Réforme du logement : les deux sujets qui fâchent (vraiment)

 |   |  575  mots
(Crédits : AFP)
Alors que l’examen de la loi Alur de Cécile Duflot à l’Assemblée nationale démarre le 10 septembre, deux dispositifs très clivants vont faire l’objet de débats tendus : la Garantie universelle des loyers (GRL) et l’encadrement des loyers.

Ce mardi 10 septembre, le projet de loi pour l'accès au logement et un urbanisme rénové (Alur) de la ministre Cécile Duflot va être examiné à l'Assemblée nationale. Parmi les articles qui seront débattus, celui sur la Garantie universelle des loyers (GUL), ainsi que celui l'encadrement des loyers sont particulièrement clivant. Sur ces sujets, la ministre du Logement a fait l'objet d'attaques répétées ces dernières semaines des professionnels de l'immobilier. Les deux mesures devraient à présent faire l'objet de multiples tentatives d'amendements de l'opposition qui devrait sans surprise voter massivement contre. "La GUL et l'encadrement des loyers sont des marqueurs de gauche", assume un conseiller proche de la ministre du Logement

"Le Parlement ne votera pas un chèque en blanc"

Concernant la GUL qui sera mise en place le 1er janvier 2016, un principe de base a été acté le 25 juillet dernier par la Commission des affaires économiques de l'Assemblée : le mécanisme sera une garantie publique, n'en déplaise aux assureurs. Cette "sécurité sociale du logement", censée couvrir l'intégralité des propriétaires et des locataires du parc privé (6,5 millions de logements) en cas d'impayés, prendra la forme d'une taxe qui sera introduite dans le projet de loi de finances 2015, et dont le pourcentage n'est pas encore déterminé.

Le gouvernement vise un taux inférieur à 2% qui sera pris en charge équitablement entre le locataire et le propriétaire, ce qui permettrait selon le ministère de faire rentrer 700 millions d'euros dans les caisses de l'État pour financer les impayés. Mais ce chiffre est contesté par les assureurs spécialistes du secteur. L'entourage de Cécile Duflot assure que ces prévisions seront affinées pour que le Parlement vote en connaissance de cause.  "Nous ne ferons pas voter un chèque en blanc au Parlement", assure un conseiller de la ministre. 

La GUL nécessitera la création d'une agence publique chargée d'indemniser les propriétaires, et qui travaillera main dans la main avec le trésor public. L'autorité centrale délèguera l'accompagnement social lié aux impayés et la gestion des sinistres à des associations implantées localement et à des assureurs privés qui devront remplir un cahier des charges précis. 

L'encadrement des loyers cible 70% du parc privé

Autre mesure phare présentée par Cécile Duflot au Parlement, l'encadrement des loyers était une promesse de campagne de François Hollande. Mais ce dispositif est loin de faire consensus entre locataires et propriétaires.  Si la loi est adoptée sans accroc, l'encadrement sera mis en place dans 19 agglomérations de plus de 50.000 habitants dès juin 2014. A terme, 28 agglomérations sont visées.
Les métropoles seront en fait dotées d'observatoires locaux des loyers, chargés d'établir des statistiques sur le niveau des loyers pratiqués, par surface et par quartier. A partir de ces données, un plafond sera fixé chaque année par les préfets, qui ne pourra pas dépasser 20% du loyer médian de référence. Tous les loyers situés au-dessus de ce niveau auront vocation à être abaissés pour être ramenés dans la fourchette de fixation libre des loyers. Pour plus de clarté vis-à-vis du locataire, le loyer maximum autorisé sera indiqué sur le bail. Concrètement, en région parisienne, ce mécanisme devrait entraîner la baisse de 25% des loyers.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/09/2013 à 22:36 :
"l'économiste est celui pour lequel il va de soi que le blocage des loyers entraîne une augmentation de la fréquentation des transports en commun. Bloquez les prix et les problèmes apparaitrons, libérez les prix et les problèmes disparaîtrons, comme par enchantement", M Friedman, PNUD 1974... Je soupçonne, cette gauche, de ne faire rien de plus que du clientélisme. Appuyé par les bas salaires, sans revenus: étudiants comme personnes âgées, cet État vend du rêve. Eussent vous imaginé, un seul instant, dans la nécessité d'avoir un logement? "insalubrité", blocages et interdits font que des logements disparaissent du marché. En mettant de côté ces logements insalubres, parlons plus d'équilibre. Offre et demande de rencontre sur un marché. Ils seront mutuellement satisfait à un prix d'équilibre, cela ne veut pas dire que tout le monde en a, juste ceux qui acceptent ce prix. En mettant un prix plafond inférieur au prix d'équilibre, nous limitons l'offre. En mettant celui-ci, on encourage la demande. Plus de demande et moins d'offre, cette mesure ne semble pas utile, même, elle semble contre productive. Pour entrer au Ps, il ne faut pas montrer sa capacité à convaincre mais sa facilité à persuader par des sophismes. France, quand tu nous tient...
a écrit le 10/09/2013 à 22:07 :
J'ai trouvé la définition d'un mot largement repris dans différents posts en relation avec l'acquisition immobilière. Bon, ben deux choses: j'aimerais qu'on m'explique le lien ? Et ensuite j'aimerais ajouter qu'en ces temps de mondialisation, standardisation et autres nivellement mondial, je suis fier d'en être un...

franchouillard

(Familier) et parfois (Péjoratif) Désigne quelque chose de typiquement français et populaire. Parfois utilisé pour se moquer gentiment des m?urs françaises, ou de la culture française.
a écrit le 10/09/2013 à 14:30 :
Je connais des gens qui ont investis massivement dans la rente immobiliere a credit qui auront assez d'arguements pour rayer madame de l'echiquier politique. 25% de baisse ok si l'etat paie les credits, sinon c'est la guillotine.
Réponse de le 10/09/2013 à 14:55 :
Ils auront beau rayer la mère Duflot de la carte électorale, ils l'auront quand même dans l'os ! Il faut dire qu'acheter à crédit pour défiscaliser en croyant les boniments des officines spécialisées et des banquiers quand les rendements s'effritent et que la fiscalité ne peut que monter... Il faut être un peu naïf ! C'est le propre des apprentis rentiers qui veulent nous égaler ... Ils n'y arriveront jamais !
Réponse de le 10/09/2013 à 15:33 :
Soit vous faites preuve d'un second degré très approximatif, soit vous êtes l'expression des dégats de la consanguinité parmi les nouvelles générations de rentiers.
Réponse de le 10/09/2013 à 19:15 :
Dans les deux cas, il serait plus drôle que ceux qui se battent pour entrer dans le club en votant pour ces mesures... Seuls, les héritiers rentiers ne seraient pas assez nombreux pour que nos impôts subventionnent une bulle immobilière : Il faut l'aide de ces braves qui estiment normal de faire 150/200% de PV sur le dos de leurs enfants!
a écrit le 10/09/2013 à 14:11 :
Elle a des idées cette cécile...Je te soutiens même si d'un côté, j'ai envie d'aller plus loin sauf dans la garantie universelle. Je pense qu'il faut introduire un clause pénale pour les vrais mauvais payeurs. les connaisseurs du système et qui font tout pour arnaquer les gens. je ne parle pas des situations difficile par la vie lié au chômage ou maladie mais les pro de l'arnaque. Conscient de la difficulté, je fais confiance à Cécile et je la soutiens même si je n'ai jamais voté vert et je ne pense pas le faire dans l'élection prochaine. Bon boulot Cécile et espérons que tu vas faire plus..
a écrit le 10/09/2013 à 12:57 :
Vous rendez vous compte que la teneur des débats, ajouté à l'état de notre pays (continent), laisse présager des évènements dramatiques à court - moyen terme ? Après la lutte des classes, il existe une véritable lutte des générations (svp abstenez vous de nous sortir le cliché de la pauvre vieille) qui va nous entrainer a minima vers des mouvements sociaux. Si on interdit à la jeunesse de fonder sa vie en la ponctionnant pour maintenir le train de vie de nabab des boomers, le retour de bâton ne sera pas uniquement dans les urnes. Conclusion : les nantis actuels ont tout intérêt à lâcher un peu pour ne pas perdre beaucoup.
Réponse de le 10/09/2013 à 14:11 :
Votre propos est plutot pertinent mais je ne suis pas sur que la création de nouvelles agences publiques qui bloquent les tarifs locatifs sans intervenir sur les besoins structurels d'offre nouvelle soient la solution. La solution la plus simple et la plus pérenne me semble resider dans la suppression des facteurs qui pese sur l'offre nouvelle afin de faire baisser le foncier et de supprimer les subventions onéreuses à un secteur dont la productivité marginale est relativement faible. Les prix s'ajusteront à la baisse au détriment de la valeur patrimoniale des propriétaires actuels (dont je fais parti, on en a profité pendant assez lgtps) mais ca offrira a termes des rendements immobiliers corrects sur une base locative plus faible et/ou ca liberera une partie du patrimoine capitalistique pour l'orienter vers des investissements productifs (ce dont on manque aujourd'hui).
Si je le souhaite pour mes enfants, je doute que cela arrive car nous, bon propriétaires, constituons toujours la premiere force electorale de ce pays. Et parce que le mot liberalisation passe encore mal en france...
a écrit le 10/09/2013 à 11:54 :
Il va bien falloir que le gouvernement CESSE d'alimenter cette bulle immobilière . Il est TOTALEMENT ILLOGIQUE que l'état aide un secteur qui ne fiche RIEN , qui n'emploie personne , qui ne fait qu'AUGMENTER les loyers et SPECULER sur des immeubles. Tout cela ne fait qu'aggraver la situation des classes moyennes et celle des étudiants. HALTE AU FRIC FACILE , subventionné avec le budget de l'état et SUR LE DOS DES CONTRIBUABLES
Réponse de le 10/09/2013 à 12:14 :
C'en est ASSEZ. Est-ce CLAIR ???
Réponse de le 10/09/2013 à 12:43 :
Pour votre gouverne, le bâtiment (constructeurs pour le neuf et artisans pour la rénovation) est un des plus gros secteur pourvoyeur d'emploi en France et rentre très largement comme un des plus gros contributeur du PIB national (contrairement à l'idée que s'en font certains frustrés). D'autres part, ne pas encourager la création et l'entretien de logements va à l'encontre des intérêts des locataires qui, il faut parfois le rappeler, pourront se passer d'un iPhone mais pas d'un toit. Entretenir la pénurie ne permettra pas une baisse des loyers et lorsque l'investissement ne dépasse pas en rendement celui d'une bonne assurance vie avec les tracas en moins, l'investisseur judicieux qui aura su diversifier ses placements privilégiera un autre secteur ou n'entreprendra pas de travaux liés à l'amélioration de l'habitat.
Réponse de le 10/09/2013 à 13:27 :
Bla bla bla, bla bla bla...
Réponse de le 10/09/2013 à 13:28 :
La fin de votre post est encourageante. Ajoutez y un peu de bon sens économique (on ne sponsorise pas la demande sur un marché en surchauffe), un peu de gestion moyen terme (utilisons les impôts pour investir sur l'avenir), et je crois que vous ne serez plus très loin de comprendre pourquoi la France est le seul pays développé à ne pas avoir vu l'immobilier chuter (hier) et pourquoi ce pays a autant de mal à redémarrer (aujourd'hui, l'immo redevient facteur de croissance...Mais pas en France, forcément). Bravo !
Réponse de le 10/09/2013 à 14:29 :
Chut ! Ne réveillez pas l'apprenti rentier qui croit avoir réussi dans la vie parcequ'il est proprio d'un tas de parpaings sur-évalué !
Réponse de le 10/09/2013 à 15:54 :
Être rentier? Quelle horreur! Ne plus avoir ni objectifs, ni envies... Et je n'ai certainement pas fait l'erreur d'avoir mis tous mes ?ufs dans le même panier (immobilier). Nous parlerons objectivement de ces réformes d'ici deux ou trois ans lorsque celles-ci donneront leurs pleines mesures, je reste cependant sceptique sur leur efficacité.
a écrit le 10/09/2013 à 10:44 :
Je n'ai aucun désir de perdre mon temps et mon argent pour loger les cas sociaux des dispositifs Duflot.
Réponse de le 10/09/2013 à 13:29 :
Ah ça, on aurait parlé de subventions supplémentaires à faire atterir direct dans la poche des bailleurs, c'eût été une autre réponse...
a écrit le 10/09/2013 à 10:37 :
Madame DUFLOT,
Paris n'est PAS la France, arrêter d'emmerder le reste du Pays pour une situation propre à quelques Grandes Villes!
Réponse de le 10/09/2013 à 11:16 :
Madame ...Paris EST le PHARE de la France et du Monde. ( ;-) ).
a écrit le 10/09/2013 à 10:29 :
Comme le préconise le rapport Gallois , on va faire baisser les prix de ces apparts miteux. Y'a pas de raison que la TROP grande cherté de l'immobilier se répercute négativement sur la compétitivité internationale du coût de la main d'oeuvre française en général et de l'économie française en particulier.
a écrit le 10/09/2013 à 10:17 :
Taxation supplémentaire des esclavagistes et autres trafiquants de sommeil qui bloquent le libre deleveraging de l'immobilier.
Réponse de le 10/09/2013 à 10:27 :
Mais Oui Jino, tout le monde il est méchant!
Réponse de le 10/09/2013 à 10:52 :
Jino, vous préférez que les gens dorment sous les ponts ?
Réponse de le 10/09/2013 à 11:21 :
Taxation supplémentaire ( et encore plus forte ) des esclavagistes et autres trafiquants de sommeil qui bloquent le libre deleveraging de l'immobilier , qui sur-encherit le coût de la main d'oeuvre. Tous les Marchés doivent se réguler d'eux-mêmes , halte aux aides gouvernementales pour aider un quarteron de profiteurs à vivre TRES grassement , sur le DOS DU CONTRIBUABLE.
a écrit le 10/09/2013 à 10:16 :
Arrestation des trafiquants de sommeil de la ville de Paris...
Réponse de le 10/09/2013 à 10:38 :
Les propositions de MMe Duflot ne vont-elles pas accentuer ce phénomène de "vendeurs de sommmeils"?
Paiements en liquide, sous le manteaux...
Réponse de le 10/09/2013 à 22:51 :
"Paiements en liquide, sous le manteaux..." : Bien sûr! On croirait entendre l'argumentaire sur l'emploi à domicile : Ne les faisons pas payer d'impôt, ils font appel au travail au noir sinon! Vous croyez qu'ils peuvent se permettre de laisser passer, que ces gens font partie de leurs électeurs? La fête est finie brave gens, nous n'avons pas pris le risque de payer plus d'impôt pour rien!
a écrit le 10/09/2013 à 9:44 :
Pas mal, pas mal.
Pour faire court, avec le droit au bail on pourrait arriver à 4,5 % de taxe sur les loyers. Heureusement que la pause fiscale a été décrétée.
Quand à laisser à l'état la gestion des recours....Il faudra combien de temps et de paperasse avant de règler un petit problème ????
Réponse de le 10/09/2013 à 10:17 :
... et les 700 Millions collectés ne suffiront rapidement pas à financer cette nouvelle agence publique qui devra être créée pour indemniser les propriétaires...
a écrit le 10/09/2013 à 7:19 :
Mais que va-t-on devenir ? On ne sait rien faire !
Réponse de le 10/09/2013 à 8:50 :
Ne vous inquiétez pas pour nous. Duflot est en train d'entretenir la pénurie et quand j'ai un appart qui se libère dans Paris, plusieurs dizaines de dossiers sont recueillis par l'agence...
Réponse de le 10/09/2013 à 9:52 :
Soyons vigilants mes amis : préservons la pénurie !
Réponse de le 10/09/2013 à 10:07 :
Il n'y a pas pénurie mais pléthore...Il suffit de pousser la porte de n'importe quelle agence...Plein d'apparts qui n'arrivent plus à se louer. Plein d'offres de vente dont les prix DEGRINGOLENT
Réponse de le 10/09/2013 à 10:36 :
Si les prix dégringolent, avant que les taux n'explosent, je vous conseille d'investir rapidement...
Réponse de le 10/09/2013 à 10:40 :
A section : justement, grâce à notre lobbying sur les élus et à notre propagande auprès des médias, entretenons la "pénurie" !
Réponse de le 10/09/2013 à 10:53 :
Les prix dégringoleront pour de nombreuses raisons , en plus de la hausse des taux. Au niveau investissement , on n'attrape pas un couteau qui tombe...
Réponse de le 10/09/2013 à 10:55 :
Rendez-vous , votre combat est perdu d'avance , sauvez vos vies , baissez vos armes...Le Marché a TOUJOURS raison. Et le Marché veut la BAISSE
a écrit le 10/09/2013 à 6:47 :
Des mesurettes.... L'immobilier reste une énorme niche fiscale. C'est un trou béant. Rien que détenir un bien immobilier en France rapporte énormément. Faut tout simplement refaire les coefficients selon lesquels se calculent les impôts qui sont restés au niveau des années 70. Alors que les prix ont au minimum triplé en euros constants. Sinon, pourquoi pas imposer les biens immobiliers sur leurs valeurs de marché. Un infime 2% de la valeur par an fera du bien.
Réponse de le 10/09/2013 à 7:45 :
Enarque ??????????????????????????????????????????
Réponse de le 10/09/2013 à 8:43 :
Une immense partie des propriétaires d' appartements à la locations ont encore un crédit sur le dos, il ne sont donc pas propriétaires mais en " accession à la propriété " les loyers servent surtout à PAYER LE CREDIT. le bénéfice n'est pas immédiat mais pour plus tard, pour préparer une retraite amoindrie. Les commentaires à charges contre les propriétaires sont avant tout le reflet de la mentalité Française : JALOUSIE ET PARESSE.
Réponse de le 10/09/2013 à 9:05 :
En tant que président de la ligue de défense des héritiers immobiliers, j'abonde dans votre sens : seuls les riches ont le droit d'être paresseux, les pauvres ont un seul droit : travailler et nous verser des loyers ou leurs APL !
Réponse de le 10/09/2013 à 9:22 :
Bravo+1
Réponse de le 10/09/2013 à 9:58 :
C'est bien ce que je dis, vos réactions sont avant tout dirigées par la JALOUSIE en mettant en avant une infime partie des propriétaires bailleurs que sont les " pseudo Héritiers " vous stigmatisez une immense partie de Français qui investissent en se saignant dans un bien immobiliers, le plus souvent à crédit, sur de longues années... retournez mangez vos paquets de chips devant vos émission de télé-réalités et laissez les questions relatives à l' immobilier au gens qui essaient de se faire avancer les choses dans le bon sens.
Réponse de le 10/09/2013 à 10:10 :
Ouais , mes amis , on va les nationaliser et les rénover et les mettre en location à leur juste prix , cad prôche de ZERO. Un loyer n'est qu'une charge budgétaire comme une autre. Faut en diminuer le montant.
Réponse de le 10/09/2013 à 10:26 :
Paris n'est pas la France!
Partout ailleurs en France, payer un loyer de 500, 700, 800?... par mois pourrait permettre à ENORMEMENT DE LOCATAIRES de devenir propriétaires eux même si ils avaient un peu courage. Evidemment, il est plus pratique, et plus Franchouillard, de louer et fustiger les gens qui prennent des risques?
.
La réalité c'est que pour beaucoup de petits propriétaires, les Loyers ne COUVRENT PAS les crédits+impots+Entretien divers générés par cette prorpiété... plus tard, dans 17 ans, j'aurai un autre discours car la je gagnerai de l'argent (? faut voir!) mais pour le moment, ce n'est pas le cas.
Réponse de le 10/09/2013 à 10:34 :
@raptor: excellent post! Ceux qui critiquent sont souvent jaloux de la réussite de certains. Ils crient à l'immobilier trop cher mais se jettent sur le "trop top génial tendance dernier iPhone 12" à 800 euros et se prennent un crédit pour la dernière Audi TDCDHDDCI "pack sport". Pathétique...
Réponse de le 10/09/2013 à 10:41 :
Vous avez réussi vous ? Mouarrrrrffff !
Réponse de le 10/09/2013 à 10:46 :
Il n'est pas donné à tous de faire partie de notre ligue et surtout pas aux petits propriétaires à crédit qui pensent posséder quelque chose alors qu'ils sont locataires de leurs banques et qui croient prendre des risques alors qu'ils ont rangé leurs pauvres attributs virils en contrepartie de petits avantages qu'on appelle "salariat" ... Non ! Nous à la ligue nous n'acceptons que les gens bien nés, pas les peigne-fions et autres "congés payés" !
Réponse de le 10/09/2013 à 12:53 :
Attention la ligue des Prolos fainéants et gavés d'aides sociales, habitués à de longues siestes en terrasse, grandes gueules et petits bras, ont envahis le très sérieux site la tribune !!!!! mais ça devrait se calmer c'est bientôt l' heure des sitcom et télé réalité sur tf1
Réponse de le 10/09/2013 à 13:26 :
Vous, vous préférez Derrick...
Réponse de le 10/09/2013 à 16:08 :
Intéressant, il existerait donc deux catégories de français: les proprios rentiers qui n'investissent QUE dans l'immobilier et les entrepreneurs qui dédaignent la pierre et n'investissent QUE dans des start-up? Très caricatural et éloigné de la réalité. Ou alors très risqué...
Réponse de le 10/09/2013 à 19:24 :
Les parasites qui achetaient hier 70m² à métier et revenus égal se justifient par la jalousie de ceux qui n'ont pas le courage d'acheter 38m² au même prix... Qu'ils étaient courageux, qu'ils étaient vaillants : Ils ont voté pour des incitations fiscales!
Réponse de le 10/09/2013 à 23:19 :
"trop top génial tendance dernier iPhone 12" à 800 euros" : Prix à mettre en face de la mise à disposition de 30m² pendant un mois, histoire de bien mesurer l'escroquerie mise au point par ces gens qui vous font payer ce que vous pouvez payer... Un réveil, GPS, agenda, téléphone, télécommande,... = Un mois à la génération des rentiers = Le tiers de vos revenus pendant 25 ans (10 ans de préparation d'apport + loyer, 15 ans de crédit)! On comprend qu'ils parlent des iPhone : S'il comparait ça aux entrées de gamme de chez Samsung, qu'on rigole!!! Alors, mon bon Pitcho, vous arrêtez de vous payer nos tronches? On continue à développer des applications dans la capitale ou on se barre vendre des PC à la campagne pour mieux vivre? Vous pensez peut-être que vous pourrez asphyxier l'économie et défendre des retraites indexées sur l'inflation éternellement? Vous pensez que la déflation qui menace si on met pas un coup de bourre pour rattraper notre retard technologique et conserver quelques techniciens n?entraînera les parasites de la pierre? Les riches ne sont pas les seuls à pouvoir partir et tous n'ont pas des iPhone payés par le loyer du locataire de la cave ou du grenier!
Réponse de le 11/09/2013 à 6:38 :
@pitcho: (?) quel peut bien être le rapport entre le fait de créer des applis ou développer des nouvelles technologies et le fait de vouloir devenir propriétaire? Quel inconcevable contradiction existerait-il entre elles? Ce face à face permanent et caricatural qui dénigre l'investisseur qui, je le répète, n'investira que très rarement dans un seul secteur devient fatiguant. Les "rentiers immobiliers" représentent une infime partie des personnes qui investissent de manière générale et les 95% d'autres ne cherchent au travers de la pierre qu'une diversification de leurs placements. Arrêter de caricaturer et de dénigrer en permanence. Selon vous, un entrepreneur basculerait immédiatement du côté obscur à partir du moment où il acquiert sa résidence principale ou un deux pièces pour ses vacances en Bretagne? Ce débat est inutile et pathétique...
a écrit le 10/09/2013 à 5:36 :
elle a fait quoi depuis qu'elle est ministre ?
Réponse de le 10/09/2013 à 6:41 :
@é1000 :des conneries
a écrit le 09/09/2013 à 23:55 :
Cela devient franchement grave en France, je me demande qui va encore investir dans ce pays !
a écrit le 09/09/2013 à 23:01 :
"Concrètement, en région parisienne, ce mécanisme devrait entraîner la baisse de 25% des loyers." C'est vraiment n'importe quoi: il suffira au proprietaire de demander un dessous de table correspodant la la difference sur trois ans de bail payable par le locataire. Le resultat de cette loi sera de rendre encore plus opaque les baux et sera donc au detriment du locataire. De plus elle risque de freiner l'investissement dans l'immobilier locatif, ce qui devrait peser sur la construction et donc l'offre de bien a vendre. Logiquement les prix de l;immo devraient continuer a monter car l'offre se rarefiera
Réponse de le 10/09/2013 à 12:11 :
Pas d'accord avec la fin de votre raisonnement: si les loyers baissent, les investisseurs vont avoir tendance à vendre des appartements (aucun intérêt parceque rendement très bas) et donc cela va plutôt entrainer une baisse des prix immobilier.
a écrit le 09/09/2013 à 22:18 :
Propriétaires vous avez trop tiré sur la corde, voilà le résultat !
Réponse de le 10/09/2013 à 10:30 :
A Boudine: Combien payez vous de Loyer? N'avez vous jamais songé à Acheter votre Logement?
a écrit le 09/09/2013 à 21:56 :
Il est clair aujourd'hui que je n'investirai plus un radis dans l'immobilier en France.
Blocage des loyers, instabilité fiscale, taxation sur les Plus-value + CSG sur une base de 30 ans; csg en hausse d'année en année et qui n'est même pas couverte par la hausse des loyers qui sera encore rabotée ...
La GRL sera payée par qui en final ? ... encore le contribuable exsangue !
Réponse de le 10/09/2013 à 6:49 :
Vendez, madame, monsieur, vendez tout!
a écrit le 09/09/2013 à 21:08 :
Cette Dufflot a un grand mérite. Elle va finir par décourager définitivement les quelques propriétaires dans mon genre qui louaient plus ou moins à perte pour garder un bien. Mon calcul basé sur les chiffres réels est formel: Il vaut mieux s'abstenir de louer. Je ne vois pas où est l'intérêt des locataires la-dedans. Elle doit le voir dans ses rêves.
Réponse de le 09/09/2013 à 21:45 :
Je me sens moi seul..Quand les propriétaires devront se tourner vers des fonctionnaires pour règler par ex les dégradations des locataires on en reparlera .
Réponse de le 09/09/2013 à 22:00 :
Et bien vendez.
Réponse de le 09/09/2013 à 22:00 :
Et bien vendez.
Réponse de le 09/09/2013 à 22:31 :
"Je ne vois pas où est l'intérêt des locataires la-dedans." : Que vous vendiez et arrêtiez de gonfler les prix de ventes en vous battant pour des logements à louer aux bénéficiaires des APL. Quand les loyers dépassent ceux permis par les revenus, il y a un problème. Seulement, vous refusez de l'admettre! Il est plus confortable de prétendre qu'il est normal de siphonner 700 euros à un SMICard et 1000 euros à une famille (quand le revenu médian des ménages s'élève à 2100 euros) que d'admettre qu'on est un assisté de la rente immobilière. Vous vous targuez de mérite, mais ceux qui sont victimes de cet état de fait travaillent autant si ce n'est plus que vous. Ils travaillent juste 10 ans plus tard et vous vous battez pour maintenir des prix dopés par des subventions sur fond desquelles vous avez eu le droit de fixer les prix. Ceci n'est en rien du libéralisme, c'est de l'escroquerie générationnelle.
Réponse de le 09/09/2013 à 23:33 :
Il y a des millions de locataires heureux ..il n y a pas plus de proprios " pourris" que de locataires "pourris" ..super idée de gauche de penser que les riches sont pourris et les pauvres gentils .
Réponse de le 10/09/2013 à 6:48 :
Et bien vendez!
Réponse de le 10/09/2013 à 6:50 :
Alors il faut tout simplement tripler les impôts sur les bien non-loues!
a écrit le 09/09/2013 à 20:40 :
Si je comprend bien ceux qui paient régulièrement leur loyer vont payer pour les autres...
Réponse de le 09/09/2013 à 20:50 :
Tu as tout compris !
Comme d'habitude
Réponse de le 09/09/2013 à 20:51 :
Je suis d'accord avec vous, mais c'est le principe de l'assurance... Bientôt une vignette maison, et une taxe loyer pour les propriétaires.
Réponse de le 09/09/2013 à 20:59 :
vous avez tout compris !
a écrit le 09/09/2013 à 20:31 :
rien que sa présence au logement signe l?échec de toute réforme.l'idéologie des kmers verts ferait fuir un soviétique.
Réponse de le 10/09/2013 à 9:11 :
n'insultez pas le Khmer vert, s'il vous plait. les "verts" francais n'ont rien a voir avec la vraie écologie. Un exemple a Paris, les Vert ont tout fait pour bloquer l'installation de détecteur de pollution des suies de diesel (95% de la pollution atmosphérique de Paris).
a écrit le 09/09/2013 à 19:52 :
Les verts !
Ils me font bien plus peur que le FN.....
Réponse de le 09/09/2013 à 20:43 :
Ceux qui ont voté Hollande ont permis à ces nullités d'être Ministre et couler la France. Les verts n'ont rien de vert, ils sont rouge vif. Il n'y a qu'en France qu'on trouve ces spécimens datant du siècle dernier.
Réponse de le 09/09/2013 à 21:17 :
+ 1 !
Réponse de le 10/09/2013 à 8:33 :
Votre petit chéri, le protégé de Kadhafi nous a bien mis dans la mouise aussi ! (Je n'ai pas voté Hollande)
a écrit le 09/09/2013 à 19:33 :
Marchands et trafiquant de sommeil dehors.
a écrit le 09/09/2013 à 19:23 :
Des fois quand je parle avec des jeunes adultes qui jalousent leurs grands-parents, je leur dit que ce n'est pas en travaillant 35 heures que l'on peut acheter un logement à moins de 25 ans.

Mais dans les années 50 les gens travaillaient 700 heures de plus par an, ils sont partis à la retraite à 65 ans.

Aujourd?hui on veut l'inverse tant mieux pourquoi pas mais la réalité nous rattrape, et ce n'est pas avec François Nostradamus que nous nous en sortirons. Avant on avait un petit nerveux et maintenant un gros mou, l'un critique l'autre mais ils sont du même acabit.

Après le fan club de DUFLOT va vite déchanter quand ils s'apercevront dans quoi elle vit avec son mari politicien aux frais des français pendant que eux ils payeront un vrai loyer.
Réponse de le 09/09/2013 à 20:04 :
Je suis cadre sur le papier donc les 35 heures, je ne les connais. C'est 45 heures minimum, sans compter les heures de transport dans des conditions parfois à la limite du supportable. Je suis trentenaire, avec un très bon revenu et un apport de quelques dizaines de milliers d'euros. Je suis donc quelque part un privilégié. Malgré tout cela, aucun logement n'est à ma portée à moins de m'éloigner de mon travail ou de faire des concessions radicales sur la superficie ou la qualité du logement. Et je ne demande pas la lune hein. Cette situation vous paraît-elle normale, et surtout, pérenne ?
Réponse de le 09/09/2013 à 22:42 :
@Etienne : je serais curieux de voir où vous avez vu que les retraités des années 50 sont partis en retraite à 65 ans.

Pour le reste, Ben vous a très bien répondu.
Réponse de le 09/09/2013 à 22:52 :
"Cette situation vous paraît-elle normale, et surtout, pérenne ?" : Ils se cachent derrière leurs parents auxquels ils ont concédés des retraites de misère pour mieux vivre du travail des enfants des autres... Dans les années 70/80, ils travaillaient 40h, achetaient de l'immobilier à prix d'or et voyaient leurs heures supplémentaires payées car ils pouvaient partir en face... Aujourd'hui, ils se moquent des enfants des autres incapables d'acheter un trois pièces à 250 000 euros. Mieux, ils ont voté pour ne plus payer d'impôt quand ils leur faisaient de l'ombre avec des investissements locatifs... Or, c'est en 10 ans d'incitations fiscales que ces appartements sont passés de 90 000 euros à 250 000 euros, pas en 60 ans. Ils ferment les yeux pour ne pas voir qu'ils ne rachèteraient rien aux prix actuels même à 70h (ils expulsent d'ailleurs les patrons des zones d'activité)! Qu'ils continuent à se payer nos tronches tant qu'ils sont électoralement intéressant, qu'ils se préparent au pire quand ils ne seront plus en position de force : L'heure des comptes approche!
Réponse de le 10/09/2013 à 0:00 :
Plutôt que se disputer, il faudrait faire des recherches pour comparer des choses comparables. Je veux dire, retrouver le prix moyen d'un 40 m2 en proche banlieue parisienne (choisir une ville) et le revenu median des ménages en 1965. Calculer à l'époque les mensualités pour un emprunt à 100% et voir combien de mois de travail étaient nécessaires pour rembourser l'appartement. Faire pareil pour un logement dans une ville de province de 100 000 habitants. Refaire la même chose, au même endroit pour le même logement mais en 2013... Là, on pourra parler. Ainsi ma grand-mère me disait qu'avant guerre, elle a pu se payer un vélo : cela lui a coûté 8 mois de salaires (mon grand-père travaillait aussi). Aujourd'hui, un vélo vaut un mois de boulot grand maximum... et encore un beau vélo... Donc les prix varient suivant les époques, l'immobilier lui a dû augmenter pas diminuer contrairement aux prix des produits manufacturés...
Réponse de le 10/09/2013 à 1:47 :
"Plutôt que se disputer, il faudrait faire des recherches pour comparer des choses comparables." : Inutile de refaire les travaux de Jacques Friggit... Vous voulez peut-être les preuves du transfert de revenu des jeunes vers les anciens aussi? Idem, on est revenu a des niveaux d'après guerre grâce à l'immobilier! Mais bon, faisons plus simple : Comparons les prix en 1998 et les prix en 2013... Un cadre achetait sans peine un 3 pièces dans Paris en 1998 (150 000 euros), quand un couple de cadre achète maintenant un 3 pièces en terminus de RER (200 000 euros). Prenez d'autres régions : Qu'est-ce qu'un couple d'ouvrier pouvait s'offrir dans les années 80, qu'est-ce que le même couple peut s'offrir aujourd'hui... Combien serait capable de payer leurs maisons au prix actuel avec les mêmes métiers et le même âge? "Aujourd'hui, un vélo vaut un mois de boulot grand maximum..." : On n'habite pas dans un vélo et on se contrefout du fait qu'il coûte moins cher : On ne lâche pas le tiers de nos revenus pour acheter des vélos, mais pour se loger! Accessoirement, avec un vilain vélo, on roule quand même; avec un logement trop petit, on ne peut pas fonder une famille. Vous arrivez à comprendre que ce soit une priorité quand vous vous cachez derrière le fait que les biens qui ne sont pas de première nécessité sont moins cher pour notre génération? Il faut qu'on foute le camp là où on pourra vivre décemment et qu'on vous laisse avec les cas sociaux et les petits héritiers pour que vous compreniez? Faites votre choix, le mouvement ne fait que commencer : Ces dames s'inquiètent quand elles passent la trentaine sans gamin et ne sont pas prête de lâcher le morceaux même si on promet d'acheter un beau tandem!
Réponse de le 10/09/2013 à 1:54 :
Et pour les chiffres, sans courbe de Friggit : Entre 1997 et 2012, la capacité d'achat est passé de 184 m² à 108 m² sur l'ensemble de la France, contre 98 m² à 33 m² sur Paris (http://www.huffingtonpost.fr/2013/01/07/prix-de-limmobilier-comparatif-capacite-achat_n_2424787.html). Pour les villes de province, voir ici (http://www.capital.fr/immobilier/dossiers/les-prix-de-l-immobilier-sont-surevalues-dans-toutes-les-grandes-villes-de-france-863156). Il n'y a pas de magie : L'argent des PV des uns sort de la poche des autres!
Réponse de le 10/09/2013 à 9:00 :
Quel amalgame! Premièrement vous devriez savoir que l'immobilier est un marché, et donc par définition fluctuant. Vous parlez des prix (en général) en oubliant un facteur essentiel à savoir les taux de l'emprunt. En effet, au milieu des années 70, un couple d'ouvrier pouvait facilement s'offrir un petit pavillon... à 12% d'intérêts (faites le calcul sur 20 ans). Foncier, énergie, main d'?uvre, matières premières, nouvelles normes environnementales, imposition des entrepreneurs... Tout a flambé en France. Le retour a un immobilier bon marché est une utopie. Le parc immobilier sera monopolisé par des propriétaires de moins en moins nombreux mais possédant de plus en plus de biens, les autres demeureront locataires à vie...
Réponse de le 10/09/2013 à 10:34 :
Dans quelle région habitez vous? Pais et ses environs?
Vous êtes Cadre, Trentenaire, donc vous comprenez qu'il y a des "prix de marché" et que vouloir habiter Paris équivaudrai à vouloir rouler en Porshe... Pour ma part, quand j'ai compris cela il y a quelques années, je suis partie en Province! ... Evidemment, le salaire était moins bon, mais curieusement, il me restait de l'argent à la fin du mois!!!
Réponse de le 10/09/2013 à 12:15 :
Vous avez raison, c'est la solution à court terme qu'ont choisie quelques ex collègues et des membres de ma famille. Nantes, Toulouse ont la cote, notamment. Cette tendance s'accentue dans mon entourage. Je suis évidemment pour à court terme une décentralisation de l'économie. Mais d'une part cela va prendre énormément de temps, l'inertie est très forte. D'autre part, même avec un maximum de bonne volonté, toutes les activités ne sont pas delocalisables. Et Paris a besoin de ces actifs pour survivre. Qui a intérêt que sa transformation en ville-musée continue ? Certainement pas les bailleurs, encore moins les "actifs". Alors certes les privilégiés comme moi auront moins de difficultés à bouger. Mais que fait-on pour la majorité moins aisée et/ou moins mobile qui a des besoins là maintenant ? on reste comme ça et on les remercie pour leur sacrifice ?
Réponse de le 10/09/2013 à 20:19 :
"Vous êtes Cadre, Trentenaire, donc vous comprenez qu'il y a des "prix de marché" et que vouloir habiter Paris équivaudrai à vouloir rouler en Porshe..." : Ce sont toutes les zones accessibles par les transports qui sont parasitées par une génération de rentier dans la pierre qui nous expliquent que la situation est normale. Ils méritent d'arrondir leurs fins de mois avec les aides destinées aux pauvres! Ils méritent leurs aides pour l'investissement dans l'immobilier! Ils méritent de payer moins de taxes sur leurs PV qu'un entrepreneur sur ces bénéfices! "Pour ma part, quand j'ai compris cela il y a quelques années, je suis partie en Province!" : Vous croyez qu'il se passe quoi actuellement? Ceux qui font face à ce merdier préparent le départ, mais pendant que d'autres pleurnichent sur leurs pensions de retraites et leurs loyers, ils ne peuvent se permettre de quitter leur job avant d'afficher quelques années d'expérience sur le CV. Bilan, ils sont nombreux à passer quelques années à engraisser des pauvres petits retraités qui ne bénéficient que de pensions indexées sur l'inflation et de PV immobilières non taxées. C'est normal pour vous, nous l'avons acté. Qu'ils en profitent, ça ne durera pas 107 ans et ça ne sera pas sans effet sur notre "solidarité" envers cette génération qui aura défendu son droit à nous faire payer ce que nous pouvions payer pour un bien de première nécessité...!
a écrit le 09/09/2013 à 19:20 :
il est tres clair que cette madame ne veut pas d'inverstissement prive dans le logement .
Réponse de le 10/09/2013 à 0:18 :
Pourquoi pas, d'une socialiste cette idée me semble normale. Ce qui est anormal, c'est de mettre la charrue avant les boeufs. Je veux dire que si les prix sont élevés à la location, c'est parce que l'Etat verse des allocations logement et incite des propriétaires privés à s'endetter pour faire de l'investissement locatif. Elle devrait commence par arrêter les incitations fiscales et sociales et voir venir. Sans allocation logement et sans loi Duflot & co, moins d'investisseurs privés donc moins de demande peu à peu donc les prix baisseront tout seul. Pourquoi créer encore une administration nouvelle (donc des fonctionnaires et des locaux à financer) pour gérer une nouvelle taxe, le déficit budgétaire n'est pas encore assez grand pour elle ?
Réponse de le 10/09/2013 à 6:56 :
Quel investissement? Uniquement sur des cadeaux fiscaux? Si vous avez l'argent pour investir, acheter sans pleurnicher des aides de l?état. Et comptant. Et au prix du marche actuel!
Réponse de le 10/09/2013 à 13:46 :
@ Test, vous êtes comme @ Harpagon, tellement dans vos idées préconçues que vous répondez aux commentaires après les avoir lu en diagonale. Les dialogues de sourd n'ont jamais été constructifs, si au moins cela vous défoule... En tout cas, je ne vois pas où vous allez lu que je préconisais des aides fiscales pour l'investissement locatif alors que j'ai dit le contraire ...
a écrit le 09/09/2013 à 19:17 :
Avec Cecile Duflot , on boutera les marchands de sommeil hors de France.
Réponse de le 09/09/2013 à 21:15 :
Vous bouterez surtout les propriétaites?et qui vous louera ? Le gouvernement, Ah ah !
Réponse de le 10/09/2013 à 13:54 :
Moins de bailleurs --> moins de pression sur l'achat --> prix en baisse --> logements achetés par des gens qui veulent se loger ou de nouveaux bailleurs obtenant ainsi un meilleur rendement --> retour des investisseurs --> hausse des prix --> ... C'est un cycle. Les logements ne vont pas disparaître ni même rester vides très longtemps parce que les bailleurs ne veulent plus louer.
a écrit le 09/09/2013 à 19:10 :
La France est un pays aberrant ..comment laisser au 21 siècle , des marxo/socialistes incompétentes proposer en pleine crise économique des lois antiéconomiques...?
Réponse de le 09/09/2013 à 19:20 :
On est contre les marchands de sommeil...tu te sens visé ???
Réponse de le 09/09/2013 à 22:59 :
Du coup, ils sortent leur baratin sur les communistes pour nous vendre les bienfaits du libéralisme subventionné... Se marrer quand on retrouve ces braves gens dans les rangs des 68ards, en train de faire leurs petits calculs pour louer en meublé et échapper ainsi au FISC... La France est en effet un pays aberrant, il est moins risqué d'y investir dans l'immobilier que dans une entreprise! Duflot est tellement incompétente qu'ils gueulent comme des putois, preuve que leur petite routine est mise à mal : Vive Duflot!!!
a écrit le 09/09/2013 à 19:05 :
Voilà la France d'aujourd'hui : un cocktail de collectivisme, de fonctionnaires nantis et de propriétaires de studios à 3% de rendement. Résultat de tous ces courageux : balance commerciale déficitaire, dette croissante, record absolu du nombre de chômeur chaque mois, ... Vivement l'élection de Merkel !
a écrit le 09/09/2013 à 18:59 :
Avec Cécile Duflot , contre les marchands de sommeil.
Réponse de le 09/09/2013 à 19:30 :
Les lois de Mme Duflot vont au contraire renforcer les marchands de sommeil, les propriétaires corrects étant de moins en moins enclins à louer leurs biens .Les HLM en région parisienne s'avèrent toujours aussi difficile à obtenir et je ne suis pas convaincu que les 'clients' des vilains marchands de sommeil puissent rentrer majoritairement dans les critères d'obtention d'un HLM ...Il restera la rue comme domicile....
a écrit le 09/09/2013 à 18:46 :
Vive Cecile Duflot.
a écrit le 09/09/2013 à 18:37 :
Vive Cecile Duflot. On est avec VOUS , Cecile Duflot. Marre des marchands de sommeil.
Réponse de le 09/09/2013 à 18:56 :
Marchand de sommeil où à Paris?
Réponse de le 09/09/2013 à 19:08 :
François HOLLANDE ET cECILE dUFLOT NOUS D2BARASSERONS DES MARCHANDS DE SOMMEIL ET DE LEUR TRAFIC.
Réponse de le 09/09/2013 à 20:57 :
@Jeune et Zapata : les proprios ne sont pas tous des marchands de sommeil, personnellement je loue un studio, le loyer que je pratique est en dessous du marché, avec ses lois, mme Duflot va décourager les investisseurs honnêtes, donc moins de locations sur le marché.
Réponse de le 09/09/2013 à 23:03 :
"le loyer que je pratique est en dessous du marché, avec ses lois, mme Duflot va décourager les investisseurs honnêtes, donc moins de locations sur le marché." : Bien non, puisqu'ils ne sont pas au dessus des prix du marché... Ce qui dissuade les investisseurs honnêtes, c'est 80 000 euros pour 9m² à l'achat, 150 000 euros pour 15m², 200 000 euros pour 25 m² : Ça ne se rentabilise pas avec des loyers honnêtes!
Réponse de le 10/09/2013 à 9:14 :
c'est une impression ou ça sent le troll ici?
a écrit le 09/09/2013 à 18:27 :
"A gauche toute" est un provocateur qui génère des réponses offusquées. Ainsi, il génère de la lecture, des clics et des réponses qui sont comptabilisées et qui font monter le prix de la publicité pour le journal et donc ses revenus. Du vrai capitalisme tout à gauche en somme!
Réponse de le 09/09/2013 à 18:37 :
Non, mais qu'est-ce qu'il ne faut pas lire....
a écrit le 09/09/2013 à 18:01 :
Quand l'offre n'est pas suffisante pour combler la demande, les prix augmentent (d'autant plus quand ceux-ci sont subventionnés). Pour faire baisser les prix le plus simple reste d'accroitre l'offre en levant les barrieres existantes et de faire sauter les subventions mais ca serait renier notre exception economico-culturelle! ca serait dommage... donc autant mainternir un contecte de sous offre et administrer les loyers a la baisse à grand renfort d'argent public qui sera payé par les generations futures (tant que ca dur assez lgtps, on aura vecu heureux)... c'est quand même moins anglosaxon!
a écrit le 09/09/2013 à 17:09 :
elle va un peu plus déresponsabiliser les locataires, au secours, fuyons.
Réponse de le 09/09/2013 à 20:34 :
Bonne idée...Bon vent.
a écrit le 09/09/2013 à 16:55 :
Deja qu'avec des prix eleves les logements a louer bien situes partent comme des petits pains, alors avec un loyer bloque 25% en dessous du marche, ca va etre la folie! Les annonces ne seront meme plus publiee: on se les transmettra entre amis ; il y aura un marche noir ou l'on vendra les annonces! La loi de l'offre et de la demande etant ce qu'elle est, je ne vois pas comment il peut en etre autrement.
Réponse de le 09/09/2013 à 17:29 :
et on demandera en plus des loyer des services au belle locataire ....................... non je deconne
Réponse de le 09/09/2013 à 17:35 :
@Samivel51 Bonne déduction. Ce sera malheureusement inévitable. La ministre ne devrait pas tarder à créer un nouvel organisme qui aura le monopole de la mise en location et du choix des locataires. La logique collectiviste ne peut pas coexister avec un marché libre.
Réponse de le 09/09/2013 à 18:09 :
"il y aura un marche noir ou l'on vendra les annonces!" : Vous devez être bien planqué sur un tas de pierre sur-évalué pour ne pas connaître les listes qui existent déjà... Du reste, ces "entreprises" ont pignon sur rue, à l'instar des "écoles" qui vendent des conventions de stage... Un moment, il faudra mettre de l'ordre avant que les minorités utiles ne foutent le camp (i.e. salariés et entrepreneurs partant les poches vides faisant face à une nation de rentiers subventionnés dans la pierre)
Réponse de le 09/09/2013 à 18:09 :
"La logique collectiviste ne peut pas coexister avec un marché libre." : Un marché libre subventionné est une escroquerie et c'est là que le bas blesse!
a écrit le 09/09/2013 à 16:52 :
Prochaine etape qui ne devrait pas tarder: la fixation des prix des biens de consommation dans les supermarches. Comme au Venezuela, a Cuba, en Coree du Nord. C'est vrai, apres tout: A quoi sert-il d'encadrer les loyers si le peuple reste affame par le grand capital en faisant ses courses?
a écrit le 09/09/2013 à 16:27 :
Chose promise , chose due : il ne s'agit pas d'une hausse d'impot , ni d'un nouveau prélèvement , ni d'une cotisation supplémentaire , mais d'une nouvelle taxe , une par jour , on pourrait croire à de la provocation ! je propose que , comme d'habitude , on ne conserve que la taxe concernant les locaires . Je me rappelle un grand ministre qui disait : " il faut considérer la France comme l'entreprise France , s'il n'y a plus de travail ou si les règles ne vous conviennent pas , changer de pays !
a écrit le 09/09/2013 à 16:06 :
Vite rappelez moi madame DUFLOT un poste de fonctionnaire dans votre nouvel organisme publique ça m intéresse !!!!!!!
Réponse de le 09/09/2013 à 17:43 :
Passez le concours :)
Réponse de le 09/09/2013 à 20:43 :
et si on trouve juste qu'être fonctionnaire ne sert à rien et même plus est, à l'heure actuel,un boulet supplémentaire supporté par les travailleurs du privé.(sauf les fonctions régaliennes).
Réponse de le 09/09/2013 à 21:12 :
Et bien n'utilisez que des services privés, qu'est-ce que vous voulez qu'on vous dise ?
Réponse de le 09/09/2013 à 23:58 :
"et si on trouve juste qu'être fonctionnaire ne sert à rien et même plus est, à l'heure actuel,un boulet supplémentaire supporté par les travailleurs du privé." : Faites chirurgien et bossez dans une clinique au lieu de bosser dans un hôpital! Faites infirmier(e) et bossez en libéral! Faites ingénieur en informatique et bossez chez un éditeur au lieu de bosser dans une administration! Faites géomètre et bossez dans une entreprise de BTP au lieu de bosser au cadastre! Faites commercial (si, si) et bossez dans une entreprise privée au lieu de bosser dans le public! Faites des maths et bossez pour la finance au lieu de bosser dans la recherche publique! Il y a le choix non? Que des bonnes planques où il suffit de se pointer pour avoir le job que ce soit dans le public ou le privé! Sinon, rentier dans la pierre! C'est le bon moment pour débuter : Achetez petit 150 000 euros pour 15m² avec un héritage, vous louerez sans peine et revendrez au moins à 250 000 euros dans 5 ans! Vous rachèterez alors deux parking : Deux enrouleurs, deux lustres et hop, vous serez à la tête de 500 000 euros 5 ans plus tard! Là, on pourra dire que vous aurez plus produit qu'un chercheur en physique nucléaire ou qu'un professeur de mathématique : Vous aurez fait oeuvre utile pour la nation! C'est à travers la vitre de notre cave que nous lirons sur le panthéon : "hblanc, grand bâtisseur de son siècle, pourfendeur des improductifs"!
Réponse de le 10/09/2013 à 17:57 :
moi je suis plus tatchérien que mélanchon.
a écrit le 09/09/2013 à 16:03 :
Je suis scotché par cette décision cette ministre non seulement elle a touché le fond de l'incompètence mais en + elle creuse encore !!!! bientôt les proprietaires n'auront que des devoirs et plus aucun droit mais ou vie t'on !!!
Réponse de le 09/09/2013 à 17:44 :
Je crois qu'il ne vous reste plus qu'à vendre.
Réponse de le 09/09/2013 à 18:15 :
"bientôt les proprietaires n'auront que des devoirs et plus aucun droit mais ou vie t'on !!!" : Est-il normal qu'ils aient le droit d'intégrer les APL dans les prix pour venir se plaindre d'une gôche qui s'attaque à un marché libre? Économiquement, c'est indéfendable! Politiquement, ça s'explique par la présence d'une majorité de français trouvant son intérêt dans la pierre sur-évaluée!
Réponse de le 09/09/2013 à 20:52 :
faut supprimer les apl et autres . on en reparle après. on verra qui sera le plus emmerdé.
Réponse de le 10/09/2013 à 19:33 :
"on verra qui sera le plus emmerdé." : Surement pas les jeunes qui gagnent deux à trois fois mieux leurs vies que les guignols qui ont acheté il y a 15 ans à prix d'or et les traitent de feignasses jalouses!
a écrit le 09/09/2013 à 16:01 :
C est une loi qui va être dramatique pour le parc de logements locatifs privatifs
MMADAME DUFLOT DEVRAIT RETOURNER À L ESSEC POUR UN RECYCLAGE
a écrit le 09/09/2013 à 16:00 :
au niveau des loyers la mesure se fera retoqué par le Conseil Constitutionnel à coup sûr en plus d'être inefficace voire contre productive !
en effet chacun doit pouvoir faire ce que bon lui semble de ses biens c'est garantie par la déclaration des droits de l'homme (1946) et la constitution (1958) et l'aspect beaucoup trop général de la fixation du loyer médian va à l'encontre d'une application restrictive du droit de propriété dans l'intérêt général
a écrit le 09/09/2013 à 15:19 :
C est du néo bolchevisme rien de plus .Ce gouvernement est le plus dogmatique et archaique de tout l occident c et une certitude Ces gens ne vivent pas dans le réel mais dans leurs théories marxistes léninistes .
Punir le patron, punir le propriétaire,punir le medecin libéral..
Ce mesures ne feront au contraire que diminuer le parc de logements a louer
Réponse de le 09/09/2013 à 16:49 :
+1. Les proprietaires s'eleveront contre cette spoliation, surtout ceux qui ont achete le-dit logement recemment, au prix du marche! Ils feront une "greve" en retirant tous leur logement du marche de la location, jusqu'a ce que le gouvernement plie, ce qui ne tardera pas.
Réponse de le 09/09/2013 à 17:06 :
entièrement d'accord, d'ailleurs dès que ma locataire actuelle sera partie, je vendrai mon studio, adieu les emmerdes.
Réponse de le 09/09/2013 à 18:23 :
"C est du néo bolchevisme rien de plus ." : Qu'ils me font rire en se battant pour un marché libre et subventionné en parlant de communisme... Ils intègrent les aides des pauvres dans les prix pour mieux vivre aux crochets des actifs partant les poches vides... Là où on peut se fendre la tronche, c'est quand ces mêmes braves gens se planquent derrière des banderoles rouges quand il s'agit de défendre leurs retraites indexées sur l'inflation ajoutant une charge sur le travail... Ils se prennent pour des capitalistes : Ils ne vivent que du clientélisme électoral qui leur offre un système où ils ont le champ libre pour siphonner les jeunes générations! Ils se battent pour qu'ils soient plus rentable et moins risqué d'investir dans la pierre que dans une entreprise et ose se comparer à des patrons et des médecins! Quelles pitoyables générations!!!
a écrit le 09/09/2013 à 15:14 :
Et bien avec ça quel est l'idiot qui va encore risquer de prendre des crédits pour acheter de l'immobilier locatif ? Quels est l'idiot qui va s'endetter pour se voir plafonner les loyers alors que les montants des crédits, des charges, des taxes et des couts d'entretien d'un bien immobilier, eux, ne sont pas plafonnés ? Un bien immobilier répond aux lois du marché pas au collectivisme ni à l'égalitarisme. Je vous plains pauvres français vous etes entrain de créer l'URSS occidentale. Moi je vis en Allemagne, les loyers et le prix de l'immobilier est deux à trois fois inférieurs aux prix français. Et d'ailleurs, à part l'essence qui est au même prix, tout est moins cher en Allemagne. Pour votre info il est possible d'investir dans des fonds immobiliers en Allemagne qui rapportent 10 à 12 % net d'impot sans risque et sans s'occuper de quoi que ce soit. Avant de faire la folie d'investir en France je vous encourage à vous renseigner grâce au net, les français peuvent le faire tout en se mettant à l'abri de votre état socialo marxiste. Bon courage.
Réponse de le 09/09/2013 à 18:30 :
"Et bien avec ça quel est l'idiot qui va encore risquer de prendre des crédits pour acheter de l'immobilier locatif ?" : Est-il normal que des personnes s'imaginent qu'il est possible d'investir dans l'immobilier sur la seule base des loyers reçus? "There is no free lunch", vous le comprendrez à l'éclatement de la bulle comme d'autres l'ont compris avec les subprimes! Vous avez bénéficié d'un sursis à grand renfort de Scellier, de PTZ et autres cochonneries quand le marché se retournait en 2008, c'est tout! Vous croyiez que l'argent des PV immobilière tomberait dans les arbres? Vous espérez laissé ça dans le tas des 600 milliards de dettes creusée quand on vous faisait des cadeaux fiscaux? Rêvez : Les premiers perdants sont déjà en vue! "Pour votre info il est possible d'investir dans des fonds immobiliers en Allemagne qui rapportent 10 à 12 % net d'impot sans risque et sans s'occuper de quoi que ce soit." : Bon vent! Ils ont des règles du type Duflot depuis des lustres d'où le fait que l'immobilier ne s'y dirige pas de le mur d'ailleurs!
Réponse de le 09/09/2013 à 19:03 :
Ou avez vous lu dans mon message que j'ai investi en France ? Ce que vous dites sur des règles du style Duflot en Allemagne est parfaitement faux. En Allemagne si vous ne payez pas votre loyer vous etes virés en 3 mois, si vous ne payez pas vote crédit d'emprunt vous perdez votre maison, ca ne rigole pas avec les mauvais payeurs. Pas comme en France ou les bons locataires vont payer pour les mauvais, comme les proprio d'ailleurs. De plus je ne parle d'investissement immobilier de défiscalisation, je parle de fonds immobiliers qui achètent des biens sur le marché des ventes aux enchères bancaires à la moitié du prix du marché, et avec les loyers cela fait du 10 à 12 % net depuis des années pour les investisseurs. Bon vent à vous avec votre système bolchévique français et montrez nous un produit qui offre un tel rendement net de frais et d?impôts en France juste pour rigoler. La jalousie ne vous sert à rien moi je peux prouver mes écrits et vous ?
Réponse de le 09/09/2013 à 23:29 :
"Ce que vous dites sur des règles du style Duflot en Allemagne est parfaitement faux." : Vraiment? Je cite : "Concernant la fixation du montant des loyers, la liberté est la règle, mais le locataire peut se tourner vers le juge s?il estime que le loyer qu?il a accepté est usuraire, c?est-à-dire supérieur de 20 % aux loyers pratiqués pour des logements équivalents" (http://www.metropolitiques.eu/Le-modele-allemand-de-regulation.html). "En Allemagne si vous ne payez pas votre loyer vous etes virés en 3 mois, si vous ne payez pas vote crédit d'emprunt vous perdez votre maison, ca ne rigole pas avec les mauvais payeurs." : En France, ce sont les APL qui payent une majorité des loyers! Qu'on les supprime! Si vous voulez virer les mauvais payeur : Allez-y! Vous en retrouverez combien pour louer des 20m² à 700 euros? Par ailleurs, si les rendements locatifs sont meilleurs en Allemagne, c'est pour une raison simple : Ils ne sont pas mis à acheter à des prix délirants pour bénéficier de défiscalisation! Même si vous n'en parlez pas, ça fait une demande supplémentaire et une demande supplémentaire amène une hausse des prix! "La jalousie ne vous sert à rien moi je peux prouver mes écrits et vous ?" : Pour les preuves, c'est fait. On attend les vôtres! Pour la jalousie, laissez nous rire... Ceux qui se payent nos tronches quand on ne peut pas s'acheter un toit y sont sujet quand ils voient nos revenus! Alors, gardez vos arguments de force sur les communistes pour les naïfs, vous n'avez rien à voir ni avec les actifs qui gagnent bien leur vie, mais partent les poches vides et font face à ce merdier. Vous n'avez rien à voir avec les entrepreneurs sur qui vous reportez vos exonérations fiscales! Allez exercez vos talents ailleurs, vous nous manquerez moins que mes collègues ingénieurs qui ont mis les voiles face à des studios à 300 000 euros!
a écrit le 09/09/2013 à 14:39 :
Encore une usine à gaz qui aura pour effet de décourager les propriétaires-bailleurs, engendrant une belle crise du logement ! Eh Cécile, on t'offre "l'économie pour les nuls" ?
a écrit le 09/09/2013 à 14:26 :
S il n y avait aucune aide ( APL , défiscalisation etc...) les loyers seraient beaucoup plus faibles ... Les aides favorise l augmentation des prix... Les promoteurs ont récupéré les aides en faisant payer plus chère... un bien qui va se dévaloriser dans le temps...
a écrit le 09/09/2013 à 14:19 :
Personnellement j'ai relu l'article et je ne vois pas ce que cela va changer. L'état va pas faire baisser les loyers car ils se servent au passage comme pour tout.

J'ai bien peur qu'ils arrivent de moins en moins à encaisser de l'argent sur les loyers des HLM et ils veulent que les locataires et les propriétaires du privé cotisent dans une caisse commune. On verra bien mais je sens que cela va faire comme la CSG.
a écrit le 09/09/2013 à 13:56 :
Je crois qu'un lecteur de libération s'est perdu sur le site de la tribune!
Réponse de le 09/09/2013 à 14:09 :
lol
a écrit le 09/09/2013 à 13:50 :
Avec Duflot, vive le collectivisme....!!! ...avec pour conséquence la chasse aux rentiers/propriétaires qui, par doctrine, sont des riches/voyous/.....au profit des locataires qui par doctrine sont des pauvres/exploités/.....l'URSS revient à la vie dans le "beau" pays de Pépère et ses sbires. Conséquence des mesures "Duflot" : les riches voyous vont investir ailleurs et les pauvres exploités arrêtent de payer leurs loyers puisque duflot est arrivée et l'Etat (donc des salopards de riches) va payer à leur place...!!! Vive la France de pépère et duflot....et des autres.....
a écrit le 09/09/2013 à 13:24 :
Les français sont bizarres. Ils sont fonctionnaires, apprécient peu l'entreprise, adorent l'ingérence de l'Etat qui rassure (ça va pas bing on demande l'intervention de l'état), mais l'immobilier non. Mais l'Etat est omnipotent dans l'immobilier : succession, allocations, Scellier, PTZ, ... et maintenant les loyers. Je suis toujours surpris par les interventions des promoteurs ou des investisseurs locatifs qui demandent des ristournes fiscales et derrière refusent tout interventionnisme. Paradoxal...
a écrit le 09/09/2013 à 13:22 :
les loyers doivent etre fixes par l'etat et divises en trois categories :1ere moins de 300euros 2 iem 400 euroset 3ieme loyer libre( uniquement pour des maisons et appartements ultra luxe) De plus pour reduire les factures des citoyens retour a la gestions publique de l'eau ,ordures menageres et electricite (a 100%public) Et pour en finir, une entreprise qui profite de la misere et qui s'apparente a des mafias (type veolia ) verra son president juge par un tribunale populaire et ses biens confisques.
Réponse de le 09/09/2013 à 14:28 :
En voilà un joli programme. On aura droit à des barbelés colorés quand même ? c'est plus festif pour un goulag.
Réponse de le 09/09/2013 à 14:44 :
je crois que je commence a avoir peur

a écrit le 09/09/2013 à 13:11 :
Long terme

Le problème du logement il n'y en a pas... Il y a un problème d'infrastructures et c'est la démission de l'état dans les transports court et l'absence de volonté de remembrement urbain qui est un souci.

Dans la capital et là où le foncier est rare il faut des infra de transport et préempter pour faire du collectif correct...

le reste à part une fiscalité adaptée ça n'a pas grand sens...
a écrit le 09/09/2013 à 13:11 :
Il est bien évident que le communisme, cela marche !!! Regardez l'URSS ...
Réponse de le 09/09/2013 à 13:19 :
Fâché que l'Etat ne vous subventionne plus ?
Réponse de le 09/09/2013 à 16:29 :
Pour moi, je suis très content de l'arrêt des subventions. Mais la, avec ce projet de loi, cela fait peur! Même si je suis locataire et que je vais en profiter, moi, je vois un peu plus loin et les conséquences de cette loi sera désastreuse pour l'investisement
Réponse de le 09/09/2013 à 19:06 :
Moi , je suis content que François Hollande stoppe le trafic des marchands de sommeil. La révolucion , o la muerte.
Réponse de le 10/09/2013 à 8:35 :
Les masques tombent : john galt n'a rien d'un pur libéral, c'est un accor aux subventions publiques, comme les autres !
a écrit le 09/09/2013 à 12:57 :
Je suis persuadé que certains ici voudraient que cette mesure soit censurée par le Conseil Constitutionnel. Pauvre d'eux, ça ne se fera pas , et tant mieux !
Réponse de le 09/09/2013 à 13:24 :
De toute façon avec la baisse des salaires qui se profilent le PS va essayé de limiter la casse.

Perso je suis multi-propriétaire mais locataire de mon logement principal, on verra bien. Mais rien ne dit que les loyers vont baisser.
Réponse de le 09/09/2013 à 15:04 :
Il me sembe que sur le frontpon des mairies il est marqué le mot liberté? Ce mot a du mal à passé dans le vocabulaire des socialocommunoverts. Et oui, nous sommes en liberté et de cette liberté j'entends en user notamment dans la gestion privée. Le collectivisme de dame Duflot, ce n'esty pas en France qu'il faut le mettre en application, mais en Corée du nord. C'est trop facile de dire, on va prendre aux riches, surtout lorsque que l'on a vécu aux crochets de la société, par paresse indolence ou inadaptation intellectuelle. Je comprends les propriétaires de leur inquiétude, combien de loyer impayé en France? Moi je préconise de socialiser la connerie
Réponse de le 09/09/2013 à 18:39 :
@ CADOUDAL : Et moi, je propose d'interdire de dire bêtises. Ceci serait mieux !
a écrit le 09/09/2013 à 12:57 :
Dans cette affaire, on entend beaucoup les associations de propriétaires dont les arguments sont largement repris dans la presse encore ce matin. Pourtant loyers trop élevés + garanties excessives tuent l'économie : locataires étranglés qui n'ont plus les moyens de consommer, mobilité professionnelle entravée etc etc sans compter les conséquences moins quantifiables mais bien réelles sur le moral : frustration, ressentiment, sentiment de déclassement.
Moi je dis salariés locataires quittez la France si vous le pouvez, vous êtes les mal-aimés ici ^^
Réponse de le 09/09/2013 à 13:10 :
Et oui, les propriétaires ne sont que des gens égoïstes qui cherchent à préserver leur rentes qu'ils gagnent de manière honteuse, et le plus souvent en fraudant le fisc. Ces gens ne valent rien !
Réponse de le 09/09/2013 à 14:31 :
Avant de gagner une rente les propriétaires remboursent un crédit et ce généralement pendant au moins 20 ans avant que les loyers diminués des charges diverses et de remise en état ne leur soit restitués.....donc avant de crier cocorico la gauche assis dans votre canapé vous feriez mieux de prendre un peu plus de risque vous même plutôt que de déverser votre haine sur ce forum!
Réponse de le 09/09/2013 à 14:46 :
certain dépence tous au loto fdj tabac et autre

Réponse de le 09/09/2013 à 14:56 :
Etrange cette amnesie des gens de gauche? Il y a deux ans, ils attaquaient avec virulence la politique de droite, meme parfois à étre ridicule dans les propos. Aujourd'hui, ces memes individus s'offusquent comme des viérges effarouchées dès que l'on attaque la planéte rose. Voià ce que j'appelle un esprit gnostique. Ils ont la sciences infuse ces socialistes, ils connaissent tout et ne font aucune erreur pour la bonne raison c'est qu'ils ne changent rien au contraire ils continuent à enfoncer le pays avec de nouvelles démpenses. Mais qu'importe ils existent dans leur médiocrité, dans leur suffisance. Je ris de la naiveté de tous ces commentateurs qui n'ont aucune vision de l'état du pays aujourd'hui.
Réponse de le 09/09/2013 à 15:29 :
@ A gauche toute. Vous n'avez visiblement que des idées préconcues et toutes faites. Votre commentaire n'est qu'une lamentable caricature envieuse et limite haineuse. Certes, certains propriétaires abusent (notamment les marchands de sommeil), et je serais impitoyable avec eux. Mais dans la grande majorité, les propriétaires privés ont parfois plus d'inconvénient que d'avantages à investir dans du logement locatif. Les auusreurs privés qui montent au créneau contre le GUL ne font que récolter ce qu'ils ont semé.

Petit propriétaire (1 logement en location...), j'avais envisagé pour me simplifier la vie de faire appel à une agence immobilière. Dans mon secteur géographique, et vue le montant du loyer demandé (sensiblement inférieur à la moyenne du marché), je m'attendais à pouvoir louer rapidement. Au bout de 6 mis, toujours rien. Jusqu'à ce que nous puissions contacter l'une des personnes venues visiter le logement, et qui n'avais ps donner suite, nous indique pourquoi elle n'avait pas retenu notre logement: les conditions d'assurance loyers impayés et les clauses mises pour attribuer le logement étaient tellement restricitive que finalement personne ne pouvait être retenu!

Nous avons alors mis le bien en location nous mêmes, 2 semaines après nous avions notre premier locataire, et nous n'avons jamais eu d'impayé!

Alors vive la GUL qui va enfin donner un peu plus confiance à des propriétaires refusant de louer leurs biens par peur des impayés... à condition qu'elle ne soit pas trop restrictive et bien équilibrée.

Et tant pis pour les assureurs privés, ils n'auront finalement que ce qu'ils méritent...
Réponse de le 09/09/2013 à 16:05 :
Les propriétaires bailleurs, aujourd'hui, jouent un rôle d'aide sociale. Le prix des logements, en comparaison des loyers obtenus n'offrent plus qu'une rentabilité inférieure à 4% en moyenne. Ceci avec un risque locatif important et en augmentation. Il semble qu'ils gardent leur bien par inertie. Les critiques qu'on peut leur adresser, c'est qu'ils gèrent mal leur capital, qui, de plus, va se déprécier dans les années qui viennent ...
Réponse de le 09/09/2013 à 18:22 :
il existe une garantie loyers impayés qui s'appelle la GRL. Le taux d'effort (loyer/revenus) demandé doit inférieur à 50% quelque soit le contrat de travail !!! Si un candidat locataire ne remplit pas ses critères minimalistes, il ne faut pas lui louer votre logement...sauf à vouloir le mettre en position de surendettement....
a écrit le 09/09/2013 à 12:57 :
Caution solidaire a la noix : Demain je vais louer une voiture a l'aeroport. L'assurance etant payee par la societe de location, je vais pouvoir me faire plaisir avec la voiture et la rendre dans un etat deplorable, de toute facon la voiture est assuree par le loueur. Voila le monde des bisounours de Duflot
a écrit le 09/09/2013 à 12:44 :
... continue de creuser.
Les locataires ne paieront jamais leurs loyers, puisque le contribuable le fera pour eux.
Réponse de le 09/09/2013 à 13:17 :
Pas le contribuable, ce sont les propriétaires et les locataires qui financeront la GUL. Avec une taxe de 2%, un locataire indélicat payera 1% du montant de son loyer et un locataire vertueux 101%. Du moins au début, car la taxe de 2% sera vite très insuffisante pour couvrir les défauts et les frais de fonctionnement de la nouvelle structure étatique en charge des dossiers. L'augmentation de la taxe incitera d'autres locataires à adopter un comportement indélicat créant une envolée de la taxe.
Réponse de le 09/09/2013 à 13:42 :
@ La Taupe : comme de toute manière, le système est voué à être déficitaire (aucune structure sous la tutelle de l'Etat n'a ses comptes à l'équilibre), ce sera, in fine, les contribuables qui paieront. Vous parlez d'une avancée...
Réponse de le 09/09/2013 à 14:30 :
combien de recrutement de fonctionnaires pour suivre cette nouvelle usine à gaz ?
a écrit le 09/09/2013 à 12:41 :
Je leur souhaite bien du courage, au moins cela créera quelques fonctionnaires de plus faire un addition puis une division, on en manque bcp pour relancer l'emploi d'ici le mois de décembre.

Je me demande comment la location de luxe va pouvoir se poursuivre, mais je laisse nos plus grands intellectuels débattre de ce sujet je me marre d'avance.
a écrit le 09/09/2013 à 12:40 :
Les loyers sont indexés sur l'indice de construction et sont revalorisés en fonction de celui-ci tous les ans. Il suffit de bloquer pendant 3 ans par exemple cette indexation pour faire baisser les prix du logement. Madame Dufflot introduit un système soviétique en bloquant les loyers. Les propriétaires vont à coup sur retirer leurs biens et ne plus louer. La GUL est une usine à gaz administratif bien dans l'esprit d'État totalitaire.
Réponse de le 09/09/2013 à 13:22 :
Il faut bien trouver le moyen de freiner la machine ! Les hausses de loyer de ces dernières années sont uniquement du au besoin de maintenir un rendement positif face à des prix que l'on a bêtement entretenu artificiellement à la hausse (subventionner la demande dans un marché en surchauffe est une aberration, on comprend pourquoi certains ont eu besoin de lever des fonds pour payer leur dernière campagne...)
a écrit le 09/09/2013 à 12:30 :
La caution solidaire sera aussi interdite. En tant que locataire, dès lors que je paierai pour moitié la GUL je n'aurai plus aucune raison de payer mon loyer. Le propriétaire n'aura qu'à faire jouer la garantie !!!.
Réponse de le 09/09/2013 à 14:32 :
En plus vous pourrez dégrader le logement à votre guise
Réponse de le 10/09/2013 à 0:03 :
"Le propriétaire n'aura qu'à faire jouer la garantie !!!." : L'assurance vous mettra alors les huissiers au train pour couvrir ses pertes... Vous croyiez peut-être qu'un bailleur à un meilleur service juridique qu'une assurance?
a écrit le 09/09/2013 à 12:29 :
Tiens, nous avons un troll sur ce forum.
Réponse de le 09/09/2013 à 12:40 :
Pffff
Réponse de le 09/09/2013 à 12:42 :
un seul ?
Réponse de le 09/09/2013 à 14:51 :
Quand on lit les forums, je me demande de plus en plus qui sont les vrais internautes citoyens lambda et qui sont les employés des partis politiques de tout bords et des lobbies payés pour répandre la ligne du parti ou de leur groupe de pression.?
a écrit le 09/09/2013 à 11:43 :
encadrement des loyers. comment est fixé le loyer médian ? cette mesure ne va t elle pas favoriser les locations à la semaine non déclarées à paris et décourager les ménages à louer leurs biens immos pour de longues durées ?
Réponse de le 09/09/2013 à 11:55 :
Ceux qui seraient tentés par de telles pratiques innommables mériteraient de passer leurs jours en prison. Ou on est patriote et citoyen et en tel cas on respecte la loi, ou on ne l'est pas, en tel cas la prison s'avère nécessaire.
Réponse de le 09/09/2013 à 12:17 :
je suis d'accord avec vous sur le principe, mais je pense que la prison est une solution un peu extrême, par contre je crois que la législation prévoit déjà une amende et ils serait bon de renforcer les contrôles car ces pratiques sont très fréquentes dans la capitale.
Réponse de le 09/09/2013 à 12:17 :
Avec Tata Christiane = plus de prisons .!!!!!
Réponse de le 09/09/2013 à 12:37 :
la gauche qui fait du patriotisme, ca sent bon ( enfin, facon de parler!) les odeurs nauseabondes des annees 30... on sait ou ca mene, merci de nous epargner l'apologie de ces regimes ' justes' ( comme on dit chez vous)
Réponse de le 09/09/2013 à 12:39 :
Non, Tata Christiane libère des places pour y mettre les opposants et les récalcitrants aux lois votées par l'actuelle majorité.
Réponse de le 09/09/2013 à 18:40 :
@@ mdr : on sent chez vous un racisme latent. Pauvre de vous...
a écrit le 09/09/2013 à 11:41 :
C'est bien, l'Union Soviétique n'aurait pas fait mieux. Les socialistes veulent éradiquer le bailleur privé pour leur substituer la construction de logements sociaux à remplir d'électeurs dévoués et fidèles.
Réponse de le 09/09/2013 à 11:52 :
J'aurais honte à votre place de défendre des propriétaires privés qui ne font qu'exploiter la misère humaine de ceux qui ne peuvent devenir propriétaire. De même , si vous n'aimez pas la France, vous pouvez toujours la quitter. Ceci fera un parasite de moins à supporter.
Réponse de le 09/09/2013 à 12:06 :
Oui, c'est vrai. D'ailleurs, Hitler disait aussi aux juifs que s'ils n'aimaient pas l'allemagne, ils pouvaient la quitter. Ce qui fait que s'ils sont rester, ils n'ont eu que ce qu'ils voulaient, blablabla... Ce qui compte c'est le respect des droits fondamentaux. Tout citoyen doit se battre pour leur respect, ici, il s'agit du droit de propriété, l'autre nom de la Liberté. Mais c'est vrai que la gaucha a tjrs eu un problème avec la liberté et lesdroitsde l'homme ...
Réponse de le 09/09/2013 à 12:34 :
Johnny vous avez un point godwin, ceci en one shot.
Réponse de le 09/09/2013 à 12:39 :
Moi, je suis pour la liberté dans l'égalité. Et ceci ne eut se faire sans une restriction voir l'abolition du droit de propriété, qui est à l'origine des inégalités sociales.
Réponse de le 09/09/2013 à 12:40 :
le bon peuple d'extreme gauche, ses lecons de morale, ses syndicalistes a 3 briques par mois, ses chatelains http://www.lefigaro.fr/social/2011/12/06/09010-20111206ARTFIG00661-quand-la-cgt-mene-la-vie-de-chateau.php, ses postiers qui possedent des appartements a montmartre, ses trostskystes heritiers..... allez faire un tour dans les pays de l'est ou dans la coree du nord sociale, vous verrez les joies de la gestion gauche plurielle!!!
Réponse de le 09/09/2013 à 12:56 :
@ churchill : vous dites vraiment n'importe quoi pour appuyer votre idéologie économique : le libéralisme, qui condamne des millions, voir des milliards d'êtres humains, à mourir de faim. Pauvre de vous...
Réponse de le 09/09/2013 à 13:10 :
Le libéralisme condamne des milliards d'êtres humains à mourir de faim ? Tiens, je croyais justement qu'il n'y avait jamais eu aussi peu de gens qui mourrait de faim dans le monde, et jamais autant qui vivait correctement ... Mais ça doit être en corée du nord, à cuba ou au venezuela tout cela ...
Réponse de le 09/09/2013 à 13:45 :
on a bien compris que la liberte des autres, c'est pas trop votre truc... allez lire le bouquin de blaine harden ( enfin si vous savez lire) au lieu de venir me donner des lecons de morale bienpensante... apres vous irez faire un tour dans les pays de l'est, histoire d'avoir une notion des bonne valeurs de la gauche plurielle ( a prague il y a une stele a la memoire des morts de votre ideologie juste et sociale, au bas du mont petrin, a budapest aussi).... http://www.lefigaro.fr/international/2012/04/03/01003-20120403ARTFIG00462-margot-honecker-les-victimes-de-la-rda-etaient-stupides.php?cmtpage=0 ..... ah, les bonnes valeurs de la gauche plurielle! pas une once de liberte, ca c'est clair !!!
a écrit le 09/09/2013 à 11:31 :
Voici une loi qui devrait enfin avantager les locataires, au détriment des riches rentiers qui ont accumulé de manière honteuse et souvent malhonnête un patrimoine immobilier important. Merci Madame Duflot !
Réponse de le 09/09/2013 à 11:46 :
Oui oui c'est sur ... cette loi va surtout amener les propriétaires à ne plus louer ou à louer au noir ... mais aussi cela va les amener à vendre et à investir ailleurs ... Da'illeurs AXA a annoncé qu'ils liquidaient leur portefeuille immobilier en France pour un total de 5 milliard, afin de le réinvestir ailleurs et plus particulièrement en Angleterre ... Le nombre de logements en construction va baisser, et ceux à louer aussi ... Préparez vous à acheter des tentes ...
Réponse de le 09/09/2013 à 11:52 :
..vous avez tellement avantagés les salariés... que les chômeurs vous en sont gré ! Pour le logement, les gens qui cherchent un logement vous remercieront de l'effondrement de la construction ... Mais on voit bien que pour vous, les propriétaires sont tous des pourris (surtout ceux qui ont épargné toute leur vie pour améliorer leur petite retraite -mais là, je suppose que votre régime spécial vous a mis à l'abri) et les patrons sont tous des enfoirés qui n'embauchent que pour avoir ensuite le grand plaisir de licencier !!!
Réponse de le 09/09/2013 à 11:54 :
Le petit retraité qui a mis en location son ancienne maison ,qui ne touche plus de loyer depuis 2 ans et ne parvient pas a faire partir les pourris qui profitent du système sont bien sur ,selon vous, de sales rentiers malhonnêtes et bourrés de fric. Ouvrez les yeux !
Réponse de le 09/09/2013 à 12:42 :
ah, les ecolos, leurs elus proprietaires qui fraudent le fisc ( http://www.leparisien.fr/faits-divers/paris-une-elue-d-europe-ecologie-interpellee-pour-blanchiment-d-argent-13-10-2012-2227313.php), leurs lecons de morale, leurs elus belles soeurs d'assassins ' dans la justice poiur tous'... que du bonheur!
Réponse de le 09/09/2013 à 12:47 :
@ Patrice :! les retraités sont un niveau de vie en général supérieur à la moyenne. Souvent, ils mettent des chambres en location à des prix exorbitants pour des étudiants ou des travailleurs pauvres. Personnellement, ces pauvres petits papis et mamies rentiers ne me font pas pitié, bien au contraire !
Réponse de le 09/09/2013 à 12:52 :
je ne suis pas un riche rentier, je n'ai pas acquis mes deux studios de manière malhonnête à moins que prendre un crédit soit malhonnête (c'est plutôt ceux qui les vendent les malhonnêtes), je paye bien sûr tous les impôts que l'on peut payer, je loue les deux studios à des prix très légèrement inférieur au marché, mais une fois retiré les cotisations, taxes foncières, impôt sur le revenu, le coût éventuel d'une dégradation ou d'une réparation, on ne peut pas dire que cela rapporte à la fin de l'année autant qu'un salaire mensuel d'une ministre socialiste du logement...
Réponse de le 09/09/2013 à 13:11 :
@ Hokido : je ne serais pas fier à votre place.
Réponse de le 09/09/2013 à 13:18 :
@ Lenine: C'est vrai que la gauche, comme la droite d'ailleurs, a tout fait et continue de tout faire pour que le prix des terrains augmentent, que les impôts augmentent, et que le pouvoir d'achat diminue: y en a plus que pour les touristes et les cas sociaux dans ce pays, notamment à Paris. Et le prix de l'immobilier suit la croissance mondiale, mais pas les salaires qui sont saisis par l'état à 50% avant même d'être versés. Ceci explique cela. (Encore faut il avoir déjà vu une feuille de paie pour s'en rendre compte!) Pour le reste, la France je l'aimais quand elle était libre; donc plus maintenant. Vous en revanche, vous semblez n'être qu'un voleur. Et encore, un voleur est plus débrouillard. Vous n'êtes en fait qu'un incapable, et le parasite c'est vous et personne d'autre. Et ce serait le parasite qui voudrait faire la leçon et dire qui a le droit de rester en france... tout un programme! Ça va finir comme à Chypre si çà continue. Halte au vol pour engraisser les mauvais. Place au peuple qui travaille et qui veut travailler.
Réponse de le 09/09/2013 à 13:40 :
@ a gauche toute: vu votre activite sur ce forum, vous etes ou employe par pole emploi ou par l'etat, dans les deux cas vous ne participez pas a l'effort collectif, donc votre avis ne repose sur aucune experience pratique, gardez le pour vous, merci.
a écrit le 09/09/2013 à 11:28 :
Pour faire baisser les loyers, ce gouvernement rajoute des taxes !! C'est vrai que ca a bien marché avec l'emploi grevé de charges !! ... résultat: la construction chute, et dans qques années, il va falloir augmenter les impôts pour financer de la construction publique ... mais le seul objectif de ces politiciens, c'est de tenir jusqu'après les élections !!!
a écrit le 09/09/2013 à 11:27 :
Franchement c'est a pleurer le blocage des loyers en pleine periode de crise avec des prix de l'immobilier qui au mieux vont stagner et cette GUL financee par une taxe, autant proposer directement un logement gratuit pour tout le monde et de preference dans les beaux quartiers de la capital.
Réponse de le 09/09/2013 à 11:39 :
Quel joli lapsus "capital"
Réponse de le 09/09/2013 à 11:54 :
faut bien loger les sans papiers !
Réponse de le 09/09/2013 à 13:54 :
Inutile de bloquer les loyers, ils se régulent d'eux-mêmes au maximum de ce que peuvent payer les clients captifs. Et avec la baisse des prix à l'achat, le rendement locatif sera de retour.
a écrit le 09/09/2013 à 11:23 :
vous avez compris pourquoi les promoteurs arretent les progets immobilier elle va tuer toutes la filiere.de meme le bordel à marseille est venu par le lcxime,de meme avec l'immobilier ou ne veut pas voir les mauvais locataires,de meme à l'école ou on supprime les notes à cause des mauvais éléves, hier sapin nous dit nous commencons à résoudre marseille avec les contrats de génération les dealeurs s'en foutent des contrat de generation etc etc
Réponse de le 09/09/2013 à 12:31 :
les promoteurs s arrentent car plus personne ne peut acheter a ce prix. et le peu qui peut encore acheter n est pas fou pour acheter quelque chose de surevalue d au moins 35 % (cf the economist, un journal qui doit pas recevoir de pub du BTP francais)
Duflot n y ai pas pour grand chose, elle a meme fait un Scellier bis pour continuer la gabegie d argent public

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :