Michel Sapin veut supprimer le billet de 500 euros

 |   |  485  mots
Le billet violet de 500 euros possède de nombreux "avantages", parmi lesquels celui de pouvoir transporter des sommes importantes en toute discrétion
Le billet violet de 500 euros possède de nombreux "avantages", parmi lesquels celui de pouvoir transporter des sommes importantes en toute discrétion (Crédits : © 2009 AFP)
Lors d'un déplacement à Bruxelles, le ministre des Finances a fustigé le billet de 500 euros, "plus utilisé pour dissimuler que pour acheter". Il Iaisse le soin à la BCE de décider de son sort.

Les grosses coupures sont dans le viseur de Michel Sapin. Interrogé à son arrivée à une réunion des 28 ministres des Finances de l'UE, le ministre des Finances a tiré à boulet rouge sur le billet de 500 euros.

"Je le dis du point de vue français parce que je le vois en France, le billet de 500 euros est plus utilisé pour dissimuler que pour acheter, plus utilisée pour faciliter des transactions qui ne sont pas honnêtes que pour permettre à vous et moi d'acheter de quoi se nourrir", a déclaré Michel Sapin avant de souligner que la décision appartenait à la Banque centrale européenne (BCE). "C'est une question qui appartient à la Banque centrale européenne car c'est elle qui décide des émissions, des types de coupure", a -t-il poursuivi.

Les discussions sont en effet en cours sur ce sujet. Dans un entretien accordé jeudi au Parisien, Benoît Coeuré, membre du directoire de la BCE, avait déclaré que son institution allait "prochainement" prendre une décision sur une éventuelle suppression de la coupure.

Un avantage, la discrétion

Pourquoi tant de haine ? Les précieux billets violets qui, selon les statistiques de la BCE, représentent seulement 3% du nombre de billets en euros en circulation mais 28% de leur valeur cumulée,  permettent de transporter d'énormes montants en toute discrétion. Leur rôle dans la circulation d'argent sale, la corruption et le financement d'activités illégales est de plus en plus fustigé alors que l'UE a décidé de renforcer son action de lutte contre le financement du terrorisme, sous pression notamment de la France.

La BCE a la main

Début février, la Commission européenne avait indiqué vouloir "travailler avec la BCE et toutes les parties concernées pour voir si une action spécifique à ce sujet (était) nécessaire". Interrogés sur ce billet vendredi à leur arrivée à la réunion de Bruxelles, le président de l'Eurogroupe, Jeroen Dijsselbloem, et le commissaire européen aux Affaires économiques, Pierre Moscovici, ont également renvoyé la balle dans le camp du conseil des gouverneurs de la BCE, qui réunit les six membres du directoire et les 19 gouverneurs des banques centrales nationales.

Il faut convaincre l'Allemagne

Reste à convaincre l'Allemagne qui, lors de la naissance de l'euro en 2002, avait fait pression pour que la BCE émette un billet de 500 euros. Avant le lancement de l'euro, des billets de 1.000 Deutschmark circulaient en Allemagne, où les transactions se font à 75% en argent liquide selon une étude du Trésor, contre 55 % en France. Chez nos voisins, acheter en liquide une machine à laver, une chambre à coucher, voire une voiture n'est pas incongrue. C'est même un peu déroutant pour les expatriés français qui se voient parfois refuser leurs cartes bleues, même par les grandes enseignes, et qui doivent courir à leur agence bancaire pour réunir la somme en billets.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/02/2016 à 14:49 :
Que Mr Sapin s'occupe de l'état de notre pays plutôt que des billets de 500 euros qui n'ont jamais été édité par notre pays...
a écrit le 14/02/2016 à 15:52 :
Quand je vais en Allemagne j'ai honte ! mes amis paient toutes leurs note de restaurants ( et leurs achats ) en espèces . Ils sortent de leurs poches des billets de 100 et 200 Euros que je ne vois que rarement ( le 100 ) et jamais le 200 ) en France . J'ai vraiment l'impression d'être le parent pauvre de l'Europe ! Je regarde ces coupures avec envie ! en Hollande c'est la même chose ...et nous on est limité dans nos paiements en espèces ! et il n'y a pas d'attaques de distributeurs ou de fourgons blindés ! et on a vraiment l'impression d'un échange d'un bien ou d'un service contre de l'argent . De plus on contrôle bien mieux ses dépenses. Oui, vraiment ce pays ne comprendra jamais rien au commerce !
a écrit le 14/02/2016 à 11:50 :
Supprimer le billet n'aura aucun impact sur la diminution de la fraude en général et autres malversations... C'est juste pour faire penser qu'ils font quelque chose... Brasser du vent. Sans supprimer le problème. Ça devient régulier, ce type de constat.
Réponse de le 16/02/2016 à 14:56 :
Ca c'est certain, quand on voit déjà que lorsque l'on paye avec un billet de 50 euro, la caissière appelle un responsable qui le vérifie, je doute qu'il y ait beaucoup de faux billet de 500... D'ailleurs à part en photo et dans le monopoly, qui en a déjà vu un vrai physiquement? Et parmi le très peu qui en ont vu, combien en ont touché un? Cela s'applique aussi au 200 voir même au 100. Notre pays est constitué de trop de pauvres pour pouvoir en voir et même en utiliser.
a écrit le 14/02/2016 à 11:29 :
Il y a des pays en Europe où l'argent liquide est la règle et les paiements par chèque ou par carte l'exception, à commencer par l'Allemagne. Je n'imagine pas qu'ils reviennent là dessus.

En France où l'usage de liquide est de plus en plus restreint pour les gros achats, ça n'a en rien limité les fraudes comptables ou sociales qui représentent la grosse masse des escroqueries. Et quant aux trafiquants, par définition, s'ils vendent et achètent illégalement, la limite de 1000 €, ils s'en tapent les cuisses et de toutes manières préfèrent les petites coupures, plus faciles à écouler.

Les allégations de Mr Sapin sont infondées, la réalité c'est qu'il roule pour les banquiers qui adoreraient contrôler toute la masse monétaire en vue de son retour à pôle emploi en 2017.
D’abord ça ferait revenir des milliards dans leurs caisses et qu'ensuite vous seriez totalement à leur merci en étant obligé de déposer chez eux toute votre fortune du berceau et au delà du cercueil.
a écrit le 14/02/2016 à 10:10 :
@Photo73 13/2 20:00
Non, pas de bitcoin, qui est une escroquerie. Ne pas croire tout ce qui est raconté concernant son acceptation par des grandes firmes, c'est de l'intox.
Paiements par virement bancaire, carte bancaire, portable , prélèvement automatique, etc... et il y a une trace.
Chez nous, le système moneo n'a pas fonctionné, non pas à cause du coût comme prétendu par les petits commerçants, mais parce qu'il y a une trace quand vous achetez pour de petites sommes (et donc TVA).
Mon sentiment est que dans 20-30 ans, tous les billets et pièces auront disparu dans la ZE.
Cordialement
a écrit le 14/02/2016 à 9:12 :
Sis près de la Suisse, je ne fais plus d'achat en France d'autant plus que même les cartes bleues françaises sont très limitées dans le plafond des dépenses m'eme en surclassant. Je précise que la plupart de mes revenus sont suisses. Que faire chez Georges Blanc pour payer mon repas et celui de mes amis surtout les boissons. Je ne puis payer en liquide et dépasse le plafond de mes 30'000 en Visa Premier. Que faire ? payer par acomptes ou par mensualités ?
C'est ça qui provoque le déclin de la France, car avant les français avaient de l'argent liquide en poche tandis que maintenant même par carte ils ne sortent que 20 ou 50 euros qu'ils ne dépensent même plus.
a écrit le 13/02/2016 à 20:13 :
Si la plus grosse coupure est à 100 euros, ça va faire l'affaire des marchands de valises, les grandes tailles. :-) Fini l'attaché case, ou les semelles de chaussures.
Pas sûr que les autres soient d'accord. On ne peut avoir "raison" seuls.
a écrit le 13/02/2016 à 17:58 :
Pour revenir un peu sur tous les commentaires, il faut bien voir qu'en Norvège, les billets et les pièces auront peut-être disparu dès 2020 (d'après une association d'établissements financiers) car, actuellement, seuls 5% (?) des paiements seraient effectués en liquide.
En Israël, un comité étudie la disparition de l'argent liquide.
Enlever l'argent liquide rendrait les trafics en tous genres plus compliqués même si le USD était utilisé comme substitut.
Je viens de découvrir aujourd'hui sur le site de la BdF les couleurs des billets de 100, 200 et 500 euros et je ne crois pas être le seul dans ce cas.....
Cordialement
Réponse de le 13/02/2016 à 20:00 :
Bitcoin ? Monnaie parallèle et "libre" mais assez "impalpable" (un taux qui varie autant ça donne des frayeurs).
a écrit le 13/02/2016 à 16:14 :
Puis après ce sera le billet de 200 puis celui de 100, c'est un peu absurde.
Réponse de le 14/02/2016 à 8:12 :
Si le billet de 500 euros vous est utile, vous avez bien de la chance. A part pour payer les artisans en liquide, je ne vois pas trop son utilité pour le français moyen.
a écrit le 13/02/2016 à 14:37 :
Meme au point d'en etre ridicule il ne sait plus quoi faire ou dire pour etre en 1ere page, que c'est triste!
Il resonne plutot que de raisonner, c'est grave pour un ministre avec ce genre de portefeuille.
a écrit le 13/02/2016 à 12:27 :
Tout ce qui n'est pas d'utilité publique est a supprimer!
a écrit le 13/02/2016 à 11:09 :
Il veut, il veut, c'est bien gentil , mais a-t-il seulement demandé la permission à l'Allemagne très attachée à cette coupure ?
a écrit le 13/02/2016 à 9:17 :
Mr Sapin supprimer les billets de 500€ si vous voulez !
Apres ça vous pouvez essayer de travailler au redressement de notre pays ?
Pauvre France...😩😩
a écrit le 13/02/2016 à 8:50 :
Ce n'est pas une proposition de notre Ministre - les autres pays ont aussi depuis quelques jours,publiés des papiers similaires.

Cela ne risque pas d'avoir l'effet voulu - les fraudeurs sont bien capables de s'adapter.
a écrit le 12/02/2016 à 22:45 :
Que des fautes d'orthographe dans l'article!
Pour le billet de 500, aucune raison de le supprimer!
a écrit le 12/02/2016 à 20:32 :
Il ferait mieux de supprimer le Sapin que le billet de EUR 500, comme cela on lutterait contre la source du problème.
Réponse de le 12/02/2016 à 22:01 :
👍😂🍾🤑
a écrit le 12/02/2016 à 19:50 :
"a déclaré Michel Sapin avant de souligné que la décision appartenait" souligner
a écrit le 12/02/2016 à 19:23 :
Raisonnement stupide ! C est parce que les commerçants et les stations service ne L acceptent pas ! Pourtant il est pratique !en suisse personne se plaint du billet de 1000€ chf qui depuis peu vaut beaucoup plus que le monnaie de singe européenne !👹🇨🇭
a écrit le 12/02/2016 à 19:21 :
Excellente initiative.
Il faudrait supprimer aussi les billets de 100 et 200 E. Les pièces de 1 et 2 c devraient être éliminées: cela ferait un petit coup spot d'inflation.
Cordialement
Réponse de le 13/02/2016 à 10:25 :
Les trafiquants de drogue utilisent surtout les billet de 10 et de 20 EUR. Dans la logique de Maitre Sapin il faudra aussi les supprimer et nous vivrons en toute sécurité. Lui il n'a pas de problème, car sa carte de crédit est payé par les contribuables en plus de son salaire de ministre.
Réponse de le 13/02/2016 à 20:10 :
Pièces éliminées dans quelle philosophie ?? La bonne ou la mauvaise ?
En Finlande, les pièces de 1 et 2cts sont réservées (cher) aux collectionneurs mais n'ont pas cours. Mais il y a une astuce (la même qu'en Suède et Norvège, avec leurs couronnes (rien sous 1 SEK, mais en Norvège sais plus si y a pas 50öre ?)) de taille, les prix sont bien affichés au centime près dans les rayons mais la caisse affiche le prix qu'on peut payer avec les pièces existantes [et la différence est officielle et marquée sur le ticket en + ou -]. 10,02 euros sera payé 10, mais 10,03 sera 10,05, et 10,18 vaudra 10,20 euros. Souvent les gens proposent de tout "monter" aux 5 cts suivants, plus simple (les caisses ont bien un logiciel qui peut être "mis à jour"). Si vous achetez dix objets, presque 30 cts de plus ? Et 0 pour les producteurs de lait....
a écrit le 12/02/2016 à 19:01 :
Et avec quoi j'allume mes cigars si les billets de 500 disparaissent :-) Ok, y a toujours la photo de Hollande, mais lui aussi est appelé à disparaître bientôt :-)
a écrit le 12/02/2016 à 17:51 :
On ne peut pas faire d'un coté, l'apologie de l'Europe, et de l'autre, remettre en question les décisions de cette Europe; sans parler de la critique de ceux qui veulent remettre en question la CEU. Beaucoup d'incohérences, mais il est vrai que nos politiques nous ont habitué aux incohérences et contradictions.Ce n'est pas le billet qui fait le brigand, mais l'homme, lui même.
a écrit le 12/02/2016 à 17:46 :
Ce billet sert beaucoup plus que cet article ne le dit pour des dépenses normales , et pas pour du trafic ou du blanchiment !
Sur les salons en France , beaucoup d'achats se font avec ce billet de la part des étrangers , qui trouvent normal de payer avec .Les cartes sont totalement inadaptées aux salons , de même que les chèques , seul le cash est fiable .

Appamée
a écrit le 12/02/2016 à 17:15 :
Sauf que :

1°) La France a perdu toute compétence en la matière au profit de la BCE. L'Italie avait fait le forcing pour qu'il y ait un billet d'un euro.... en vain. Même voie, même résultat.

2°) Le billet de 500 € a un concurrent européen: le billet de 1000 francs ... suisse !!!
Sinon il y a le 1000 dollars de Singapour... donc l'idée de lutte contre la fraude fait vraiment sourire !!!
a écrit le 12/02/2016 à 16:39 :
je pense fortement de transférer mes économies sur mon livret A à Zurich au moins je me promènerai avec des billets de 1.000 francs. Non mais on ne peut même pas se disposer de ses sous maintenant comme on veut A bas la dictature des financiers de la BCE Non mais je rêve pincez moi ^_^
Réponse de le 12/02/2016 à 17:04 :
C'est vrai : Quelle idée de vouloir supprimer un billet qui ne sert plus guère qu'à la fraude et aux trafics ! Où va-t-on si on ne peut plus tromper le fisc tranquillement ?!
Réponse de le 13/02/2016 à 0:27 :
@Tom
et lorsque vous aurez supprimé les billets de 500 €, sur quels supports iront les fraudeurs ? les billets de 200, 100, 50, 20 ?
il faut donc supprimer tous les billets ?
vous interdisez le commerce naval sous pretexte que de la drogue navigue à bord de bateaux ?
Réponse de le 13/02/2016 à 11:09 :
@patatras Non pas du tout il s'agirait de supprimer des billets de 500 euros tout simplement. Mes amis mafieux vont passer par Zurich avec leurs billets de 1000 francs et moi je resterai avec mes billets de 10,20,50 euros ou des pièces de 1,2 euros Cela me suffira avec mes allocs de misère voyez vous
Réponse de le 13/02/2016 à 12:42 :
@ Patatras :

Trafiquer en billets de 50€, c'est simplement devoir transporter 10 fois plus de papier qu'en billets de 500. C'est donc plus difficile de le faire discrètement. Sérieusement, vous l'utilisez souvent à des fins honnêtes, vous, le billet de 500€ ? Moi je n'en ai jamais vu un seul de ma vie !

Et oui, on pourrait très bien supprimer l'usage de l'argent liquide. En plus, ça permettrait des économies (tout le système de paiement par CB est déjà en place, celui en argent liquide est redondant). Et ça serait plus pratique.
a écrit le 12/02/2016 à 16:39 :
Que M Sapin n'hésite pas à informer les brigades financières et juges des transactions malhonnêtes qu'il voit. Serait il est malhonnête de priver les banques de leurs commissions sur les paiements en CB? Serait il malhonnête de priver les banques des intérêts de l'argent que nous laissons sur les comptes de dépôt (puisque les banques s'en servent)? Quant à l'argent criminel, pourquoi diminuer le budget des polices et de la justice si on souhaite le combattre? Pourquoi avoir écarté certains des clients fraudeurs d'HSBC Suisse de la liste utilisée par Bercy? etc, etc
a écrit le 12/02/2016 à 16:22 :
"Pour éviter les financements frauduleux"

Ce qu'ils ne veulent pas dire en fait, c'est que cette mesure est arrive surtout pour empêcher les français de stocker de l'argent en dehors des banques, c'est surtout par pressions de celle ci que cette loi veut entrer en vigueur. Les seules personnes qui y perdent vraiment sont les banquiers non content de savoir qu'il existe de l'argent en dehors de leurs coffres vu que de moins en moins de personne leur font confiance..

Je suis d'accord avec les Allemands sur ce point, toutes ces mesures vont nous amener vers un model Americain dans lequel l'argent liquide est presque plus utilisé, le but étant de laisser les gens s'endetter à volonté en leur faisant perdre la notion de l'argent en dématérialisant celui ci.
Réponse de le 12/02/2016 à 18:31 :
il y a eu un article sur faz.net ( frankfurter allgemeine zeitung) y a qques jours la dessus
les allemands ne veulent pas qu'on leur supprime leur liberte
a la difference des francais arrrogants ils ont un recent souvenir pas forcement ' agreable et reenchante pour tous', comme on dit
ni a l'ouest, et encore moins a l'est!
a écrit le 12/02/2016 à 16:22 :
Il n'a qu'à vider les poches des socialos qui l'entourent style Cahusac et cie
a écrit le 12/02/2016 à 16:08 :
Première étape vers la suppression de l'argent liquide afin de mieux surveiller le peuple! Le totalitarisme avance masqué.
Réponse de le 12/02/2016 à 16:35 :
Exactement. Le rêve des banquiers et des Etats. Plus de fraude et d'argent sale (en théorie, parce que les plus grandes fraudes se dont électroniquement). Mais surtout la capacité de tout taxer et tout facturer. Un Etat veut relancer la consommation? Il suffit d'imposer un taux négatif sur les comptes courants. Une banque a besoin de gonfler ses bénéfices? Il suffira de faire payer aux particuliers une commission sur chaque transaction. Et nous seront à poil. Impossible d'échapper à la tonte.
Réponse de le 12/02/2016 à 16:53 :
Robert, c'est le rêve de tout policier que de pouvoir espionner vos Louis d'or. Svp, ne les en privez pas.
Réponse de le 12/02/2016 à 17:49 :
Robert , vous avez raison !
Le véritable objectif est le contrôle total de la population et de son argent
Ce que ne permet pas l'argent liquide
C'est la Dictature Mondiale en marche .

Appamée
a écrit le 12/02/2016 à 15:58 :
S'il n'y avait que le billet de 500 € à supprimer...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :