça ne me fera pas oublier tout ce qui a été voté dans la précipitation et qui a bien fait monter les prix : en 2017 je vous garantis que je m'en souviendrait, braves gens à la mémoire de poissons rouge.
a écrit le 02/05/2013 à 22:25 :
Une vingtaine de tours de 1km de haut comme à Dubai (une par arrondissement) et c'est réglé, tout le monde pourra habiter Paris intra muros ! (humour, pas taper)
a écrit le 02/05/2013 à 21:01 :
Un journaliste va-t-il enfin s'intéresser au fait que la construction neuve collective (sociale et libre) est ENTIEREMENT bloquée par le retard 1) d'un décret d'application de l'article 80 de la loi de finance (le dispositif Duflot), qui précise les conditions d'intervention des Préfets pour baisser les plafonds de loyers et 2) par le retard incroyable de la validation des moteurs de calcul de la RT2012 pour les bureaux d'étude thermiques?! Ce gouvernement bloque toute construction neuve de son propre fait. C'est ahurissant et tout le monde s'en fiche!
Réponse de le 03/05/2013 à 9:59 :
Et bah vous prenez votre courage à deux mains et vous faites un référé injonction au Conseil d'Etat: cela vous coutera 35 euros de droit de timbre et 10 euros de recommandé... et vous aurez vos décrets dans 1 ou 2 mois ...
Réponse de le 03/05/2013 à 10:05 :
La RT quoi ? Attendez il savent même pas ce que c'est... RTT2013, là , ca leur cause.
Z'êtes fatiguant à demander des trucs tout le temps.
1° vous voulez des décisons ! 2° vous voulez qu'elles soient efficaces ! Z'êtes dingue , oh, on est en F.R.A.N.C.E....le pays où on fait du bruit avec la bouche ! HElloooooo. Faut se réveiller les gars...
Réponse de le 03/05/2013 à 12:44 :
Merci pour le conseil, mais le référé injonction ne peut être mobilisé qu'en cas d'action de l'administration, qui porterait un grave préjudice à une liberté individuelle... Il me paraît difficile d'expliquer au TA qu'une absence d'action puisse porter un quelconque préjudice... Des infos supplémentaires?
Réponse de le 05/05/2013 à 10:53 :
c'est exact qu'on attends le décret pour la loi duflot, cependant , vous avez quand même l'essentiel qui a déjà été prévu, voir http://www.loi-duflot-conseil.fr
a écrit le 02/05/2013 à 19:58 :
du pipeau ou du pipo?
a écrit le 02/05/2013 à 19:43 :
Non ne densifiez pas ! En IDF les transports sont déjà archi saturés aux heures de bureau ! Sortez les entreprises des zones tendues. C'est la bonne solution. Merci.
a écrit le 02/05/2013 à 19:30 :
Les prix immobiliers sont beaucoup trop élevés, à cause des mesures d'aide Scellier, PTZ etc, qu'il faut supprimer défonitivement, et à cause des taux d'intérêt trop bas de la BCE et autres, qui gonflent les prix et donc nuisent aux acheteurs et aux jeunes en particulier. Il faut donc supprimer toutes ces aides, ce qui va dégonfler, enfin, les prix immobiliers. Mais en attendant les ventes seront faibles, c'est un mal nécessaire avant une amélioration quand les prix seront plus bas, revenus à un niveau normal.
Réponse de le 03/05/2013 à 8:45 :
gardez votre argent de cote, la bulle ne devrait pas tarder a se degonfler fortement ( meme si les experts du secteurs pensent que ca va monter d'au moins 15%/an pdt les 10 prochaines annees)
a écrit le 02/05/2013 à 19:24 :
soyons sérieux, s'il manque 10000 logements s'il manque 13500 voiture par mois .... ce n'est pas en faisant du faux social que l'on va remettre la machine en marche, mais faisons des calculs 10000 logements par trimestre cela fait à 150 000 euros le logement pas cher300 000 000 de tva en moins par trimestre plus 32 000 000 de tva en moins par mois.... le trou se creuse.... et si vous trouvez des gens qui vont acheter leur logement avec 5000 000 de chomeurs.... et de jeunes qui se posent des problèmes - genre je pars a l'étranger....peut etre que dans la vente de tableaux une petite reprises et des appartements a 7 000 000 ... mais ils ne sont pas nombreux

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :