Téléchargez
notre application
Ouvrir

Une femme pour la première fois présidente à Singapour

reuters.com  |   |  191  mots
Une femme pour la premiere fois presidente a singapour[reuters.com]
(Crédits : Edgar Su)

SINGAPOUR (Reuters) - Une femme a été nommée pour la première fois présidente à Singapour, un poste largement honorifique, à l'issue d'un processus sans vote qui suscite la polémique.

Halimah Yacob, 63 ans, une musulmane de la minorité malaise et ancienne présidente du Parlement, était la seule candidate, tous les autres postulants ayant été disqualifiés.

Elle a accédé automatiquement à la magistrature suprême pour un mandat de six ans après l'élimination de quatre rivaux potentiels qui ne remplissaient pas les nouveaux critères requis pour être candidat.

L'un des critères est l'appartenance à la minorité malaise. La communauté chinoise est l'ethnie majoritaire à Singapour.

Un autre, qui a été vivement critiqué sur les réseaux sociaux, prévoit que les candidats issus du secteur privé aient été pendant au moins trois ans à la tête d'une entreprise ayant un capital supérieur à 500 millions de dollars singapouriens (310 millions d'euros).

La nouvelle présidente, qui sera investie jeudi, a balayé la polémique. "Qu'il y ait eu élection ou pas, je m'engage à servir tout le monde", a-t-elle déclaré.

(Fathin Ungku; Gilles Trequesser pour le service français)