Assujettis à l'ISF : nos simulations sur les gains (et les pertes ! ) attendus

 |   |  205  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Si les nouvelles règles allègent globalement l'ISF, certains assujettis vont être pénalisés.

S'il elle reste en l'état, la réforme de l'ISF va faire des heureux. A commencer par les Français dont le patrimoine se situait au 1er janvier dernier entre 800.000 et 1,299 millions d'euros. Grâce au relèvement du seuil, ils ne seront plus assujettis. Les plus fortunés ont aussi de quoi se réjouir, car le nouveau barème leur est favorable. Pour preuve, les simulations réalisées par La Tribune (voir illustration). Un assujetti au patrimoine de 5 millions d'euros gagnera près de 14.500 euros sur le chèque envoyé au titre de l'ISF. L'économie dépasse même 2,5 millions pour un patrimoine de 200 millions !

Mais, à regarder de plus près, tous les contribuables risquent de ne pas sortir gagnants de la réforme. Les patrimoines situés entre 1,3 et 1,404 million d'euros, par exemple, seront légèrement pénalisés : jusqu'à 500 euros de plus à débourser. Par ailleurs, l'économie risque dans certains cas de ne pas compenser la perte du bouclier fiscal. Enfin, à cause du futur barème calculé sur le premier euro, l'effet de seuil devient important. Ainsi, le montant de l'ISF atteindrait 15.000 euros pour un patrimoine de 3 millions d'euros, contre 7.500 en déclarant... 1 euro de moins !

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/05/2011 à 19:40 :
On modifie les textes de façon incompréhensible, mais une chose est sure : la résidence principale n'est pas exonérée en tant que telle. Ce qui veut dire qu'a tout moment les services fiscaux peuvent faire des contrôles sur l'évaluation de son montant et redresser tout le monde. C'est tellement facile, que je vous parie qu'ils vont le faire. Ils vont déja aller vérifier tous les patrimoines au dessous de 1,3 M pour s'assurer que la résidence principale n'a pas été sous évaluée, ce qui leur permettra probablement de réintégrer du monde dans la nouvelle assiette.Pour des raisons de sécurité juridique, il est impératif que la résidence principale soit exonérée.
a écrit le 10/05/2011 à 10:37 :
L'erreur a consisté a ne pas sortir la résidence principale du calcul. En effet nous sommes aujourd'hui non plus sur la base de 790 000 mais sur 1. 300 000 mais ce que l'on oublie de dire c'est que l'immobilier parisien a fait un tel bond + 18% en 2010 et que certains prédisent pour 2011 une tendance a + 11% en conséquence la différence n'est plus que 265 258 ce qui n'est plus du tout ce que l'on nous annonce comme avantage. N'oublions pas non plus les méthodes de Bercy qui consistent de temps en temps a oublier de réévaluer de l'inflation le montant d'imposition et nous serons vite de nouveau à la case départ.
a écrit le 03/05/2011 à 13:18 :
Il est évident que payer 7500 euro d'ISf pour un patrimoine de 2,999 M d'euro et le double soit 15000 euros pour un patrimoine de 3 m d'euro soit un euro de plus est complétement abérrant, injuste et idiot. Souhaitons que l'assemblée s'en rende compte.
a écrit le 29/04/2011 à 11:19 :
Cela fait des mois que chacun devrait s'être aperçu (mais encore fallait-il faire l'effort de regarder cela de près ce que font rarement les journalistes) que le mode de calcul imbécile inventé par les technocrates de Bercy qui ignorent la notion de fonction continue allait aboutir à cela.
Il eut été plus intelligent (mis à part la suppression promise de l'ISF mais jamais effectuée par manque de courage) de ne rien changer aux anciens barèmes (ou de las diminuer peut-être pour les premières tranches) qui avaient au moins le mérite de ne pas créer de discontinuité et de tout simplement sortir la résidence principal du calcul du patrimoine soumis à l'ISF.
Cela est évidemment trop simple pour des gens plus habitués à bricoler dans l'urgence qu'à réfléchir pour le long terme.
a écrit le 29/04/2011 à 8:49 :
un très gros cadeaux pour les plus riches encore une fois de plus !!!
a écrit le 28/04/2011 à 13:41 :
La Tribune, je n'arrive pas à poster sur l'art concernant Piketty, donc je poste ici...
Je m'étonne aussi qu'un économiste dise la moitié des choses(l'étant moi-même). Dans les années 80, les facs de Sciences Eco étaient bourrés de ces économistes gauchistes ou gauchisant qui ont pour la plupart viré aujourd'hui leur cuti, l"effondrement du mur de Berlin aidant. Monsieur, Piketty, j'étais pour votre système d'imposition à la source, au même taux progressif des rev du Kal et du travail, tout en évacuant le quotient familial qui favorise les plus aisés. Mais cet impôt à la source ferait, en cas de non suppression de l'isf, que le patrimoine sera encore plus imposé étant donné que les taxes foncières sont très élevées en France comparativement à l'Allemagne(rapport de la Cour des Comptes). Que voulez-vous, M. Piketty, un appauvrissement général? Même la Chine a compris les fondamentaux de l'économie. Triste pays malade de ses jaloux....
a écrit le 15/04/2011 à 5:48 :
C'est difficile de laisser un commentaire, le site se rafraichit et efface le message avant qu'il ne soit terminé.
Réponse de le 15/04/2011 à 6:56 :
Exact en cours de frappe penser à faire périodiquement copier: ctrl + C puis après effacement Ctrl +V on récupère son texte A+
Réponse de le 15/04/2011 à 8:40 :
Faire de temps en temps Ctrl A (sélection) puis Ctrl C (copier). Puis si le texte disparait, Ctrl V (insérer).
a écrit le 15/04/2011 à 5:47 :
Quitter la France reste plus que jamais la plus sage des décisions. Encore une réforme faite en dépit du bon sens puisque les assujettis ne bénéficient même plus d'une franchise. Autrement dit jusqu'à 1300 OOO on ne paie rien et à partir de cette somme on paie à partir du 1er euro ! Si la France est dans un aussi triste état c'est bien par la faute de lois et de règlements qui sont inadaptés et hors la logique élémentaire. Les jeunes diplômés seraient bien inspirés de quitter le pays.
Réponse de le 15/04/2011 à 6:58 :
La position se défend mais dans ce cas pasde droit de vote au titre des français de l'étranger et pas de retour pour demander des indemnités à pôle emploi il faut assumer sa décision jusqu'au bout.
a écrit le 15/04/2011 à 5:41 :
j'ai donc bien compris : les patrimoines inférieurs à 1 300 000 euros ne seront dorénavant plus touchés par l'ISF, ceux compris entre 1 300 000 euros et 3 000 000 euros seraient taxés à 0,25 % dès le premier centime et ceux supérieurs à 3 000 000 euros le seraient à 0,5 % dès le premier centime. Autrement dit, exit le lissage aux seuils que le système d'imposition français a toujours connu, très logiquement, tant pour l'impôt sur les revenus que pour l'ISF. En clair, pour un patrimoine de 1 299 999 euros, il n'y aurait pas d'ISF, alors que pour 2 euros de plus sur le patrimoine, à 1 300 001 euros, on passerait brutalement à 3 250 euros d'ISF ? 2 euros en plus = 3 250 euros qui s'envolent. Pire encore, au seuil de 3 000 000 d'euros, le "saut" serait de 7 500 euros. Autrement dit, après le fameux slogan "travailler plus pour gagner plus", Nicolas Sarkozy risque de se voir attribuer un nouveau slogan : "posséder plus pour avoir moins".

Autre petit "détail" qu'il est bon de regarder : avec le nouvel ISF, si l'hypothèse de la taxation au premier centime est confirmée, l'ISF "nouveau" serait moins important que l'ISF "ancien" pour presque tous les patrimoines : de toute évidence pour les patrimoines inférieurs à 1 300 000 euros, mais également pour les grosses et très grosses fortunes. Presque tous les patrimoines : en effet, les patrimoines compris entre 1 300 000 et une somme d'environ 1 400 000, l'ISF "nouveau" serait plus important que l'"ancien" ! Quelle injustice !

Tout cela me parait trop gros pour être vrai : est-il possible qu'un gouvernement ose se couvrir ainsi de ridicule en oubliant, sur un sujet aussi sensible, qu'en matière d'impôts il est indispensable de penser au lissage au niveau des seuils ?
a écrit le 14/04/2011 à 22:07 :
L'Etat donne de l'argent aux plus riches et demande aux entreprises de donner au plus pauvres une prime de 1000 ?.
a écrit le 14/04/2011 à 19:18 :
La loi qui vient de prendre effet, relative à l'I.S.F. est globalement bonne. Mais elle ne correspond pas à une gestion minutieuse. C'est de cette nouvelle gestion que le gouvernement devrait s'inspirer et cela le révaloriserait rapidement. A savoir que dans le cas présent il aurait tout simplement été souhaitable de réajuster l'impôt en fonction des revenus globaux des personnes concernées. Sinon cela correspond à un nouveau cadeau à une catégorie de française déja bien pourvus. C'est dommage,surtout en période électorale où tous les coups deviennent permis.
a écrit le 14/04/2011 à 16:06 :
Baroin in lefigaro.fr

"Quel sera le nouveau barème ?

Entre 1,3 et 3 millions d'euros de patrimoine, le taux d'imposition sera de 0,25%. Les redevables de cette tranche n'auront plus à faire de déclaration d'ISF. Ils déclareront leur patrimoine dans leur déclaration de revenu et paieront leur impôt sur la fortune en même temps que l'impôt sur le revenu. Au-delà de 3 millions de patrimoine, le taux d'imposition sera de 0,5% et les assujettis auront à remplir une déclaration d'ISF comme aujourd'hui. L'autre nouveauté, c'est que ce nouveau barème s'appliquera au premier euro de patrimoine. Le plafonnement de l'ISF disparaît également"
La Tribune ne s'est pas trompée!!!

Réponse de le 14/04/2011 à 21:10 :
Et il est sûr que Baroin, avec sa franchise caractéristique de l'homme politique, a "oublié" de signaler ce "détail" qui change tout!
Tout comme Sarkosy avait promis en public de supprimer cet ISF en montrant que l'Allemagne et l'Espagne avaient compris la nocivité de cet impôt...
a écrit le 14/04/2011 à 15:52 :
les riches vont devenir encore plus riches!!! et qui va encore payer le manque à gagner???!!!!
Réponse de le 14/04/2011 à 21:57 :
Les riches vont pouvoir ainsi créer des emplois par leurs investissements au lieu de juste rattraper leurs impôts.
Réponse de le 15/04/2011 à 10:55 :
Qui va payer ? Utilisons les 7 milliards d'Euros ponctionnés chaque année sur nos impôts pour gonfler la retraite (dorée) des agents de la SNCF et de la RATP ?? (ils refusent de coitser au même taux et aussi longtemps que les autres: qu'ils assument, non ?). Car n'oubliez pas que les riches ont déjà payé énormément d'impôts sur leurs bien, en règle générale. Les riches sont utiles à un pays, très utiles. Souvent, ce sont des entrepreneurs, c'est eux qui créent les emplois, ils paient des sommes folles en impôts (50% de vos revenus, vous les payez actuellement ? pourtant c'était le bouclier fiscal; un "riche" qui gagnait 2 millions payait 1 million d'impôts, il vous faudra combien d'année à vous pour les donner à la communauté ces 1 million ?? Faites fuir le riche, vous perdez 1 million
a écrit le 14/04/2011 à 15:52 :
QUELLE HONTE mais QUELLE HONTE et pas un senateur ni député pour dénoncer une telle injustice
Réponse de le 15/04/2011 à 15:48 :
Oui, l'ISF est injuste. Non, on ne peut pas le supprimer par démagogie pré-électorale.
a écrit le 14/04/2011 à 15:40 :
Alors qui a raison ?
La Tribune dans ses calculs, ou quelqu'uns qui disent que le décompte se ferait à partir de 1 300 000 et non pas de zéro ?
a écrit le 14/04/2011 à 15:30 :
Ce sont les gens ayant un petit patrimoine qu'ils voulaient donner à leurs enfants qui vont payer.Les donations ne pourront plus se faire que tous les 10 ans au lieu de 6 et en plus les réductions liées à l'age vont etre supprimées.
a écrit le 14/04/2011 à 13:23 :
Bravo le petit euro entre 1299999 et 1300000 sera taxe a 325000% et entre 2999999 et 3000000 a 750000% la france a le taux d'impot le plus haute du monde
a écrit le 14/04/2011 à 13:18 :
Vous "la Tribune" ne savez pas calculer l'ISF!
Ce n'est pas 0,25% à partir du 1ier Euro mais à partir de 1,3Me et jusqu'à 3Me, puis 0,5% sur le reste comme auparavant... mais avec des pourcentages + faibles et seulement 2 tranches.
Réponse de le 14/04/2011 à 15:41 :
ISF 34 , tu tiens ça d'où ?
Merci.
Réponse de le 14/04/2011 à 16:06 :
" L'allègement des taux sera compensé par le fait que le nouvel ISF s'appliquera dès le premier euro de patrimoine, et non plus comme aujourd'hui sur la différence entre la valeur totale du patrimoine et le seuil d'entrée dans l'ISF."
Réponse de le 14/04/2011 à 16:07 :
" L'allègement des taux sera compensé par le fait que le nouvel ISF s'appliquera dès le premier euro de patrimoine, et non plus comme aujourd'hui sur la différence entre la valeur totale du patrimoine et le seuil d'entrée dans l'ISF."
Réponse de le 14/04/2011 à 16:26 :
c'est bien à partir du 1er euro à un taux réduit.
a écrit le 14/04/2011 à 12:20 :
VOUS ETES LES SEULS à DIRE QUE L'IMPOT PART DU 1ER EURO

je penses que vous devriez vérifier
c'est mauvais pour votre crédibilité
Réponse de le 14/04/2011 à 14:42 :
Regarde mieux dans Google !!! Mieux Vivre dit pareil, Le Figaro aussi, Le Particulier aussi, les dépêches aussi, etc.... C'est bien pour ça que les taux des barèmes sont plus faibles!
a écrit le 14/04/2011 à 12:12 :
Ca va être la fête pour les patrimoines de plus de 10 millions d'euros cette année. En plus de ne payer l'ISF qu'en septembre 2011 au lieu de juin, ils vont en même temps pouvoir déposer leur demande de bouclier fiscal qui ne sera lui que supprimé en 2012 !!!
Donc je souhaite de très très bonnes vacances aux plus riches ;-)
a écrit le 14/04/2011 à 12:00 :
Il n'y a aucune raison d'exonérer les oeuvres d'art, d'autant plus que leur valeur est essentiellement spéculative !
a écrit le 14/04/2011 à 11:59 :
Voir la Tribune du mercredi 13 avril 2011 : Avec la modification du barème envisagée, l'ISF ne concernera plus que les contribuables disposant d'un patrimoine supérieur à 1,3 million d'euros et ne comprendra plus que deux tranches?: 0,25% entre 1,3 et 3 millions d'euros, 0,5% au-delà. Selon "Le Figaro", seuls les redevables de la tranche à 0,5% auront à remplir une déclaration d'ISF, les autres déclareront leur patrimoine sur leur déclaration de revenu et acquitteront leur ISF en même que leur impôt sur le revenu.
a écrit le 14/04/2011 à 11:58 :
Voici ce qu'écrivait la Tribune d'hier : "Avec la modification du barème envisagée, l'ISF ne concernera plus que les contribuables disposant d'un patrimoine supérieur à 1,3 million d'euros et ne comprendra plus que deux tranches?: 0,25% entre 1,3 et 3 millions d'euros, 0,5% au-delà. Selon "Le Figaro", seuls les redevables de la tranche à 0,5% auront à remplir une déclaration d'ISF, les autres déclareront leur patrimoine sur leur déclaration de revenu et acquitteront leur ISF en même que leur impôt sur le revenu."
Donc, la démo d'aujourd'hui est soit complètement erronée, soit complètement fausse (sic)
a écrit le 14/04/2011 à 11:54 :
Faut pas exagérer, à partir du moment ou on paie l'ISF, on n'est pas à plaindre. De toute façon si le PS passe en 2012, ça sera pire alors ...
a écrit le 14/04/2011 à 11:50 :
une fois de plus ce sont les plus riches qui s'en sortent le mieux
ces chiffres sont tellement irréalistes et irréalisables pour une majorité de Français qu'ils en sont indécents
a écrit le 14/04/2011 à 11:37 :
Les plus petits patrimoines sont pénalisés et les plus gros sont gagnants. C'est ce que Mr. Barouin appelle la justice.
a écrit le 14/04/2011 à 11:30 :
Complétement stupide cette façon de calculer cet impot.Souhaitons que le texte fasse l'objet d'études plus sérieuses, et au'il soit apliqué 0,25 à partir de 1 300 000 euro jusqu'à 3 000 000d'euros et0,50 au dela , mais non pas au premier franc. Et les ouevres d'art encore exonérées on en parle point.
a écrit le 14/04/2011 à 11:23 :
Présentation de journaliste incompétent comme trop souvent .Cette simulation doit s'accompagner des augmentations d'impôts dans le tuyau .Pour payer les fonctionnaires les vrais créateurs de richesse vont devoir payer taille et gabelle nouvelles . C'est de ça que l'on doit parler car la balance est toujours pour les mêmes . On en vient à souhaiter l' arrivée du FMI pour diminuer la masse salariale de 8 millions de riches !
Réponse de le 14/04/2011 à 11:50 :
La réforme de l'etat
La baisse des dépenses
Ce sont des sujets taboux !
Car on est pas élu en disant que l'on va réduire les remboursements et les aides sociales!
a écrit le 14/04/2011 à 10:51 :
Encore un projet de réforme improvisé dans l'urgence, donc mal ficelé.
a écrit le 14/04/2011 à 9:43 :
Afin que cette reforme soit gagnante pour tous il serait pertinent que l'entree dans l'ISF soit porté à 1 405 000?
Réponse de le 15/04/2011 à 14:30 :
Non, il faudrait supprimer l'isf!
a écrit le 14/04/2011 à 9:21 :
N'oublions pas qu'il y aura un mécanisme de lissage pour éviter ces effets de seuil. Le journaliste qui a écrit cet article devrait le savoir!
Réponse de le 14/04/2011 à 10:48 :
C'est surtout Baroin qui devrait le savoir s'il y en avait un de prévu. Pour l'instant, il n'en parle pas, car comment fabriquer une formule "lissante" sans en faire une usine à gaz ?
Réponse de le 14/04/2011 à 11:16 :
J'attends de la voir pour le croire !
Les promesses sont vites oubliées !
D'ailleurs n'avait on pas promis du supprimer l'ISF ????
a écrit le 14/04/2011 à 9:18 :
llustration parfaite que lorsque l'on touche à la fiscalité ce n'est jamais neutre il y a toujours des gagnants et des perdants. le FN et le PS qui veulent fusionner l'IR et la CSG devaraient bien réfléchir aux conséquences avant de prendre la mesure. la vraie question est celle de savoir si ces mesures sont des mesures Sarkozistes c.a.d des mesures qui favorisent globalement plutôt les haut revenus ou des mesures de redistribution sociale qui favorisent plus les contribuables modestes au détriment des plus aisés. Evidemment ces mesures de redistribution sociales vont choquer le principe libéral de l'équité, mais quand on voit comment certains s'enrichissent et ce qu'ils font de leur fortune on se dit que l'Etat doit avoir un rôle de correcteur des inégalités.
Sinon on en revient au XIX eme siècle ou les riches égoïstement s'arrogent le droit de donner leur fortune aux bonnes causes aux bonne oeuvres ou aux bons pauvres!
Réponse de le 14/04/2011 à 11:19 :
Donner sont argent au "bons pauvres" !
N'est ce pas ce que fait deja l'isf par le biais de l'etat !
L'ETAT DEVRAIT S'OCCUPER DE CE QUI LE REGARDE !
A SAVOIR LES TACHES REGALIENNES ET OUBLIER LE RESTE !
Réponse de le 14/04/2011 à 11:59 :
@HRV : SVP arretez de nous parlez du "principe d'équité" !
Ce monde est injuste!
Certains sont beaux d'autres laids!
Certains sont intélligent d'autres pas!
Certains naissent en France, aux USA, d'autre au Gabon !
La redistribution des richesses est un principe electoraliste qui ne vise qu'a la récupération des votes en jouant sur la fibre sensible des élécteurs ! Le discours du Regardez moi je prends soin de la veuve et des opprimés !
D'autre part elle vise aussi a récupérer les votes de ceux qui bénéficient de la redistribution!
Il est grand temps je crois de répeter le principe du bistro :
AIDEZ VOUS ET LE CIEL VOUS AIDERA !!
D'autre part il est a noté que la redistribution ne marche pas !!!
L'etat qui devrait etre le redistributeur aspire pour son fonctionnement 90% de l'argent collecté !!
C'est du grand n'importe quoi!!!
a écrit le 14/04/2011 à 9:18 :
Illustration parfaite que lorsque l'on touche à la fiscalité ce n'est jamais neutre il y a toujours des gagnants et des perdants. le FN et le PS qui veulent fusionner l'IR et la CSG devaraient bien réfléchir aux conséquences avant de prendre la mesure. la vraie question est celle de savoir si ces mesures sont des mesures Sarkozistes c.a.d des mesures qui favorisent globalement plutôt les haut revenus ou des mesures de redistribution sociale qui favorisent plus les contribuables modestes au détriment des plus aisés. Evidemment ces mesures de redistribution sociales vont choquer le principe libéral de l'équité, mais quand on voit comment certains s'enrichissent et ce qu'ils font de leur fortune on se dit que l'Etat doit avoir un rôle de correcteur des inégalités.
Sinon on en revient au XIX eme siècle ou les riches égoïstement s'arrogent le droit de donner leur fortune aux bonnes causes aux bonne oeuvres ou aux bons pauvres!
Réponse de le 14/04/2011 à 22:10 :
L'ISF, après l'IGF, a prétendument été crée pour lutter contre la pauvreté. Cette dernière a augmenté faute de maintiens ou créations d'emplois, l'argent étant déjà dépensé.
a écrit le 14/04/2011 à 9:12 :
cette reforme est vraiment mal ficelée avec des effets de seuil important.il serait plus juste que l'on paye à partir d'1,3 millions et non depuis zero lorsque la personne aurait le malheur de depasser de 1000 euros,cette limite.
est ce que le plafonnement à 85 pour cent est conservé pour les gens à faible revenus ?? dans la négative,la personne pourait se retrouver spolier,ce qui serait scandaleux.
Réponse de le 14/04/2011 à 11:42 :
j'adhére complétement à votre analyse. Espérons qu'avant de voter ce texte il sera revu et corrigé.
a écrit le 14/04/2011 à 9:12 :
Cette prétendue "réforme", si elle est appliquée (ce qui reste à voir), ne le sera que l'espace d'un an. Dès 2012, vous allez pouvoir ressortir la calculette. Le seul projet stable que l'on puisse faire, en réalité, c'est quitter la France. Il n'y a plus d'avenir ici.
Réponse de le 14/04/2011 à 11:20 :
Lu et approuvé
Réponse de le 14/04/2011 à 11:48 :
Je confirme votre post !
C'est maintenant qu'il faut supprimer l'isf !
Pas merdoy....er encore plus avec application en 2012!
Réponse de le 14/04/2011 à 12:14 :
Aller voir si l'herbe est plus verte ailleurs !!! Bon vent et bonne chance
Réponse de le 14/04/2011 à 14:55 :
@Titino75,
Depart pour le Canada en décembre !
"...Sans bagage et le coeur libéré en chantant très fort !"
Réponse de le 14/04/2011 à 19:16 :
Demandez donc aux Français installés à l'étranger s'ils regrettent leur choix ! Tous vous diront qu'ils se trouvent bien là où ils sont hors de France !
Réponse de le 14/04/2011 à 22:01 :
Bien sur , les Français installés à l'étranger regrettent rarement leur choix car s'ils partent à l'étranger ce n est pas que.... pour une raison fiscale.
Réponse de le 15/04/2011 à 14:37 :
@Titino75,
Non, les Français de l'etranger ne sont pas tout parti pour des raison fiscale !!!
J'en connais en Australie au Canada qui sont parti pour des raisons personnelles (un conjoint), une opportunité temporaire de travail pour 3 à 5 ans.
Et vous savez quoi : OH TRISTESSE !
Au bout de 2 ans ils ne veulent plus rentrer !!!!
Et ceux qui rentre, (de Chine par exemple) ne pense plus qu'a repartir !
NON @Titino75, le fisque n'est qu'un des éléments déclancheur !
il est dans de nombreuses situation la goutte qui fait déborser le vase !
Réponse de le 15/04/2011 à 22:19 :
Ah que c 'est dur d'être riche et d'avoir un vase ....trop rempli de billets ;-))).
a écrit le 14/04/2011 à 8:57 :
Incroyable ces calculs payer pour 2 999 000 euro de patrimoine 7500 euro et pour un centime de plus soit 3 000 000 d'euros le double 15 000euros. Qui a pu pondre de pareils barèmes?
Réponse de le 14/04/2011 à 9:20 :
Des ENARQUES !
a écrit le 14/04/2011 à 8:28 :
Bravo pour cette incitation à la tricherie généralisée avec ces seuils bien tentants....
Réponse de le 14/04/2011 à 9:21 :
Bravo pour cette incitation au départ généralisé
a écrit le 14/04/2011 à 8:21 :
Avec le calcul de l'impot au premier euro c'est les moins riches qui sont pénalisés.Pourquoi ne pas calculer à partir de l 300 000euro, cela semblerait plus juste.
Réponse de le 14/04/2011 à 10:50 :
Cela dépend qui donne les ordres. Le Fouquet's ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :