France : le taux de pauvreté recommence à augmenter

 |   |  401  mots
Le rapport entre le niveau de vie des dix pour cent les plus aisés et des dix pour cent les plus modestes resterait toutefois stable à 3,5.
Le rapport entre le niveau de vie des dix pour cent les plus aisés et des dix pour cent les plus modestes resterait toutefois stable à 3,5. (Crédits : reuters.com)
Plus de 14% des Français vivent désormais sous le seuil de pauvreté, c'est-à-dire avec moins de 1.002 euros par mois. Les politiques en faveur des ménages modestes n'ont pas réussi à compenser le ralentissement de la croissance.

Publié le 23/12/2015 à 08:52. Mis à jour le 23/12/2015 à 09:11.

"La baisse des inégalités constatées en 2012 et 2013 ne se poursuivrait pas en 2014". C'est ce que relève l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) sur la base d'une estimation provisoire publiée mercredi 23 décembre. Le nombre de Français vivant sous le seuil de pauvreté (seuil qui se situe à 60% du niveau de vie médian) s'établirait notamment à 14,2% de la population en France en 2014, soit une hausse de 0,2 point après deux années consécutives de baisse, précise l'Insee.

Toujours selon l'institut, le niveau de vie médian et le seuil de pauvreté auraient augmenté l'an passé de 0,2% en euros courants. Le seuil de pauvreté s'élèverait ainsi à 1.002 euros par mois, ce qui correspond à un revenu disponible de 2.104 euros pour une famille composée d'un couple avec deux enfants de moins de quatorze ans.

Les ménages les plus pauvres davantage frappés par la crise

L'Insee souligne que les inégalités ont augmenté depuis le début des années 2000, plus particulièrement depuis la crise de 2007-2008, avant de régresser en 2012 et 2013. Mais en 2014 le coefficient de Gini, qui mesure le degré d'inégalité sur une échelle de zéro à un, augmenterait légèrement, de 0,004 point à 0,295. Le rapport entre le niveau de vie des dix pour cent les plus aisés et des dix pour cent les plus modestes resterait toutefois stable à 3,5.

Pour expliquer cette évolution, l'Insee souligne que le ralentissement de la croissance française en 2014 (0,2% après 0,7% en 2013) aurait davantage touché les ménages les moins aisés, du fait notamment de la montée du chômage qui les a davantage frappés. Les baisses d'impôts et les revalorisations de certaines prestations pour les ménages modestes, la hausse de l'impôt sur le revenu ciblée sur les plus aisés, si elles ont diminué le niveau de vie médian et les inégalités, n'ont pas permis de compenser l'impact de la conjoncture.

L'estimation définitive du taux de pauvreté de 2014 sera publiée en septembre 2016.

L'Insee confirme une croissance de 0,3%

Par ailleurs, la croissance du produit intérieur brut (PIB) a bel et bien atteint 0,3% au troisième trimestre en France, après avoir stagné lors du trimestre précédent, confirme l'Insee dans une estimation détaillée.

(Avec AFP et Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/12/2015 à 8:47 :
'le taux de pauvreté recommence à augmenter'' : En dehors des taxes et impôts, enfin quelque chose qui augmente...
a écrit le 24/12/2015 à 20:09 :
IL NE RECOMMENCE PAS IL CONTINUE ET CONTINUERAS ? TANT QUE NOS ELITES COMPRENDRONS PAS QUE AUJOURDHUI IL FAUT FAVORISSE LES EMPLOIES NON DELOCALISABLES. AVEC DES SALAIRE CORECT ET DES IMPOTS ET TAXES PLUS JUSTE ET PLUS CIBLE ? C EST DOMAGE DE DIRE CELA MAIS LA PRODUCTION FRANCAISE DOIT SE RECENTRE SUR LES REELS BESOIN DES FRANCAIS AFIN QUE L ON N AI PLUS A ACHETE DES PRODUITS A L EXTERIEURE???
a écrit le 24/12/2015 à 8:37 :
Parmi les aphorismes célébres de Sir Winston Churchill délectons nous de celui ci... "La seule chose qu'ait fait le socialisme pour les pauvres, c'est de leur apporter de la compagnie..."

Bonnes fêtes...
a écrit le 23/12/2015 à 20:53 :
le pauvre touche 1000 euros/mois en france, l'africain MOYEN est a 700 euros par AN... la pauvrte c'est tt relatif.... le pauvre francais est definit comme ' qqun qui est oblige de se contenter d'un miserable iphone 5 quand le sale riche peut s'offrir l'iphone6'
pour le reste y a un proverbe ' quand le gros maigrit, le maigre meurt... ce pays recolte les bons fruits de son miserabilisme et de son nivellement permanent vers le bas, ca ne fait pleurer personne
bonne nouvelle, y aura plus personne pour le redresser, ca risquerait d'augmenter les inegalites, alors que quand les cefs d'entreprises diminuent la voilure ' a salaire net apres impot constant', ca reduit les inegalites ( dans le temps de travail et la prise de risque...)
a écrit le 23/12/2015 à 19:40 :
@ YVAN BONSOIR : Que les femmes enfants vieillards fuient les zones de combats je comprends cela fort bien. Mais quand je vois des hommes en âge de porter les armes vivre de la mendicité au lieu de combattre pour leur pays cela me dégoute au plus hua point ! DEHORS LES PROFITEURS .......
Réponse de le 23/12/2015 à 19:50 :
Porter les armes, je connais. Je suis petit-fils de résistant et ai de la famille dans la grande muette. MAIS une ARMEE, ce n'est pas un seul type OU même un groupe de polichinelles. Même en résistance, il a fallu des réseaux et il en faudra bientôt de nouveaux. Si je vous disais le nombre de profiteurs que je connais, vous seriez surpris de comprendre pourquoi ils sont plutôt de droite...
a écrit le 23/12/2015 à 16:26 :
Il y a de moins en moins de riche en France donc mécaniquement les pauvres augmentent. Je pensai que notre modèle social était les meilleurs au monde ? Ce qui est sur c'est qu'il coûte plus cher que n'importe où ailleurs. Cherchez l'erreur.
Réponse de le 23/12/2015 à 18:29 :
Tant qu'il y aura des riches...le fisc s'attèle lol
a écrit le 23/12/2015 à 16:12 :
La pauvreté augmente, mais c'est la modernité : on y peut rien, c'est même le prix que certains doivent payer si on veut que notre bien-aimé système survive. Il faut que le marché ne subisse aucune entrave, que la mondialisation s installé sans contrainte, que les nations disparaissent définitivement et vous verrez émerger une société dans le meilleur des mondes.
a écrit le 23/12/2015 à 14:31 :
Il pourrait être intéressant en parallèle d'indiquer quelle est l'évolution des revenus les plus élevés. si l'évolution est la même on peut peut-être penser que le pays s'appauvrit mais si c'est l'inverse on pourrait penser que les plus aisés s'enrichissent sur le dos des plus pauvres!
a écrit le 23/12/2015 à 14:25 :
notre taux de pauvreté reste inférieur à celui du UK ou de la Germanie, ou la pauvreté augmente plus vite.
voir aussi les stats de l'institut allemand IW Koeln (Inequality perceptions and reality) qui confirment cela. cet organisme arrive aussi à un taux de pauvreté de 30% aux US (pour l'UNICEF, il y a 33% de gamins pauvres aux States).
il y a 20 à 26% de travailleurs pauvres aux US, UK ou Germanie (contre moins de 10% chez nous).
et les inégalités progressent moins chez nous que chez les autres pays développés.
a écrit le 23/12/2015 à 13:42 :
Ce qui est criticable dans notre pays, ce n'est pas qu'il y aie de petits revenus, mais que ces petits revenus les envoie vers la pauvreté.
Au lieu d'entasser les gens dans des hlm, sans jardin, aux charges ruineuses, un loyer à payer ad-éternam,on avait généralisé un système de location-vente comme dans les années 50 (castors, cîtés phénix), la famille peu ou plus de loyer à payer, récoltant ses fruits et ses légumes, chauffant au bois, récupérant l'eau des toîts, bricolant de vieilles voitures vit très bien et même économise, lol!.
a écrit le 23/12/2015 à 13:28 :
Je lis dans l'article que le revenu médian s'est affaibli sous les dégâts liés à l'augmentation des impôts, la suppression de certaines prestations (AF), et ce malgré la revalorisation du RSA (mais pas le coup de pouce pour les smicards). On voit que le choix de FH est de compenser un revenu de base (smic) devenu insuffisant pour vivre décemment de son activité par du RSA, au lieu de considérer qu'il faille imposer un salaire de base d'un niveau décent, quitte à répartir différemment la part dividendes/charges de personnel dans nos sociétés. Au lieu d'un salaire plus élevé, générant plus de cotisations, améliorant les bases de notre protection sociale, on maintient des salaires insuffisants, obligeant à compenser par de la solidarité, donc des impôts nouveaux pour la financer... Les pauvres le restent, les salariés au smic le deviennent... En ce moment, proche de Noël, le moment est donc venu de se serrer les coudes entre nous, de penser à nos proches, nos amis, nos jeunes, dans le besoin, par plus de générosité si c'est possible, et peut être aussi de réfléchir au sens de cette société. Vers quoi veut on aller ? Tous pauvres ou en voie de le devenir ? Un salaire décent, c'est quoi ? Un salaire indécent, c'est quoi aussi ? Comment corriger les choses ? Peut on consommer mieux/autrement ? On a aidé les entreprises (réduction des charges, CICE, etc depuis FH mais aussi depuis des années ... ) par nos impôts. Ont elles joué le jeu de la création ou du maintien de l'emploi? Bref. On ne va pas pouvoir continuer à vivre dans une société aussi dichotomique.
a écrit le 23/12/2015 à 12:03 :
"Le rapport entre le niveau de vie des dix pour cent les plus aisés et des dix pour cent les plus modestes resterait toutefois stable à 3,5.". Surprenant... Car le magazine Challenge indiquait que les 100 plus riches Français avaient vu leur fortune augmenter de 25% sur un an. Ce qui serait logique, vu le dopage des "qe". Mais bon : chiffres invérifiables, comme d'hab...
a écrit le 23/12/2015 à 11:45 :
1000 euros par mois c'est 10 SMIC en Thaïlande par exemple, une véritable fortune, c'est une grosse somme mais nous sommes ici dans la surenchères des prix élevés et des taxes, de la folies des augmentations permanentes.
Réponse de le 23/12/2015 à 12:02 :
Pk comparer la thailande à la france? Pour parler competitivite cout??! A vomir!!
Réponse de le 23/12/2015 à 13:41 :
Les hausses idiotes des taxes sont prémédités afin d'obliger les salariés à aller pleurer des augmentations,, pourtant le revenu de base est assez correcte, il suffit de baisser les taxes et les impôts.
a écrit le 23/12/2015 à 11:36 :
@ BONJOUR A TOUS : Enfin la politique menée par la gauche avec HOLLANDE à la barre commence à porter ses fruits LA MISERE AUGMENTE EN FRANCE grâce à la politique menée par M. HOLLANDE encore bravo !!!!! Pour les familles françaises pas d'argent, mais pour les envahisseurs djihadistes l'argent coule à flot .... Des familles françaises avec enfants dorment dans la rue mais pour les envahisseurs djihadistes HOLLANDE leur offre de confortables bungalows. FRANCAISES FRANCAIS allez vous tolérer cela encore longtemps ????
Réponse de le 23/12/2015 à 12:05 :
Marine vous a bien "éduqué". C'est bien...
Réponse de le 23/12/2015 à 13:15 :
Moi je trouve que booboo a raison yvan.
On pouvait les voir au JT de 20h l'autre soir les beaux bungalows dont vont bénéficier à Calais, les émigrants qui vivent là-bas.
Je doute que leur lan gue soit par exemple le breton...
Réponse de le 23/12/2015 à 13:18 :
Moi aussi souvent, il m'arrive de rêver que j'ai un Passeport Syrien.
Quand je pense aux nombreuses avantages gratuits qu'il est possible de bénéficier sans contrepartie en France, cela me fait envie c'est certain.
Réponse de le 23/12/2015 à 15:13 :
Je n'ai jamais écrit qu'il ne fallait pas se poser la question de POURQUOI des gens étaient obligés de fuir leur pays. Par contre, se RENDRE COMPTE que l'otan est responsable de plus de 85% des conflits mondiaux, ça AIDE.
a écrit le 23/12/2015 à 11:12 :
C'est "l'effet socialisme", comme partout où il exerce ses talents de destruction de la productivité et de l'économie. Cette idéologie a ceci de commun avec les martingales de Casino, elle ne fonctionne jamais , mais il y a toujours des naïfs pour y croire.
Réponse de le 23/12/2015 à 13:39 :
Pour redresser les statistiques, il ne leur reste plus qu'à ruiner tout le pays : comme cela, tout le monde sera pauvre dans l'égalité !
Réponse de le 24/12/2015 à 9:19 :
Difficile d’écrire plus de bêtises en si peu de mots, mais bravo, vous l’avez fait.

Essayons tout de même de sortir du dogme quelques instants pour constater que : 
— la politique menée par Hollande n’est en rien socialiste. Elle est néolibérale. Et celle-ci, effectivement, détruit l’économie puisque tout se concentre en haut.
— prenons un autre exemple, hérault du capitalisme : les États-Unis. Quels sont les effets de leurs choix économiques ? Allez y faire un tour et revenez ensuite parler ici avec de vrais arguments.
a écrit le 23/12/2015 à 9:38 :
France : "le taux de pauvreté recommence à augmenter", étonnant! mais il n'est jamais descendue, simplement occulté!
Réponse de le 23/12/2015 à 12:07 :
Faux. Avec la crise, le resserrement de TOUTE l'économie réelle était prévisible. Regardez ce qui s'est passé en 1929-39. Idem maintenant.
a écrit le 23/12/2015 à 9:18 :
France : le taux de pauvreté recommence à augmenter.

La pauvreté et la misère sont la cause majeure du radicalisme et de l'extrémisme qui débouche sur les drames de janvier et novembre 2015...

Il convient de déchoir de la nationalité française tous les politicards qui ont engendré cette misère et cette pauvreté qui ont nuit depuis 25 ans et nuisent encore extrêmement gravement aujourd'hui aux intérêts supérieurs de la Nation Française.
Réponse de le 23/12/2015 à 14:31 :
Il n'est pas certain qu'être déchus de la nationalité leur fasse grand mal, c'est au portefeuille qu'il faudrait les toucher! Nos retraites sont appelées à être substantiellement réduites, et si les leurs étaient ramenées à un simple smic? ou à un euro symbolique?
Réponse de le 23/12/2015 à 16:54 :
Déchoir nos politiciens qui se livrent au terrorisme économique aurait pour conséquence de leur supprimer toutes leurs rémunérations et retraites dorées ponctionnées dans les poches des citoyens que se lèvent tôt pour gagner la misère.
a écrit le 23/12/2015 à 9:17 :
Le taux de pauvreté tel qu'il est calculé en France a peu de sens puisqu'il est exprimé en fonction du revenu moyen. Schématiquement, calculé comme ça, il est à peu près le même au Luxembourg et au Burkina Faso. Ce n'est qu'un indice de dispersion des revenus, pas de leur niveau. Ca ne présente guère d'intérêt.
Réponse de le 23/12/2015 à 11:33 :
Sauf que ecart type ou pas, j aurais bien du mal à finir les mois avec 1000€/mois. Piketty parle d un salaire décent à 1450€/mois. C est pas pour rien!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :