Michel Pébereau vient grossir les rangs des riches prêts à mettre la main à la poche

 |   |  423  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le président du conseil d'administration de BNP Paribas se dit favorable à une hausse des impôts des Français les plus fortunés, dans une déclaration au site d'information Rue89. Valérie Pécresse considère "extravagant" et "exorbitant" un revenu annuel supérieur à un million d'euros, soit 30.000 Français. Pour Betrand Delanoë, il faut surtaxer les patrimoines supérieurs à 5 millions d'euros et les revenus supérieurs à 20.000 euros par mois, soit 150.000 contribuables. Et vous ? A quel niveau situez-vous un salaire "extravagant" ?

Après Maurice Lévy (Publicis), Pierre Bergé (Yves Saint Laurent), et Geoffroy Roux de Bézieux (Virgin Mobile), c'est au tour de Michel Pébereau, le président du conseil d'administration de BNP Paribas, d'être favorable à une hausse des impôts des Français les plus fortunés, dans une déclaration au site d'information Rue89. Souvent présenté comme un conseiller officieux de Nicolas Sarkozy, le dirigeant de la première banque française est le deuxième patron d'une entreprise du CAC 40 à apporter son soutien à une telle mesure, que le gouvernement devrait inclure dans son projet de budget pour 2012 pour assurer la réduction des déficits publics malgré le ralentissement de la croissance.

Pour Michel Pébereau, "le pays traverse une période difficile. Il est impératif d'accélérer le redressement des finances publiques par un programme d'ensemble visant à maîtriser la dépense et les déficits et comportant un accroissement de l'impôt pour une période déterminée." "Dans ce cadre, il est équitable que la fiscalité demande aux plus fortunés un effort plus important qu'aux autres", ajoute-t-il dans sa déclaration à Rue89.

Les politiques étudient effectivement la question. 

Une "contribution sur les rémunérations extravagantes, exorbitantes", selon les mots de Valérie Pecresse, est étudiée en ce moment par le gouvernement ainsi que des parlementaires. La ministre du Budget a évoqué ce jeudi sur BFM ce nouvel impôt qui concernerait les revenus situés "au-dessus d'un million d'euros". Ce qui représente 30.000 contribuables en France.

Cette taxe s'imposerait soit à la source, c'est-à-dire aux entreprises qui distribuent de telles rémunérations, soit aux ménages qui les reçoivent.  "Il faut que les efforts qui vont être demandés aux Français dans le cadre du budget 2012 soient équitablement répartis", avait déjà prévenu mecredi la porte-parole du gouvernement sur France Info.

Alors que la crise de la dette secoue encore l'Europe, la France a promis une réduction de ses déficits publics. Il compte sur 3 milliards d'euros d'économie en 2012 mais Valérie Pécresse prévient : "il faudra sûrement faire davantage d'efforts".

Bertrand Delanoë va plus loin

Sur son blog bertranddelanoe.net, Betrand Delanoë propose de son côté de taxer les patrimoines supérieurs à 5 millions d'euros et les revenus supérieurs à 20.000 euros par mois. Ce qui concernerait non plus 30.000 mais "au moins 150.000 personnes".

Et vous ? A quel niveau situez-vous un salaire "extravagant" ? Donnez votre avis dans l'espace "Commentaires" ci-dessous

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/09/2011 à 13:13 :
Ce qui est extravagant, c'est de trouver qu'une rémunération de plus d'un million d'euros est exorbitante : mais de quoi se mêle-t-on ?
Les rémunérations des patrons du CAC sont décidées et votées par le conseil d'administration, ces entreprises (je parle des entreprises 100% privées) n'ont de justification à donner à personne, c'est leur droit le plus absolu que de rémunérer comme elles le souhaitent les exécutifs de leur société.
En ce qui concerne les sociétés du CAC dont l'Etat peut être actionnaire, il y a en revanche matière à discussion, puisqu'une partie de l'actionnariat est "public" par définition.
Pour le reste il s'agit tout simplement de la stabilité des "contrats" qui est en jeu, ce n'est pas à l'Etat de décider quoi que ce soit à ce sujet.
La France est un pays antagoniste où le filet social coûte le plus cher à la nation (40% du PIB) et où les inégalités sont les plus répandues...
Dans le même temps, personne ne souhaite entrer dans un système de compétition même pour gagner plus d'argent quitte à faire perdurer ces inégalités.
Nous allons droit dans le mur...
a écrit le 11/09/2011 à 16:55 :
Pas seulement , je propose que les titulaires de la Légion d' honneur (111000 de nos concitoyens) cotisent à hauteur de 36?/an à leur "club" pour couvrir le cout des 100 fonctionnaires de la Grande Chancellerie qui les administrent . On ne toucherait pas bien sur aux 330 autres fonctionnaires de l Institution qui font eux oeuvre éducative. Il faut savoir que ces 100 fonctionnaires entre autre s'occupent de gérer la terrible question de la "pension" (de 5 à 12?/an oui par an vous avez bien lu) que touchent ces êtres d'exception que sont les membre de la Légion d Honneur !!!
a écrit le 23/08/2011 à 10:50 :
Il faut savoir que la plupart des fortunes françaises ne viennent pas du travail mais de l'héritage, et non de l'entreprise.
Ce qui est taxable ce ne sont pas les entrepreneurs qui créent des emplois.
Mais les rentiers qui touchent des dividendes sans rien faire.
Maintenant faire croire que l'ouvrier fait 35 heures et le patron 100 ce n'est que du bluff.
Maintenant "la jalousie" va m'expliquer comment il pourra entreprendre si "papa" n'est pas derrière lui.....
a écrit le 22/08/2011 à 16:07 :
en france la stigmatisation des pauvres est mal vu, celle des gens de couleurs aussi, des religions aussi, mais pour les riches, il y a aucun probleme. les francais avaient un probleme avec l argent avant la crise, mais depuis ca devient grave, ont associent les riches a la crise, des gens qui travaillent 35 h ne comprennent pas pourquoi un homme qui en fait 100 et cree une societe qui cree des dizaines ou centaines d emplois soit riche,... et aujourd hui des classes superieurs qui veulent venir en aide a leur pays sont insultés, alors qu aux usa ils sont félicités. je suis etudiant, issus d une famille d'industriel de l ecologie, et j en suis fier, car mon pere a reussi, a cree 132 emplois, et je compte bien me lancer dans l entreprenariat aussi, les francais sont ingras envers leurs patrons qui leurs offrent un emploi ( a peine un merci ) , sont ingras envers les riches qui ont reussis alors qu eux n ont rien faient pour,alors oui ils y a des gens superieurs qui font des choses supérieurs, et si vous en avez marrent de ne pas en etre, alors bougez vous et stoppez cette amere jalousie.
Réponse de le 22/08/2011 à 16:58 :
vrai, les francais ont toujours aimé leurs argents mais détesté ceux des autres.
Réponse de le 24/08/2011 à 13:09 :
toute société humaine a une hiérarchie, cela ne vous autorise pas à parler de gens "supérieurs"... c'est effrayant de lire des choses pareilles.
Réponse de le 25/08/2011 à 8:22 :
gens "superieurs" en quoi je me le demande c'est choquant de lire cela -
Réponse de le 13/09/2011 à 11:47 :
en tout cas, vous semblez en être assez loin de cette caste de gens "supérieurs" au regard de votre piètre niveau de français :)) .... quelque chose me fait penser que Papa mettra bientôt la main au porte-monnaie pour aider le fiston à réussir dans la vie
a écrit le 22/08/2011 à 12:26 :
Je trouve la plupart de vos commentaires affligeants. Les français ne sont décidemment jamais content..dès que quelqu'un fait une proposition que la majorité d'entre nous ne ferai jamais, on jette l'opprobre sur lui avec l'oeil du soupçon. La même proposition a était faite par des milliardaires américains sans qu'on les accuse de tous les meaux..Les riches ne payent pas assez on est mécontent...ils proposent de payer plus on l'est encore plus et on crache son venin dégoulinant de jalousie! Le résumé de tout ça c'est que la mentalité des français restera ce qu'elle est "ils n'ont qu'a payer eux!"
a écrit le 22/08/2011 à 10:24 :
Ce debat n'apporte rien, les taxes prelevees ne seront jamais assez importante.
Grace a une combinaison d'astuces les societes du Cac 40 payent autour de 10% de taxes au lieu des 33% reglementaires.
Remontez ces taxes la si vous voulez collecter des sommes significatives.
Réponse de le 13/09/2011 à 13:15 :
Pendant que les PME payent les 33%...c'est juste
a écrit le 22/08/2011 à 9:11 :
Quand les riches réclament à payer plus d'impôt c'est très très grave ! Il demande en général plutôt l'inverse, craignent ils de perdre tout comme les dirigeants des pays arabe en révolte ? Je pense que l'on est pas au bout de surprises et de drames !
a écrit le 22/08/2011 à 8:45 :
Ce sont toutes les niches fiscales qu il faut détruire Il est anormal qu un contribuable gagnant 10000 euros/mois paye plus d impots sur le revenu que celui qui gagne 30000 euros Et que l on cesse de dire que l impot sur le revenu n augmente pas ma feuille d imposition prouve le contraire
a écrit le 22/08/2011 à 8:42 :
Encore un pyromane du capitalisme qui veut aider les pompiers! Par peur d'être guillotiné à la prochaine révolution?
a écrit le 22/08/2011 à 8:31 :
Pourquoi Valérie Pécresse se croit-elle obligée de jeter de l?huile sur le feu en parlant de rémunérations « extravagantes » ou « exorbitantes » ? N?est-il pas possible en France de faire preuve de maturité vis-à-vis de l?argent ? A l?heure où des « riches » eux-mêmes reconnaissent qu?ils pourraient payer plus d?impôts, pourquoi les stigmatiser en employant un vocabulaire d?un autre âge ? La question n?est pas de savoir ce qui constitue une rémunération excessive (cette question revenant aux actionnaires) mais de parvenir à une répartition de la fiscalité qui soit à la fois équitable et efficace. Un discours primitif et populiste n?apporte rien à cette discussion.
a écrit le 22/08/2011 à 7:39 :
et les joueurs de foot sont-ils concernés?????
Réponse de le 22/08/2011 à 11:22 :
Cela m'étonnerait, dans la mesure où la plupart vivent à l'étranger ou voient leurs impôts payés par les clubs...
a écrit le 21/08/2011 à 22:42 :
ce qui serait tres bien c'est d'en finir avec la fiscalité ridicule sur les plus-values générées par les stock options ces plus values devraient être intégrées aux revenus et taxées aux taux marginal !
a écrit le 21/08/2011 à 22:21 :
Assez !

Ras la casquette des Triple B- (Big Boss Bancaire) qui veulent afficher une bonne foi méprisante.
Mr Chifflet, Mr Perol, Mister Pébereau ?
? pas de prime, c?est une année de crise?, ?payons plus d?impôt, pour aider les pauvres (Le pays ?)?
En attendant, ça touche des salaires fixe à 6 chiffres et des primes à 7 que leurs entreprises sont pratiquement obligés de mensualisé?
Alors que moi, jeune employé de banque, je me coltine les plaintes souvent justifiés des clients pour un salaire à 3 chiffres en début de carrière (véridique) + une prime tout aussi méprisable par an.

Qu?il me fait rire, Mr Pebereau.
a écrit le 21/08/2011 à 17:07 :
Sans doute Michel Pebreau a t'il pris conscience d'avoir abusé de sa position, en s'octroyant un salaire démentiel et des stocks options à répétition. Qu'il fasse ses pénitences, mais sans tenter de se faire passer pour un saint, ça devient indécent !
a écrit le 21/08/2011 à 13:53 :
on ne peut s'empécher de penser aux dernières années d'Ancien Régime", aux privilégiés de la société d'ordres, puis à la nuit du 4 août et au geste des députés bretons de la noblesse. Mais la France a-t'elle encore des aptitudes à jeter un regard sur son passé?
a écrit le 21/08/2011 à 13:37 :
en france ' les riches', c'est les autres ( quand on explique a un francais qui approuve de 'taxer les riches' que les riches sont en france et les pauvres en afrique, il a bizarrement un avis tt a fait different........... car il doit passer a la caisse) deuxio, taxer des gens qui gagnent plus d'un million, c'est tres bien, ca va rien changer au fait qu'on depense bcp trop; boucher un trou qu'on continue a creuser, il n'y a que ce pays pour avoir des idees comme ca.............
Réponse de le 22/08/2011 à 11:32 :
L'électorat de Droite bénéficie lui aussi de notre sociale démocratie ... pour baisser les dépenses (pour renflouer les trous des subprimes) , il faudrait rendre payante les fac de medecine et de droit, (et les autres) et par justice sociale les pauvres (méritants) eux ne paieraient moins de frais de scolarité (les mêmes que maintenant) ... il faudrait aussi ne plus donner d'alloc familiales aux riches (prendre aux riches pour redonner aux riches est stupide, cela génère des frais de fonctionnement pour rien) ... supprimer les cantons qui ne servent a rien (mais beaucoup sont de droite) ....bref plein de solutions ... mais qui pénaliseraient l'électorat de notre Sarko national ...
Réponse de le 22/08/2011 à 12:30 :
@ Tonio: vivement que la France ne soit plus peuplée que par des pauvres. On cessera peut-être alors d'entendre sans cesse ce stupide discours de lutte des classes qui, depuis le 19è siècle, a beaucoup vieilli et n'offre aucune solution (réelle) aux problèmes du pays. Plutôt que de vouloir à tout prix rendre les riches pauvres (ou leur faire fuir le pays), pourquoi ne pas plutôt essayer de tirer toute la population vers le haut (du moins ceux qui sont prêt à travailler un minimum pour y parvenir)? La Suisse ne s'en tire pas mal, il me semble...
a écrit le 21/08/2011 à 11:27 :
Un revenu quelque soit son montant n'est jamais ( en principe ) que le fruit des bons , voir excellents, résultats de l'entreprise...et ce durablement.
Or des voyous se sont octroyés des revenus considérables alors que l'entreprise était déjà dans le gouffre....et ce impunément au plan civil et surtout pénal....
Donc, ne pas taxer les revenus...., mettre en place une législation très ferme afin de sanctionner les auteurs d'abus, mais sur-taxer le capital '' dormant '', et ne pas taxer durablement le capital qui investit....durablement .....
a écrit le 21/08/2011 à 11:08 :
Augmenter les impôts pour rembourser nos dettes, d'accord, si l'Etat met un terme à sa gabegie. En revanche, si on augmente les impots pour permettre aux employés de la SNCF de partir à 53 ans et demi ( dixit Didier Migaud, Président Ps de la Cour des Comptes), pas question !
a écrit le 21/08/2011 à 10:53 :
La proposition de niveaux de salaire de Delanoe me parait tout a fait cohérente et raisonnable.
Il faut maintanant définir la taxation a appliquer( en taxant beaucoup plus les très hauts) pour récupérer au moins 10 Mds d'euros ( sachant que toutes ces personnes n'ont jamais payés proportionnellement à leur niveau de revenu depuis de nombreuses années).
a écrit le 21/08/2011 à 9:46 :
Rien d'étonnant que l'état français soit en faillite, les gouvernements successifs ont vendu tout le bien public (les immeubles, les banques, les assurances, les autoroutes, Renault, l?aérospatiale, EDF, Snecma, Alcatel, Rhône poulenc, France Telecom, Pechiney, Bull, Elf et bien d?autres etc) pour les remettre dans des mains de dirigeants du privé qui n?on eu de cesse de le transférer (secret de fabrication compris) dans les régions bas cout. Avec cette désindustrialisation ce sont des millions de français qui se retrouvent à la rue avec peu de chances de retrouver un emploi (les usines sont aujourd?hui en Chine) autant d?impôts en moins. Pendant ce temps des fortunes colossales privées ce sont crées au dépend de l?appauvrissement de l?état. Pire, certains ont même semble t-il bénéficié de largesses de nos dirigeants avec des mesures expéditives (affaire Tapie, hippodrome de Compiègne etc?). Il est temps d?arrêter tout ca et de remettre un peu de morale. Aujourd?hui il faut non seulement assainir les comptes de l?état mais aussi redonner du travail aux gens. Merci de faire en sorte que ceux qui ont tout cassé (pour s?enrichir) payent facture de la reconstruction.
a écrit le 21/08/2011 à 9:46 :
Rien d'étonnant que l'état français soit en faillite, les gouvernements successifs ont vendu tout le bien public (les immeubles, les banques, les assurances, les autoroutes, Renault, l?aérospatiale, EDF, Snecma, Alcatel, Rhône poulenc, France Telecom, Pechiney, Bull, Elf et bien d?autres etc) pour les remettre dans des mains de dirigeants du privé qui n?on eu de cesse de le transférer (secret de fabrication compris) dans les régions bas cout. Avec cette désindustrialisation ce sont des millions de français qui se retrouvent à la rue avec peu de chances de retrouver un emploi (les usines sont aujourd?hui en Chine) autant d?impôts en moins. Pendant ce temps des fortunes colossales privées ce sont crées au dépend de l?appauvrissement de l?état. Pire, certains ont même semble t-il bénéficié de largesses de nos dirigeants avec des mesures expéditives (affaire Tapie, hippodrome de Compiègne etc?). Il est temps d?arrêter tout ca et de remettre un peu de morale. Aujourd?hui il faut non seulement assainir les comptes de l?état mais aussi redonner du travail aux gens. Merci de faire en sorte que ceux qui ont tout cassé (pour s?enrichir) payent la facture de la reconstruction.
a écrit le 21/08/2011 à 8:45 :
Aller c'est ça pour apaiser l'opinion d'un peuple ignare, on va faire croire à cette France d'en bas qui ne comprend rien à rien qu'augmenter les impôts des riches est la meilleure solution à nos problème alors que c'est totalement faux. Pour combattre la dette il faudra bien passer par la réduction des dépenses notamment les dépenses sociales dont profitent la majorité des français. Mais bon comme d'habitude ce genre de réalité ne fait pas gagner de bulletins de votes
Réponse de le 22/08/2011 à 8:18 :
C'est vrai que le modèle Anglo-saxon fait rêver ...

On se demande qui est l'ignare avec ce genre de commentaires :)
a écrit le 20/08/2011 à 19:28 :
La bourgeoisie commence a avoir des frissons et commence a serrer les fesses ... Et on nous dit que tout va bien, la fin est proche, le dernier semestre economique de 2011 va etre brutal pour le peuple
a écrit le 20/08/2011 à 17:38 :
au lieu de proposer cette mesure très démagogique, ces messieurs devraient faire l'expérience de vivre en région parisienne avec 1070 ? net / mois
a écrit le 20/08/2011 à 17:22 :
Tient donc .... il y'a anguille sous roche ! .... Madame la marquise tout va tres tres mal!!!!
a écrit le 20/08/2011 à 16:59 :
cette prise de conscience soudaine des très très riches est surprenante mais très bien venue; il faut que TOUS ceux qui encaissent sous forme de salaires, revenus financiers etc au delà de 15000? par mois (déjà énorme!) soient soumis à un impôt supplémentaire et que Messieurs les Députés Sénateurs Ministres n'oublient pas de tout déclarer aux impots et soient aussi des citoyens honnêtes et responsables participant à l'effort national.
a écrit le 20/08/2011 à 13:35 :
Dans la situation ou se trouve la France,je trouve la proposition de Delanoé raisonnable. Je ne vote pas socialiste.
a écrit le 20/08/2011 à 12:00 :
Tous ceux qui gagnent minimum 3000 ? par mois font partie des 10 % les plus riches en France mais il est vrai que dans cette catégorie , les écarts sont énormes.
Donc il faut augmenter les impôts de tous mais en accroissant la progressivité et il faut également tenir compte de tous les cadeaux fiscaux qui ont été accordés pendant ces vingt dernières années et les leur reprendre.
Réponse de le 22/08/2011 à 13:44 :
Pour moi un riche est quelqu'un qui a un yacht amaré à St Trop. Essayez d'en avoir un avec 3000 euros par mois...
a écrit le 20/08/2011 à 10:28 :
Pour savoir quel montant de salaire est extravagant voir les 300 commentaires de l'article d'hier (Pecresse et Delanoe) ... Mais plutôt qu'une taxounette temporaire de 2% (de la com encore de la com) , une bonne refonte du système fiscal avec une vrai progressivité (qui ne s'arrête pas aux classes moyennes) serait surement plus efficace ... 2012 ...
Réponse de le 20/08/2011 à 11:49 :
Entièrement d'accord, Monsieur Delavega. Mais il s'agit ici d'une manoeuvre afin de faire mieux passer une hausse d'impôts sur les classes moyennes. Pour la progressivité, ne rêvez pas : ceux qui font les lois ne sont pas ceux qu'on pense.
Réponse de le 20/08/2011 à 14:53 :
Et l'instauration du prelevement a la source aussi
a écrit le 20/08/2011 à 10:19 :
Les riches prêt a mettre la main a la poche?
Les riches sont en général intelligent et malin,ils sont riches...
Ils savent jusqu?où ils peuvent aller et en ce moment ils savent que si ça continu ils perdront beaucoup,donc vaut mieux perdre un peu de grès que beaucoup de force.
Désolé pour ceux qui croyaient que les riches avait une conscience...
Réponse de le 20/08/2011 à 12:36 :
@Marco54: ils sont riches parce qu'ils ont le pouvoir, pas parce qu'ils sont intelligents. Si tu avais le pouvoir de voter des lois en ta faveur, tu serais riche aussi :-)
a écrit le 20/08/2011 à 9:52 :
question stupide mais je la pose: la situation financière de la France est délicate, et il va falloir nécessairement prendre des mesures drastiques à tous les niveaux.Les pieds nickelés qui sont en charge du devenir de la France découvrent oh stupeur que certains français touchent des rémunérations extravagantes, exhorbitantes !!! cette situation aberrante n'est pas nouvelle et elle avait tendance à s'aggraver au fil du temps. Pourquoi n'ont ils pas pris les mesures qui s'imposaient avant ? La dette publique n'est pas nouvelle également et là aussi c'était la fuite en avant, ces "responsables" devaient savoir !!! qu'on allait dans le mur et pourtant ...
a écrit le 20/08/2011 à 9:17 :
La dette moyenne par Français est telle qu'imposer les riches à 2% et récolter 300 millions d'? est insuffisant.
Tous les Français doivent participer à l'effort selon leurs moyens sur une base qui pourrait être de 2% de leurs revenus total (salaires et revenus du capital, hors niches fiscales) avec franchise de 1000?.
De plus cet effort doit s'étaler sur plusieurs années (3ans), jusqu'à résorption de la dette.
Quant à savoir à partie de quel montant on est riche, je pense qu'à partir d'un revenu fiscal par ménage de 100 000 ? et un patrimoine de 1 million d'?, on rentre dans cette catégorie.
D'ailleurs qu'elle est la médiane et la moyenne en France ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :