Le déficit de la Sécurité sociale moins important que prévu

 |   |  256  mots
La ministre des Affaires sociales Marisol Touraine devrait annoncer ce mardi un déficit bien moins élevé que prévu pour l'année 2015.
La ministre des Affaires sociales Marisol Touraine devrait annoncer ce mardi un déficit bien moins élevé que prévu pour l'année 2015. (Crédits : Reuters)
Le déficit du régime général de la Sécurité sociale s'est établi à moins de 7 milliards d'euros l'an dernier, contre 9,7 milliards d'euros en 2014. La prévision inscrite dans la loi de finance tablait sur 9 milliards d'euros de déficit.

Deux milliards d'euros de déficit en moins pour les caisses de la Sécurite sociale. Selon Les Echos, la ministre des Affaires sociales Marisol Touraine doit annoncer ce mardi un déficit bien moins élevé que prévu pour l'année 2015. Le "trou" du régime général baisserait finalement à 7 milliards d'euros au lieu des 9 milliards initialement prévus dans le projet de loi de finance de la Sécurité sociale, en septembre dernier.

Sans donner de chiffre précis, le ministre des Finances Michel Sapin a en tout cas confirmé mardi matin que le déficit de la Sécurité sociale pour l'année 2015 serait "plus faible que prévu", en raison d'une "maîtrise des dépenses" plus importante qu'anticipée.

Un rapport de la Commission des comptes de la Sécu publié en septembre dernier estimait quant à lui qu'elle terminerait l'année 2015 avec un déficit de 12,8 milliards d'euros et prévoyait un retour à l'équilibre pour 2020.

Hausse des cotisations

Ces progrès observés pour 2015 s'expliqueraient par des améliorations du côté des recettes, avec une hausse des cotisations sur fond de reprise des créations d'emplois, mais aussi des dépenses, qui ont limité leur progression à 2%, conformément à l'objectif national des dépenses d'assurance maladie (Ondam).

Le ministre des Finances Michel Sapin a par ailleurs annoncé au début du mois que le déficit public de la France pour l'année 2015 serait inférieur à l'objectif de 3,8% du produit intérieur brut (PIB) jusque-là escompté par le gouvernement.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/03/2016 à 12:58 :
DES MANDARINS DES HOPITAUX ONT DENONCE LE PRIX EXSORBITANT DE CERTAIN MEDICAMENTS QUE LA SECURITE SOCIALE REMBOURSE? ENTRE IOOO ET 3000 ET 9OOOEUROS SOIT PAR CACHE SOIT PAR MOIS CELA ET SCANDALEUX ET COUTE CHER A LA SECURITE SOCIALE? IL Y A ENCORE DES ECONOMIES A FAIRE???
a écrit le 16/03/2016 à 8:49 :
Les chiffres sont toujours bons avant une élection....on se demande bien pourquoi.
a écrit le 16/03/2016 à 0:24 :
Bien-sûr, en multipliant les retards, franchises et exclusions, on diminue les remboursements, mais on est moins bien assuré.
a écrit le 15/03/2016 à 20:38 :
Et bien ils vont pouvoir arrêter de nous racketter les 1 euro par docteur et 0.5 par boite de médicaments !
a écrit le 15/03/2016 à 19:37 :
C est électoral pour 2017 qu'elles culot ces socialistes de jà propagande avec des cotisation de la cpam
a écrit le 15/03/2016 à 11:37 :
il suffit de prévoir large !!!
cela ressemble à ceux qui font des économies en achetant pas ce qui était prévu, mais inutile !!!!
et avec la réforme du tiers , vous allez voir, on va être payé pour consulter !!!!!
a écrit le 15/03/2016 à 11:19 :
Que le remboursement des médicaments contre l’arthrose soit rétabli.
a écrit le 15/03/2016 à 9:39 :
Quel beau score ! nous sommes endetté de seulement 7 milliards ..!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :