Faute de ressources suffisantes, 40% des Français ne partent pas en vacances

 |   |  629  mots
Parmi les Français qui ne partent pas en vacances (40%), 63% invoquent l'insuffisance de ressources financières comme cause principale
Parmi les Français qui ne partent pas en vacances (40%), 63% invoquent l'insuffisance de ressources financières comme cause principale (Crédits : Reuters)
Une étude de l'Union nationale des associations familiales montre que parmi les 40% de Français qui ne partent pas en vacances, près des deux tiers invoquent le manque ressources financières suffisantes. Les aides au départ en congés sont très mal connues.

Les congés payés ont 80 ans cette année... Mais ce droit est loin encore d'être universel puisque 40% des Français ne partiront en vacances cet été. Un pourcentage relativement stable depuis quatre ou cinq ans. L'Union nationale des associations familiales (Unaf) - l'institution chargée de de défendre et représenter les intérêts des 18 millions de familles vivant en France - a réalisé une étude auprès de 17.000 familles réparties dans 55 départements pour connaître leur attitude face aux vacances...

Et ce n'est pas toujours très joyeux. Etant entendu que selon l'Organisation mondiale du tourisme, on appelle vacances, l'ensemble des déplacements d'agrément comportant au moins quatre nuits consécutives hors du domicile... Ce qui signifie qu'un séjour d'une semaine à la campagne est équivalent à quatre semaines aux Seychelles !!

Dès qu'on leur parle congés, le coût des vacances est mis en avant par 26% des répondants. Mais ce pourcentage monte à 35% pour les familles où le référent est ouvrier... et à 41% quand il est sans activité professionnelle, alors qu'il redescend à 9% quand le référent est cadre.

Les non départs en vacances créent des tensions familiales

Ainsi, parmi les familles qui ne partent pas en vacances, 77% affirment que cela fait au moins deux ans que ça dure... et même 14% ne sont jamais parties. Et 69% des parents affirment qu'ils se sentent coupables vis-à-vis de leurs enfants, 32% évoquent du stress et de la fatigue, 29% parlent de frustration. Ils sont encore 17% à indiquer que ce non départ en vacances engendre des reproches et de la tension avec les enfants. In fine, ne pas partir en vacances fragilise et dégrade les liens familiaux au quotidien.

Sans surprise, quand elles sont interrogées sur les raisons de ce non départ en vacances, 63% des familles répondent ne pas disposer des ressources financières suffisantes pour passer de bonnes vacances. 90% de ceux qui ne sont pas partis dans les douze derniers mois invoquent des raisons financières contre seulement 23% pour des raisons professionnelles et 14% pour des motifs familiaux.

Les aides aux congés sont mal connues

Face à cette contrainte financière, les aides existantes sont souvent mal connues. 77% des familles ne connaissent pas ou mal les divers dispositifs d'aides aux vacances (comités d'entreprise, Agence nationale des chèques vacances, caisses d'allocations familiales, mairies, conseils départementaux, etc.). Et 58% des familles ne savent même pas quelles démarches effectuer De fait, l'Unaf constate que ces dispositifs sont trop éclatés entre des acteurs différents qui ont des actions et des logiques de ciblage de publics très diverses ce qui nuit à la lisibilité pour les familles. Seules 20% des familles déclarent avoir entrepris des démarches pour bénéficier d'une aide aux vacances, dont 9% pour le départ de leurs enfants et 11% pour celui de toute la famille.

Cette étude de l'Unaf confirme d'autres données et notamment l'enquête sur les « conditions de vie et aspirations des Français", rendue publique par le Credoc en janvier 2015. On y apprenait que près des deux tiers (66%) des Français déclaraient partir en vacances au milieu des années 1960. Puis le taux de départ en vacances a progressivement diminué jusqu'à tomber à 52% en 2008, en pleine crise économique et financière. Depuis 2011, le taux de départ repart à la hausse et atteint donc 60%. Mais il faut avoir les moyens de partir... 40% des personnes ayant un revenu inférieur à 1.200 euros mensuels ont quitté leur domicile pour des congés en 2014, contre 86% de celles qui disposent de plus de 3.000 euros.

80 ans après leur création officielle, le droit effectif au départ pour tous en congés payés reste donc encore un combat...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/07/2016 à 21:08 :
Où sont les premier congés payés du front populaire de 1.936. Quelle est la différence entre hier et aujourd'hui ? En 1.936 LES VRAIS SOCIALISTES ÉTAIENT AU POUVOIR....
a écrit le 12/07/2016 à 18:37 :
Ce qui signifie qu'un séjour d'une semaine à la campagne est équivalent à quatre semaines aux Seychelles !!
j'espère qu'une remarque aussi sotte a pour excuse de faire du remplissage, car un repas au resto peut être dans un fast food ou un *** , un voyage en avion en économie ou en première, ...etc.
Puis épargnez nous vos "!!": on voit très bien où mène votre raisonnement.
a écrit le 12/07/2016 à 17:00 :
Bizarre, je 40% dont les 2/3 déclarent que ce serait faute de moyen, mathématiquement le 40% du titre serait 25% .....ça change un peu même si cela reste triste.
a écrit le 12/07/2016 à 14:01 :
« Les congés payés ont 80 ans cette année... Mais ce droit est loin encore d'être universel puisque 40% des Français ne partiront en vacances cet été. »

Quel est le rapport ?
a écrit le 12/07/2016 à 12:31 :
Alors, vite une Loi pour obliger ces 40 % à .....partir en vacances.......!
Réponse de le 12/07/2016 à 14:53 :
@lalagnier

Une loi ne changera rien, puisque c'est faute de ressources suffisantes.
a écrit le 12/07/2016 à 11:02 :
Dans beaucoup de communes les cas sociaux partent en vacances. Mais comment font-ils?
Réponse de le 12/07/2016 à 14:16 :
Ben on ne sait pas, comment vous faites vous ?
Réponse de le 12/07/2016 à 15:49 :
" Mais comment font-ils? "

Faut demander à Serge Dassault à Corbeil , il connait le procédé.
a écrit le 12/07/2016 à 10:59 :
En effet, la France est trainée vers les tréfonds de la misère depuis plus de 15 ans ;

Rollex caviar berlines de luxe châteaux résidences secondaires pour les minorités UMP UDI PS EELV, cocufiages coups bas entre eux débauche maladies peu avouables en primes

la populasse doit se la fermer dans tous les sens du terme, moins ils ouvrent la bouche, moins ils s'alimentent ;

Il est prudent de rester chez soi pour économiser avant l'arrivée de septembre noir...
a écrit le 12/07/2016 à 10:54 :
Et alors!
Savez-vous qu'il y a plus de 90 % des français qui ne peuvent pas s'acheter des voitures premium allemandes?
Ce socialisme égalitaire dans tous les domaines est fatiguant...
Égalité des chances, oui.
Égalité des conditions de vie, non... Ça s'appelle le communisme et on sait ce que ça donne!
Réponse de le 12/07/2016 à 14:15 :
"Ce socialisme égalitaire dans tous les domaines est fatiguant..."

Il y avait déja ce type d'enquête entre 2007 et 2012 , un avis ?
a écrit le 12/07/2016 à 9:08 :
Partir en vacances pour s'entasser comme des bêtes, payer tout plus cher,bouffer de la daube et ramasser des amendes sur la route à la moindre incartade non merci nous préférons rester chez nous!
a écrit le 12/07/2016 à 9:08 :
La paupérisation de la société française continue...comparez vous à vos parents et grand-parents...ça fait mal hein ? Merci à notre classe politique qui privilégie leurs intérêts au détriment de toute une nation.
Réponse de le 12/07/2016 à 14:00 :
."comparez vous à vos parents et grand-parents...ça fait mal hein ? "

Une classe politique mise en place par nos parents et grands-parents.. mais pour eux.
a écrit le 11/07/2016 à 21:43 :
La plupart des gens investissent tout leurs revenus dans l'immobilier; on peut pas tout avoir...
a écrit le 11/07/2016 à 21:41 :
Les vacances... Une obligation pour faire croitre le capital ou pour le bien être des Pauvres? Pensez d'abord a ce qu'ils se nourrissent convenablement.
Quel bel article!
a écrit le 11/07/2016 à 17:53 :
L'acharnement contre le "koudutravail" des néolibéraux se fait de plus en plus sentir.
a écrit le 11/07/2016 à 17:42 :
Peut être ilks n'ont pas touché les salaires sur les jours des grèves?
a écrit le 11/07/2016 à 17:22 :
J'aurais pensé plus. J'ai l'impression que ça fait des années que les médias nous rabachent qu'il y a 50% des français qui ne peuvent pas partir.
Avec l'aggravation des choses, j'aurais pensé pire du coup.
Réponse de le 12/07/2016 à 14:48 :
Si encore, c'était les autres 50% , mais non, ce sont toujours les mêmes .
a écrit le 11/07/2016 à 16:38 :
ca doit etre les 40% qui ne beneficient pas d'allocations en tt genre et autres cheques vacances reenchantes pour tous ( enfin ' tous ceux qui ont bien vote', plutot) genereusement offerts par les collectivites locales auxquelles ils payent de gras impots pour financer tt ca!
c'est comme avec la secu! a la fois trop riches et pas assez!
vive la france, hein?
Réponse de le 11/07/2016 à 17:24 :
Vous devriez songer à partir en vacances churchill, pour oublier un tant cette haine permanente envers votre pays.
Réponse de le 11/07/2016 à 17:50 :
Vous voulez pas y partir en vacances svp ?

6 bons mois au moins vous ferez le plus grand bien et à nous aussi, merci.
Réponse de le 11/07/2016 à 18:57 :
Vous touchez le bon bout , votre analyse est du genre à l'emporte pièce .
Les vacances constituent un gros budget qui sert aussi de variable d'ajustement .
Dans notre beau pays ne pas partir n'est pas une punition mais
il est vrai que le dépaysement est bon pour le moral .
Réponse de le 11/07/2016 à 22:10 :
les neo pas-liberaux qui ne manifestent ni contre les essais nucleaires de leur ultra gourou nord coreen, ni contre les bienfaits du socialisme au venezuela viennent lacher leur fiel.........
c'est pathetique, et ca me fait rire, et j'espere que leurs enfants paieront leurs pots casses
pour le reste si on peut monter une base de donnees avec leurs noms, histoire que leur progeniture ne puisse pas aller a l'etranger le jour de la deconfiture, ca me va!
et c'est conforme a leur ideologie! comme quoi......
les bon ultrapasliberaux mettent toujours leurs oeufs ailleurs.....
Réponse de le 12/07/2016 à 8:05 :
il faut au contraire plus d'aides au départ en vacances.a coté du revenu universel il faut songer a une allocation congés universelle(acu) qui aurait le mérite de relancer le tourisme.comme les allocations familiales ,TOUS en seraient bénéficiaires.mesure très simple et de bon sens.
Réponse de le 12/07/2016 à 13:41 :
@élu ps: et bien entendu, cette allocation est financée par une nouvelle taxe. Très simple mon cher Watson, isn't it :-)
a écrit le 11/07/2016 à 16:26 :
Pour résumer , à part les cadres,(3,6 millions) et leur progeniture (une moyenne de 3) ,plus grand monde peut partir en vacances ,il suffit de voir à la TV qui part en vacances, plus que des familles aisés dans des bagnoles à 30.000€ ou des mecs de cités avec le pognon de la drogue que l'on retrouve dans des campings en Vendée.Surement ces mêmes cadres qui ne veulent pas augmenter les salariés à 1200€ dans les entreprises et évoquant les coûts ! ou qui délocalisent leur activité dans un pays à bas coût pour obtenir une prime.Beurk.
Réponse de le 11/07/2016 à 21:58 :
Avec les aides de la CAF, les enfants des familles modestes peuvent vraiment partir pour un coût modeste (mini camps, colonies par exemple) voir aller presque gratuitement au centre aéré . Parfois aussi partir en départ en famille dans une liste de structures pré établies, que ce soit à la mer ou à la montagne, contre une petite participation. Nous, on prend notre vieux fourgon camping car, et on se promène pendant deux semaines pour découvrir des petits villages sur la côte atlantique (Fouras, ...). Que du bonheur à prix raisonnable, des rencontres sympathiques et des vraies vacances sans se prendre la tête. Le bonheur, quoi.
Réponse de le 12/07/2016 à 10:35 :
"Réponse de Haro sur les cadres.... La vie est dure pour tout le monde. "

Désolé, mais, non, la vie n'est pas dure pour tout le monde dans ce pays.Et j'en ai marre d'entendre ou de lire des cadres ou retraité cadre d'ailleurs à 3 ou 4000€ se plaindre de ne pas s'en sortir , alors que c'est totalement faux pour la plupart.Quelle honte ,ils ne s'en rendent même pas compte en plus,ils sont persuadés qu'avec 1200€ et quelques aides on peut vivre comme eux !.Totalement déconnecté.
Réponse de le 12/07/2016 à 12:01 :
En moyenne 3 enfants, (quelle source?) , touchent en moyenne entre 3000 et 4000 euros (je suppose que les 3000 euros ce sont les cadres retraités (qui coulent les caisses de retraite évidemment) d'après vous...). Se baladent avec des voitures à 30 000€ (vous pouvez citer la marque, par hasard, que je repère mieux ces bagnoles de cadres dans les embouteillages) ? C'est sûr, on trouve plein de voitures de cadre a 30 O00 euros quand on attend de passer à un feu dans nos petites villes ! ), et c'est bizarre mais dans nos boîtes de pèquenots c'est le patron qui décide s'il veut délocaliser, ou recruter, fermer, ou augmenter le personnel, cadre ou non cadre. C'est sa signature sur nos fiches de paie. Vos cadres ont des pouvoirs cachés, semble t'il. Et nos patrons ruraux sont loin de payer leurs cadres à cette hauteur, ni de leur laisser décider de l'avenir de leur société. Patron, ça veut dire ce que ça veut dire. Quand vous irez faire un tour à Pèquenot City, regardez un peu les voitures qui circulent : quelques unes certes sont des belles bagnoles de 30 000€ (parfois des bagnoles de retraités, ou de touristes, aussi), mais elles sont bien rares.
Réponse de le 12/07/2016 à 14:47 :
@Réponse de Profil du cadre typ ( faudrait peut-être un pseudo ,un peu plus comprehensible).

Un conseil "profil type du cadre campagnard "revient en Région Parisienne ,j'ai l'impression que tu es déconnecté toi aussi.Quant à la source, étant cadre tu devrais trouver cela rapidement sur internet.Les cadres font plus de gosses que les ouvriers aujourd'hui ,c'est pour cela qu'ils râlent sur la baisse de leurs allocs ,tu m'étonnes cela remplissait le livret A des mômes et payait une partie de l'école privée c'est pour cela d'ailleurs que l'on voit rarement ensuite des gosses de cadres soulevé des parpaings sur un chantier ,ce qu'on appelle la reproduction des elites.Ces gosses ensuite eux-mêmes souvent à côté de la plaque.Dans les grands groupes ces jeunes ont déja fait trois fois le tour du monde avec le comité d'entreprise de la boite des parents cadres (classe sociale oblige).Voyages au Canada,aux US, etc..à 15 ou 16 ans ,ils ne se rendent même plus compte de la chance qu'ils ont par rapport aux autres gosses.
Réponse de le 12/07/2016 à 15:29 :
@haro sur les cadres ...
La classe moyenne ne bénéficie pas de tous les avantages annoncés.
Trop pauvre pour partir en vacances et trop "riche" pour bénéficier d'aides. Les aides de la caf sont limitées à un montant de revenu. Les colonies de vacances sont hors de prix, le centre aéré aussi (et pas presque gratuitement).
a écrit le 11/07/2016 à 16:12 :
On nous disait récemment que 75% des Francais prévoyaient de partir en vacances cette année, plus que l'annee dernière.
Réponse de le 11/07/2016 à 17:51 :
qui vous le disait ?
Réponse de le 11/07/2016 à 20:53 :
Le Figaro ou LCI, le 1er juillet dernier.
L'annee dernière, Ouest France annonçait 71%.
Réponse de le 12/07/2016 à 14:13 :
Entre prévoir et réaliser ...
Réponse de le 12/07/2016 à 14:17 :
et vous avez un lien ?

Parce que moi qui suit l'économie je n'en ai jamais entendu parler.
a écrit le 11/07/2016 à 16:00 :
Fut une époque, on allait dans la famille rurale ou pas, ça coûtait peu cher. Aller au bord de la mer en location, ça doit être cher, surtout en août, très demandé. Parfois même le camping c'est dispendieux dans les zones touristiques trop recherchées (je déteste les forfaits pour quatre personnes étant seul).
Pourtant de nombreuses colonies de vacances sont vides, abandonnées, pourquoi ne pas les recycler en hôtellerie bon marché (?Club Med)) pour familles pas fortunées, leur permettre de sortir de leurs quartiers ?
a écrit le 11/07/2016 à 15:33 :
40% de Français qui ne partent pas en vacances, quel "déclinitude économique", quelle "miséritude envahissante", quelle casseuritude sociétale, pour faire référence à Ségolène Royale,

Ce score aussi désastreux est la conséquence de la misère qui s'étale,

Valls Elkomerie Gattaz Medef UMP UDI PS Rollex Caviar ... tous de droite EXTRêME voudraient encore aggraver cette misère.
Réponse de le 11/07/2016 à 16:25 :
et oui 40% et ce n est pas assez
vu la nouvelle loi du travail ou il faudra travailler plus pour gagner autant pour se niveler avec le tiers monde (mondialisation oblige) ce taux risque d 'augmenter
je trouve qu 'il devrait abroger les congees payes comme cela on bosserai encore plus pour moins de salaire ( lol )
a écrit le 11/07/2016 à 15:14 :
"...Ce qui signifie qu'un séjour d'une semaine à la campagne est équivalent à quatre semaines aux Seychelles !!..."
Faut-il comprendre que l'ambition de l’humanité c'est les vacances pour tous quatre semaines aux Seychelles ??

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :