Remaniement : le nouveau "coup" politique de François Hollande

 |   |  594  mots
Emmanuelle Cosse (ici à gauche) quitte ses fonctions de secrétaire nationale d'Europe-Ecologie-Les Verts pour devenir ministre du Logement. C'est la principale "prise" de François Hollande afin d'affaiblir au maximum le parti écologiste et l'empêcher de présenter un candidat à la présidentielle de 2017.
Emmanuelle Cosse (ici à gauche) quitte ses fonctions de secrétaire nationale d'Europe-Ecologie-Les Verts pour devenir ministre du Logement. C'est la principale "prise" de François Hollande afin d'affaiblir au maximum le parti écologiste et l'empêcher de présenter un candidat à la présidentielle de 2017. (Crédits : Reuters)
Mission accomplie pour François Hollande: il va réussir à faire "exploser" Europe-Ecologie-Les Verts en nommant Emmanuelle Cosse, jusqu'ici secrétaire nationale du parti, au poste de ministre du Logement. C'était le but principal du remaniement.

Elargir sa base politique avec un retour des écologistes au gouvernement. C'était la principale préoccupation de François Hollande avant de procéder au remaniement. On peut dire que le président a globalement réussi son opération en débauchant celle qui était jusqu'ici secrétaire nationale d'Europe-Ecologie-Les Verts (EE-LV), Emmanuelle Cosse, qui devient ministre du Logement. Seule nouvelle ministre écologiste à devenir ministre de plein exercice. En effet, les deux autres « prises » de François Hollande, Jean-Vincent Placé et Barbara Pompili - qui avaient quitté EE-LV il y a quelques mois - ne seront « que » secrétaires d'Etat.

Donner le coup de grâce à une candidature "écolo" à la présidentielle

Avec ce "coup politique", François Hollande espère donner le coup de grâce à EE-LV, en pleine déconfiture. De quoi empêcher une candidature de Cécile Duflot à la présidentielle de 2017. En effet, la présence de l'ancienne ministre du Logement risquerait de le priver de quelques pourcentages de voix qui pourraient peser très lourds pour accéder au second tour. Déjà que cela s'annonce très difficile pour François Hollande...
Du côté des Radicaux de gauche, sans surprise, c'est le président du parti, Jean-Michel Baylet qui fait son entrée. En vérité celle-ci aurait dû intervenir bien plus tôt mais elle avait été empêchée par les ennuis judiciaires de l'élu du Sud-Ouest. Il reprend grosso modo les anciennes fonctions de Marylise Lebranchu - qui quitte le gouvernement - et d'André Vallini qui, lui, change d'affectation.

Ayrault aux Affaires étrangères... mais quid de Notre Dame des Landes?

Quant au retour de Jean-Marc Ayrault (au quai d'Orsay), il signifie une « petite » ouverture en direction des « râleurs » du PS. Certes l'ancien Premier ministre n'a jamais été un frondeur, loin de là, mais sa proposition de réforme fiscale avait été soutenue par la gauche du parti. Une sorte de tentative de rééquilibrage donc. Ceci dit, Jean-Marc Ayrault risque de devoir avaler une petite couleuvre si, ce jeudi soir lors de son intervention à la télévision, François Hollande annonce la tenue d'un referendum local pour, enfin, résoudre la question de l'aéroport de Notre Dame des Landes... C'est le prix à payer pour faire venir Emmanuelle Cosse.

Par ailleurs, fidèle à sa politique antérieure, François Hollande continue de promouvoir les « jeunes pousses » du PS. Une volonté symbolisée par l'entrée de Juliette Méadel, avocate de formation, nommée secrétaire d'Etat chargé de l'Aide aux victimes. C'était cette même volonté de « renouvellement » qui avait conduit François Hollande a nommé il y a quelques mois Myriam El Khomri au poste de ministre du Travail.
On notera à cet égard que l'actuelle ministre du Travail va avoir du renfort avec la nomination de Clotilde Valter au poste de secrétaire d'Etat chargé de la Formation professionnelle et de l'Apprentissage. Une façon de signifier que ces questions constituent la priorité de l'exécutif.

Macron reste... mais recule

Enfin, on remarquera la stabilité parfaite de « l'équipe économique » du gouvernement. Michel Sapin, Emmanuel Macron et Christian Eckert gardent leurs attributions à Bercy. Mais...petit signal pas totalement neutre, « l'électron libre » Emmanuel Macron recule dans le rang protocolaire de la 11e à la 13e place.
On remarquera aussi que le gouvernement enfle, passant de 32 membres à 38... Un phénomène courant en fin de quinquennat. En revanche, grande première, il y a plus de femmes (20) que d'hommes (18)... mais aucune n'occupe de fonction régalienne.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/02/2016 à 22:35 :
Pourquoi les médias parle t ils a longueur de journées d'un parti qui ne représente que 3 OU 4 % des français ,et dont on entend les représentants , gauchistes pour la majorité , vouloir encore plus de dépenses dans un pays qui a une dette astronomique , voter contre la sécurité des français . Alors qu'un parti qui représente 1 français sur 3 est moins représente qu'eux, même si je suis en désaccord avec lui . Sommes nous toujours en république ,ou dans la dictature des élites qui va bientôt exploser en vol...
a écrit le 13/02/2016 à 8:34 :
pas mal joué ? non ?
les verts au tapis ...!
un sucre d'orge à Ayrault ( pour compenser son aéroport ) ...!
allez , les anti-Hollande : remontez vous le moral :
Ségo a quand meme été ..bridée
Duflot est sans les choux !
a écrit le 13/02/2016 à 0:19 :
Elle belle la politiquer de la France j ai ont te de voir c est femmes de l écolos ridicule elles font du théâtre réalités ?
a écrit le 12/02/2016 à 21:49 :
Écho logis bon dot mais les fin de moi finis je changes m as veste pour mon salaire la politiquer c est des pourries cosse revoie t as copié vive le pêne ?
a écrit le 12/02/2016 à 20:13 :
La politique d'un gâchis indicible dont il est à craindre qu'il ne corresponde à la dernière ligne droite d'un exit annoncé ; quel dommage.
a écrit le 12/02/2016 à 13:51 :
La seule chose à retenir, du moins pour notre porte-monnaie, c'est le passage de 32 à 38 ministres et secrétaires d'Etat. Juste un signe supplémentaire que personne aux instances dirigeantes n'accorde le moindre intérêt aux réductions des dépenses de l'Etat.
a écrit le 12/02/2016 à 12:32 :
Gouverner Est-ce faire des coups politiques non. les français attendent des actes concrets ils ont des magouilles politiques. Le seul fait notable c'est le changement de ministre de la culture. Sur le reste zéro total de la provocation avec le retour des ecolos en particulier E COSSE des ministères gadgets pour caser des copains genre PLACE ou secrétaire d'état aux victimes des attentats de 2015 à l'égalité réelle au suivi de la COP etc. Autre maladresse à l'époque où l'on demande à toute les collectivités publiques de faire des économies pas sûr que le fait de passer d'un gouvernement de 32 à 38 soit opportun un gouvernement resserré pour faire face à la crise aurait été plus opportun. Est ce que le fait de garder le poids lourd (en lieu commun et bavure!) EL KOMRY ou LE FOLL est un signal positif
a écrit le 12/02/2016 à 11:20 :
Il ne manque plus que Montebourg et Hamon et c'est le retour en 2012. On voit qu'il n'y a qu'Hollande qui sait où il mène la France en tout cas il ne prend pas le plus court chemin.
a écrit le 12/02/2016 à 10:38 :
On n'a oublié personne ? Tout le monde a été récompensé par un maroquin ministériel ?
a écrit le 12/02/2016 à 10:04 :
Il faut arrêter avec Duflot, celle-ci l'ouvre de manière inversement proportionnel à son poids politique. Elle n'est pas plus écologiste que je suis curé et représente un courant minoritaire dans un parti en déconfiture qui ne dépassera pas les 2%. Qu'elle reste à sa place!
a écrit le 12/02/2016 à 10:03 :
En résumé, une tentative de sauvegarde de la dernière chance pour amuser la galerie. Parce que si les Français pensent qu'avec ce gouvernement qui a de la cuisse la ligne de flottaison va remonter, alors l’œil va souffrir !
a écrit le 12/02/2016 à 8:50 :
nous ne sommes plus en république mais dans une oligarchie qui danse le rigodon avec la finance,fort peu soucieuse des laissés pour compte,victimes du chômage nommés parasites(propos entendus hier à la télé!),au lieu de s'attaquer aux professions réglementées par exemple; mais mon langage est indécent, cachez ce sein...(Tartufe...)
a écrit le 12/02/2016 à 8:26 :
Il a simplement augmenté le nombre de bras cassés inutiles et incompétents qui vont encore nous coûter plus cher, et ressorti les momies (Ayrault) ou les pseudo-verts pleins de contradictions. Au secours !
a écrit le 12/02/2016 à 7:24 :
Cosse peut etre très utile au gouvernement:une alliée de poids pour la nouvelle taxe sur l'essence qui devrait permettre d'accueillir les migrants dans de meilleures conditions.
a écrit le 12/02/2016 à 0:04 :
Que c'est loin tout ça des remèdes à apporter à notre pays. Ces hommes pleins d'eux même sont périmés et gangrènent tout: La France et l'Europe. Le jeu politique est peut être nécessaire, mais face aux enjeux et aux souffrances c'est devenu une gesticulation indécente. Ces petits calculs politiques sont étalés sur la,place publique mais qu'en est il de la stratégie pour la France?
a écrit le 11/02/2016 à 22:22 :
Sauve qui peut. Le nombre de ministres en hausse est une assurance chômage pour les heureux titulaires, une véritable sinécure. Les recettes de l'empire romain décadent donnent leur pleine mesure. Nous attendons avec impatience le salut venant des barbares germains.
a écrit le 11/02/2016 à 20:40 :
Tous le monde essayent de se casé. Fabius va se mettre au chaud, après avoir foutu le bordel en Ukraine et Syrie. Hollande nomme dès écologiste pour les éliminer en 2017 ( écologiste ? Mr Place avec 80000€ de Pv en 3 ans!!!!!!!). Un ancien premier ministre, incapable en 30 ans de construire un aéroport. Et avec cela nous allons voire ce que nous allons voir
Réponse de le 11/02/2016 à 22:44 :
Tous les jours, nous en avons la preuve !!!
Réponse de le 12/02/2016 à 8:04 :
ce sont surement eux ( lui ) , qui vont voir ce qu'ils vont voir ...en 2017 !
quitte à vouloir reviser la Constitution , il serait peut etre temps d'y introduire la notion pénale de : " utilisation frauduleuse d'une fonction publique à visées d'objectifs personnel " . le sabotage de la Nation ne peut pas rester impuni !
a écrit le 11/02/2016 à 20:00 :
sachant qu'elle ne sera jamais élue, emmanuelle cosse prefere toucher ses 12000€ par mois pendant un an, une bonne retraite et autres avantages au poste de ministre.
elle peut dire merci a hulot, c'est de l'argent gratuit
a écrit le 11/02/2016 à 19:59 :
Ministre de la culture Audrey Azoulay. Mais c'est pas une amie de Julie Gayet.
Réponse de le 12/02/2016 à 7:54 :
Comment décline-t-on au féminin un maroquin ministériel ? Ca en fait trois maintenant.. sur des sujets totalement annexes de la nation... personne ne voit de problème par là ? ;-)
a écrit le 11/02/2016 à 19:54 :
Que vont ils faire : servir la France ou se servir... ils ne sont absolument pas à l'écoute des français. Tous les jours, nous en avons la preuve !
Nous allons avoir droit a de la politique politicienne et nous allons droit dans le mur !
2017 arrive bientôt et aucune réforme de fond pour l'instant n'a vu le jour !!!!
a écrit le 11/02/2016 à 19:46 :
Fidèle à lui même Hollande ne pense qu'à sa pomme, gère sa boutique perso, et oublie tout simplement l'intérêt de la France et des français
a écrit le 11/02/2016 à 19:45 :
Apparemment, EELV n'est qu'un repère de carriéristes qui acceptent de servir de caution de gauche au NPD (nouveau parti de droite), houps pardon au PS.
a écrit le 11/02/2016 à 19:41 :
Quel cinéma !!!{et encore des salaires à vie... On place les copains avant 2017!!!
Réponse de le 11/02/2016 à 20:59 :
lu dans le figaro à l'instant: "Contrairement à une croyance largement répandue, les anciens ministres ne touchent pas de salaire à vie. Ils peuvent en revanche recevoir des indemnités de cessation de fonction pendant les six mois qui suivent leur départ, à la seule condition de ne pas reprendre une autre activité rémunérée et de ne pas récupérer leur éventuel siège de parlementaire . Cette rémunération est égale au salaire touché pendant leur mission (environ 14.000 euros brut pour les ministres et 13.300 pour les secrétaires d'État)."

il n'est pas interdit de se renseigner avant d'écrire n'importe quoi...
a écrit le 11/02/2016 à 19:40 :
Une nouvelle crise économique majeure va nous frapper de plein fouet dans les prochains mois. Avec cette équipe de bras cassés collectivistes, on est tranquille.
a écrit le 11/02/2016 à 19:39 :
Vous supprimez rapidement les commentaires, je reviens juste pour déplorer que nous avons un commissaire européen qui ne "jacte" pas l'anglais et maintenant un ministre des affaires étrangères, elle est pads ,belle la salade.???
a écrit le 11/02/2016 à 19:33 :
Bravo, 39 ministres au lieu de 32 (vive les économies) et un ministère de l'Egalité réelle. Est-ce qu'un lecteur de la Tribune pourrait m'expliquer ce que c'est? En tout cas, à "C dans l'Air", personne avait l'air de savoir.
Que des têtes de vainqueurs en plus.
Réponse de le 12/02/2016 à 7:56 :
C'est simplement pour constater le fait que la liberté et la fraternité le sont depuis longtemps ;-)
Réponse de le 12/02/2016 à 15:21 :
mais mon bon mossieur mjj çà coule de source :l'Egalité réelle c'est l'alter ego de la Réalité virtuelle
a écrit le 11/02/2016 à 19:15 :
Formidable, le pays est sauvé, regardez , admirez ces nouveaux édiles qui vont sauver
le pays du chaos . Des écolos qui vont sauver la planète et un germanophile diplômé
qui va amadouer Merkel. Enfin Hollande a trouvé la martingale , le Graal qui va lui permettre de se représenter en 2017. Plus qu'un simple remaniement , une révolution
ouf , on est sauvé..
a écrit le 11/02/2016 à 19:13 :
la confiance ne sera pas au rendez vous.. en. méprisant .
a écrit le 11/02/2016 à 19:07 :
Avec une écolo au logement, c'est de mauvaise augure pour le bâtiment
a écrit le 11/02/2016 à 19:02 :
et dire qu'il faut faire des économies .......38 maintenant 32 avant c'est bien parti...... nous allons payer encore et toujours.
a écrit le 11/02/2016 à 19:02 :
Bravo pour la promotion :de capitane de pédalo ,il dirige maintenant le radeau de la méduse,même si on s'agrippe on est sur de couler.
a écrit le 11/02/2016 à 18:55 :
Qu il paye ses dettes avec ses amendes non réglées ! Pathétique ces amateurs
a écrit le 11/02/2016 à 18:54 :
Cosse au ministère du logement, c'est la fin des haricots !!
a écrit le 11/02/2016 à 18:45 :
Tempête dans verre d'eau
a écrit le 11/02/2016 à 18:45 :
Rien de tout cela n'a d'importance, car rien ne se passera d'ici les élections. C'est effectivement un coup "politique" avec un petit p, car sans aucune conséquence sur l'état désastreux du pays..Ce quinquennat va se finir avec les pires performances économiques et sociales (chômage, compétitivité de nos entreprises, éducation ..). La liste est longue.
a écrit le 11/02/2016 à 18:45 :
On peut dire que nous sommes gâtés...il n'y a plus rien à attendre de ce gouvernement. Hollande pense et agit uniquement pour les prochaines élections présidentielles. Un quinquennat ça ne dure finalement que 3 ans et demi.
a écrit le 11/02/2016 à 18:38 :
Les égos et l'appât du gain est toujours plus fort que la volonté d'agir !
a écrit le 11/02/2016 à 18:32 :
Cela sent le bric-à-brac quand on ne sait plus que faire.
Du neuf avec du vieux et toujours les écologistes pour aller à la soupe qui ne craignent pas le ridicule et font de l'écologie un jeu politique pour avoir des maroquins quand ils ne sont pas dans l'extrémisme le plus éhonté.
La réélection de F.HOLLANDE s'annonce difficile!
a écrit le 11/02/2016 à 18:29 :
de la politique à la hollande du vent du vent du vent !!! croit-il que EELV ne présentera pas de candidat pour autant, ce n'est pas parce qu'il a pu corrompre la secrétaire des verts que leurs électeurs voteront pour lui ....
Réponse de le 11/02/2016 à 19:12 :
@henir33
En effet, mais je ne suis pas assez fin en politique pour comprendre la manœuvre. Il y aura probablement un candidat "écolo".
Cordialement
a écrit le 11/02/2016 à 18:27 :
les Verts à nouveau en charge du logement alors que Duflot avait fait chuter de 550 000 à moins de 300000 les nouveaux logements ! une catastrophe qui a provoqué des milliers de chômeurs dans le bâtiment !comme dit Valls , un gouvernement d'expérience !
où a t il pu trouver ça ! beaucoup trop de bleu -bites

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :