La Tribune

Les Français paresseux au travail, une réputation usurpée

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Sophie Péters  |   -  441  mots
Selon une étude réalisée par Regus, la plupart des travailleurs français restent tard au bureau ou emportent du travail à leur domicile.

Depuis des décennies, on nous raconte que les Français ont un poil dans la main, leurs heures de travail étant largement inférieures aux autres pays européens. Le coq gaulois peut désormais chanter tranquille de bon matin : plus d?un Français sur deux travaille plus de 9 heures par jour et 83% emportent du travail à domicile pour le terminer le soir. Regus, fournisseur mondial d?espaces de travail flexibles, a réalisé une enquête internationale sur les journées de travail des salariés. Loin des préjugés habituels, les collaborateurs hexagonaux semblent s?investir davantage au travail que leurs homologues internationaux.

Temps de travail plus long en PME

Ce n'est pas dans les grands groupes que l?on retrouve les plus "charrettes" mais dans les PME, où l?on recense le plus grand nombre de "travailleurs intensifs". Selon cette étude, les salariés des petites entreprises sont 60% à déclarer travailler plus de 9 heures par jour, contre 48% dans les grandes entreprises. Les télétravailleurs et les travailleurs itinérants ont également de plus longues journées que ceux qui sont dans les bureaux mais "tout laisse penser qu?ils ressentent moins de pression dans leur travail, souligne Frédéric Bleuse, directeur général France de Regus. Car ces actifs passent généralement moins de temps dans les transports, ce qui leur permet de dégager quelques heures supplémentaires pour leur activité professionnelle".

Frontière de plus en plus mince entre sphère professionnelle et privée

Menée au niveau mondial auprès de plus de 12000 hommes et femmes d?affaires répartis dans 85 pays, cette étude souligne d?une manière générale l?allongement des journées de travail des Français. 42% des actifs travaillent ainsi généralement entre 9 et 11 heures par jour, contre 38% à l?échelle de la planète. De même, 14% des collaborateurs français travaillent régulièrement 11 heures et plus par jour, contre 10% à l?échelle mondiale. Et ils sont 46% à emporter du travail à leur domicile plus de trois fois par semaine pour le terminer le soir, contre 43% au niveau international. Une preuve que la frontière entre vie privée et vie professionnelle s?est très nettement étiolée. Moralité : "les entreprises qui permettent à leurs employés de travailler dans des locaux plus proches de leur domicile, et de gérer leur temps de façon plus autonome, peuvent atténuer la pression ressentie par le déséquilibre entre vie privée et vie professionnelle, et compter ainsi sur un personnel plus productif et plus impliqué", en conclut Frédéric Bleuse.

Réagir

Commentaires

RadioPredic  a écrit le 15/11/2011 à 13:09 :

Alors qu'une grève de la SNCF région Centre perturbe pas mal la circulation des trains les dimanches et lundis, je me suis fait incendier pour avoir défendu cette grève.
Entre les mauvaises conditions de travail des contrôleurs et une desserte Blois-Paris très mauvaise.
Une dame, m'a rétorqué, comme d'habitude, que "l'image de faignants des français ne fais que se confirmer"
Déclaration que je trouve particulièrement injuste. Nous sommes aussi dans un pays ou nous devons en permanence quémander nos droits, ce qui n'est pas le cas dans bien d'autres pays (enfin, ceux qui en ont).
Votre article confirme que les français si ils défendent leurs conditions de travail, sont loin d'être faignants et se donne beaucoup dans leur entreprise, surtout si celle ci le leur rend bien :)
Je pense que si un salarié est heureux dans son entreprise il y travaillera mieux.
Le travail n'est pas forcément un fardeau ça peut aussi être un plaisir...

kanakryss  a écrit le 14/11/2011 à 21:02 :

Et si vous deviez travailler 40 heures par semaines sans augmentation de salaire pour garantir le sauvetage du pays . Le feriez-vous vraiment ?
Le problème du français est qu'il croit acquis à vie des droits qui lui furent conférés à une époque qui n'est plus du tout celle d aujourd?hui . Rien n'est acquis pour l'éternité .
Le pire sur les 35 heures, le français croit acquis à vie un droit qui lui fut conféré suite à l'élaboration d'une loi ficelé à la va-vite , un "machin" qu'on te refile à l'arrache sans garantie de fonctionnement ... ( sûrement concocté entre deux douches dans un hotel New-yorkais ....)

pas regardant à la dépense  a écrit le 14/11/2011 à 13:57 :

Moi aussi je ramène du travail pour le terminer à la maison
3 soirs par semaine, je rentre avec ma collègue et on a plaisir à terminer le boullot tous les deux.

dogzilla  a répondu le 14/11/2011 à 18:17:

dsk,sors de ce corps!

RadioPredic  a répondu le 15/11/2011 à 12:58:

lol,, dogzilla

El Croco  a écrit le 14/11/2011 à 12:19 :

Il semble en tout cas que nous ayons gagné la manche "travailler plus" ! Quant à la seconde manche... :-)

mdr  a répondu le 14/11/2011 à 13:43:

bien sur que si.
toi tu travaille plus .... eux ils gagnent plus. => contrat rempli.
fallait lire ce qui etant en tout petit (ump ^^)

Ced  a écrit le 14/11/2011 à 7:28 :

Il faudrait plutôt parler de "temps de présence sur son lieu de travail", et non de "temps de travail".
Certaines personnes habituées aux heurs supp' et au travail à la maison ont peut-être simplement un problème d'organisation ...

Avatar  a écrit le 14/11/2011 à 0:00 :

"Menée au niveau mondial auprès de plus de 12000 hommes et femmes d?affaires répartis dans 85 pays, cette étude souligne d?une manière générale l?allongement des journées de travail des Français"
En lisant les commentaires, je me suis aperçu que beaucoup de gens n'avaient pas bien lu le texte...
L'étude et les chiffres concernent des hommes et femmes d'affaires... non pas les autres catégories sociaux-professionnelles... Même si les conclusions du journaliste ne sont pas très claires, et qu'il se mélange les pinceaux.
9 heures pas jour, c'est 45h par semaines, et amener du travail à la maison, on parle principalement de cadres il me semble.
Bonne journée.

tomtit  a écrit le 13/11/2011 à 11:27 :

Le pb n'est pas le privé qui travaille car étant dans le monde concurentiel ,le pb ce sont les fonctionnaires d'état et surtout des collectivités régions ,département s,sivom, regroupement de communes etc..Trop de nantis pour peu qui payent des impôts!! Ne conserver des fonctionnaires que pour les fonctions régaliennes

Kackou  a répondu le 13/11/2011 à 21:46:

Nantis, les fonctionnaires ? Il faudrait se renseigner avant de véhiculer de telles âneries...

BPAUD  a répondu le 13/11/2011 à 22:16:

De toute évidence, je ne suis pas très indulgent généralement avec nos amis fonctionnaires.... Mais là je dois admettre que je partage votre protestation

rafa  a répondu le 13/11/2011 à 22:20:

Nantis ? en quoi ?
agent de la fonction publique d'état, je travaille 8 à 9 heures par jours et cela 5 jours par semaine.
Et contrairement à ce que pensent certaines personnes le fait d'être fonctionnaire ne dispense pas de payer des impôts, ce qui n'est pas le cas de certaines personnes aux très gros revenus à qui des crédits d'impôts sont octroyés par le biais de la défiscalisation...
Et si vous considérez que les fonctionnaires sont des nantis, passez les concours et ensuite vous pourrez juger...

BPAUD  a répondu le 13/11/2011 à 22:25:

En effet, le terme de NANTI semble cocasse car tellement inapproprié

retraité  a écrit le 13/11/2011 à 10:29 :

c'est encore un élu qui ne sait pas tenir une pelle dans ces mains qui doit dire que les francais sont paresseux;
Regarder les élus de Strasbourg le vendredi matin , bonjour les dégats .....