La Tribune

L'industrie n'a pas encore totalement rendu les armes

Copyright Reuters
Fabien Piliu  |   -  212  mots
Selon l'Insee, la production manufacturière a progressé de 0,9% en juillet. La plupart des secteurs ont vu leur activité accélérer. Est ce un épiphénomène ? Tant que la croissance européenne reste morose, cette probabilité est forte.

Ce n'est pas parce que c'est une bonne nouvelle qu'il ne faut pas en parler. Au milieu d'un océan de contrariétés, la production industrielle tricolore a augmenté de 0,9% en juillet. Elle était stable en juin.

Fait rare, la plupart des secteurs ont vu leur activité accélérer. On peut citer la cokéfaction et le raffinage (+4,3%), la fabrication d'équipements électriques (+2,3%), notamment les produits informatiques, électroniques et optiques (+5,6%), la fabrication de matériels de transport (+3,4%), la fabrication des autres produits industriels (+0,5%). Globalement, la production de biens d'investissements a accéléré de 3,7%, celle des biens de consommation durables a progressé plus timidement (+0,6%).

Beaucoup de gagnants, peu de perdants

Evidemment, tous les secteurs n'ont pas connu un début d'été flamboyant. La production de biens de consommation non durable a par exemple reculé de 1,3%. Dans le bâtiment, l'activité a cédé 0,1%. Malgré cette performance, la production manufacturière a reculé 1% au cours des trois derniers mois.

Les perspectives sont maussades

Quels sont les enseignements que l'on peut tirer de ces statistiques ? Malheureusement, aucun. À moins d'un événement climatique, qui verrait la production énergétique accélérer, des fulgurances de ce type devraient être assez rares tant que la croissance européenne ne retrouvera pas quelques couleurs.

 

 

Réagir

Commentaires

Charles André - L'Atelier de l'Emploi  a écrit le 11/09/2012 à 10:40 :

L'hypothèse de la "fin" du mouvement de désindustrialisation est aussi avancée par les experts du Centre d'analyse stratégique et du CNAM. Elle semble confirmée par le dernier Baromètre Manpower : c'est l'industrie manufacturière qui sera le premier recruteur de France d'ici fin 2012.

Source : http://www.manpowergroup.fr/pres-de-90-des-employeurs-francais-ne-recruteront-pas-d%E2%80%99ici-fin-2012/

Oui mais après...  a écrit le 11/09/2012 à 9:03 :

Le soucis est l'accès aux matières premières comme en 2007 à la veille de la debacle des financiers.
Il y a une course aux matières premières entre les pays européens et aussi entre la Chine , les USA , l'Inde...Rêvons un peu en pensant que la disponibilité est illimitée....

nepheline  a écrit le 11/09/2012 à 1:03 :

Notons et parlons de la valeureuse région de Franche Comté,capitale Besançon,meilleure région exportatrice de France depuis de nombreuses années(en pourcentage,avec son million d'habitants)) .silencieuse et laborieuse dans son coin...et qui sort de meilleures résultats en excédent commercial,'toujours en proportion de la population,bien entendu,que sa voisine l'Allemagne;seul le magasine Capital en a parlé cet été,mais la Tribune va le faire !!

glax  a écrit le 11/09/2012 à 0:27 :

Vous parlez de tricolores comme les footeux,mais presque tous les pays d'Europe ont des drapeaux tricolores,dont bon nombre sont bleu,blanc,rouge comme les Pays Bas;le Royaume uni,la Slovénie etc;pourquoi ne pas dire "français" tout simplement.
Cela dit bon article car on oublie trop dans la presse que l'industrie française a de solides capacités malgré le tapage indécent fait sur le "made in germany"qu'il faudrait bien remettre à sa place c'est à dire à peu de chose près au niveau français:quand les Allemands n'ont pas le niveau français,ils se l'accaparent indument comme la technologie avancée d'Airbus transférée de Toulouse à Hamburg (A320) jusqu'à ces fromages (!) hergestellt in Deutschland vendus dans toute l'Europe avec l'appellation:camembert! tout cela rappelle ce que dit un jour Christine Lagarde:"les Allemands sont les Chinois de l'Europe" aimons donc nos propres pays,aimons nos produits,l'Europe n'en sera que plus équilibrée et forte

churchill  a écrit le 10/09/2012 à 21:24 :

la france a de reels savoir faires; elle a aussi des syndicalistes d'extreme gauche toujours volontaires pour tt saboter ( sous les applaudissement de la gauche) en expliquant que c'est la faute a sarkozy

Makno  a répondu le 11/09/2012 à 11:02:

Stupide ! Pouvez vous étayer votre "réflexion" d'un seul exemple crédible ? Surement pas !
Par contre des casses d'entreprise orchestrées par vos "maîtres de forges" et autres "banksters" de la finance il y en a pléthore ! ... "Esclave choisit ton maître !" ...

lyon69  a répondu le 11/09/2012 à 13:42:

@Makno : au lieu d'insulter les autres, vous feriez mieux de balayer devant votre porte : OLYMPIA et ses absurdités syndicalistes, ça vous rappelle quelque chose ??!

lyon69  a écrit le 10/09/2012 à 18:30 :

Pas ENCORE ... allez Mr le Président, encore un petit effort et on y arrivera !! Vous n'auriez pas une petite "sécurisation des employés" à rajouter à la charge des entreprises pour BIEN les faire couler ???!!!

Yannick  a répondu le 10/09/2012 à 19:07:

C'est vrai que tout a changé depuis 4 mois.
Avant juin, la France était un pays compétitif, prospère, le pays du pleine emploi...
Un peu de sérieux enfin...

lyon69  a répondu le 10/09/2012 à 19:42:

@yannick : Je n'ai jamais soutenu que le gouvernement avait fait du bon boulot, loin de là ! mais ce n'est surement pas en enfonçant la tête sous l'eau (même de quelques centimètres, ça suffit pour se noyer!) que les emplois iront mieux !!!

churchill  a répondu le 10/09/2012 à 21:29:

lyon, ft pas s'enerver... fais du downsizing, tu coupes les clients qui te les brisent, tu laisses partir les cdd interims dans la foulee; apres tu degages tes employes qui ne foutent rien.......... tu te retrouves avec une boite saine, de bons clients rentables, des employes motives, et pas oblige d'investir en te portant caution personnelle.... ca fait 20 ans que j'explique ca a des chefs d'entreprises francais, dieu, ils sont durs a convaincre!!!!!!!!! ton salaire APRES impots sera le meme !!! ca les gens ils ne le voient que trop tard !!!! reflechis ! t'as une femme deux gosses, et plein de matchs de foot, bbq et autres a faire au lieu de bosser le we........ it's up to you ;-)

@churchill  a répondu le 11/09/2012 à 9:08:

La mode va être - et paradoxalement ses 5 millions de chômeurs - de mettre les gens à 6 jours de travail pour le même salaire car le pays va mal.....Le cas a eu lieu en 1938 où ils passèrent de 36 heures par semaine à 45 heures avec 2 demi journées de repos . Quand le pays va mal c'est la quasi mobilisation.... Sauvons le soldat Euro!