La Grèce choisit Lazard, la banque qui veut effacer 100 milliards de dettes

 |   |  290  mots
Matthieu Pigasse, dirigeant de la banque Lazard, avait conseillé le gouvernement grec sur l'opération de la dette privée en 2012.
Matthieu Pigasse, dirigeant de la banque Lazard, avait conseillé le gouvernement grec sur l'opération de la dette privée en 2012. (Crédits : Reuters)
Le patron de la banque franco-américaine déclarait vendredi dans les médias que la restructuration de la dette grecque était non seulement possible mais "absolument nécessaire".

La Grèce a annoncé avoir choisi la banque Lazard pour la conseiller sur la question très épineuse de sa dette. Depuis l'élection du parti de gauche radical Syriza au scrutin du 25 janvier, la question de la dette grecque est au cœur des débats économiques de la zone euro. Le nouveau gouvernement grec souhaite effectivement restructurer cette dette qui atteint près de 175% du PIB du pays.

Matthieu Pigasse prône la baisse de la dette dans les médias

La banque Lazard n'a pas été choisie au hasard puisque c'est déjà celle-ci qui avait conseillé Athènes en 2012 lors de l'opération de restructuration de la dette privée grecque. Vendredi 30 janvier, sur BFM Business, Matthieu Pigasse, dirigeant de la banque franco-américaine, déclarait qu'il était non seulement possible mais également nécessaire d'alléger la dette grecque de 100 milliards d'euros.

"Cette restructuration est absolument nécessaire. Elle est non seulement nécessaire mais elle est possible", a estimé Matthieu Pigasse, ajoutant que "la Grèce est devenue le laboratoire de ce que peut être l'Europe demain".

Un contrat en or pour Lazard

Il a précisé que cette opération aurait un impact "quasi-nul" pour les citoyens français. "Cette dette a déjà été émise donc elle est déjà incorporée dans les ratios dette sur PIB des pays européens. Vous pouvez annuler une partie de la dette grecque, une partie des créances françaises, cela n'impactera en rien la dette française", selon lui.

Dans cette même interview sur BFM Business, Matthieu Pigasse a admis que le contrat de conseil pour la restructuration de la dette privée en 2012 avait rapporté 20 millions d'euros à sa société.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/02/2015 à 13:42 :
Goldman Sachs
"Il a également indiqué qu'à l'occasion de la première restructuration de dette grecque, Lazard, banque d'affaires franco-américaine spécialisée dans ce type d'opération, avait gagné une vingtaine de millions d'euros. "
"Interrogé sur la banque d'affaires rivale Goldman Sachs, souvent accusée d'avoir aidé la Grèce à maquiller ses comptes, Matthieu Pigasse a estimé que "ce qu'on peut reprocher à Goldman Sachs sur ce sujet grec, c'est plutôt le mélange des genres". "Vous avez un seul et même établissement financier, qui à la fois donne des conseils aux Grecs, émet de la recherche auprès des investisseurs, prend des positions pour compte propre, des positions pour compte de tiers, prête à la Grèce...", a-t-il expliqué, en ajoutant que c'était à la justice de dire si ce "tout en un, extrêmement dangereux" était condamnable."
a écrit le 02/02/2015 à 9:03 :
Banquiers rapaces: ils se sont payés sur la Grèce pour leur rentrée dans l'EU, puis avec des intérêts, maintenant ils vont repayer pour négocier leur dette. Les banques sucent l'argent des états jusqu'à plus soif . . tout le problème est là.
a écrit le 01/02/2015 à 19:43 :
effacement (annulation) de 100 mrds de dette = appel des créanciers (BCE principalement) au payement par le garant, le fonds de stabilité européen. Ce dernier garantit l'ensemble de la dette greque après la restructuration en 2012. C'est la raison pour laquelle elle n'a qu'un taux d'intérêt de 1,5% et que son remboursement ne commence qu'en 2020 et sur une période très longue d'une trentaine d'années. Et qui a capitalisé le fonds? Eh ben, c'est nous, les contribuables. Lazard Frères où comment prendre les gens pour imbéciles.
a écrit le 01/02/2015 à 15:44 :
Et pourquoi pas Nous,les sans dents,illettrés,????
Mais c'est vrai qu'un patron de gauche,en France,deteste les riches,les gueux,mais cherche chez autrui son butin ,lequel sera dissimulé aux Caiman
a écrit le 01/02/2015 à 15:10 :
Le siège de la banque Lazard est au Bermudes.
Un paradis fiscal notoirement connue...
Donc, Lazard ne doit pas ou peu payé d’impôts qui permettent de faire fonctionner les services publics.
Pourtant Mathieu Pigasse est de gauche et co-propriétaire du journal le Monde!!!
a écrit le 01/02/2015 à 13:12 :
MARRANTS LES COMMENTAIRES ?
NON !!!
ils traduisent l'incomprehension du problème
la faute à l'information ou au cerveau ?
GRAVE........
a écrit le 01/02/2015 à 12:15 :
Si vous devez vous en prendre à quelqu'un, prenez vous en donc à la troïka (dont la France) qui a fait EXPLOSER la dette grecque en leur imposant des taux d’intérêts à la limite de l'usure, il y a quelques années, les rendant ainsi dans l'incapacité de rembourser. Ce qui permet de remplir les caisses des banquiers et des pays qui ont participé à ce raquette organisé.
a écrit le 01/02/2015 à 10:28 :
Mafia bancaire: pour rentrer dans l'Europe en truquant ses comptes la Grèce est passée par Goldman sachs, prestation payée 675 millions. . Maintenant pour sortir de cette dette, elle va repayer une autre banque. . Ces rapaces de la finances prennent de l'argent à tous les niveaux. . il plus que temps de nettoyer tout ça.
a écrit le 01/02/2015 à 9:39 :
si la banque Lazard veut effacer la dette grecque pour 100 Milliards,c'est que cela doit être très pour lucratif pour elle...elle va gagner beaucoup d'argent !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 01/02/2015 à 8:50 :
Copain de Hollande (idem pour Sarko) la derniere fois 20 M€ detourné pour Lazard et comme Hollande est pret a aidé la grece avec l argent de l allemagne autant s adresser à un de ses copains avec commissions et retrocomissions.... elle est belle l europe...vérolée
a écrit le 01/02/2015 à 7:33 :
Un banquier explique qu'annuler le remboursement d'une dette n'affecte pas la notre parce que déjà intégrée dans notre endettement actuel...erreur sémantique sûrement involontaire, cela n'aura pas d'effet sur " l'accroissement" a venir de notre dette, mais les sous prêtés aux grecs, faudra bien les rembourser dans le futur non ?? Pas grave, nos gosses sortiront le chéquier...qu'il est aisé de parler, proposer, conseiller quand l'argent n'est pas le votre.
Réponse de le 01/02/2015 à 10:57 :
Tous a fait; si c'était vrai, les banques ne nous demanderaient plus de rembourser nos crédit et de prendre une assurance... C'est incroyable ces politiciens et journalistes qui veulent tous nous faire avaler des couleuvres...
a écrit le 01/02/2015 à 2:12 :
Qu'on efface la dette c'est une chose, que penser pib par habitant à -25% et du taux de chômage.
En France on pourrait se poser la question du financement des retraites alias hors bilan, de l'électricité de 600MW à 400, ou de la fiabilité des banques.
a écrit le 01/02/2015 à 1:47 :
Lazard c pas juifs? Ils sont trop fort.
Metier davenir : banquier evidement
Les interets ou l'usure et linflation, c ceux qui se fatiguent vraiment au boulot qui paient tous cela et au prix fort
Réponse de le 01/02/2015 à 8:31 :
Bravo. "Lazard c pas juifs?". Quelle merveille intellectuelle. Félicitation pour cette preuve de grand déficit d'intelligence pour lequel je n'assurerais pas le paiement des intérêts.
Réponse de le 01/02/2015 à 12:09 :
Et quel est le rapport avec les juifs ? Tous les juifs sont banquiers ? C'est ce que disaient les nazis ! C'est ce qu'on appelle de l'antisémitisme.
Réponse de le 01/02/2015 à 15:15 :
Non, la banque Lazard n est pas "juive" !!
C est quoi une banque
" juive " ?? !!
Aucun des dirigeants de la banque Lazard n est juif !!
Bravo pour vos idées preconcues haineuses de l autre !!
Réponse de le 01/02/2015 à 16:13 :
Eh OH ! le modérateur ? il y a quelqu'un qui modère les commentaires antisémites ?
Réponse de le 01/02/2015 à 18:53 :
Votre commentaire est non seulement inutile mais profondément choquant. Je regrette qu'il n'ait pas été enlevé par les modérateurs. Il montre non seulement votre absence totale de connaissance du sujet (Lazard) mais en plus une bêtise qui confirme à la débilité. Nous ne sommes plus au XVIème siècle !
Ceci dit rien ne m'étonnes plus. Qu'un Mathieu Pigasse claironne dans les journée la nécessité de diviser par deux la dette grecque juste avant l'annonce du choix de sa banque par le gouvernement grec n'interpelle pas (ou si peu) les journalistes. Quant à ses liens (si proches, trop proches ? ) avec le pouvoir en place n'a pas incité les journalistes de Mediapart, ni même aucun, à enquêter. C'est bien dommage, il y aurait beaucoup à dire.
Réponse de le 01/02/2015 à 19:11 :
@On se calme !!

Connaissez-vous au moins l'histoire de la création de la banque Lazard?
a écrit le 31/01/2015 à 22:59 :
"La Grèce est devenue le laboratoire de ce que peut être l'Europe demain" ? A moi la peur !
Je viens de finir un petit livre qui vient de sortir et qui aborde ce sujet dans ses 2 derniers chapitres (Ruptures millénaires de Fred Deion) et le moins que l'on puisse dire, c'est que cet optimisme n'est pas partagé en refermant l'ouvrage.
a écrit le 31/01/2015 à 22:53 :
Monsieur Pigasse pourrait rendre à la Grèce les 20 millions d'euros qu'il a facturé pour ses conseils éclairés qui ont menés le pays à la ruine.
Réponse de le 01/02/2015 à 1:40 :
Et mon credit immo on pe le diviser par deux? C vraimen du foutage de gueule chacun fai ce qui veut et ce sont les banquiers les plus puissants nos enfants et petits enfants seront encore plus defavorises que nous moi jai la quarantaine et je pressens une guerre quand je vois la misere qui grandit sauf pour les 10 ou 1% les plus riches
a écrit le 31/01/2015 à 22:14 :
Nous sommes pas loin de la révolution , il faut virer ces personnages sans foi . Seul l'argent compte comme il dise , je l'aime pas les riches mais j'aime l'ARGENT
Comprenne qui pourra
a écrit le 31/01/2015 à 19:40 :
😡😷👹💥🙈🙉🙊
a écrit le 31/01/2015 à 18:58 :
Sacré Pigasse !!!!! Quel enfumeur !!!!!! Sûrement une affaire en or pour lui et Lazard. Cette dette sera annulée donc jamais remboursée. De plus ceci constituerait un précédent à effet contagieux. Une dette impayée, c'est un trou dans la caisse, un manque à recevoir pour la prochaine génération. Cette zone euro finira mal, très mal, et la France sera mise à genoux...
Réponse de le 01/02/2015 à 0:55 :
Mais non PierPaul, il ne faut pas être aussi pessimiste, cette Europe des oligarques sera terminer et les pays retournerons souverainistes.
Réponse de le 01/02/2015 à 0:55 :
Mais non PierPaul, il ne faut pas être aussi pessimiste, cette Europe des oligarques sera terminer et les pays retournerons souverainistes.
a écrit le 31/01/2015 à 17:43 :
Matthieu Pigasse, l'ennemi juré de Sarkozy dont il dénonce son culte de l'argent indécent ! Il va donner une bouffée d'air à la Grèce qu'il faut soutenir. Asphyxier un pays endetté, c'est le faire mourir. Il l'a toujours dit, tout comme DSK, il faut alléger la dette de la Grèce. La Troïka a refusé de le faire, voilà le résultat. Et ça continue aujourd'hui en Espagne !
Réponse de le 31/01/2015 à 19:00 :
M. PIGASSE n'aime pas l'argent, pour preuve il demande 20 millions d'euros pour ses conseils... de qui se moque-t-on?
a écrit le 31/01/2015 à 17:17 :
Et ce gars est venu quelques heures plus tôt vendre sa soupe de chez Lazard dans les journaux. C'est honteux..
Réponse de le 31/01/2015 à 17:50 :
Votre commentaire est ridicule. Mathieu Pigasse est un homme, qui s'est enrichi par lui-même. Il est l'ennemi de Sarkozy pour sa fascination de l'argent et de sa volonté d'embrigader la presse. Il a toujours été vers les plus démunis, il a une âme profondément ancrée à gauche, il le défend haut et clair. Regardez cette ancienne interview sur France 24 en mars 2010. On le trouve facilement sur le web. Alors vos sarcasmes sur "sa soupe", vous pourrez en effet l'avaler.
Réponse de le 31/01/2015 à 19:18 :
" Il a toujours été vers les plus démunis, il a une âme profondément ancrée à gauche, il le défend haut et clair. "

AH HA HA HA AH AH !!!

Ne vous fatiguez pas, votre camelote ne marche plus depuis un moment. Etre de gauche, c'est se remplir les poches, rien d'autre.
Réponse de le 31/01/2015 à 19:47 :
sa fascination de l'argent ne le pousse pas à proposer ses services gratuitement. Les français vont perdre 50 milliard et Lazard va gagner 20 millions. Si c'est ça être un homme de gauche
Réponse de le 31/01/2015 à 19:57 :
Votre commentaire est ridicule. Vous ne savez rien des méthodes d'enrichissement de votre Pigase. Il a l'àme à gauche d'aprés vous mais le portefeuille de l'autre côté bien sûr. Quant aux philantropes provenant de la banque rachetant les journaux, cela se saurait.
Réponse de le 01/02/2015 à 12:17 :
et vous ? Vous travaillez gratis ??
a écrit le 31/01/2015 à 17:15 :
allons allons annulons tout... ce sera plus simple et en fait moins couteux...ils nous ont bien niqués ceux qui ont fait entrer la grece, ceux qui n'ont pas voulu la virer.....sortons ce pays de notre pauvre euro... mais que va t on faire de la France de l'Espagne et d'autres qui ont dépénsé dépensé depensé .... va y super mario impirme des billets.... bon on vient de savoir que l'on va nous piquer 1800 euros pour notre couple comme il y a que 50 % de cpntribuable qui payent des impots cela va me couter 3600 euros.... bravo...
a écrit le 31/01/2015 à 16:54 :
rappelez vous , c'est grâce à une autre banque , Lehmann ,que la Grèce avait pu présenter des comptes falsifiés qui lui avait perms de rentrer dans l'UE ! Pigasse veut nous refaire le même coup ! il peut bien sûr demander à sa banque de mettre la main à sa poche, mais pas dans la ,nôtre
Réponse de le 01/02/2015 à 1:32 :
Je croyais que cetai la banque goldman sachs qui avai maquiller la dette de la grece mais quan est ce quon se revolte? Francais moyens au lieu de regarder the voice liser la presse economique et vous verrez quon est vraiment dans desalesdraps avec cette europe voter upr le seul parti qui veut sortir de leuro avec larticle 50
a écrit le 31/01/2015 à 16:53 :
Je veux bien que ce Mr Pigasse me prête 100Mds, apparemment ça lui en couterait rien si je ne lui le rembourserai pas...
a écrit le 31/01/2015 à 16:25 :
Haha elle est bonne celle là!
On efface la dette de la Grèce et rien ne se passe?
Il vit dans un monde imaginaire celui là!!!
a écrit le 31/01/2015 à 16:06 :
Et au passage Lazard encaisse quelques dizaines de millions voire plus. A vomir. C'est aussi cela la Gauche !
Réponse de le 31/01/2015 à 16:51 :
vous auriez préféré sans doute qu'une banque allemande les prenne?
a écrit le 31/01/2015 à 16:06 :
toujours le méme baratin chez les socialistes mon ennemi est la finance mais mon ami est le FRIC.Pigasse est le symbole milliardaire de lideologie socialiste depuis mitterend.ON trompe les FRANCAIS avant chaque élection en espérant qu'ils oublieront vite...... mais maintenant c'est fini à BAS LA VEROLE socialiste.
a écrit le 31/01/2015 à 15:41 :
Il n'a plus qu'à proposer ensuite d'effacer la moitié de la dette de la France... comme ça, ceux qui ont mis leurs économies dans l'assurance vie tireront un trait sur la moitié de leur épargne. Mais bon, c'était des riches et c'était de l'argent dont ils n'avaient pas besoin... alors un petit geste de générosité de leur part serait le bienvenu...
Réponse de le 31/01/2015 à 15:49 :
+1
Réponse de le 31/01/2015 à 16:16 :
Tout à fait d'accord ...
Réponse de le 31/01/2015 à 19:10 :
c'est ce qui va arriver en 2016 ou 2017 !
a écrit le 31/01/2015 à 15:33 :
Il faudrait aussi que la banque Lazard nous explique aussi son choix des Bermudes (Hamilton) pour localiser son siège social...
Réponse de le 31/01/2015 à 16:07 :
Vous êtes sur ??
Réponse de le 01/02/2015 à 18:50 :
@Polo

Je vous invite à faire quelques recherches sur la toile pour vous en convaincre.
a écrit le 31/01/2015 à 15:31 :
Par honnêteté, Pigasse aurait pu avertir le public de BFM-business qu'il était en contrat de banquier conseil avec le gouvernement Syriza. Mais il est vrai que penser honnêteté à propos d'un banquier d'affaire est d'une naïveté insondable.
a écrit le 31/01/2015 à 15:28 :
Comme c'est étonnant ! et c'est un ami de Hollande, qui vient lui, de voir madame Merkel lui signifier son refus d'un abandon de créances. Tout cela est d'une cohérence parfaite comme d'habitude, qui va dans le sens d'une bonne entente franco-allemande. Hollande Janus à deux faces, et aucune n'est jamais la bonne. ainsi va la "socialie".
a écrit le 31/01/2015 à 15:17 :
Un charognard qui souhaite effacer 100 milliards d'euros de dettes sur le dos des européens tout en profitant à son compte de 20 millions d'euros pour un conseil qui ne coûte rien... Pathétique!

Concernant l'argumentation qui prétend qu'un amputé n'a pas besoin d'un substitut au membre perdu c'est tout bonnement dégueulasse! Cet homme est manifestement un traître et devrait être traité comme tel par les français...
a écrit le 31/01/2015 à 15:12 :
Vous devez de l'argent à la banque LAZARD. Inutile de le rembourser, Mr Pigasse vous informe que cela n'impactera pas ses comptes. Il lui suffira d'annuler la créance.
Réponse de le 31/01/2015 à 15:23 :
M. PIGASSE souhaite que les créanciers s'assoient sur 100 milliards d'euros de dettes tandis que lui et sa banque débiteront 20 millions d'euros en conseil s'il réussit à aliéner les créanciers pour leur faire accepter l'inacceptable...
a écrit le 31/01/2015 à 15:06 :
2010 pas 2012..checkez vos fiches

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :