Un millier de riches Français envisagent de s'établir en Belgique

 |   |  500  mots
AFP
AFP (Crédits : AFP)
Les élections présidentielles sont suivies de près par les Français les plus fortunés. Les propositions de François Hollande leur font peur mais Sarkozy a lui aussi promis de taxer les Français non résidents dans l'Hexagone.

L'émigration de millionnaires français vers la Belgique n'est pas un phénomène récent. Après la suppression partielle en 1996, des limites au plafonnement de l'impôt sur la fortune (ISF) par Alain Juppé, alors Premier ministre, la Belgique a accueilli une vague de riches Français sur son territoire. La plupart d'entre eux se sont ainsi installés dans les communes bruxelloises d'Uccle et d'Ixelles. Le symbole de cet afflux français à Bruxelles est sans conteste le "Square du Bois". Cette impasse gardée et située au bout de l'avenue Louise est mieux connue sous le nom d'"impasse des milliardaires". Les lots immobiliers occupés par des stars, des pensionnés et d'autres entrepreneurs de l'Hexagone se chiffrent à quelque 10.000 euros le mètre carré.

Aujourd'hui, la Belgique compte quelque 5.000 Français y résidant pour des raisons fiscales. Leurs revenus varient entre 4 et 5 millions d'euros, voire dépassent la centaine de millions d'euros pour certains. "En moyenne, leur fortune est estimée entre 20 et 30 millions d'euros", estime un avocat spécialisé en fiscalité, Manoël Dekeyser. Son cabinet, Dekeyser & Associés, est spécialisé dans l'accompagnement des évadés fiscaux français. Il estime encore qu'entre 1.000 et 1.500 Français réfléchissent actuellement à déménager en Belgique; des chiffres basés sur une extrapolation de la clientèle des grands cabinets d'avocats bruxellois.

L'effet Hollande

"Dans les années qui ont suivi l'introduction de l'ISF, environ la moitié de nos clients étaient français. Après l'élection de Sarkozy aux présidentielles de 2007, ce nombre s'est réduit. Depuis quelques mois, nous oscillons à nouveau vers 25% de Français dans notre clientèle. Le nombre d'appels téléphoniques de Français envisageant de s'établir en Belgique a depuis peu triplé", poursuit l'avocat.

L'anticipation d'une reprise de l'exode de Français fortunés vers la Belgique est sans aucun doute liée à la crainte de voir le socialiste François Hollande arriver au pouvoir. Il a en effet fait de ses propositions de taxation des Français les plus nantis un point d'orgue de sa campagne. Si Hollande accède à la présidence, il a promis de porter à 45% la dernière tranche de l'impôt sur le revenu et de relever l'impôt sur la fortune. A cela s'ajoute une super taxe de 75% pour la part des revenus supérieure à 1 million d'euros. C'est cette dernière mesure qui effraie le plus.

La Belgique serre la vis

Sous la pression du déficit budgétaire, le gouvernement Di Rupo a également revu à la hausse la pression fiscale sur les plus riches. Mais comparativement à la France, la Belgique reste un paradis fiscal. Notre pays ne connait aucune taxe sur la fortune, seule une taxe sur les plus-values. Cette dernière mesure est très attrayante pour un entrepreneur souhaitant vendre sa société sans vouloir voir ses revenus s'envoler vers le fisc.

> Lire l'article complet sur le site de notre partenaire l'Echo

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/05/2012 à 15:41 :
ils vont surtout changer de nationalité pour être totalement tranquilles.
a écrit le 12/05/2012 à 11:11 :
Il est urgent de corriger le "modèle français" qui est devenu une machine à attirer les pauvres du monde entier allocataires d'aides sociales en tous genres et de faire partir les riches, fruits de la méritocratie à la française. Ceux-ci ont eu bien du mérite à rester riches malgré le harcèlement fiscal permanent et qui constituent en ce sens des "athlètes de haut niveau" de l'économie...
a écrit le 12/05/2012 à 8:24 :
Il y a bien assez de pauvre pour payer la dette. La minorité de riche que nous sommes peuvent bien les laisser se débrouiller sans nous. Ainsi, entre pauvre, ils ne pourront plus jalouser ceux qui ont l'effort de s'investir tant à l'école que dans la vie professionnelle.
Réponse de le 21/05/2012 à 15:28 :
avec un s, pauvre, non ?
Réponse de le 26/05/2012 à 13:34 :
arph arph arph
a écrit le 12/05/2012 à 7:26 :
Je corrige : à partir d'aujourd'hui 1001 Français envisagent de partir en Belgique !
Réponse de le 12/05/2012 à 8:20 :
+1 soit 1002.
a écrit le 07/05/2012 à 1:58 :
On ne choisi pas de naître francais et si comme moi on n'a jamais aimé ni le négativisme ambiant, ni ses concitoyens, ni le système de "caste-copains-coquins" qui manage le pays, alors, la première chose à faire est d'aller voir ailleurs. Quitter la France à 25 ans fut la meilleure idée que j'ai eue de ma vie. Je n'ai littéralement pas coûté un rond à la communauté (française) et vis beaucoup mieux qu'en France avec une imposition plus des deux tiers inférieure à celle que j?aurai eu à subir en France, vivant dans un pays ou l'argent n'est pas un gros mot, mais plutôt une source d'inspiration à la réussite. Maintenant, double national depuis plus de trente ans, je viens passer mes vacances en France, profite de sa gastronomie et rentre vite fait au pays (celui que j'ai vraiment choisi et qui m'a adopté) en me demandant pourquoi TOUS les francais n'en font pas de même (avant que--Inch' Hollande--le pays se crashe et adhère à la L.A.).
a écrit le 07/05/2012 à 0:30 :
Hollande le normand madré a été élu. Déjà, les berniques, les rémoras, les sangsues et les parasites roses et rouges, petits et gros mais toujours en multitude, vont lestement prendre la meilleure place possible sur le corps insensible et potelé de la baleine de l?état socialiste et profiter, en en faisant le moins possible, des cadeaux, des rentes et des prodigalités que le gouvernement de Jean-Marc Ayrault va leur accorder en vain au cours de l?été 2012 dans l'espoir futile d'acheter la paix sociale. Pour la suite, rendez-vous au printemps 2013 pour l'enterrement douloureux du "changement maintenant" et le retour à une rigueur XXL.
a écrit le 06/05/2012 à 19:44 :
Le vrai problème en france , c'est surtout la taxation phénoménale que subisse les petits épargnants sur les pv boursières quand ils en ont, les gros comme bettencourt et cie échappent à l'impôt en utilisant des holdings basées au luxembourg ou en belgique. . D'autre part , les pv ne tiennent pas compte de l'inflation et la plupart des gens sont en perte . Résultat , le spéculateur moyen préfère louer du meublé à paris et saigner des étudiants pendant que nos entreprises sont en train de couler .
Pendant ce temps la, les américains valorisent facebook à 70 milliards d'euro chercher l'erreur .
Quand à Hollande , ce monsieur n'a pas l'air de savoir qu'un investissement boursier est hautement risqué contrairement à un salaire qui tombe tous les mois.
a écrit le 06/05/2012 à 9:31 :
Le vrai problème de la france est l ISF ; toute personne qui devient proprio ou qui souhaite un jour le devenir devrait y songer ; c est le frein réel à tout investissement et seule la france par idéologie le conserve .
Réponse de le 06/05/2012 à 13:54 :
Si tout les proprios payaient l'ISF ca se serait....Ensuite l'investissement ce n'est pas devenir proprietaire,ce n'est pas ca qui cree des emplois
Réponse de le 06/05/2012 à 14:45 :
@pipo : vous transformez mes propos ! je n ai jamais dit que tt proprio payait ISF mais que tte personne désirant le devenir devrait y songer ; la limite actuelle ( hollande 800 000 e ) n est pas si haute que ça et peut tjours être modifiée. Et quand je parlais de devenir proprio c est dans le cadre d un logement neuf et c est connu : un logement = un emploi crée sur un an .
Réponse de le 07/05/2012 à 8:46 :
à plus pire, : je suis propriétaire et pourtant, malheureusement, je ne paye pas encore l'ISF, j'ai hâte de le payer.
Réponse de le 25/05/2012 à 12:40 :
T'inquiète pas trop, au train ou ils vont ils finiront bien par diminuer le seuil d'entrée de l'ISF alors toi aussi tu pourra contribuer à nourrir un état obèse.
a écrit le 06/05/2012 à 9:07 :
Au fait, leur richesse, ils la doivent a qui ?
Réponse de le 06/05/2012 à 14:08 :
Et vos allocs, vous les devez à qui?
Réponse de le 07/05/2012 à 2:09 :
à leur travail !! à leurs idées !! et quand ils font bosser les autres, ... à leurs créations d'emplois !!!
Réponse de le 07/05/2012 à 12:37 :
Cessez-donc d'entretenir la suspicion de malveillance dès que sont évoqués les thèmes de réussite ou d'argent. On peut aussi y arriver honnêtement, en utilisant ses talents, en ayant des idées, en saisissant et comprenant tôt les évolutions! Dans ce dernier cas, c'est là que réside le risque pour ton entrepreneur qui veut se lancer ou se développper.
a écrit le 05/05/2012 à 17:48 :
dépêchez vous ils vous feront des frites à l'huile de pépin de raisin !!!
a écrit le 05/05/2012 à 16:06 :
Dépêchez vous de partir, la superficie de la Belgique n'est pas aussi étendue que votre richesse !!!!
a écrit le 05/05/2012 à 11:24 :
Bravo Hollande ! L'appauvrissement du pays se dessinne dès la veille de l'élection. Un peu de réflexion et d'objectivité de la part des Français nous éviterait peut-être cette descente aux enfers.
Réponse de le 05/05/2012 à 14:39 :
Le déclin de la France est très profondément engagé après 10 ans de gestion approximative et brouillon de l'UMP. 70 Milliards de déficits d'exportations, 11ème place sur 27 pays européens en innovation, 8 millions de pauvres et mal logés, 4 millions de chômeurs, 1 700 Milliards de dettes, La France n'a pas eu de chance d'avoir les médiocres 1ers ministres raffarin, Devillepin puis Fillon le bouquet final, de vrais comédiens, communiquants bavards, assez peu soucieux de la France, mais très affairés pour suivre les affaires florissantes de leurs proches. DE SURCROIT, unerépression routière aveugle sur les travailleursde la route. VOILA le triste tableau de la médiocre gestion de l'UMP. Ca ne peut pas être pire.
Réponse de le 05/05/2012 à 17:11 :
@Declin: Hélas cela peut être encore pire, c'est un des enjeux de l'élection présidentielle, où aucun des partis politiques de premier plan, donc ayant des chances de l'emporter, n'a abordé un élément clé: la politique économique française repose sur la consommation, et ce modèle est révolu. La création de valeur ajoutée, matérielle et immatérielle, est devenue un aspect fondamental de la vie économique où les nouveaux pays concurrents (BRICS) ont des coûts de main d'oeuvre ridiculement bas pour au moins encore une génération. Un pays comme la France ne peut les concurrencer sur ces bases. Il faut changer de paradigme.
a écrit le 05/05/2012 à 9:53 :
La vraie richesse -l'autre en découle forcément- ce sont les espoirs que nous portons et qui, contre vents et marées, nous stimulent dans la réflexion et l'action: l'esprit d'entreprise qui en découle nous permet de croire et d'agir pour en arriver à les concrétiser, ces espoirs. Et çà, en France, sauf pour quelques inconscients, quelques allumés, et aussi quelques fraudeurs, c'est foutu depuis bien longtemps. Ne croyez-vous pas?
a écrit le 05/05/2012 à 9:44 :
Pour ceux qui ont connu les riches heures de l'affrontement est/ouest, ne trouvez-vous pas que la France qui nous est construite par Sarkozy et celle promise par Hollande ressemble, dans un cas comme dans l'autre, fichtrement à ces paradis de l'est dont on vous empêchait de sortir comme d'y entrer? La liberté, qu'est-ce donc? Ce qu'ils nous promettent pour notre bien, même malgré nous, où ce que nous désirons ardemment?
a écrit le 05/05/2012 à 5:18 :
Les jeunes diplômés ont bien raison de quitter la France au plus vite. Il faut être inconscient pour rester dans un pays pareil et se faire tondre. Après les élections il est à craindre que beaucoup de monde descendent dans les rues. "Quand des millions de personnes se rendront compte que l'on ne peut plus vivre comme par le passé, la Révolution sera logique et inévitable". (Livre "les corps indécents") Les ventres vides sont de plus en plus nombreux avec une misère comme jamais encore. Et ce n'est qu'un début.
Réponse de le 05/05/2012 à 9:33 :
Fabienne, vous avez raison et tort a la fois. Il y a du travail en France, mais le niveau d'etude ayant beaucoup progresse, la majorite d'entre nous refuse ces "petits boulots". Par ailleurs, le Francais prefere discuter que travailler. C'est a nous, le peuple de nous bouger, les politiques n'y sont pour rien. A droite comme a gauche. Perso, je vote sarko pour son realisme.
Réponse de le 05/05/2012 à 9:42 :
@Fabienne,
il y aura des revendications sociales de la parts de syndicats c'est sur ! Donc des petites greves pour des augmentations dans le secteur public !
Mais personne ne se rendra compte de rien !
Il faut le dire, la France peut vivre encore un temps au dessus de ses moyens ! (Combien de temps ? c'est la une vrai question!! je pensent 1 an ou 2 pas plus !)
Donc vous faites de l'anticipation ! Vous avez 2 ans d'avances !
Quand au départ des jeunes ! C'est selon !!!!!! je ne suis pas persuadué que l'asie soit encore un "eldorado" ! c'etait vrai il y a 10 ans ! aujourd'hui : on attend pas apres eux !
Réponse de le 05/05/2012 à 17:26 :
@Fabienne:
Quelle mentalitee,on profite du systeme scolaire paye par tout les contribuables et apres on ne veut pas participer a la solidaritee nationale.Waouh,c beau,qu'ils se barrent et quand la france sera de nouveau sur de bon rails,interdiction de revenir.Les rats quittent le navire definitivement
Réponse de le 07/05/2012 à 2:11 :
la france n'est pas prêt d'être sur les rails, si tous les créateurs de richesses ...donc d'emplois se barrent !!!! Et les auto-didactes qui n'ont pas fait détudes, on leur rembourse le trop-perçu ???
Réponse de le 07/05/2012 à 5:40 :
seul rb parle vrai ici.il faut renforcer la protection sociale
a écrit le 05/05/2012 à 0:19 :
C'est LEUR argent gagné LÉGALEMENT, ils en font ce qu'ils veulent! Ce se sont pas les assistés et les jaloux qui vont les empêcher.
Réponse de le 05/05/2012 à 10:06 :
Un bemol la dessus, beaucoup de ces grosses fortunes se sont faite grace a la richesse de la France et du peuple francais, cette richesse elle meme du aux impots payes par chaque francais pour construire des infrastructures, des ecoles.... sans cette richesse produite ils n'auraient eux memes pas pu faire fortune dans la majorite des cas. S'ils veulent partir qu'ils partent, mais dans ce cas qu'ils soient en accord avec eux memes et qu'ils fassent leur fortune dans un autre pays.
Réponse de le 05/05/2012 à 18:48 :
Il ne faut pas oublier que 50% des foyers fiscaux ne paient pas l'IR
Réponse de le 06/05/2012 à 9:01 :
pourtant , ces 50 % de foyers aimeraient bien le payer, l'IR. il suffirait qu'ils gagnent un peu plus. Et la TVA pèse bien plus sur ces foyers !!!
moi, plus je paye d'impôt, plus je suis contente.
Réponse de le 07/05/2012 à 2:14 :
je ne sais pas pour qui vous bossez, mais si vous avez un emploi productif, il y a de forte chance pour que vous travailliez pour une grosse fortune : alors avant de la foutre dehors, pensez donc aux conséquences sur l'emploi de son départ !!!
a écrit le 04/05/2012 à 19:44 :
Ils gagnent leur argent en France et le dépensent ailleurs... Cependant ils ont profité du système d'endettement. On aurait dû faire comme les japonais, nationaliser la dette, ce qui aurait permis d'atteindre 200%... on a vendu la France aux étrangers, en particulier aux américains (66% des obligations et près de la moitié de la bourse), ainsi on empêche les français de prospérer. S'ils ont profité de la dette, ils doivent la payer. Certains voudraient qu'on décrète que la dette n'existe plus, voila qui devrait révolter les retraités américains. Mais c'est un rêve, car on connait l'histoire de l'Argentine...
Réponse de le 05/05/2012 à 6:45 :
Julien vous mélangez tout et n'importe quoi: Ils ont profité de la dette ils doivent la payer ??? Et vous, vous en avez "profité" de la dette ???
Réponse de le 05/05/2012 à 14:35 :
@Julien: vous pouvez toujours et à tout moment souscrire aux obligations émises par l'Etat français, et'y consacrer toute votre épargne si bon vous semble. Par aillleurs, vous faites preuve d'une très belle attitude en évoquant un moratoire sur la dette: très facile de quémander de l'argent pour ne jamais le rendre, cela s'appelle du vol, non?
Réponse de le 05/05/2012 à 15:23 :
ceux qui ont profite de la dette, c'est les fonctionnaires, les rmistes, et ceux dont les boites benefs des fonds publics ( btp et consors); les autres ne doivent rien a personne et gerent leur actif passif comme bon leur semble
Réponse de le 06/05/2012 à 1:04 :
@churchill: tu as tout à fait raison, sauf que dans le système français, ils jouent tous aux capitalistes ...avec l'argent du contribuable :-)
a écrit le 04/05/2012 à 19:20 :
en fait ça ne représente pas grand chose, 1000 personnes sur 65.000.000 de français, donc on doit pouvoir se débrouiller sans eux. Si on considère en plus que ce monde est en faillite et que tous ce fric ne vaudra bientôt plus rien, ça n'a vraiment pas beaucoup d'importance
Réponse de le 05/05/2012 à 1:18 :
ben ouais : on peut se passer des riches, et aussi des entreprises, ... et pis même des emplois : après tout, FH va bien augmenter les indemnités chômage, non ???
Au fait, un détail : qui va payer ???
Réponse de le 05/05/2012 à 9:37 :
Je ne suis pas sûr que tous contribuent autant que ça a la création de richesse de a France. En revanche, faudra pas revenir se faire soigner gratuitement contre un cancer , hein ? ;-)
Réponse de le 06/05/2012 à 0:46 :
@ Papi: je ne sais pas exactement à quoi tu fais référence, mais saches tout de même que les retraités français qui résident à l'étranger cotisent 4,6% de leur retraite au titre de la sécu, mais on leur précise qu'ils n'ont pas droit à ladite sécu.
Réponse de le 06/05/2012 à 9:44 :
@Patrickb: la sécu est plutôt déficitaire sur les tranches d'age des retraitée, donc le point de papi est très valable.
Réponse de le 06/05/2012 à 14:31 :
@pipo: je ne vois pas en quoi le point de Papi serait valable puisque les retraités de l'étramger paient la sécu sans y avoir droit. Tu vas pas non plus les accuser de creuser le trou de la sécu :-)
Réponse de le 06/05/2012 à 22:40 :
Patrick B : Qu'appelez-vous ne pas avoir droit à la Sécu ? Ne pas y avoir droit tant qu'on vit à l'étranger ou ne pas y avoir droit si on revient habiter en France et que donc on se fera soigner en France ? Je vois mal quelqu'un qui a une maladie grave se faire soigner en ambulatoire en France donc bien sûr, il reviendra s'installer en France.
a écrit le 04/05/2012 à 19:18 :
Quand aura-t-on un article sur les riches de la gauche caviar ? Qui ont mis leur patrimoine dans de nombreuses SCI pour payer moins d'impôts, qui ont mis leur patrimoine en oeuvre d'art avec une loi qui les libère de l'impôt, qui n'ont pas la vergogne d'habiter dans un appartement grand luxe de ville à loyer plus que modérer. En conclusion je pense que ces derniers temps les médias ( TV, Radio, Journaux, etc..) ont une grande responsabilité quant à la division des Français sur le rapport à l'argent. Les médias étrangers n'arrêtent pas de dénoncer la non objectivité des médias Français.
Réponse de le 04/05/2012 à 19:43 :
Ils dénoncent la mauvaise foi française et notre suffisance aussi. Et sur la gauche caviar... Mais qu'est ce que c'est la gauche caviar ? des gens riches de gauche ? bah oui ça existe, y'a même des fraudeurs, comme à droite, je vois pas en quoi ceci enrichis une discussion sur la politique économique et sur les abuts du monde financier... Je vois pas.
Réponse de le 05/05/2012 à 14:38 :
Votre orthographe, par contre, s'appauvrit de commentaire en commentaire. Au vu du résultat, vous devriez rembourser les sommes que l'éducation nationale a dépensé pour votre formation!
a écrit le 04/05/2012 à 19:15 :
Peut etre que la solution serait des comites de salut public en s'inspirant de 1792.
On guillotine les antipatriotes. Ce sont des mesures radicales mais salutaires.
Il faudrait commencer par le millier de riche cite dans l'article.
Réponse de le 04/05/2012 à 19:49 :
Vous risquez fort d'affronter une chouannerie... En revanche ce qu'il faudrait c'est bien des institutions citoyennes pour contrôler les institutions, comme l'école par exemple. La majorité des français est pour un contrôle des profs par un organisme privé... comben de réformes ont été passées à la trappe. On était pas très bons après la crse, on est encore pire: à 0% de croissance on est loin des 2% séculaires. Et comme par hasard, on n'a jamais eu autant de prélèvements... décrétons la faillite et nettoyons les écuries d'Augias.
Réponse de le 05/05/2012 à 1:20 :
moi je suis pour : on vire tous les riches , toutes les entreprises, et pis tous les emplois, parce que moi, je veux toucher le chômage et rester pépere sans qu'on me demande de bosser !!!
a écrit le 04/05/2012 à 18:46 :
Cool.. l'argent des Français qui n'ont pas d'autre choix que le gagner sur le territoire (travail) et de l'y déclarer aussi (impots) va dans les poches d'exilés fiscaux. Dans ce cas, les Français n'ont plus à dépenser leurs Euros pour eux ni à acheter leurs produits (nourriture, disques....). Comme ca ces exilés gagneront moins et ils pourront revenir en France... pauvres !
Réponse de le 05/05/2012 à 1:22 :
bonne idée : tu fais le tri comment ?? t'as une liste de noms ? et pis, si tu bosses pour l'un d'eux, penses à prévenir, pour que tu ne te trouve pas au chomage sans l'avoir vu venir ... !
Réponse de le 06/05/2012 à 10:07 :
voilà un job pour les journalistes : sortir une liste de noms des exilés belges, suisses et autres, y associer les sources de richesse (marques, chaînes de magasins...) et le citoyen payeur, consommateur et travailleur décidera s'il doit boycotter ou non les produits et services de ceux qui pensent qu'ils ne doivent rien à la France ... au boulot !
si tu bosses pour l'un deux et qu'il a un concurrent citoyen, ce dernier pourrait devenir ton nouveau patron
a écrit le 04/05/2012 à 17:44 :
FAIRE MAIGRIR LES GROS NE FERA PAS GROSSIR LES MAIGRES !
Réponse de le 04/05/2012 à 18:47 :
En minuscules, Merci...!!!
Réponse de le 04/05/2012 à 19:44 :
faire grossir les gros... en faisant maigrir les maigres... Ça, au moins, ça à fait ses preuves!
Réponse de le 04/05/2012 à 19:51 :
Les gros ont un paquet de 30 milliards, il vous faut 100 milliards... par an! Il n'y a pas d'alternative à la croissance. Pour cela il faudra employer les diplômés au lieu de les rejetter dans l'exclusion ou la sous qualification.
a écrit le 04/05/2012 à 17:42 :
C'est vrai qu'ils ont peur de l'élection du président (autoproclamé) du peuple...
a écrit le 04/05/2012 à 17:37 :
Pour ma part, étant de la classe moyenne, je ne vois pas pourquoi c'est NOUS qui devrions payer et pas les riches. Donc, puisque si Mr Hollande est elus, les riches annoncent qu'ils vont partir, et bien si Mr Sarkozy est élus, c'est nous qui partirons en Allemagne, là où il manque 100 000 ingénieurs, et où les patrons misent sur l'innovation et pas la baisse des coûts. Sans les riches il n'y a plus personne pour investir, sans la classe moyenne il n'y aura plus personne pour payer des impôts. Chantage contre chantage. Il manque 100 000 ingénieurs en Allemagne.
Réponse de le 04/05/2012 à 19:17 :
Lol votre salaire sera au final moins important !! Arreter de vous plaindre er comparer ce qui est comparable !!
Réponse de le 04/05/2012 à 19:50 :
C'est faux de croire qu'on a besoin des riches. C'était vrai à une époque d'après guerre où il fallait reconstruire, où il manquait terriblement de main d'oeuvre. Aujourd'hui, un riche qui souhaite investir à 3 choix: 1) Il construit une usine en France, ça ne rapportera qu'au bout de 1 an... 2) Il construit une usine en Chine, rentable en 15 jours. 3)Il incestit en bourse, la ça peut aller du quit ou double si il connait des gens du milieu. Ca fait longtemp qu'ils ont placé leur pognon dans des assurances vie et appartement hors territoire, le reste il font la 2 ou la 3. LEs PME c'est 80% de l'emploi en France, et si elles ont du mal, c'est parce que les banques, elles aussi n'aiment pas investire dans l'économie Française. Donc il nous faut juste un système de financement alternatif, et les riches, qu'ils se cassent.
Réponse de le 04/05/2012 à 19:56 :
Il faudrait constituer un mouvement des classes moyennes, cette majorité éternellement flouée par les politiques, taillables et corvéables à merci... peut-être avec la faillite et le déclassement. En particulier quand nous aurons explosé et que la moitié des jeunes prendra une décennie d'inactivité dans les dents... cf l'Espagne... é viva el puéblo! é viva la révolucion. Ce qu'il nous faudrait c'est revoir la définition de la démocratie... à ne pas confondre avec l'imposture Sarkozi qui a oublié le gros bataillon de ses électeurs...
Réponse de le 04/05/2012 à 23:24 :
Quand un collectiviste, Yurf, veut réinventer l'économie...c'est à mourir de rire..Ah les utopistes bolchéviques n'en ont pas encore fini de sévir plutot de se démander pourquoi ils incitent les riches à partir de cet enfer fiscal français, et pendant ce temps la d'autres en profitent.
Réponse de le 05/05/2012 à 6:50 :
si Yurf n'existait pas il faudrait l'inventer, il y a longtemps que je n'ai pas autant ri !!
Réponse de le 05/05/2012 à 14:48 :
en 4 lignes 1 "collectiviste" et 1 "bolchévique", tu t'améliores ! Encore un petit effort et rayes complètement ces outrances de ton vocabulaire ! tu en seras plus crédible ! Et ton OR , tu as tout vendu ? tu n'en parles plus.
a écrit le 04/05/2012 à 17:14 :
Je trouve normal que dans un contexte européen ils puissent partir dans un pays dans l Europe. Je trouverai normal une taxe européenne pour tous les européens dans le but d'harmoniser les pays entre eux.
Cependant je serais pour retirer la nationalité de tous ceux qui veulent aller vivre hors de l?Europe . ( Suisse comprise)
Réponse de le 04/05/2012 à 17:32 :
@fab: alors selon toi, les gens doivent crever de faim plutôt que de tenter leur chance ailleurs ? Tu confonds un peu tout: les exilés fiscaux et ceux qui se battent pour survivre.
Réponse de le 04/05/2012 à 18:10 :
Il faudrait savoir ce que vaut aujourd'hui la nationalite Francaise dans un pays comunistes ou l'on pense moral de piquer le portefeuille de son voisin.N'inporte qui prefererait la nationalite Suisse un pays de gens serieux.
Réponse de le 04/05/2012 à 18:21 :
Parce que vous pensez qu'on a le choix !
Si le boss dit : on ouvre une division en asie !
Tu réponds quoi ??? NON monsieur !
Si le boss dit : tu parts pour l'asie ! Tu reponds quoi ? NON MONSIEUR !
ET lui dit: T'a plus d'avancement, ni d'augmentation, et si je peux : je te vire !
L'EXPATRIATION N'EST PAS UN EXIL FISCAL !
Réponse de le 04/05/2012 à 19:53 :
Ils ne comprennent pas que quand un pays s'asfixie et que le peuple meurt de fin... Personne ne sera gagnant au moment où sa pète. Nous n'apprenons rien de notre histoire.
Réponse de le 04/05/2012 à 20:30 :
bien sur que l expatriation est différent vous faites sans doutes exprès de ne pas comprendre pour vous cacher la réalité....
Je parle de ceux qui partent premièrement dans les paradis fiscaux ( suisse comprise) et de ceux qui masquent leurs argent dans ces même endroits
Réponse de le 04/05/2012 à 20:42 :
@yurf
Oui Yurf, bien d'accord, et personne n'a interet a ce que ca pete (sinon ca donne des resultats comme l'Allemagne a la veille de la seconde guerre mondiale ou le Chili apres l'experience desastreuse du socialisme 70-73...). Sauf qu'au travers de vos commentaires, il me semble bien percevoir les solutions que vous auriez en tete pour ameliorer la situation de la France (ou d'autres pays Europeens gravement touches dans la crise actuelle), et je pense que ces solutions sont totalement erronees, et aggraveront le probleme (ie des recettes que l'on applique deja depuis des decennies)... Sans vouloir faire de la propagande, je me permets de vous indiquer ce lien, une etude interessante et pas specialement politique... http://www.cepremap.ens.fr/depot/opus/OPUS09.pdf
Réponse de le 04/05/2012 à 22:05 :
@eric: les gens détachés par leur entreprise ne sont pas des expatriés, car ils ne dépendent pas du pays d'accueil et ne connaissent, ni ne s'intéressent aux problèmes locaux..et pour cause, ils ont un emploi sûr et quoi qu'il arrive dans le pays d'accueil où ils sont uniquement de passage, ils ne sont pas concernés. Entre avoir un emploi assuré et se battre quotidiennement pour gagner sa croûte, il y a quand même une grosse différence :-)
Réponse de le 05/05/2012 à 6:52 :
apprendre de l'histoire je ne sais pas mais visiblement question orthographe il y en a qui n'ont pas appris grand chose...
Réponse de le 05/05/2012 à 6:56 :
mais qu'est ce que c'est que ces aneries ? avez-vous jamais été expatrié ? Croyez-vous sottement que vivre dans un autre pays en étant "détaché" vous isole de ses lois et de son mode de fonctionnement et qui plus est vous donne une garantie d'emploi ? Mais vous marchez sur la tête mon pauvre.
Réponse de le 05/05/2012 à 16:34 :
@celui qui me répond: je suis expatrié depuis 35 ans, mais j'ai aussi été détaché. C'est pour cela que je connais bien la différence. Le détaché n'a pas à s'inquiéter pour sa survie parce qu'il poursuit son contrat avec son employeur français et ne se mêle pas (si ce n'est pour aller au resto) à la vie sociale ou publique du pays (parce qu'il ne se sent pas concerné par leurs problèmes sachant qu?il va revenir en France à plus ou moins longue échéance). Quand il est malade, il rentre en France se faire soigner et se fait rembourser par la sécu, parce que son patron (et lui-même) cotise à ladite sécu. Ses enfants vont dans une école française subventionnée par le régime français, etc. Bien sûr qu'il doit respecter les lois dudit pays, comme quand il va en Allemagne pour ses vacances d'ailleurs. Mais du point de vue fiscal par exemple, il paie ses impôts en France. Le passage de l?âge de la retraite dans ledit pays ne le concerne pas puisque son employeur cotise au régime français, etc. L'expatrié est lui totalement immergé dans le pays d'accueil et est intégralement soumis aux lois et règlements dudit pays, en particulier en matière de santé, de retraite, d?éducation, etc. Il doit se chercher du boulot tout seul (contrairement au détaché qui est en fait en prolongement de contrat français), ce qui l'amène bien évidemment à connaître le marché, les us et coutumes, etc., du pays et à s?adapter rapidement. Je réaffirme donc qu?il n?y a aucune comparaison entre le visiteur-touriste (le détaché) et le résident permanent (l?expatrié).
a écrit le 04/05/2012 à 16:45 :
Prenez bien conscience que les très nombreux commentaires (pour ou contre) sur les expatriés fiscaux qui partent en Belgique ... ne concernent que "un millier de très riches"... comme le dit le titre de l'article commenté. Beaucoup de fantasmes pour si peu.
Réponse de le 05/05/2012 à 9:16 :
Le souci c'est que les avocats fiscalistes Belges, Suisses etc.... ne parlent que des grands comptes !
Donc que de la partie visible de l'iceberg !
Il y a aussi tout une foule de "petite fortune", qui peuvent changer de pays sans passer par leur service ! Il s'agit de personnes ayant 1 à 3 millions d'euros de patrimoine au TOTAL !
En fin il y a ceux qui n'ont rien et qui pertent pour des raisons économiques : Le style, l'économie française coule! Je parts en asie pour gagner de l'argent !
a écrit le 04/05/2012 à 15:59 :
QUELLE difference avec la droite .... et la gauche CAVIARS ...reponse dans peu de temps
a écrit le 04/05/2012 à 15:40 :
Il a ete reproché a sarko de n'avoir pas rassemblé les francais, mais hollande avec sa demagogie de la lutte des classes et de la haine du riche a hatisé une haine impressionante !! Je prends Comme exemple vos commentaires !! N'oubliez pas que le "riche" est celui qui gagne plus que vous, s'il n'est plus la, la vache a lait de hollande ca sera vous !! Oui pour ceux qui ont l'air de l'oublier les billets ne poussent pas dans les arbres donc quand il n'y aura plus de riches comme vous aimez les appeler, c'est a votre porte que l'on tapera pour avoir des fonds !!
Réponse de le 05/05/2012 à 4:43 :
Tout a fait d'accord
Réponse de le 05/05/2012 à 15:07 :
Hollande, et la lutte des classes ! elle est bien bonne celle-là, rassurez vous , c'est un homme du centre et il n'y aura pas beaucoup de différence avec la politique de sarkosy . d'ailleurs, toute la gauche caviar ou lupanar s'est droitisée au fur et à mesure que grossissait son patrimoine et les revenus de ses enfants. au delà des idées, il y a la défense de ses intérêts particuliers et y'a plus que ça qui fait tourner le monde, les idéaux sont morts en 1983
a écrit le 04/05/2012 à 15:30 :
Je n'espère qu'une seule chose c'est qu'on ne les oublie pas et qu'ils restent dans nos coeurs(fiscalement s'entend). C'est aussi cela l'Europe.
a écrit le 04/05/2012 à 15:06 :
l évasion fiscale n'a pas de nationalité !
Après la France Voir l'article sur l'Allemagne et pourtant en Allemagne ce n'est pas un gouvernement socialiste !! "Près des deux tiers de l'argent placé en Suisse par les Allemands seraient non déclarés"

a écrit le 04/05/2012 à 14:53 :
Pouquoi les français détestent ils la réussite et l'argent!
Encore une exception culturelle...
Vous devriez tous voter Mélanchon, parfait pour vos valeurs
Réponse de le 04/05/2012 à 15:23 :
@cfc: compte tenu de la structure de la société française (copain du copain), je ne suis pas sûr que la France soit un bon exemple pour faire l'éloge de la réussite ou de l'argent :-)
Réponse de le 04/05/2012 à 15:29 :
Qui a dit que les Francais détestaient la réussite et l'argent ? Toi, c'est tout.
Quand à l'expression "excettion culturelle", la déifnition wikipédia est la suivante : "a pour but de spécifier que les États sont souverains et fondés à limiter le libre échange de la culture sur le marché pour soutenir et promouvoir leurs propres artistes, véhicules et porte-parole de leur culture."
Ce qui est la définition d'un sytème totalitaire. A bon entendeur
Réponse de le 04/05/2012 à 16:01 :
Oui je suis un gros jaloux aigri, envieux et j'en suis fier. Pourquoi je devrais continuer à me faire ch... dans cette vie de veau qu'on mène à l'abattoir pendant que d'autres s'éclatent juste parce qu'ils ont eu les bons parents (car les seuls riches de France le sont par héritage). Message non ironique.
Réponse de le 04/05/2012 à 16:36 :
Simplement parce qu'il faut bien que tu puisses te payer a manger et une teloche pour faire la larve dans ton canap au lieu de bosser non?
Réponse de le 04/05/2012 à 17:00 :
Beaucoup d'autres sont partis de la même situation que vous et ont brillamment réussi. Un peu de force de caractère que diable.
Réponse de le 04/05/2012 à 17:35 :
@aur: je te conseille de relire ce que tu as écrit dans ton 1er commentaire :-) mais peut-être écris-tu des choses pour qu'on comprenne le contraire, c'est un peu tortueux, mais quand on est endoctriné comme tu sembles l'être on essaie de convaincre qu'il peut un jour ensoleillé, non :-)
a écrit le 04/05/2012 à 14:37 :
Je serai riche, je partirai vite, tres vite. En tant que salarié moyen je me fait deja etendre par les impots alors si je gagnais plus, cela serait bien pire.
Réponse de le 04/05/2012 à 15:43 :
Ça montre bien que l'humain, livré à lui même, non éduqué pense qu'il ne peut se suffire qu'à lui même... ce qui est faux bien sûr. quand on a de l'argent, on dit "je veux tout garder pour moi". Par contre quand on à un cancer, une sclérose en plaque, et que si on était aux états unis, ou seul 1% de la population peut se payer les oins, là, on n'entends plus personne hein ?
Réponse de le 04/05/2012 à 15:49 :
Pensez plutôt au reste à vivre. Seul cela compte pour la constitution de patrimoine et la jouissance de loisirs. Bref les seuls choses qui intéressent un humain.
Réponse de le 04/05/2012 à 16:03 :
Le but de l?homme moderne sur cette terre est à l?évidence de s?agiter sans réfléchir dans tous les sens, afin de pouvoir dire fièrement, à l?heure de sa mort : « Je n?ai pas perdu mon temps. Desproges
Réponse de le 04/05/2012 à 16:27 :
@yurf,
Quand l'on a un cancer, et que l'on se voit au seuil de la mort !
L'on pense à mettre à l'abrit ceux que l'on aime, et qui restent !
En un mot l'on pense au donation, au frais de succésssion !
Bref, une fois encore : l'on retrouve la critique de l'enfer fiscal français !
a écrit le 04/05/2012 à 14:27 :
Qu'ils rendent leur passeport français alors. D'ailleurs je constate que la population suisse et belge tolère de plus en plus mal ce statut de "réfugié fiscal" offert aux Français et riches étrangers alors qu'eux mêmes payent des taxes plein pot (surtout en Belgique).
Réponse de le 04/05/2012 à 16:49 :
faux, ça fait l'affaire des décorateurs et des bars à vins
a écrit le 04/05/2012 à 14:15 :
Hollande est totalement inconscient... La France va être ruinée sous peu et on deviendra un peu comme la Grèce... Je sais pas vous mais si Hollande passe, moi je me casse, il n'y a plus de rêve ici...
Réponse de le 04/05/2012 à 15:27 :
@TonyG: parce que comme dit Sarko, toujouirs content de lui, en France on n'a pas de problèmes :-) Attends un peu les chiffres qui vont être annoncés quand il sera parti et tu vas tomber de ta chaise :-)
Réponse de le 04/05/2012 à 15:31 :
Sarko ou Hollande, dans les deux cas, RIGUEUR, donc Grèce. 1500 milliards de dette, c'est impossible à rembourser, voire même à réduire, peu importe le candidat. Donc faux débat
Réponse de le 04/05/2012 à 16:34 :
@toby75
En suisse, il n'y a pas de : locaux exaspérés!!!!
Par contre autour de la suisse, il y a des états au bord du gouffre, pret à tout pour récolter de l'argent !
En fait les enfers fiscaux, font le jeu de la suisse !
Réponse de le 04/05/2012 à 17:15 :
si si en suisse il ya eut des referendum ou le forfait fiscal a ete supprime
On a donc bien des cantons ou les locaux sont plus d accord pour payer a la place des riches etrangers (le forfait fiscal est inaccessible a un suisse)
Réponse de le 04/05/2012 à 17:17 :
je pense au passage que les dirigeants autour de la Suisse ( France, Allemagne, Belgique et Italie ) profitent bien personnellement et leur amis de ce que la Suisse leur offre.
Sans ces pays la Suisse mangerait des cailloux, soyons un peu ferme pour une fois et imposons des contres parties
Réponse de le 04/05/2012 à 17:37 :
@ aur: tout à fait d'accord, les promesses n'engagent que ceux qui y croit et à mon humble avis, il faut en tenir une sacrée couche pour croire une promesse de politicien (de droite comme de gauche) :-)
a écrit le 04/05/2012 à 14:11 :
Donc pour 1 milliers d'égoistes, on devrait supprimer toutes les aides sociales, et les taxes, laisser crever de fin les quelques 5 millions de gens qui vivent avec 500 euros par mois ? Pour que les gens qui paye 15 000 euros d'impot sur leur 100 000, ne puisse qu'en payé 5000 ? Et bien on devrait les dechoires de la nationalité française ! Comme le préconise tout ceux à gauche d'Hollande!
Réponse de le 04/05/2012 à 15:32 :
55% de l'impôt français proviens de la TVA et des carburants, payés par les riches ET les pauvres ! Seul 17% vient des ménages imposables, 17% des bénéfices des entreprises (donc des ventes) alors non l'argent ne tombe pas du ciel, il vient en majeur partie de la consommation, c'est pour ça qu'il faut la sauver !
Réponse de le 04/05/2012 à 15:33 :
Nan, ça tombe des banques centrales américaines ou européennes qui taxent les gouvernements très haut depuis 1973... mais ça ne vient pas de vous, ni des richesn ni des pauvres mes chers compatriotes ^^. Faux débat.
Réponse de le 04/05/2012 à 15:52 :
@ aur:

Contre-verite. Theorie du complot de Le Pen, Melanchon et NDA. Pensez-vous que faire tourner la planche a billet n'a pas de cout? Si vous ne payez pas d'interet, vous payez de l'inflation. Et le coup des "les banques empruntent a 1% et pretent a l'Etat a 4/5/6% et j'en passe" ne tient pas debout et est un pur mensonge de propagande. Le probleme n'est pas la souverainete monetaire. mais l'etatisme keynesien irresponsable et demago.
a écrit le 04/05/2012 à 14:10 :
ON LES HAIT
Réponse de le 04/05/2012 à 15:51 :
Moi je vous aime bien en tout cas. Je ne les hais point pourtant, je les jalouse éhonteusement ;)
Réponse de le 04/05/2012 à 16:36 :
@HAINE DU RICHE,
Ils vous méprisent!
a écrit le 04/05/2012 à 14:07 :
no comment
a écrit le 04/05/2012 à 14:05 :
qu'ils s'en aillent tous ces cupides, qui n'ont même pas été foutus d'en donner un peu pour assurer la réélection de leur sarkosy, TOUJOURS PLUS EGOISTES TOUJOURS PLUS GOINFRES DE FRIC , ces gens n'ont aucune valeur, à part celle du fric
Réponse de le 04/05/2012 à 15:33 :
N'importe laquelle d'autre que le fric au dépend de son voisin qui crève la fin. Les égoistes oubli un peu vite que tout ce qu'ils ont, ils l'ont grâce à la société! TOUT
Réponse de le 04/05/2012 à 16:30 :
Je suis egoiste, et fier de l'etre. Je ne suis pas denue d'empathie et de consideration pour mon prochain, toutefois ma petite personne et mon entourage proche seront toujours beaucoup plus importants a mes yeux que le type que je croise dans la rue (encore plus si il m'insulte...). Facile d'etre solidaire et genereux qd c'est pour recevoir du fric.

On pourra toujours debattre sur quel est le niveau "juste" pour taxer "les riches" et on ne tombera jamais d'accord.

Je prefere donc voir les choses de la maniere suivante: nous sommes l'un des pays les plus taxes de l'OCDE (et parmi les pays ou en proportion les riches sont les plus taxes). J'estime donc que les riches n'ont pas a rougir de leur contribution a la societe (au-dela du fait que pour un certain nombre, ils creent des emplois et des richesses), loin de la... Et d'un point de vue plus pragmatique pour le pouvoir en place, dans un monde ouvert, la fiscalite est un facteur parmi d'autres dans la competition.

En revanche, s'assurer que chacun respecte ses obligations et lutter contre la fraude fiscale qui est un delit/crime, oui bien sur.
Réponse de le 04/05/2012 à 17:27 :
tout a fait ok avec tyler.Les riches se barrent car non seulement ils paient mais en plus on les insulte.

Bienvenue dons en Helvetie et en Belgique.
Réponse de le 05/05/2012 à 14:51 :
Vous récidivez! Après l'orthographe, vous massacrez maintenant la grammaire de façon éhontée. Remboursez-donc les sommes investies par l'éducation nationale pour votre formation, au vu du résultat, c'est un scandale, de l'évasion de fonds, vous êtes un éxilé de l'orthographe.
a écrit le 04/05/2012 à 14:05 :
il y a même des riches qui reçoivent des chèques du trésor public , elle n'est pas belle la vie .
Réponse de le 04/05/2012 à 15:55 :
le trop percu EXISTE ....
Réponse de le 04/05/2012 à 17:05 :
Cela s'appelle aussi des fonctionnaires (pour une partie seulement)
a écrit le 04/05/2012 à 14:03 :
Il est normal de vouloir protéger son patrimoine d'un gouvernement kleptocrate qui ne fait aucun effort dans sa gestion et ne pense qu'a confisquer le bien privé. Ceux qui disent le contraire sont des jaloux qui veulent que d'autres payent pour les services qu'ils utilisent.
Réponse de le 04/05/2012 à 15:45 :
Parce que les footbaleux, aux salaires frôlant le quart de million d'euros, n'utilise pas les services hospitalier français peut être ? Et pourtant, ils ne veulent pas payé d'impôts. Tout ces évadés fiscaux ne valent pas mieux.
Réponse de le 04/05/2012 à 16:21 :
Quel rapport? Si vous n'aimez pas le foot et ses valeurs mercantiles, ca vous regarde.
Quand aux vilains riches qui ont des boites qui font vivre les français, moi je les remercie.
Et ces exilés utilisent plus les cliniques que les hopitaux...qui s'écrouleront quand les jaloux comme vous seront les derniers à les financer.
a écrit le 04/05/2012 à 13:55 :
Ce sont des français qui quittent la France...
Les étrangers sont à vos frontières, ils arrivent, ils vont demander leurs droits!
J'ai quitté l'exagone il y a 15 ans!
On est pas mal en Suisse!!!
Réponse de le 04/05/2012 à 17:18 :
il l'a perdu cette fois ci
a écrit le 04/05/2012 à 13:51 :
J'adore vos commentaires emprunt de jalousies et d'ignorance. Les français aisés payent des sommes extravagantes en impôts et taxes. Du patrimoines et des revenus qu'ils n'ont pas volé. Je suis sur qu'il y en a même qui ont travaillé pour l'avoir (oula travailler c'est dur comme insulte). Hollande ne va réussir qu'à casser le modèle sociale français pour cause daugmevtation des dépenses et diminutions des recettes ... Et qui ne va pas en souffrir ... Les français aisès! De plus ces français aisés mis au banc de la société sont pour certains des employeurs ... Vous savez celui qui vous paye fin de mois... Ou leur placement permettent de faire vivre l'état ( l'état c'est a dire nous).
a écrit le 04/05/2012 à 13:50 :
et la est le problème quand on a de l'argent on peut faire ce qu'on veut même fuir son pays quand les choses vont mal, et c'est qui qui va payer bas ce qui n ont pas d'argent super
a écrit le 04/05/2012 à 13:41 :
La nouvelle tranche d'imposition à 45% concernera les revenus au-delà de 150 000 euros par an et celle à 75% les revenus au-dessus de 1 million d'euros par an . Ces classes privilégiées veulent toujours et encore s'enrichir , qu'elles gambadent vers des contrées plus attractives certes jusqu'à rester les plus riches du cimetière, cela les regarde .
Bon débarras .
Réponse de le 04/05/2012 à 16:44 :
@Réaliste ,
GREED IS GOOD !
1 millions d'euros pas an c'est pas assez ! 50 ou 100 millions OK !
Réponse de le 05/05/2012 à 9:53 :
@Réaliste Exactement. Tous les patrons devraient fermer leurs sociétés, tous les actionnaires devraient liquider leurs avoirs pour couler l'économie. Comme ça, personne ne gagnera plus plus que le RMI.
a écrit le 04/05/2012 à 13:41 :
Ces mêmes "riches" ne se priveront d'inscrire leurs enfants à Louis le grand ou Henri Iv après avoir loué une boite à lettre dans le même quartier puis seront fiers d'annoncer que leurs rejetons ont fait Central,Polytechnique...Merci qui ? Merci les impôts!
a écrit le 04/05/2012 à 13:37 :
Les français riches partent et ne paieront plus d'impots en France et pendant ce temps les salariés français seront ponctionnés de 0,5% de plus sur leurs salaires en cotisations sociales.Prenez votre salaire annuel et multipliez par 0,5 % et vous verrez la perte de votre pouvoir d'achat avec Hollande.
a écrit le 04/05/2012 à 13:29 :
Qu'ils s'en aillent et qu'on leur retire leur nationalité...

De toute façon d'autres prendront leur place en France !
Y'a plein de gens qui veulent ouvrir des boites.... Pas besoin de ces gens qui veulent vien prêter mais avec un rendement à 15 %.... Bref ils sont inutiles à l'économie !

Qu'on force les banques à prêter à des taux bas ... et tout repartira !
Réponse de le 04/05/2012 à 15:47 :
Alors déjà, parce que c'est la marché. On va pas tous ouvrir une supérette dans le même village, logique. Donc il faut trouver des nouveaux marchés. Donc ça ne peut pas être instantané. Ensuite moi j'aimerai monté une boite de Software... Et bien il faudra que je trouve une niche bien spécifique, car je ne pourrait pas concurrencé les multinationales, qui utilisent des esclaves en Inde. Si ces multinationales était obligé de produire où ils vendent, il y aurait une VRAI CONCURRENCE LIBRE !
Réponse de le 04/05/2012 à 16:48 :
Reflexe protectionniste classique en temps de crise, mais economiquement et socialement tres dangereux. Rien que d'observer l'evolution de la balance commerciale de la France avec ses voisins europeens sur les 10 dernieres annees vous montrera que ce n'est pas toujours la Chine, l'Inde ou autre, qui "volent" les emplois qui se trouvaient initialement en France. Il ne s'agit pas de concurrencer la Chine sur des industries a faible valeur ajoutee et ou le facteur cle de succes se situe principalement sur les couts de main d'oeuvre non qualifiee, evidemment la on ne sera pas competitif... Mais il y a de nombreux autres secteurs figurez-vous.
Réponse de le 04/05/2012 à 17:11 :
Commencez-donc par réviser votre orthographe avant de vous attaquer aux multinationales, elles tremblent déjà d'effroi en vous lisant!
Réponse de le 05/05/2012 à 10:08 :
@yurf Relisez-vous avant de faire la morale.
Sinon, au vu de vos commentaires, vous voulez monter votre propre entreprise avec un personnel solidaire qui se contentera du SMIC au bout de 40 ans de métier. Je trouve admirable d'avoir trouvé ce personnel et de démontrer qu'on ne doit pas monter une entreprise pour son propre profit, mais pour soutenir la politique sociale. Se sacrifier à travailler 80 à 100 heures par semaine pour 900 euros par mois, pour pouvoir aider les pauvres qui attendent vos versements chaque mois, je trouve cela admirable. En plus, vous ne leur demanderez pas de travailler, puisqu'il est normal que vous travailliiez pour eux. C'est vrai. Pourquoi inciter à occuper un poste bien payé alors qu'il est plus gratifiant d'être sous payé et avoir la satisfaction d'aider son prochain ?
a écrit le 04/05/2012 à 13:27 :
Mais même avec une baisse d'impôts, je les comprendrais de vouloir quitter ce pays de fachos jaloux!
Réponse de le 04/05/2012 à 15:35 :
Point goodwin atteins en... heu... dès le premier message.
Réponse de le 04/05/2012 à 15:35 :
Et je précises, oui les gens qui crèvent la dalle sont jaloux... vraiment ils abusent ces pauvres ! Moi non plus je les comprends pas.
Réponse de le 04/05/2012 à 15:48 :
@yurf

Ok Yurf, "oui les gens qui crèvent la dalle sont jaloux", et c'est bien humain. Maintenant, je suis navre, ca n'en reste pas moins con, et c'est pas ce qui doit inspirer nos politiques.

C'est pas la jalousie qui leur filera a bouffer. Ni la confiscation des biens de ces riches (ca leur donnera peut etre un coup de pouce pendant qques mois dans ce dernier cas, point final).

En menant une politique confiscatoire, vous brisez les motivations, les energies, la creation de richesse.
a écrit le 04/05/2012 à 13:26 :
Ah bon ! Il reste encore des riches en France ?
Réponse de le 04/05/2012 à 17:20 :
la France reste le pays où il y a le plus de riche ( plus de 1 million de millionnaires) ne tombez pas dans le catastrophisme
Réponse de le 07/05/2012 à 1:31 :
Parce qu'on est "riche" à partir de un million?
a écrit le 04/05/2012 à 13:19 :
On va envoyer nos experts en contrôle fiscal les accueillir comme la Douane Volante, et pof t'auras du boudin français en pleine figure, toi le faux frère l'antipatriote l'enrichi sur le dos des français, le fuyard, le pauvre mec.
Réponse de le 04/05/2012 à 16:48 :
Selon le cardinal de Richelieu, la trahison n'est qu'une question de date !
Selon le Talleyrand, il ne faut abandonner un pays ou un souverain que lorsqu'il s'est abandonné lui même !
LA FRANCE C'EST ABANDONNEE ! (depuis 30 ans)
a écrit le 04/05/2012 à 13:15 :
Trop d'impôts tue l'impôt. Ce n'est pas encore au programme de l'ENA sans doute.
Réponse de le 04/05/2012 à 15:38 :
L'impot sur les riches.. représente 65% des 17% des impots totaux que percoit la france... donc en réalité 11% des impots totaux. Tandis, que tout les pauvres, qui dépensent leur seul 500 euros pour manger dépense, 19.6% de tout ce qu'ils ont et rapporte.... 50% des impots percu. Alors qui paye le plus exactement, en fonction du total de ce qu'ils ont ? Les riches ou les pauvres ? L'impot tue l'impot? oui mais quel impot ?
Réponse de le 04/05/2012 à 16:49 :
@Gilles1
A quand un président avec un MBA !
Réponse de le 05/05/2012 à 15:11 :
C'en est trop, après avoir massacré grammaire et orthographe de la plus éhontée des façons, vous vous attaquez aux pourcentages, innocents du rôle que vous leur faites tenir. Conclusion: vous années passées à l'école de la république furent une perte d'argent pour l'Etat.
a écrit le 04/05/2012 à 13:13 :
Que l'on dise pas que ce sera la faute à Hollande, car ces pourris ont déjà fuient le territoire Français depuis belle lurette !
Réponse de le 04/05/2012 à 15:21 :
Ses Seigneurs n'ont pas attendus l'ISF, leur fric était déjà sorti hors de nos frontières bien avant !!!
Réponse de le 04/05/2012 à 16:50 :
@adéle,
Laisse tombé, on y a va !
a écrit le 04/05/2012 à 13:02 :
Mais que ceux qui veulent s'expatrier en Belgique y aillent ! Les impôts y sont plus élevés qu'en France (comparez et vous verrez).
Le pays idéal pour nonistes de l'impôt est Madagascar; Zéro charges sur les salaires, pas d?impôts sur le revenu, pas de taxe pro ni locaux ni fonciers. Le smic à 40.000 ariari (48 euros) mensuels. Mais y a un hic : les employés des bars, hôtels et autres restaurants ne savent même pas lire ou compter pour collecter la note des clients. Normal : l'école est payante. Autres problèmes collatéraux : aucune route en bonne état, pas d?électricité (pire qu'en Inde) pour faire tourner les frigos ou la clim. A part ça : un vrai paradis libéral !!
Réponse de le 04/05/2012 à 15:38 :
Le paradis des libéraux quoi.
Réponse de le 04/05/2012 à 17:22 :
partez à Madagascar vous allez vous regaler !!!! plage, plage, plage et aprés quand vous aurez un cancer de la peau allez vous faire soigner à antanarivo ne revenez pas !!!! BELLE VIE
a écrit le 04/05/2012 à 12:57 :
Ces gens n'ont volé l'argent de personne, ils ont créé des emplois, développpé puis revendu des boites

qui ont ils trahi ? pourquoi saisir une fortune légalement acquise ?
Réponse de le 04/05/2012 à 15:49 :
Non. Une fois qu'on a bien profiter du système, de l?éducation, des infrastructures, des employées formé, soigné, qu'on est devenu riche... si on veut tout garder pour soit, ne rien rendre à la société, OK, mais tu parts, avec tout les avantages. On peut pas avoir le beurre, l'argent et en plus le sourire non ? Faut pas déconner
Réponse de le 04/05/2012 à 18:55 :
@Yurf
Sauf que toi/tes parents ont largement plus contribue financierement que la moyenne au systeme, donc je ne vois pas de probleme.
Mais ce raisonnement ne tient de toute facon pas debout, poursuivons ta logique jusqu'au bout:

Suppose que mes parents soient pauvres, l'un RMIste et l'autre au chomage, et n'ont quasiment jamais paye d'impot de leur vie (pas de chance, financierement parlant je suis mal ne). Il se trouve que les choses tournent bien pour moi, bonne scolarite, bonnes etudes, me voila a Centrale ou autre. Toute ma jeune vie, j'ai comme tu le dis pu beneficier pleinement d'un tas d'avantages/de services publics pour lesquels je n'ai pas paye/mes parents n'ont pas paye, en tout cas moins paye que certains riches... Cela veut-il dire que je n'ai pas le droit de partir vivre a l'etranger? Ou que ma liberte a ce niveau-la est moindre que celle de qq'un qui aurait + contribue? Inversement, devrait-on repayer aux USA/au Maghreb/au Japon ou autres la valeur actualisee de l'argent publique depense la-bas pour des ressortissant qui viennent bosser et vivre en France? Notez que je prenais l'exemple d'un jeune actif ci-dessus, mais la demonstration est encore plus pertinente pour qq'un qui bouge apres etre devenu riche (car il aura eu le temps de payer des impots dans son pays d'origine). Bref, vos arguments sont typiquement ceux qui conduisent a un monde tout sauf libre. Une societe administree, autoritaire, et totalement inefficace de surcroit (appauvrissement generalise).
a écrit le 04/05/2012 à 12:55 :
Les finances belges étant dans un état catastrophiques et les travailleurs belges étant déjà parmi les plus taxés du monde, on rigolera bien quand les autorités du pays seront obligées de revenir sur les avantages fiscaux sur la fortune et les plus values.
Sans compter que Sarko et Hollande seront obligés eux aussi de renégocier les conventions fiscales avec les pays d'exil que sont la Belgique, la Suisse et le Luxembourg
Donc à moins d'aimer la Belgique au point de s'y installer...
Réponse de le 04/05/2012 à 15:52 :
@sudrail : je suis bien renseigné :-)). J'ai été démarché il y a quelques temps par un "attaché commercial" d'un canton Suisse qui est venu me proposer de délocaliser ma ( modeste ) boite en Suisse, mais il ne parlait pas de l'activité industrielle :-)))
et d'après vos calculs les banques et les sièges sociaux ne représenterait que 10% de l'activité ??? ça fait beaucoup d'activités non déclarées tout ça :-)))
Réponse de le 04/05/2012 à 16:09 :
juste pour rire , un extrait d'un rapport publié par HEC Lausanne ( des gauchistes ? ):" Le blanchiment d'argent est un phénomène ayant des effets considérables sur la Suisse, au vu des centaines de milliards de francs suisses blanchis chaque année sur notre territoire. " , ça fait plus ou moins de 10% du PIB
a écrit le 04/05/2012 à 12:55 :
Et ces bon patriotes respectueux du suffrage universel reviendront se faire soigner gratos en France !
Que ne leur ferme-t-on les frontières, comme le suggère leur chouchou Sarko 1er.
a écrit le 04/05/2012 à 12:54 :
Il suffit de leur confisquer tous leurs biens en France, leur retirer la nationalité française et les condamner pour trahison économique (que je réclame dans notre Code Pénal depuis plus de 20 ans) si ils remettent les pieds en France. Il me faudrait trois mois pour remettre notre pays sur la bonne voie; mais ce ne seront pas les deux pantins (Sarkozy et Hollande) qui le feront. Ils sont deux des nombreux fossoyeurs de notre beau pays...Jean-Claude Meslin
a écrit le 04/05/2012 à 12:52 :
Il faudrait tout simplement les déchoir de leur nationalité française.
Réponse de le 04/05/2012 à 16:08 :
Ne sois pas trop fier d'être français, parce que tu me fais honte à l'étranger.
a écrit le 04/05/2012 à 12:48 :
On va Allez à la faillite avec Hollande!!
a écrit le 04/05/2012 à 12:48 :
Pauvre Belgique, de plus en plus de riches vont vivre sur le dos de cette nation et de son peuple. Ce pays déjà en crise avec un gouvernement absent pendant plusieurs ne mérite pas ça.
a écrit le 04/05/2012 à 12:48 :
Je trouve déplorable que nos dirigeants- depuis 40 ans- n'aient rien compris à la richesse intellectuelle ni à la productivité qualitative qui était en place.A ce jour, ils persistent à massacrer fiscalement le peu de gens qui peuvent encore payer.Eh bien moi, je pense que 1789 et 1968 n'ont servi à rien car nous redevenons les esclaves d'un potentat moyen-âgeux confiscatoire du peu de revenu pour vivre médiocremen
a écrit le 04/05/2012 à 12:38 :
Et voilà, comme quoi les socialistes ne font pas que nuire à mon portefeuille. Français, je vous attends !
a écrit le 04/05/2012 à 12:37 :
Il est vrai que les riches oisifs ont tout intérêt a s'établir a l'endroit où l'on leur prélèvent le moins, mais investir pour récolter plus, est une autre affaire car il ne s'agit pas du même endroit! Le prélèvement à la source devrai résoudre pas mal de problème sans les empêcher de vivre où ils le désirent
a écrit le 04/05/2012 à 12:34 :
tant mieux , qu'ils se barrent , ça élèvera le niveau de moralité et de civisme en France. !!!!!
Réponse de le 04/05/2012 à 16:56 :
@Gilles1
Les classes moyennes partiront elles aussi !
Aucun doute la dessus !
Tout ceux qui en auront les moyennes partiront !
Ca va faire du monde !
a écrit le 04/05/2012 à 12:20 :
Il faudra un Etat fort et impitoyable pour saisir et confisquer les biens des exhilés fiscaux. Ainsi, la France cessera de se faire piétiner par les traitres.
Réponse de le 04/05/2012 à 15:10 :
@Hypocrisie et mensonges
Ouais, tous egaux! Tous nazes, tous au chomage... Vous etes pathetiques. D'un point de vue ideologique, la revolution francaise et la pensee egalitariste qui en resulte sont vraiment les pires choses qui soient arrivees dans notre pays... Nous ne nous en sortirons jamais. La bataille est deja perdue.
Réponse de le 04/05/2012 à 16:59 :
@Un Etat Fort et impitoyable,
vous avez une "guerre" de retard !
Deja les exilés pensent au changement de nationalité !
a écrit le 04/05/2012 à 12:13 :
Ce qui est absolument anormal, c'est le manque de moralité de ces gens qui se sont enrichis sur le dos des Français et de la France. Quelque-part il y a trahison de ces gens là, il serait bon de réfléchir à ce problème...!
Réponse de le 04/05/2012 à 14:59 :
Exact, aucun riche n'a été riche ou ne l'est riche sans avoir exploité le travail de ses salariés. Les parvenus sont démasqués, il ne reste qu'à les taxer. Au mieux, soit ils paient mieux leurs ouvriers, soit ils doivent passer à la caisse de l'Etat.
Réponse de le 04/05/2012 à 15:33 :
Pu derniere solution ils ne crééent pas d'emploi !! Et c'est ce qui se passe pourquoi developper son entreprise si c'est pour etre taxer !! Vous qui etes si fort crééz une entreprise et faite la frictifier et surtout payez !! Avez-vous au moins une experience en matiere de creation d'entreprise ?? La critique est facile !!
Réponse de le 04/05/2012 à 16:06 :
Mais arrêtez de croire que les riches le sont grace à leurs investissement et la création de sociétés. En France, pays d'aristos comme pas 2, la richesse est surtout le fruit de l'Héritage. Et c'est ça le souci comparé aux USA !!!!!
Réponse de le 04/05/2012 à 19:11 :
Et oui "stop" rappèle une dureréalité pour les riches "PARVENUS" souvent infectes à cotoyer parce que prétentieux !
a écrit le 04/05/2012 à 12:05 :
"il a promis d'accroître de 45% les impôts sur le revenu des plus riches"...vous devriez verifier votre info!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :