Pourquoi le gouvernement pourrait choisir d'abaisser le quotient familial

 |   |  592  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : AFP)
Lundi, le gouvernement présentera sa réforme de la politique familiale. Deux options sont à l'étude pour renflouer les comptes de la Caisse nationale des allocations familiales : une modulation des prestations familiales et un abaissement du quotient familial. Pour plusieurs raisons, cette dernière pourrait être retenue.

Que restera-t-il bientôt du quotient familial ? En déplacement ce jeudi dans le Tarn, François Hollande a annoncé que le gouvernement présenterait lundi sa réforme de la politique familiale. Une réforme ? Si l'on veut. Il s'agit surtout de trouver les moyens d'économiser 2 milliards d'euros d'ici 2016. La CNAF devrait accuser un déficit de 2,6 milliards en 2013 selon la loi de financement de la Sécurité sociale (LFSS). Créée en 1938, les allocations familiales sont perçues par 73% des Français selon la CNAF.

Quelle sera la méthode employée ? Deux options sont principalement à l'étude : une modulation des prestations familiales et un abaissement du quotient familial. Ce serait la seconde fois en quelques mois. Le 1er janvier, le plafond du quotient avait été raboté pour passer de 2.336 à 2.000 euros.

La modulation des allocations familiales, un casse-tête pour les Caisses

Tout récemment dévoilé, le rapport rédigé par Bertrand Fragonard, le président du Haut conseil de la famille (HCF) suggère notamment une modulation par deux ou par trois des allocations familiales au-delà de certains niveaux de revenu. Cette option rapporterait 850 millions d'euros à l'Etat. Les ménages n'ayant qu'un enfant ne sont pas concernés.

Mais cette solution provoque une levée de boucliers de la plupart des associations familiales et des partenaires sociaux. L'Unaf, la CGT, FO et la CFE-CGC estiment tous que moduler les allocations perçues à partir du deuxième enfant en fonction du revenu des familles casse le principe d'universalité. A priori simple sur le plan technique, la modulation des allocations familiales semble poser d'importants problèmes organisationnels à la CNAF.

Alors que la CNAF négocie actuellement avec le gouvernement la convention d'objectifs et de gestion 2013-2016, la Caisse a écrit le 6 mars à Dominique Bertinotti, la ministre déléguée à la famille pour lui signaler "une charge de travail insupportable" et des employés "au bord de la rupture". La CGT, qui a lancé un mouvement de protestation devant le siège de la CNAF le 15 mai, réclame la création de 4.000 emplois.

Une méthode plus indolore

Même si 68% des Français se prononcent en faveur d'une baisse des allocations familiales pour les plus aisés, selon un sondage Viavoice pour Les Échos, France Info et BCPE, celle-ci pourrait ne pas être retenue. L'abaissement du quotient familial, qui permet aux familles de bénéficier d'allégements d'impôts pour compenser le coût que représente l'éducation des enfants, pourrait lui être préféré. Le gouvernement envisagerait de passer son plafonnement de 2.000 à 1.500 euros par demi-part.

Quel est l'avantage de cette mesure, dont le rendement serait peu ou prou équivalent à la modulation des allocations familiales, soit 915 millions d'euros selon le rapport Fragonard ? Elle permet de répartir l'effort plus largement, donc de le rendre un peu plus indolore, notamment en faisant participer les familles ayant un seul enfant qui ne bénéficient pas des allocations.

En outre, cette mesure touche également les familles dont un enfant de plus de 20 ans reste rattaché au foyer fiscal. "Il y a un principe qui inspirera le gouvernement, c'est la justice », a déclaré François Hollande. De son point de vue, en faisant participer plus largement les revenus élevés, l'abaissement du quotient familial devrait donc être retenu, sauf si l'exécutif estime que cette piste peut être considérée comme un alourdissement de la charge fiscale des ménages. François Hollande a en effet promis qu'il n'y aurait plus de hausse d'impôts.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/08/2013 à 9:32 :
BJR . A TOUS ET A TOUTE . NOU SOMME TOUS DAN LA MEME GALERE . CETE DE TAXE DE CETTE PARTI SOCIAL . KI DEPOUILE . LES PAUVRE POUR LES RICHE. DAN SE QUA IL FO UN ZORRO POUR ZARKO ET SON COMPAGNOM
a écrit le 01/06/2013 à 8:51 :
tout euro reçu doit être imposable quelle qu'en soit l'origine (revenu ou aide sociale)
Réponse de le 02/06/2013 à 22:04 :
Quand t'as le minimum vital et que ça ne suffit pas pour vivre, c'est normal que ce ne soit pas imposable.
On ne parle pas de ce que l'on ne connait pas.
Pour ma part je n'ai pas d'enfant. Alors les allocations familiales, cela ne me concerne pas.
J'aurais peut-être dû en faire 5 ou 6 remarque, au moins je toucherais des sous pour vivre décemment :)
Réponse de le 03/06/2013 à 17:12 :
@ cher: je suis d'accord: payer des impots, c'est participer à la vie de l'Etat; ne pas faire payer des impots à un citoyen (même si c'est un euro symbolique par an) c'est l'exclure de fait de la vie de la République
a écrit le 01/06/2013 à 8:46 :
pourquoi faire compliquer ?
il suffit de totaliser tous les revenus y compris les aides (familiales et sociales) et d'appliquer le quotient familial actuel.
Réponse de le 03/06/2013 à 19:35 :
tres bonne idees voila la veritable egalite de revenue mais il faut l aplique au hommes politique aussi???
a écrit le 31/05/2013 à 16:10 :
"Pourquoi le gouvernement pourrait choisir d'abaisser le quotient familial"

parce que ca se verra moins!
Réponse de le 31/05/2013 à 21:56 :
Je suis désole mais la légitimé est de payer des impôts. Quelqu'un qui gagne beaucoup d argent paie beaucoup d'impôt. Alors la c'est l'égalité. Pourquoi je devrais payer une somme astronomique d'impôt et ne pas toucher d'allocation. C'est une dérive extrémiste.
Réponse de le 01/06/2013 à 10:04 :
Et pourquoi les impôts devraeint être de la redistribution? L'état est là pour entretenir les biens communs, apporter la sécurité, développer les infrastructures, l'éducation, ... : alors 100% oui à ces impots, Oui aussi à plus de services collectisfs gratuits : trasnports, hospices, ... mais en revanche ou pourrait supprimer tout reversement financier de prestation familiales. Mieux vaux fournir une tenue scolaire et des fourniture à chaque enfant que de payer une prime pour la rentrée. Supprimons les allos familiales !
a écrit le 31/05/2013 à 15:50 :
que va payer les gens qui ont des enfants handicapés cela n a pas ete prie encore dans cette affaire aussi il serait bon de pouvoir le savoir car nous devons avoir quelques reductions car l handicap c'est primordial alors retirer les allocations familiales c'est une double peine pour ces gens la; et j en ai pas entendu parler;
a écrit le 31/05/2013 à 14:03 :
La simplicité c'était de supprimer les allocations familiales pour les ménages dont les revenus sont supérieurs à 5000? mensuels au premier enfant, et progessivement, par exemple 6000? mensuels au 2° enfants etc.... c'était trop simple....!!! La modification du quotient familial aura des conséquences sur toutes les familles (même celles avec des revenus inférieurs à 5000?/mois) au niveau des impôts sur les revenus et aussi sur la tarification des crèches qui sont calculées par rapport au revenu fiscal de référence....!!
Hollande doit être ferme et supprimer les ALL FAM sur les hauts revenus....!! on verra si son surnom de "flamby" sera confirmé sur cette décision....!!!
a écrit le 31/05/2013 à 13:56 :
En France,désormais, tout parent algérien installé en France pourra toucher des allocations familiales au titre de ses enfants, nés en Algérie, qui décideraient de le rejoindre. Et même, précise la Cour de Cassation réunie le 5 avril dernier en assemblée plénière (, si les enfants en question ont pénétré en France en dehors de toute procédure de regroupement familial. Ce qui s?applique naturellement, d?abord, aux enfants de pères polygames, puisque les autres peuvent, depuis l?institution du système, en 1976, bénéficier dudit regroupement ! Résultat : les hommes ayant « épousé » plusieurs femmes dans leurs pays vont pouvoir, sans contourner la loi française comme ils le faisaient jusqu?à maintenant (en faisant passer, par exemple, leurs compagnes pour des « mères isolées »), financer légalement le séjour en France de leur descendance.
Cela signifie, en clair, que tous les efforts faits par la France depuis 1993 (gouvernement Balladur) pour limiter les fraudes au regroupement familial viennent de voler en éclat : à quoi bon menacer de poursuites les fraudeurs aux allocations familiales si la fraude elle-même n?existe plus ? La loi peut bien réserver le bénéfice de ces prestations aux enfants d?une seule épouse, tout se passera désormais comme si elle était abrogée?
Réponse de le 31/05/2013 à 18:18 :
Vous avez l'écrire cinquante fois votre commentaire ?
Réponse de le 01/06/2013 à 9:55 :
Les couples qui veulent avoir des enfants n'ont pas besoin de politique familiale pour le faire, mettons la gratuité pour TOUS les service pour les enfants (cantine scolaire, inscriptions clubs sportifs ou culturel, colonies municipales, ...) et supprimons toutes les allocations familiales
a écrit le 31/05/2013 à 13:49 :
Cette fois la coupe est pleine. Pour ce qui me concerne, je décrète la grève de la consommation : plus d'achat en France, sauf absolue nécessité.

Comme cela je pourrai peut-être financer les études de ma fille, payer mes impôts sur le revenu, les taxes foncières, la taxe d'habitation, ... et même mettre un peu d'argent de coté.
a écrit le 31/05/2013 à 13:24 :
Donc, du coup je n'ai qu'un enfant...dois je l'euthanasier s'il me coûte trop cher? Pour rendre équitable il faudrait donc verser des AF aux parents n'ayant qu'un enfant!!
Réponse de le 31/05/2013 à 16:12 :
estimez vous heureuse: en chine quand on a un enfant , on a droit a un deuxieme en payant des taxes lourdes. mais le troisieme est strictement intedit.. quand une famille a deja un enfant qte qu'on deuxièeme coup ils sont des jumeaux, ben il doit tirer a pile ou face pour savoir lequel des deux passera à la casserol et sera tuer!

si si cest véridique! donc quand je vois des gars applaudir la réussite chine et quen meme temps je vois leurs loi et leur PIB/ habitant (le notre divisé par 7) , ca me fait bien marrer!
a écrit le 31/05/2013 à 13:23 :
Ce Gouvernement veut-il diminuer la natalité des classes moyennes supérieures et des classes aisées ?
Y a-t-il trop d' ingénieurs, de médecins, de professeurs, ... pour que l'on pénalise les classes qui en sont les gros fournisseurs ?
Réponse de le 01/06/2013 à 9:48 :
Ce gouvernement veut surtout faire disparaître des gens qui sont capables de réfléchir donc de choisir leur façon de vivre. Ce dont il a besoin, ce sont des nécessiteux qui suivront docilement les doctrines officielles contre quelque aumône appelée "aide sociale" !
a écrit le 31/05/2013 à 11:05 :
Quand le gouvernement va supprimer les allocs, j'espere qu'il va aussi penser a supprimer les postes des fonctionnaires qui s'en occupent.......................... Voila une belle économie !!!
a écrit le 31/05/2013 à 10:50 :
la politique anti familiale du gouvernement aura deux conséquences; à court terme la baisse accrue de la consommation, à moyen et long terme la baisse de la natalité avec ses conséquences sur l'avenir : vieillisement de la population, perte de dynamisme et de compétitivité de notre pays, perte de savoir-faire et de créativité etc. Le malthusianisme n'a réussi a aucun pays et aucune civilisation. Curieusement on ne touche pas au coût de fonctionnement de l'administration.
Réponse de le 31/05/2013 à 11:25 :
ne vous en faites pas...si baisse de la natalité, ils trouveront une solution toute trouvée, ils feront rentrer des populations qui y pourvoiront , c'est tout simple !
a écrit le 31/05/2013 à 10:48 :
Peut-on me dire pourquoi, fiscaliser les AF, ce qui est simple, n'est-il pas retenu ?
Est-ce parce que dans ce cas des familles avec beaucoup d'enfants et donc beaucoup d'AF seraient amenées à payer de l'impôt ? Et alors ? Mais c'est sûrement politiquement incorrect ?
Réponse de le 31/05/2013 à 11:45 :
+1
a écrit le 31/05/2013 à 10:21 :
1. Les allocations familiales comme le quotient familial doivent être entièrement supprimés.
2. Faire des enfants est un choix privé, dans lequel l'Etat n'a pas à s'immiscer et que ceux qui n'ont pas d'enfants n'ont pas à financer.
3. Il n'y a pas plus de raison que ceux qui décident de faire des enfants bénéficient de subsides ou de niches fiscales que ceux qui décident de s'acheter une Ferrari. A décision relevant de la vie privée, financement personnel.
4.On nous dit : "Avoir des enfants coute pour les élever et les éduquer !" Eh bien n'en faites pas.
5. On nous dit "C'est eux qui feront la France de demain et paieront nos retraites !". Ah bon, c'est un service public de faire des enfants ? Il y a trois millions de chômeurs, on a donc du stock de cotisants.
6. C'est fou comme les français veulent tous la réduction des dépenses publiques, mais aucune réduction de l'argent public qu'ils perçoivent.
Réponse de le 31/05/2013 à 10:41 :
Le probléme ici, c'est que ceux qui ne perçoivent pas d'allocs, le quotient sert à la prise en
charge à la personne, si avec 1500 euros de déduction de salaire (ne pas confondre ce
n 'est pas une réduction d'impot de 1500 euros) on peut élever un enfant ?????Ce fut mon
car, ma fille est née en 1965 et monfils en 1973, ce qui veut dire que pour ma fille zéro alloc de 1965 à 1973 et lorsque ma fille a eu 20 ans zéro alloc pour mon fils, si j'avais
attendu aprés l'état mes enfant seraient crevés de faim. D'ailleurs j'ai dans des blogs
étrangers que de l'état je n'ai rien eu,j'use de tout ce qui légal pour lui en donner le moins.
Ma fille est dans le même cas, je vais lui conseiller d'avoir une décision de justice pour
mes peits fils qui pousuivent des études. L'allemagne, la suisse on verifiés le montant du
social qui partait dans les pays d'où sont les bénéficiaires, IL SERAIT GRAND TEMPS
DE LE FAIRE EN FRANCE;
a écrit le 31/05/2013 à 9:25 :
Pourquoi..?? Mais pour mieux nous plumer.. et nous n'avez encore rien vu. Alors qu'il aurait fallu alléger considérablement les prélèvements obligatoires et baisser massivement les dépenses publiques, nos gouvernants, soit ne décident rien, soit prennent des mesures imbéciles de nature à ACHEVER la FRANCE.
Continuons tranquillement jusqu'à la ruine..!
a écrit le 31/05/2013 à 8:55 :
pourquoi aller travailler dans ce Pays..tous les jours j'apprends qu'il va falloir payer encore plus ! c'est vrai je n'ai qu'une fille et non 5 ou 7 enfants à la charge de la societé . Mais bon cette societé convient au Français . La seule solution se casser et quitter cette France ROUGE .
a écrit le 31/05/2013 à 8:54 :
Non, ne touchez pas à la politique familiale. Sur ce plan, les technocrates de droite rejoignent ceux de gauche. Ils ne comprennent rien à la vie sur le terrain.
Concentrons le quotient familial sur les ménages avec enfant, mais ne supprimons pas!
a écrit le 31/05/2013 à 8:38 :
Rendre imposable tous les revenus y compris les allocations RSA et autres

Et ensuite tout le monde paye suivant les seuils d'imposition sur le revenu

Mais là Pépère il a pas le courage :) !!!
a écrit le 31/05/2013 à 7:34 :
Le quotient familial permet de calculer le niveau de vie (revenu par part) afin d'appliquer un taux d'imposition. Un couple sans enfants (2 parts) avec des revenus de 40000 Euros doit avoir le même taux d'imposition qu'un couple avec 1 enfant (2,5 parts) et 50000 Euros. Avec le plafonnement du quotient familial le couple sans enfants est avantagé.
a écrit le 31/05/2013 à 6:52 :
68. % pour encore un sondage pour rien
Si vous n avez rien a perdre et que ça ne concerne que les autres
Pourquoi répondre Non
Après la hausse des impôts une baisse des prestations demain une baisse des remboursements
Les riches ont du mérite de rester en France
a écrit le 31/05/2013 à 5:27 :
la mibistre n'a qu a mettre la main dans ca poche

ces ps qui ont du frique
a écrit le 31/05/2013 à 0:03 :
Il serait plus simple de limiter les allocations familiales aux 3 premiers enfants : l'Etat peut se préoccuper du maintien de sa population mais n'a pas à financer les désirs d'enfants quelles qu'en soient les raisons notamment religieuses ( et n'en déplaisent au FN, les familles cathos traditionalistes avec leurs ribambelles d'enfants n'ont pas plus à être financés par l'Etat que les familles de l'islam traditionnel )
Réponse de le 31/05/2013 à 8:25 :
Ça, c'est vrai !
a écrit le 30/05/2013 à 23:40 :
Une fois de plus on s'en prend aux familles ! C'est profondément injuste de réduire le quotient familial. Avoir des enfants coute pour les élever et les éduquer ! C'est eux qui feront la France de demain et paieront nos retraites ! Que veut-on ? continuer de paupériser ?
J'attends qu'on propose d'abord de donner un énorme coup de rabot aux avantages indus de nos soi-disant élites politiques avant de s'en prendre à la masse de la classe moyenne qui commence à en avoir marre de ramer pour tous les autres ! Cela finira par se terminer comme en 1789.
La seule vraie solution est de s'attaquer enfin aux racines du mal, c'est à dire de couper dans les dépenses de l'état et de la collectivité. Sinon on finira par couper des têtes
Réponse de le 31/05/2013 à 9:39 :
Il faut se renseigner....
http://alternatives-economiques.fr/blogs/gadrey/files/quotient-familial-marty.pdf
Réponse de le 31/05/2013 à 9:40 :
Bien sur qu'avoir des enfants coute. Et alors, est-ce que c'est à l'état de vous donner de l'argent pour les élever ? Moi je suis contre ce principe, comme les aides de rentrée scolaire par exemple. Quand on veut avoir des enfants et qu'on en a, on les assume et on n'attend pas l'état providence pour acheter des couches !!! Personne ne vous y a forcé, et la rengaine sur "l'avenir de la France et payer nos retraites", merci. Mettez d'abord les chomeurs au travail, ca aidera. Pour info, j'ai 3 enfants et pour moi ce qu'on appelle les "amortisseurs sociaux" en France est plus un inconvénient qu'un avantage...
Réponse de le 31/05/2013 à 12:20 :
vous devez etre des post 68 ... vous en avez bien profité et aujourd'hui pour les jeunes parents vous voulez les supprimer.... c'est vous qui avez ruiné la france , pas les post 80 ... !
vous avez tout tiré de vos vieux, et ne donnez riena vos jeunes.... vous etes d'un sale mentalité les + 50 ans . !
a écrit le 30/05/2013 à 23:34 :
Hé grand chef très bon, gentil, chatouilleur, j'ai la réponse à la question: c'est parce que que le clan familial est conscient que tu m'aime n'est ce pas?
a écrit le 30/05/2013 à 23:03 :
Comment transformer une réforme de la politique familiale en une augmentation d'mpôts déguisée. Les grands gagnants : les familles qui ont un enfant. Elles n'ont jamais touchées les allocatiions familiales alors qu'elles cotisent sur leur bulletin de salaire et maintenant elles subiront le plafonement du coefficient famililal donc une augmentation d'impot pour subventioner ces allocations. Hollande est non seulement incomptétent mais aussi un grand manipulateur.
Réponse de le 30/05/2013 à 23:45 :
Et oui, comment sans toucher au principe de l'universalité des allocs, on va pénaliser par le QF les familles à 1 enfant ( et pour certaines périodes celles à plusieurs) qui ne demandaient rien à personne en ne touchant pas d'allocs !
a écrit le 30/05/2013 à 22:44 :
La justice selon les socialistes,c'est de taxer le gens qui travaillent pour donner du fric à des gens qui portent des voiles et ont beaucoup d'enfants.
Hollande restera dans l'histoire comme le président le plus incompétent.
Réponse de le 31/05/2013 à 13:47 :
Bravo pour votre commentaire "au secours", je pense également comme vous, nous français TRAVAILLEURS allons cotiser pour ces chômeurs d'islam ou pour ces hommes BIGAMES ETC qui ont pleins de femmes dans des appartements différents. QUELLE HONTE ET QUELLE INJUSTICE. je suis révoltée.
Réponse de le 02/06/2013 à 23:50 :
Tout à fait d'accord avec votre commentaire
a écrit le 30/05/2013 à 22:42 :
La cour de cassation a pris une décision, tout parent Algérien installé en France pourra toucher les allocations familiales pour ses enfants nés en Algérie, et tous les enfants d'immigrés, et qui décident de le rejoindre même en dehors des procédures de regroupement familial.Cette nouvelle restée confidentielle dans la presse Française a été révélée dans le Matin DZ algérien. Voilà pourquoi il faut renflouer les caisses!
Réponse de le 30/05/2013 à 23:08 :
On connait la capacité d'information de la presse française, dirigée pas les lobbys solcialos, a nous informer. Merci pour cette information essentielle pour comprendre pourquoi les braves francais devront payer plus d'impots
Réponse de le 30/05/2013 à 23:44 :
La gauche incompétente fait vraiment le lit à l'ultra droite !
Commençons donc par raboter tous ces avantages dont profitent cette gauche de profiteurs et surtout à ne pas les étendre.
Ce gouvernement est vraiment manipulateur.
a écrit le 30/05/2013 à 22:36 :
on peut se demander si un ménage très riche a besoin de quelque centaine d'euros de l'état pour ses enfants ? et surtout s'il est vraiment juste qu'un gosse de riche amène une plus importante déduction fiscale qu'un gosse de famille moyenne ? là c'est un cadeau de l'état pas vraiment justifié"....
les aides que peuvent toucher les plus pauvres compensent toutes ces déductions accordées aux plus aisés ? franchement trouvez vous normal qu'un gosse de riche rapporte plus qu'un gosse de pauvre ?? jusqu'ici beaucoup trouvaient cette situation normale mais l'état n'a aussi plus assez d'argent....
Réponse de le 01/06/2013 à 2:23 :
puisqu'on te dit que c'est plafonné à un montant de 2000? par demi-part, c'est bien que le gosse de riche ne rapporte pas plus que le gauche de pauvre... En revanche pour les gosses de riche, certaines choses se paient plein pot : cantine par exemple (jusqu'à 10 fois plus que le gosse de pauvre à Paris)... Donc les gosses de riche sont plus désavantagés que les gosses de pauvre, l'inégalité devant l'argent n'est pas dans le sens qu'on croit...
Réponse de le 01/06/2013 à 9:27 :
Ca commence avec la cantine mais en études supérieures c'est le pompon , vous n'avez pas le droit à la cité U ni aux bourses et toujours tout plein pot pour vous. Avec 3 enfants ça signifie que les enfants doivent trouver un boulot en plus des études et plus de vacances pour les parents. En fait en France il ne faut pas être dans la classe moyenne laborieuse. On cotise beaucoup et bientôt on ne recevra plus rien.
a écrit le 30/05/2013 à 22:29 :
Pas idiot (pour l'Etat) l'abaissement du quotient familial, toutes les familles seront touchées, même celles à 2 enfants et plus. Par rapport à une condition de revenus sur les allocs, la famille moyenne à 2 enfants sera pénalisée sur une période moyenne de 4/6 ans (2/3 ans entre le 1er et le 2ème enfant).
a écrit le 30/05/2013 à 22:01 :
Toujours taper sur les mêmes : les productifs qui ne descendent pas dans la rue ... quel gouvernement de lâches !
A quand une réforme du public , des intermittents ?
Réponse de le 30/05/2013 à 23:14 :
Tu es donc contre le retour à l'équilibre de la caisse d'allocations familiales . Comme toujours les français sont pour l'équilibre des comptes publiques à condition que ce soit les "autres" qui payent et que "eux" gardent leurs petits avantages.
Réponse de le 30/05/2013 à 23:46 :
@ Enjoy: les propriétaires d'Audi devraient faire une manif escargot sur le périph !
Réponse de le 31/05/2013 à 7:35 :
Ceux qui sont concernés pas cette mesure payent déjà beaucoup plus que les autres en moyenne !
L'équilibre des comptes public passe avant tout par une meilleure gestion de mes impôts et par une diminution drastique du secteur public .
Cette mesure taxatoire très ciblée supplémentaire prouve une fois de plus l'incurie des énarques qui nous gouvernent depuis 40 ans ...
Réponse de le 31/05/2013 à 7:51 :
Raymond : n 'oublie pas que c'est l'anniversaire de Tata Odette et que c'est toi qui va la chercher à la maison de retraite avec ton Audi.
Réponse de le 31/05/2013 à 9:40 :
@ Josiane: c'est quoi cette histoire de calendrier Pirelli avec Lou_Papet ?
Réponse de le 31/05/2013 à 10:58 :
@ Raymond ben, quoi, on s'arrondit les fins de mois...faut ce qui faut, par les temps qui courent !et puis....Lou_Papet, est tellement.....photogénique! "
a écrit le 30/05/2013 à 21:57 :
il est clair que la premiere fraude de france c'est la "sociale". Bon nombre touche des alloc alors qu'ils ne devraient pas (sans papier, fausse declaration, immigres, etc). Cela donne au final des gens qui ont beaucoup a toucher alors qu'elles ne donnent rien a la societe, en travaillant.
Mais d'autres domaines sont a toucher : les art que ces politiques cachent tant, les societes qui magouillent leur compte, les banques, et tant de choses a corriger. Le probleme est que tout le monde veut toucher une alloc sans contre partie. Au final ca se casse la gueule.
a écrit le 30/05/2013 à 21:31 :
Il est urgent de lutter contre la fraude sociale massive en recoupant les fichiers avec le fisc....RSA, allocations, sont indument verses sans que cela émeuve.....cette fraude avec les déclarations pré-remplies serait pourtant facile à éradiquer....on parle trop de fraude fiscale en passant sous silence celle sociale....
Réponse de le 30/05/2013 à 21:51 :
Cela fait plusieurs annees que les fichiers du fisc et des caf sont croises!
Réponse de le 30/05/2013 à 22:04 :
oui, rappelez-vous, le RSA chez les fils de famille n'ayant jamais bossé, tout en héritant de biens immobiliers conséquents.... et les logements magnifiques de la ville de Paris obtenus par des sportifs de haut niveau pour un prix dérisoire, oui Delanoë sympa!!! pour des sportifs tout à coup au RSA... qui continuent de vivre en de si beaux lieux...
c'est pas mieux que les allocataires frauduleux aux allocs.
Réponse de le 30/05/2013 à 23:48 :
Avec son RSA, le fils Fabius a pu se payer un appart à 7 millions d'euros !
Réponse de le 31/05/2013 à 10:59 :
elle est pas belle la vie ? !!
a écrit le 30/05/2013 à 21:03 :
Au lieu de chercher à redistribuer la misère, Hollande devrait chercher du coté des vrais riches qui défiscalisent en oeuvres d'arts par exemple, avant de s'en prendre aux classes moyennes qui triment toute la semaine ... avec 3 enfants c'est 1300 Euros d'impôts de plus cette année et plus 2000 Euros de mieux l'an prochain ....
Réponse de le 31/05/2013 à 11:01 :
ah! mais qu'allez vous chercher là? ! il en "EST PAS QUESTION" !!!
a écrit le 30/05/2013 à 20:42 :
pour augmenter les prelevements et diminuer les aides sociales pour les francais qui travaillent c est ca le socialisme , merci a toi francois
a écrit le 30/05/2013 à 20:06 :
la justice !!!!!!!!!!
mais alors regardons aussi le parcours de chacun. Je comprend tout a fait qu'on prenne beaucoup au rentier ou au fils de qui devient riche sans avoir fait d'effort. qu'on lui prenne beaucoup beaucoup.
Mais est ce si juste de prendre à celui qui arrivé à 50 ans a un bon revenu, mais en partant de rien, travaillant 60, 70 heures par semaines, ne prenant pas toujours de vacances, prenant des risques sur son argent, sur sa famille .......... pour donné ou ne rien prendre à celui qui n'a certes pas beaucoup de revenu, mais n'auras jamais fait d'effort dans sa vie, n'auras jamais accepté de travailler + de 35 heures par semaine, n'auras toujours que chercher à profiter d'un système tout en le critiquant.
Le mot justice utilisé à toutes les sauces permet malheureusement de justifier souvent l'injustifiable. Comme le mot égalité. Comme le mot liberté d'ailleurs.
Pauvre France qui s'appauvrit de jour en jour,
Réponse de le 01/06/2013 à 10:11 :
J'ai 53 ans, 4 enfants, cela fait plus de 30 ans que je bosse et ces 20 dernières années minimum 70 heures par semaines. Je suis pour la gratuité totale des services publics ... et pour la suppression totale des allos familiales : c'est çà le choc de simplification.
a écrit le 30/05/2013 à 19:40 :
Si le gouvernement actuel cherche la" justice ", pourquoi ne pas taxer TOUS les revenus "complémentaires" et pas seulement certaines prestations concernant la famille et les enfants ? La mesure ne suffirai pas , on s'en doute , à combler le trou ! Attendons alors la suite , et les défilés dans la rue des classes dites "moyennes "
Réponse de le 30/05/2013 à 22:41 :
le quotient familial rapporte plus à celui qui gagne beaucoup - VIA LA REDUCTION D IMPÖT QUI TOMBE ° - autrement dit - un gosse de riche vaut plus qu'un gosse de pauvre trouvez vous cela normal ?
Réponse de le 31/05/2013 à 11:05 :
pas étonnant! vous en connaissez vous, des "choses normales" en ce moment ? il n'y a qu'injustices et grosses ficelles, alors qu'"un gosse de riche soit plus "important" qu'un pauvre...ça rentre dans la normalité", la leur surtout !
a écrit le 30/05/2013 à 18:38 :
La France est un des rares pays à avoir une politique nataliste (avec l'Arabie et la Norvège mais eux ont du pétrole), quel intérêt de payer pour 4 ou 5 ou 150 euros en plus par enfant ? Créer des chômeurs dans 20 ans ? Un enfant pouvait être un soldat avant, aujourd'hui aucun intérêt. Si on veut des enfants, il faut des moyens pour les éduquer....et non l'inverse.....
Réponse de le 30/05/2013 à 22:13 :
je vous rejoins là , mais il faut un certain courage pour emettre de tels propos apochriphe
a écrit le 30/05/2013 à 18:36 :
S'il s'agit de réduire le déficit de la caisse d'allocations familiales, on se demande pourquoi les familles d'un seul enfant, qui n'y ont pas droit, doivent participer. S'il s'agit de refondre la politique familiale de l'Etat, alors autant remettre tout carte sur table. Quant à vouloir moduler les allocations en fonction des revenus, cela veut dire que tous les allocataires devront désormais fournir leurs revenus et donc cela devra être vérifié. A moins de relier les fichiers informatiques de la CAF et des impôts, mais la CNIL n'appréciera pas ce type de fichiers croisés supplémentaires.
Réponse de le 30/05/2013 à 20:47 :
La caf connait deja les revenus des allocataires: les fichiers de la caf et des impots sont deja croises: certaines prestations sous conditions de revenus sont versees et calculees automatiquement sans autres declarations que celles renseignes par les services d'impots aux caf si l'on est deja allocataire!
Réponse de le 31/05/2013 à 9:14 :
J'en suis restée à l'époque où on déclarait chaque année ses revenus, quitte à n'avoir droit qu'à ce qui est sans conditions de ressources si on ne les donnait pas... Alors, il n'y pas de problèmes d'organisation (juste à modifier leur logiciel) reste que je trouverais mieux de fiscaliser carrément les allocations plutôt que de ne pas verser la même chose à tous. Le problème étant que l'Etat devrait reverser à la CAF la différence et que ça, c'est aléatoire...
a écrit le 30/05/2013 à 18:16 :
68% des Français se prononcent en faveur d'une baisse des allocations familiales /sondage bidon car ces personnes là ne sont certainement pas concernées par la baisse des allocations.
Comme ces 68% des Français, je suis d' accord pour que ce soit seulement les plus riches que moi qui fassent un effort .Je suis donc un parfait petit socialiste.
a écrit le 30/05/2013 à 18:09 :
"Même si 68% des Français se prononcent ...., selon un sondage" Ben, c'est faussé comme sondage s'ils n'ont pas proposé les autres voies envisagées : "imposer les allocations", "modifier le quotient familial", "moduler les alloc selon le revenu (quels seuils, taux ??)"
Si on me demande si je veux que les 'riches' paient pour ceci, pour cela, à cause de la Crise, je vais dire oui. Normal, humain.
a écrit le 30/05/2013 à 17:59 :
Et la gestion de cette aide datant d'une autre époque 1932 !!! semble être un vrai casse tête.
A l'heure de l'informatisation des impôts et de la sécu pourquoi ne pas tout gérer au même endroit! y compris la présence à l'école. Les allocations familiales comme les allocations logements sont de vrais passoires et profitent aux sangsues abonnées aux aides. Le monde entier envie cette manne d'argent donnée sans contrôle et des filières organisées semblent profiter du système par delà nos frontières.
De plus on voit bien qu'il y a un empilement des aides: alloc familiale + quotient familial + allocation logement. Allez un peu de courage politique pour simplifier et assainir cela!
a écrit le 30/05/2013 à 17:59 :
http://www.etreenceinte.com/mon-mag/article/actualite-07842-allocations-familiales-aussi-pour-les-familles-etrangeres
Réponse de le 30/05/2013 à 18:40 :
Depuis quand les étrangers qui travaillent en France et élèvent leurs enfants en France n'ont pas droits aux allocations familiales pour lesquelles ils cotisent ? Ou alors cet article parle de familles étrangères vivant en France sans y travailler et donc sans cotiser ?
Réponse de le 30/05/2013 à 20:46 :
c est la le probleme on donne au gens beaucoup qui ne travaille pas
Réponse de le 31/05/2013 à 12:34 :
comme la retraite aux étrangers ayant vécu quelques années en France! sans avoir cotisé, travaillé !! ils touchent autant que certains de nos vieux", avec le minimum vieillesse!! c'est normal, ça ??? !!!
Réponse de le 31/05/2013 à 18:54 :
C'est tout à fait ça . Arrêtons de donner de l'argent à des feignants, voir des voleurs qui en plus ne font pas travailler l'economie française . Il n'y a qu'à voir tous les mandats cash qui sont envoyés à l'étranger . France Terre d'accueil : arrêtons !
a écrit le 30/05/2013 à 17:58 :
quelle est cette justice sociale qui distribue des allocations aux plus aisés, afin de payer les domestiques?
Réponse de le 30/05/2013 à 18:17 :
vraiment n'importe quoi ce commentaire ! comme si les Allocs suffisait a payer un domestique. C'est vraiment caricatural...
Réponse de le 30/05/2013 à 22:20 :
l@coyote, caricatural et dans l excès sans doute , cependant si vous prenez une famille aisée avec 5 enfants, le montant des allocations paiera le domestique ... qui lui peut etre n en touchera pas, par ailleurs l effet par le quotient familiale sera encore plus flagrant ...en cela sofisage n a pas tord .
Réponse de le 31/05/2013 à 13:45 :
Je suis d'accord, D'ailleurs je vais virer mon domestique, cela fera un chômeur de plus.
a écrit le 30/05/2013 à 17:55 :
a force de vouloir moduler sur tout, allocatons familiales , remboursement maladie,impots locaux energie ,telephone etc on devient incompréhensible qui est le pauvre ?????ou alors la moindre des choses serait que tout soit imposable pour faire le point une bonne fois
a écrit le 30/05/2013 à 17:54 :
Pas de hausse d'impôt en 2014 ? ;)
a écrit le 30/05/2013 à 17:40 :
Maintenant Hollande ne fait plus de hausses d'impots mais il modifie les quotients/conditions pour continuer à en faire. L'impot devient de la spoliation. Faut arreter! Beaucoup de personnes arretent d'investir à cause de cela! Au bout d'un moment, l'entrepreneur se dit: "Ca ne sert à rien de m'embeter l'état va me prendre tout". La France va à la faillite mais malheureusement, nous avons des incapables au gouvernement.
Réponse de le 30/05/2013 à 17:54 :
bcps de personnes n'arrivent plus a payer ses impots ! ! ! !
Réponse de le 30/05/2013 à 18:00 :
"L'entrepreneur" oublie de dire que l'état via ses banques l'a fortement subventionné surtout s'il fait partie des "pigeons" et qu'au constat de la réalité ce qui est prélevé, certes de façon inégales entre les grands et les petits, ne représente qu'une part de ses bénéfices. Il est indispensable que chacun regarde dans son assiette et parle de sa seule problématique sans se faire l'avocat de causes qu'il ne connaît pas.
Réponse de le 30/05/2013 à 18:03 :
Et pourtant tellement de gens capable qui commentent....râleur va.
Réponse de le 30/05/2013 à 18:21 :
Ben allez y si c'est si bien d'être entrepreneur. Monter votre boite et arrêter de jalouser ces entrepreneurs. Passez donc a l'action !!
a écrit le 30/05/2013 à 17:34 :
JUSTICE= FAIRE PAYER LES CLASSES MOYENNES
a écrit le 30/05/2013 à 17:31 :
Il faut tout simplement supprimer les allocations familiales. Ce type d'amortisseur devrait être fusionné avec les trésors publics en modulant les impôts. Simplifions vraiment.
Réponse de le 30/05/2013 à 18:08 :
surtout les allocs qui permettent d'acheter télés, ordinateurs, alcool, pour passer le temps sans travailler... et, aussi envoyer de l'argent à l'étranger !
ceux qui ont bien bossé , qui bossent, on les pénaliserait??? JUSTICE SOCIALE
Réponse de le 30/05/2013 à 18:13 :
Le choc de simplification ! Normalement prévu, un jour, peut-être, ... C'est finalement compliqué de simplifier, faut pas se tromper.
Réponse de le 31/05/2013 à 1:22 :
Toute une administration bien payée se trouverait au chomage. Montebourg rechercherait en vain un repreneur. Impensable.
Réponse de le 11/08/2013 à 9:21 :
BJR. A TOUS NOUS SOMME TOUS DAN LA MEME GALERE IL TAXE LES PAUVRE ..... DAN SE SOCIALISTE DE MERDE ... IL MANQUE UN ZORRO POUR ZARKO ET SON COMPAGNON.. POUR SAUVER L HUMANITER DES PAUVRE ....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :