Iran : Bruxelles annonce la levée des sanctions

 |   |  283  mots
La décision a été adoptée par les 28 membres de l'Union européenne.
La décision a été adoptée par les 28 membres de l'Union européenne. (Crédits : © Heinz-Peter Bader / Reuters)
L'AIEA a publié un rapport favorable à l'Iran concernant ses engagements sur son programme nucléaire. Dès lors, l'Union Européenne a décidé de lever ses sanctions économiques et financières contre l'Iran.

L'Union européenne a adopté samedi soir la décision levant ses sanctions économiques et financières contre l'Iran, juste après le feu vert de l'AIEA à la mise en oeuvre de l'accord nucléaire signé avec les grandes puissances en juillet, a annoncé une source européenne à l'AFP.

La décision adoptée par les 28 Etats membres doit encore être publiée au Journal officiel de l'UE pour entrer en vigueur, ce qui devrait être fait dans la foulée.

Déclaration attendue de Federica Mogherini

La chef de la diplomatie européenne, Federica Mogherini, qui a présidé les négociations avec l'Iran au nom des grandes puissances (Etats-Unis, France, Royaume-Uni, Russie, Chine et Allemagne) doit faire une déclaration avec le ministre iranien des Affairs étrangères, Mohammed Javad Zarif, à Vienne dans la soirée.

L'accord garantit le caractère civil du nucléaire iranien et rend quasi impossible la construction d'une bombe atomique. Sa signature en juillet 2015 a mis fin à plus d'une décennie d'isolement diplomatique de l'Iran, dont l'économie a été lourdement pénalisée par les sanctions occidentales.

L'embargo sur les armes est maintenu

Les sanctions européennes, concentrées sur des secteurs-clés (défense, pétrole, finance), ont entraîné le placement sur une liste noire de 92 Iraniens et 466 sociétés ou groupements, dont les avoirs sont gelés et qui sont interdits de visas pour l'UE.

Toutes les personnes et entités ne seront toutefois pas retirées de la liste, et les sanctions européennes liées à l'interdiction d'importer ou de fabriquer des armes et missiles balistiques restent en vigueur, puisque leur levée est prévue ultérieurement par l'accord.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/01/2016 à 13:00 :
La décision adoptée par les 28 nations européennes de lever les sanctions économiques contre l'Iran est une bonne chose. Nous attendons que M. Fabius ou M. Hollande officialise cette décision pour notre pays, car les déclarations de cette Federica Mogherini n'ont aucune valeur officielle !
Le retour de l'Iran sur la scène internationale va ré-équilibrer les forces au moyen-orient. L'Iran, plus structurée et dont la population est plus éduquée, pourra davantage s'affirmer et cela affaiblira l'influence de l'Arabie Saoudite, artificiellement maintenue grâce à ses réserves de pétrole, avec le soutien diplomatique des Etats-Unis.
Par ailleurs, la France devra fournir des efforts importants pour reconquérir le marché iranien, après l'avoir abandonné sous la pression des étasuniens.
a écrit le 17/01/2016 à 10:22 :
C'est une excellente nouvelle.

@Baz 17/1 4:38
Si l'Europe avait une puissance militaire équivalente de celle des USA et une politique étrangère commune, l'Europe pourrait être plus indépendante.
"Quand les types de 130 kilos disent certaines choses, ceux de 60 kilos les écoutent" (Michel Audiard)
@phidias 16/1 22:59
D'accord avec vous. Toutefois, à ma connaissance, le détroit d'Ormuz n'a jamais fait l'objet de surenchère belliqueuse, sauf quelques escarmouches "diplomatiques".
Cordialement
Réponse de le 17/01/2016 à 12:53 :
"sauf quelques escarmouches "diplomatiques"". Honteux d'écrire cela alors qu'il est contrôlé (un endroit de plus...) par les us. Avant d'écrire, renseignez-vous sur les routes maritimes verrouillées par les us dans le monde ainsi que leurs NOMBREUSES bases PARTOUT sur terre. Et après, les atlantistes n'hésitent pas à oser dire que les Russes et Chinois veulent dominer la planète !! Il n'y a plus que les us qui rêvent.
a écrit le 17/01/2016 à 9:25 :
Je dirais plutôt que L'UE applique les ordres de Washington :-)
a écrit le 17/01/2016 à 4:38 :
Cela se saurait si l'UE avait un politique indépendante des USA! Elle n'est qu'une des ses colonies!
a écrit le 16/01/2016 à 22:59 :
Disons plutôt Les USA lèvent leurs sanctions, donc l'Europe lève les siennes, et l'on sera plus proche de la vérité. Peu importe de savoir qui a finalement manipulé tout le monde, pour pouvoir reprendre de fructueux commerces, avec ce qui doit devenir aux yeux de ceux qui décident, la puissance régionale du Proche Orient et le contrôle du si important détroit d'Ormuz, pour la base américaine de Deo Garcia. Les européens n'ont pas le choix, les lièvres peureux se terrent toujours dans les mêmes trous, en faisant semblant de découvrir les trèfles..

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :