Bandeau Présidentielle

Fillon vainqueur de la primaire de la droite se pose en rassembleur

 |   |  415  mots
François Fillon se pose tout de suite en rassembleur, et apparaît comme le principal rival de Marine Le Pen pour 2017.
François Fillon se pose tout de suite en rassembleur, et apparaît comme le principal rival de Marine Le Pen pour 2017. (Crédits : Statista*)
François Fillon remporte largement la primaire de la droite. Il sera donc le candidat officiel de son camp à la présidentielle du printemps 2017. Pendant ce temps, à gauche, la situation ne s'arrange pas avec une démission de Manuel Valls de plus en plus évoquée. L'Elysée a démenti la rumeur.

Comme l'avait annoncé La Tribune très tôt dans la soirée, François Fillon emporte la primaire de la droite aux dépens d'Alain Juppé... Et largement. Ce lundi matin, le député de Paris atteint 66,5% des voix après le dépouillement de la quasi-totalité des bureaux de vote.

Dimanche soir, Anne Levade, présidente de la Haute autorité de la primaire, avait déjà annoncé cette tendance. Sur 2.124 bureaux de vote, François Fillon obtenait déjà 69,5% et Alain Juppé, 30,5%.... Un écart qui a légèrement diminué mais qui souligne le rapport de force déséquilibré.

Fillon, appel immédiat au rassemblement

François Fillon aura donc réussi son pari. Lui qui, il y a quelques semaines encore, était crédité d'environ 10% des voix figurant même à la quatrième place, dépassé par Bruno Le Maire... Mais l'originaire de la Sarthe a toujours cru dans sa bonne étoile, mettant systématiquement en avant le "sérieux" de ses propositions économiques travaillées depuis trois ans. De fait, son programme, assez radical, apparaît comme le plus complet..mais il commence déjà à faire grincer des dents, notamment sur l'assurance maladie.

>> Lire aussi : Le traitement de choc du Dr Fillon pour soigner l'économie française

En attendant, François Fillon s'est tout de suite posé en rassembleur: "je tends la main à tout le monde". Il a estimé que cette "victoire de fond est bâtie sur des convictions; la vague a brisé les scénarios écrits d'avance".

Il n'a pas manqué de saluer Nicolas Sarkozy et Alain Juppé. Mais aussi tous les autres candidats de la primaire estimant que "personne ne doit se sentir exclu".

La campagne présidentielle commence: une démission de Valls?

Il a expliqué qu'il allait maintenant sillonner la France pour peaufiner son programme.Quant à Alain Juppé, le battu de cette primaire, dans son message, il a semblé indiquer qu'il se retirait de la vie politique nationale mais resterait concentré sur sa sa ville de Bordeaux.

Reste maintenant à savoir ce que va faire François Bayrou, le président du MoDem... Alors qu'à gauche, la décomposition continue avec des rumeurs persistantes de démission du premier ministre Manuel Valls. Dimanche soir, l'Elysée a catégoriquement démenti un remaniement imminent.  La campagne présidentielle ne fait que commencer!

*Graphique réalisé par Statista

______

>>> LA CARTE DES RESULTATS DE LA PRIMAIRE DE LA DROITE ET DU CENTRE

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/11/2016 à 8:42 :
Trois mesures envisagées extrèmement dissuasives a voter pour ce personnage : santé , TVA , Travail !!!
..... en gros l'ESSENTIEL du programme !
Mais avec un des électorat les plus bètes du monde ça peut passer !
a écrit le 28/11/2016 à 19:10 :
Comment prendre au sérieux un sondage qui sort Macron à 14% ???

Bon, après le Brexit perdant, Hillary Présidente, et Juppé attendu de tous, on est plus à ça près, mais tout de même, essayez au moins d'être crédible dans vos erreurs !
a écrit le 28/11/2016 à 15:29 :
J'ai souvent entendu dans la bouche de la droite et du patronat que la lutte des classes était terminée ,que c'était du passé ,qu'on était au 21eme siecle etc..apparemment, elle va reprendre de plus belle.En tout cas, cette primaire de droite nous montre que le vote de classe lui perdure.
Réponse de le 28/11/2016 à 17:34 :
"il y a une guerre des classes, c'est un fait, mais c'est ma classe, la classe des riches, qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner"

Warren Buffet
a écrit le 28/11/2016 à 14:40 :
Certains grands fous imaginent qu'avec la polarisation du débat, on va vers un 2ème tour Mélenchon-Le Pen. Je n'y crois pas trop,. Fillon représente un vrai espoir de redressement pour la France
Réponse de le 29/11/2016 à 8:44 :
".... les promesses n'engagent que ceux qui les croient " ( J.Chirac )
Continuez a croire ...... et a espérer .......
a écrit le 28/11/2016 à 14:32 :
Surtout, ne changeons rien, tout va bien ................. 38 années continue de déséquilibre budgétaire, 35 ans sans connaitre le plein emploi, 168 milliards d'endettement total de la sécurité sociale, les caisses de retraite au bord de l'asphyxie, le taux de prélèvement le plus haut de la CE ............... continuons, une rustine par ci, par la........... et surtout ne dérangeons les suceurs de contribuables, pas plus que le ronron des nos chers, très chers fonctionnaires.
Au moins 1 politique, qui propose une vraie rupture, un projet, un programme difficile, loin d'ètre populaire, mais qui s'attaque aux incohérences structurelles de la France.
Réponse de le 28/11/2016 à 17:02 :
" un projet, un programme difficile, loin d'ètre populaire"

Je comprends mieux pourquoi l’électorat de la primaire y est favorable puisqu'il n'est pas concerné.
a écrit le 28/11/2016 à 13:49 :
Ils se disent tous rassembleurs, tous les politiciens après chaque victoire en primaire même Trump l'a fait il n'y a pas de quoi faire un article, mais bon sang pourquoi n'avez vous donc pas validé mon commentaire !?

Cochet, portez nous au château de François que je félicitasse mon bon ami du duché de sartre et chemin menant je vous prierais d'éviter tout ces gueux !
a écrit le 28/11/2016 à 13:33 :
Maintenant que Fillon a fait un sacré parcours avec un vrai programme pour nous sortir de l'ornière souhaitons à Macron de nous proposer aussi un autre programme d'un autre type. Tous les autres sont has been
Réponse de le 28/11/2016 à 15:04 :
"avec un vrai programme pour nous sortir de l'ornière "

Généralement ceux qui sont favorable à ce type de programme ne sont pas concernés par celui-ci.
a écrit le 28/11/2016 à 13:24 :
Nombre de français de gauche devraient suivre Melenchon volontaire pour une incineration à Cuba !
a écrit le 28/11/2016 à 13:19 :
Et voilà, comme aux USA la France va se retrouver face a face avec un duel d'un loup et d'une brebis enragée au soir du second tour des présidentielles 2017. Bon courage a vous...
a écrit le 28/11/2016 à 13:05 :
Après nous avoir vendu pendant des mois la finale Juppé-Le Pen,
on risque maintenant de se diriger maintenant vers un Fillion-Mélenchon.

La vrai Droite contre la vrai Gauche (avant Européiste vs Souverainiste).

Cette primaire démontre que les Français (mais pas qu'eux) sont fatigués des politiciens marketeux (une salutation à Sarkozy), des mi-figue mi-raisin, de ceux qui ont de la conviction pour leur carrière avant toute chose.... Bonne chance à tout les opportunistes !
a écrit le 28/11/2016 à 12:47 :
De fin économistes nos politiques ils promettent plus d'austérité à chaque élection pour développer la croissance, et tout le monde court aux nombreux sauveurs , Ah ! j'admire ce que je ne suis pas capable de faire .
a écrit le 28/11/2016 à 12:39 :
Quand on réalise qu'en réduisant les allocations chômages, retraite, sécurité sociale, le programme Fillon va encore plus voler les cotisations qui sont versées par ceux qui travaillent, c'est juste le désespoir. Bien entendu, il n'est pas question dans ce programme de réduire les prélévements sur les employés et autres travailleurs - pas un mot. Pourtant, en France, la protection sociale n'est pas une charité. Elle n'est aucunement une générosité et surtout pas du gouvernement. Elle est un dû et avant tout à ceux qui travaillent parce qu'ils la payent très cher en étant très lourdement taxés.
a écrit le 28/11/2016 à 12:09 :
C'est le candidat idéal pour Bruxelles pour en faire un simple préfet aux ordres!
a écrit le 28/11/2016 à 11:59 :
autres départements à reprendre :
tv-replay.fr/redirection/29-10-16/slt-d8-replay-11986130.html
a écrit le 28/11/2016 à 11:47 :
Son programme a l'air correct sauf si les entreprises ne jouent pas le jeu de l'embauche.
Réponse de le 28/11/2016 à 15:43 :
"sauf si les entreprises ne jouent pas le jeu de l'embauche"

Comme avec le CICE, donc.
a écrit le 28/11/2016 à 11:26 :
Franchement,qu'y a t-il de porteur pour une grande partie des français dans le programme Fillon? On dirait qu'il veut nous punir pour avoir trop bien vécu ces dernières années.
Est-ce le cas des millions de smicards,travailleurs pauvres,agriculteurs,retraités modestes et même des fameuses classes moyennes?
J'ai l'impression que son électorat se trouve dans la bourgeoisie,cadres,profession libérales et cathos purs et durs donc peu représentatifs de la base.
Réponse de le 28/11/2016 à 15:58 :
"J'ai l'impression que son électorat se trouve dans la "bourgeoisie,cadres,profession libérales et cathos purs et durs donc peu représentatifs de la base".

C'est pas une impression, salaire moyen des votants 4500€.A la TV, hier, je suis tombé sur un couple qui faisait assesseur dans un bureau de vote à la primaire de droite dans un quartier huppé , rien qu'en chirurgie et botox , la femme devait avoir une dizaine de smic sur le visage.Ca doit-être ça la France silencieuse ?
a écrit le 28/11/2016 à 11:24 :
Fillon, n'a gagné qu'une élection de droite avec tout au plus 2.5millions d'électeurs de droite! Certains médias (de droite...et ils sont nombreux sont aux mains de patrons... de droite...) poussent les feux et le présentent déjà comme le futur Président de la République. Mais le "Gaulois' si cher à $arkozy de Nagy Bocsa est facétieux. Il n'aime pas trop qu'on lui dicte une conduite, un endroit où aller parce que l'herbe y serait plus verte. Fillon ne sera pas battu sur son programme économique parce que le Français savent très bien qu'il ne pourra pas l'appliquer. Ils considèrent que ce sont des promesse électorales, lesquelles comme tant d'autres, ne seront jamais tenues...Mais il sera mis sur la touche parce qu'il "fricote" avec l'église, les tenants de la "manif pour tous". Au fond, il remet en cause le droit à l'avortement, qu'être malade est une punition divine, surtout pour les pauvres, qu'il leur faut expier et payer.
Il n'est pas loin de la remise en cause de la laïcité, de l'école pour tous. La solidarité n'est pas dans ses gènes, tout au plus un peu de dédaigneuse compassion paternaliste. C'est un homme du passé qui croit encore en la "bagnole"à pétrole avec des moteurs surpuissants... aux courses automobiles débiles sur circuit dont le but principal est d'étaler statut, argent, puissance (enfin: celle de la voiture), parce qu'au fond il a une revanche permanente à prendre sur la vie. Il endosse un costume qui ne lui va pas, il n'a ni la carrure pour le porter, ni le charisme pour compenser.
Malgré tous ses efforts, c'est un éternel "loser". Son seul titre de gloire sera sa victoire aux primaires de la présidentielle des LR (Usurpateurs).
a écrit le 28/11/2016 à 11:21 :
Il devient impératif que gauche et FN aplanissent leurs différences pour nous sortir de cette Europe financière et reprennent leurs différences de boutiques après .
a écrit le 28/11/2016 à 10:56 :
2 départements d'irréductibles radicaux socialistes : la Gironde de Juppé et la Corrèze de Hollande, sinon une sacrée envie de droite partout ailleurs
Réponse de le 28/11/2016 à 11:29 :
4 millions ne font pas la France électorale. La droite oui mais pas celle là raciste, homophobe cathos et pas la religion du respect de l'autre. Ne vous trompez pas il faudra beaucoup plus pour que la droite libérale respectueuse de tous, vote pour ce Monsieur un vieux très vieux politicien qui n'a jamais rien prouvé en qualité de gouvernance bien au contraire et demain sera repetita . La France politique croule sous les discours vites oubliés.
Réponse de le 28/11/2016 à 14:37 :
On parle ici de 10% du corps électoral donc avec 68% de 10%, c'est même plutot 6,8%
a écrit le 28/11/2016 à 10:39 :
beaucoup trop de bruit ! ..pour une partielle:....que pense le gros des électeurs...
Réponse de le 28/11/2016 à 13:22 :
Chhhhuuutttttttttttttttttt.
a écrit le 28/11/2016 à 9:57 :
il est certain que je ne voterais pas Fillon en 2017, autre candidat libéral au centre ?
a écrit le 28/11/2016 à 9:53 :
au contraire la victoire de fillon ouvre la porte à de nouvelles candidatures à droite ,certe pas aux républicains mais ailleurs la voie est libre ; le nouveau slogan à la mode : TSF , tout sauf fillon qui représente une droite accaparatrice ,l'inverse d'une droite sociale
a écrit le 28/11/2016 à 9:44 :
Je ne vois pas en quoi le programme de Fillon peut sauver le pays ? Il y est juste question de transferts massifs des pauvres vers les riches mais qu'en est il des problèmes réels de la France d'aujourd'hui ? La perte nette dans le budget européen de 7 milliards par an (35 milliards sur 5 ans) , le non renvoi des immigrés clandestins ? La régularisation de personnes sans papiers ? Les milles et uns privilèges des élus et haut fonctionnaires ? Car c'est bien beau de se venger de l'état actuel de la France sur les ouvriers et employés d'en bas alors qu'ils n'ont aucune responsabilité dans le désastre actuel, c'en est une autre de taper sur les vrais responsables ! Un seul parti se propose de régler ça c'est le FN.
a écrit le 28/11/2016 à 9:41 :
Rien qu'a voir la porte parole de Fillon arborant sa croix sur France 2 hier soir, on sait à quoi s'attendre! Madame Valérie Boyer, ancien cadre de la sécu (donc qui doit sa carrière à la fonction publique pour devenir ensuite...députée) et qui comme son mentor (politicien carriériste qui nous fait le coup de l'homme nouveau), tape à boulets rouges sur...la fonction publique, la sécu.... on croit rêver! Si on ajoute à ça que la porte parole de Fillon a été condamné aux prud'hommes en 2015 pour harcèlement moral et licenciement abusif de son assistante parlementaire, on comprends pourquoi ces gens veulent faciliter les licenciements. Bon si on regarde le résultat de la politique de Thatcher, 4 ans après son arrivée à la tête du pays avec un chômage qui à plus que doublé, on sera alors sûrement à 20% de chômeurs en 2020 si Fillon passe. L'unique politique proposée, et que beaucoup d'économistes critiquent, c'est l'austérité: une suppression de 500 000 fonctionnaire sans analyse profonde et pertinente des endroits ou la suppression de postes n'impacterait pas profondément la qualité de service, la retraite à 65 ans sans qu'on sache comment il compte relever le taux d'activité des personnes de 55 ans et plus (ce qui risque de signifier plus de précarité et de pauvreté pour ces actifs), repasser aux 39h et plus s'il faut mais payées 39 (ou moins dans la fonction publique) mais en supprimant les heures supp de 35 à 39h, donc baisse effective de salaire pour ceux qui faisaient déjà des heures supp, une baisse de l'allocation chômage sans condition de reprise économique et sans investissement massif dans la formation, une privatisation rampante de la sécu avec pour exemple non pas la Grande-Bretagne de sa chère Thatcher qui à gardé un système gratuit pour tous, mais le système américain qui est moins efficace que le nôtre et pas meilleur marché pour l'état...
a écrit le 28/11/2016 à 9:09 :
L'élection de Fillon est le résultat d'un vote de 4 500 000 électeurs dont environ 3 000 000 l'ont adoubé ;

Il convient de relativiser, le corps électoral Français est de plus de 44 500 000 Français,

à l'évidence, Fillon n' obtenu que 3 000 000 : 44 500 000 = 6,7 % de votes des Français

Avec 6,7 % du corps électoral des Français, Fillon n'est pas à la porte de l'Elysée ...

Fillon vient d'obtenir un succès in finé très MINEUR.

Les Français ont plus de 6 mois pour comprendre l'imposture de Fillon qui porte les responsabilités des ses actions au gouvernement de Chirac et de de 1er Ministre de Sarkozy entre 2007 et 2012, année ou les Français ont rejeté massivement le couple Sarkozy-Fillon

en 2017, la bonne nouvelle sera au rendez-vous, Fillon sera rejeté comme en 2012 et ne sera pas au 2ème tour des Présidentielles.
Réponse de le 28/11/2016 à 11:41 :
C'est une primaire, c'est à dire une procédure de sélection du candidat d'un camp. Maintenant c'est à lui de prouver qu'il est plus capable de rassembler sur son nom et son programme que Marine Le Pen, le discrédit de l'exécutif sortant étant tel qu'il est impossible que ce camp-là se maintienne au pouvoir.
a écrit le 28/11/2016 à 8:55 :
Guy Debord avait très bien résumé l’essence de ce crypto-totalitarisme du Système, en affirmant que dans les démocraties libérales, «les droits dont nous disposons sont essentiellement des droits de spectateurs», c’est-à-dire qui nous laissent libres de critiquer le film qu’a décidé de nous projeter le Système, mais en aucun cas d’en modifier le scénario. Pensez donc ! Le peuple à l’outrecuidance de se torcher ouvertement avec le papier à musique de sa démocratie-spectacle, votant soudain pour des gens «déplorables» pas prévus dans la partition, déjouant ses pronostics, ridiculisant ses hérauts.

Et voilà que tout l’édifice menace dès lors de partir en sucette, «Brexisé» et «Trumpisé» jusqu’à la garde, avec menace de paix, de retour à la souveraineté des nations et tout le toutim. Or le Système peut tout tolérer, sauf de voir sa sainte direction remise en cause, surtout par des sans-dents.
Réponse de le 28/11/2016 à 12:18 :
Voila au moins un commentaire dont la pertinence n'a d'egal que l'humour. Je ne reviendrai pas sur cet aspect, a ceux qui en sont capable d'apprecier la finesse d'esprit. je ne vais pas non plus encenser l'analyse que je partage, mais plutot etre constructrif en critiquant ce qui me semble insuffisant (car tout est perfectible). D'abord une point d'humour moi aussi, car le terme "crypto-" m'a fait sourire. sachant qu'une partie des "problemes" de "notre" société -je laisse au lecteur le soin d'interpeter la raison de la presence des guillements- provient de l'usage abusif des crypto-monnaies par les freres d'oligarchie de M. Fillon... Plus serieusement, contrairement a ce qu'affirme Entrefilets, le scenario vient de subir 3 modifications importantes, du brexit a l'hillarixit et au Juppexit. le peuple ne s'est pas contente de se torcher, il a tire la chasse... Enfin un point rarement evoqué, alors qu'il a peut-etre compte dans ce vote: Dans le cas Fillon comme dans le cas Trump, certains electeurs n'auraient-ils pas choisi une paix pauvre face a une guerre riche? j'en connais en tout cas...
a écrit le 28/11/2016 à 8:55 :
Une France âgée prête à sacrifier sa jeunesse pour son confort, un temps la jeunesse était envoyé au front comme chaire à canon. Tout cela n'est pas prêt de changer c'est dans la nature humaine, les jeunes d'aujourd'hui n'hésiterons pas à reprendre les mêmes réflexes dans le futur.
Réponse de le 28/11/2016 à 9:45 :
Ce qui a sacrifié la jeunesse c'est l'endettement sans fin depuis 35 ans parce que ça compromet gravement le futur. Dette qui n'a cessé de croître entre 2012 et 2016 quasiment au même rythme que lors du quinquennat précédent alors que le gros de la crise était passé et que les pays voisins commençaient à aller mieux. Ce n'est pas avec 60000 profs de plus, le bac pour tous, des diplômes universitaires au titre aussi ronflant qu'au contenu fumeux et aux débouchés inexistants, des activités périscolaires, des emplois "d'avenir" totalement déconnectés des réalités économiques qu'on améliore le sort de la jeunesse mais en se créant les conditions où ils pourront s'assumer par leur travail.
Réponse de le 28/11/2016 à 13:33 :
La France âgée ne sacrifie rien, elle fuit car cette France chasse les retraités de son sol. Nous nous sommes battus pour améliorer votre vie, voyez ce que vous en avez fait. Vous avez mis Sarkozy Hollande et maintenant Fillon aux manettes. Tu peux faire de ce beau pays ce qu'il te plait d'en faire mais c'est sans moi. Bon courage mon petit.
a écrit le 28/11/2016 à 8:49 :
En exhumant l’ADN de la droite libérale orléaniste, François Fillon s’expose à une volée de bois vert. Son projet consiste, en réalité, à faire passer pour des réformes courageuses un vaste transfert de richesse vers les classes favorisées. Il peut se qualifier pour le second tour, mais le rassemblement nécessaire à la victoire finale n’est pas acquis. Il va traîner comme un boulet le libéralisme éculé de son programme et l’exiguïté de sa base sociale. Sur le plan politique comme sur le plan économique, M. Fillon risque de faire les frais de ses mauvais calculs.

Bruno Guigue
a écrit le 28/11/2016 à 8:13 :
Intéressant de voir l’électorat de M. Fillon la majorité des retraités c’est-à-dire ceux qui ont peur de demain la France blanche qui s’étiole!!! mais aussi la peur des nouvelles technologies car pour une grande partie dépassée par la nouvelle économie. A cela il faut rajouter les catholiques très remontés contre la mariage pour tous, pour certains homophobes ceux qui croit que par cette loi la France va devenir homosexuelle, la frange religieuse intégriste bien loin des préceptes de l’église mais qui n’a jamais demandé l’exclusion de ceux qui ont couvert la pédophilie et ceux adeptes du complot sur la théorie du genre . Deux autres points intéressants ceux qui bénéficient le plus de la sécu car bon nombre sont atteints d’une maladie de longue durée et ceux qui pestent contre les fonctionnaires parce qu’ils doivent faire la queue pour avoir réponse à leur question et pour cause pour certains une démarche électronique n’est pas de leur génération. En fait M. Fillon plus de 60 ans, depuis 40 ans en politique un «vieux perdreau » un homme du matraquage fiscal comme son jumeau M. Hollande, l’homme du RSI, du fiasco pôle emploi, l’homme qui a taxé les retraites complémentaires versées par les entreprises pour compenser la retraite des régimes spéciaux, les taxes à foison sous son quinquennat comme la fameuse taxe TCFE sur la facture EDF une « invention «  sous M. Fillon, l’homme qui n’a pas eu le courage de démissionner est devenu le candidat des plus âgés ceux qui reprochent les mêmes actions à son jumeau politique M. Hollande. La jeunesse a été la grande absente de cette primaire très droitière je dirais la droite type FN mais pour les anciens qui ne veulent pas l’étiquette, ils ont trouvé dans M. Fillon le pendant du FN. Je suis inquiet pour mai 2017 car en tant que personne libérale ouverte sur le monde je ne peux pas voter pour cet homme qui représente par ceux qui l'on élu, ce qu’il y a de plus détestable l’homophobie, un racisme rampant une gouvernance par la religion une partie de cette droite qui n’a pas fait honneur à notre pays pendant les années noires. J’espère que la droite celle qui veut du changement n’ont pas par dépit, par homophobie parfois par racisme, par revanche à deux balles et en dehors de toutes idées religieuses, se fera entendre pour faire plier M. Fillon sinon en mai il vaudra mieux faire une belle balade. Je pensais enfin que la France avait une chance de se libérer de cette caste qui a fait tant de mal à notre pays et bien non elle est encore là, indétrônable. Nous aurons un pendant de ces dinosaures à gauche type M. Mélenchon ou le plus marrant M. Hollande mais l’élection de M. Fillon montre que dans notre pays tout est possible surtout l’improbable et le sectarisme. M. Fillon se pose en rassembleur il faudra des actes pas des paroles et ce n'est pas gagné à moins qu'il fasse comme M. Trump beaucoup d'eau dans son vin et pas dans un calice.
Réponse de le 28/11/2016 à 10:07 :
+1
Réponse de le 28/11/2016 à 10:25 :
Merci pour votre commentaire très synthétique :)
Pour être plus court ... Une petite question pour vous ... Plutôt Fillon ou Le Pen au deuxième tour des présidentielles ?
Et une remarque ... Votre commentaire sur Trump montre que vous ne connaissez pas grand-chose des US (j'y ai travaillé ... et j'ai conservé de bons liens)
a écrit le 28/11/2016 à 8:05 :
Fillon UMP ca donne la nausée, et ca annonce une France qui va aggraver son déclin économique et social, amorçé sous les gouvernements Raffarin DeVillepin Fillon VallsAyrault

Que reste t-il pour nettoyer le purin de cette europe corrompue mafieuse : Le Pen et Mélanchon

in finé ce sera tout sauf l'UMP fillon PS vallsmacronhollande Nouveau Centre UDI

oui Mélanchon et Lepen sont l'avenir de la Nation Française
Réponse de le 28/11/2016 à 11:44 :
Le déclin économique et social, il faut remonter (au moins) au gouvernement Mauroy, si ce n'est même au premier gouvernement Chirac (malgré une certaine amélioration sous les gouvernements de R. Barre).
a écrit le 28/11/2016 à 5:57 :
Triste France, il est où le bonheur ???
Que des vieux dans les bureaux de vote, la jeunesse, faudrait vous réveiller !
Réponse de le 28/11/2016 à 9:50 :
Et oui, et pour la plupart, des retraités qui ne seront pas touché par le recul de la retraite à 65 ans ou les 39h! Une retraite pour la plupart dorée (si on compare à ceux d'avant et ceux d'après), qui a pu partir tôt (en commençant tôt grâce au plein emploi), qui a investit massivement dans l'immobilier et dans les camping-cars et qui va peser de plus en plus lourd dans les comptes de l'assurance maladie chère à FF.
Réponse de le 28/11/2016 à 13:12 :
la jeunesse, elle est vautrée dans le canapé, les yeux rivés a son smarphone
si j'en jige par les "echantillons" de mon entourage...
Réponse de le 28/11/2016 à 13:26 :
"faudrait vous réveiller".Eh oui!les jeunes ne veulent plus travailler,ils regardent la télévision ou leur smartphone jusqu' a plus d'heure,ils refusent de faire les efforts que nous avons accomplis mais ils exigent d'avoir une protection sociale forte et des perspectives de retraite sans avoir bossé.Ils n'ont meme pas la force de se déplacer pour voter alors tant pis pour eux
Réponse de le 28/11/2016 à 14:53 :
Ah les retraités qui ne reconnaîtront jamais qu 'ils ont eu la vie plus facile que les dernières générations: les trente glorieuses et le plein emploi; l'accès à la propriété et la retraite à 60ans au +. Cela même qui veulent nous faire marner jusque 65 ans pour qu'on cotise pour leur payer leur retraite confortable et leurs soins médicaux. Tout ça en traitant les jeunes de fainéants!
Je suis d'accord, les jeunes, mobilisez vous!
Réponse de le 28/11/2016 à 16:19 :
Les jeunes ne veulent pas voter pour des mafieux qui ont gouverné la France depuis 40 ans, et pour quels résultats.
a écrit le 28/11/2016 à 5:51 :
Gringom@t.
L'equilibre financier de la SS, a vous lire ne depend que de la volonte politique !
Croyez- le si vous voulez, mais quand les fonds demanderons une fois les taux remontes, de regler la + value, vous allez etre surpris, ce n'est qu'une question de semaines, vous reverrez alors votre jugement.
Réponse de le 28/11/2016 à 9:32 :
La sécu n'est pas le tonneau des danaïdes incontrôlable dépeint par M Fillon pour mieux la tuer. Et le politique peut agir dessus pour éviter les dérapages.

Je vous invite à lire Le rapport de la Commission des comptes de la Sécurité sociale (CCSS) de juin 2016.
http://www.securite-sociale.fr/IMG/pdf/rapport-ccss-juin2016.pdf

Il y est écrit que pour la première fois depuis 2002 (Jospin PM et Aubry à l'emploi et la solidarité) le déficit du régime général de la SS va passer en dessous de 10 milliards d'euros en 2016.

Il y est écrit que depuis 2012, le déficit a été divisé par deux. Qu'en 2015 les postes Accident du Travail et Famille seront (légèrement) bénéficiaires, etc etc etc...

Le déficit de la sécu en 2015 représentait 0.9% des recettes. Dans les pires années du fillonisme, le déficit n'a pas dépassé 3 à 4% du budget.

N'importe quel ménage sait rattraper un déficit de cette ampleur, mais pas les politiques, étonnant non? Ils préfèrent creuser la dette plutôt que d'augmenter les prélèvements, mais in fine il faut payer la dette + les intérêts.
Réponse de le 28/11/2016 à 11:50 :
La relative embellie des comptes de la Sécu à l'époque Jospin Aubry ne leur doit à peu près rien mais doit à peu près tout à une conjoncture mondiale hyper favorable (à l'époque les budgets des Etats Unis, de l'Espagne ou du Royaume-Uni enchainaient les plantureux excédents...). De même que l'amélioration actuelle des comptes est essentiellement une conséquence de la réforme des retraites de 2010 (Woerth Fillon Sarkozy) qui a permis le retour à l'excédent du régime général en 2016...
a écrit le 28/11/2016 à 2:21 :
Je n'ai pas vu un seul jeune les deux fois que je suis allé voter. Que des têtes grises. Des pépés, des mémés dans leurs habits du dimanche. Je me suis senti le plus jeune de la bande , à 46 ans...La faute aux deux euros ?
Réponse de le 28/11/2016 à 9:52 :
et sûrement des têtes blanches...
a écrit le 28/11/2016 à 1:12 :
François Fillon a réussi à doubler Marine L.P. sur sa droite et les électeurs de la droite extrème les plus actifs ont validé ses orientations. Le P.S. étant carbonisé, que sera le deuxième tour de la Présidentielle ? Tous contre Marine (en se bouchant le nez) ou... tous contre François (en se bouchant le nez) ?
a écrit le 27/11/2016 à 23:15 :
Les gens ont la mémoire si courte.

M Fillion à été 5 ans premier ministre. Un désastre total.

Rgpp circulaire Guéant dette abyssale.... 5ans de honte française.

Et voilà que tout le monde vante son courage.

Bien bon courage aux survivants de son future quinquennat puisque c'est écrit...
Réponse de le 28/11/2016 à 13:38 :
+1000 et en plus il s'est assis sur le référendum avec son copain SARKOZY.
Réponse de le 28/11/2016 à 16:04 :
+1.enfin un commentaire censé sur ce forum
a écrit le 27/11/2016 à 22:57 :
Bonne nouvelle que Juppe soit elimine, car un repris de justice a la tete du pays aurait ete un vrai probleme et la risee du monde. D'autre part, des pays comme les US et le Canada refusent l'acces aux personnes condamnees. Jose Bove en a fait l'experience recemment et Juppe en aurait aussi fait l'experience. Je ne porte pas de jugement sur Fillon que j'attends de voir a l'oeuvre :-)
Réponse de le 28/11/2016 à 0:08 :
Ben zut alors... Les canadiens ne devaient pas le savoir alors, quand il ont accueilli (il est vrai sans enthousiasme particulier) le sieurJuppé fraichement condamné et l'ont même invité à enseigner en université!

Disons que ce qui est arrivé à Bové c'est surtout parce qu'il est gauchiste et qu'il avait l'intention de manifester contre le CETA.

Deux poids, deux mesures.
Réponse de le 28/11/2016 à 0:11 :
A titre d'illustration bien française, Henri Emmanuelli, ancien condamné par la République Française pour délit pénale a trouvé une bonne place : membre du conseil d'administration de la CDC ( Caisse des Dépôts et Consignation) !! Incroyable mais vive la moralité de la gauche !!
Réponse de le 28/11/2016 à 2:18 :
Juppé est parti au...Canada suite à sa condamnation non ?
a écrit le 27/11/2016 à 22:32 :
la victoire de Mr Fillon est la victoire de "la droite assumée"
a écrit le 27/11/2016 à 22:28 :
Les habits neufs de l'Empereur.......je ris d'avance de l'imposture.
A n'en point douter, il sera Impitoyable avec les faibles et faible avec les puissants.....mais comme nous sommes en démocratie, dans 5 ans le corps électoral le renverra dans ses terres....en se disant comment on a pu voter pour ce type?
Réponse de le 28/11/2016 à 9:55 :
Et ouvrir un boulevard à Marine...
a écrit le 27/11/2016 à 22:25 :
M.Fillon porte les espoirs de ceux qui veulent que l'on fasse enfin les formes nécessaires, et ce quelques soient les avis, les intimidations des syndicats, ou des partisans des franges plus à gauche. La défaite d'Alain Juppé, c'est la défaite des mous de la réforme et du Centre. Que personne ne s'y trompe: toute dénégation de ces engagements, et c'est le FN.
a écrit le 27/11/2016 à 21:57 :
Les français ont enfin le droit d'être libre de leur liberté, la jeunesse française doit se lever contre l'oppression marxiste et collectiviste, cette gauche engluée dans l’obsession égalitaire n’aboutit qu’à la médiocrité. Depuis le soviétisme encore incarné par cette vieille gauche française ringarde et constituée de psychopathes de la taxe, de l’impôt et de la réglementation, la France reste prisonnière de cette domination d’énarques pilleurs des richesses de la nation.
Les français vont-ils encore supporter longtemps cette gauche dure violente et répressive qui tue la jeunesse innovante ?
Réponse de le 27/11/2016 à 22:25 :
Les ravages de l'alcool!
Réponse de le 27/11/2016 à 23:27 :
Pa vraiment concernée la jeunesse. Au 1er tour de la primaire ils représentaient 4% des votants. La droite reste une histoire de vieux...
Réponse de le 28/11/2016 à 8:25 :
un commentaire plein de bonheur (humour) sur le plan taxes 22 sous M. Fillon 30 milliards d'impôts et taxes supplémentaires, des milliers de chômeurs et quelques!!!milliards de dette supplémentaire. J'ai du mal à voir la différence entre M. Fillon/Sarkozy et M. Valls/ Hollande mais bon vous pouvez toujours réécrire l'histoire d'ailleurs un grand jeu des politiques, pour des cerveaux amnésiques. Pour les énarque soyez patients M. Fillon n'a pas donné ses choix de gouvernance pour ce qui des énarques et du pendant S.po soyez sur ils seront aux manettes de toutes les administrations, chef de cabinet et autres. Les maffias ne se tirent jamais un balle dans le pied.
Réponse de le 28/11/2016 à 16:07 :
un commentaire qu'il faut bien sur prendre au deuxième degré.bravo,vous etes plein(e) d'humour!
a écrit le 27/11/2016 à 21:48 :
Fillon et ses électeurs ne représentent qu'eux même. Ils ne sont pas la France. La France ne voudra pas d'eux et la droite s'est isolée car trop convaincue de sa victoire en 2017 mais elle payera son péché d'arrogance

Que Fillon savoure d'être l'élu des petits vieux, des petits bourgeois, des petits cathos, des petits esprits, il prendra une grosse claque en 2017 surement dans les urnes et éventuellement dans la rue.

Hasta la victoria sempre
a écrit le 27/11/2016 à 21:03 :
La claque qu'il prend AJ 70% contre 30%, Monsieur je sais tout va la mettre en veilleuse maintenant.
a écrit le 27/11/2016 à 20:39 :
Alain JUPPE vient de déclarer : "je continue le combat, rendez-vous la semaine prochaine et vous aurez une surprise !"...
a écrit le 27/11/2016 à 20:36 :
Reste plus qu'à espérer un front de gauche (et je ne parle pas du parti)...
Mais bon, on a déjà le Parti Radical de Gauche qui présente Pinel... Macron, qui n'est pas de gauche, mais que certains pensent de gauche... Mélenchon, bien sûr. Sûrement Hollande ou Valls... Heureusement, les militants PC ont voté pour se rallier à Mélenchon.

Qu'espèrent-ils ? Que veulent-ils ? Laisser un boulevard à Fillon et Marine ?

...
a écrit le 27/11/2016 à 20:36 :
ahh!! bravo M. Fillion. On va enfin pouvoir parler de gauche.

La France c'est 4.5 ans de droite et 6 mois de gauche.

Fini la dépression et vive le rêve!
a écrit le 27/11/2016 à 20:23 :
Bravo à la Tribune de publier les résultats connus par tous (il suffit d'aller sur les sites des journaux belges ou suisses pour les connaitre). Notons que les commentateurs si prompts à parler avant le vote, montre maintenant une frilosité à annoncer les (pré)résultats..
a écrit le 27/11/2016 à 19:59 :
Plus rien n'empêche désormais le triomphe de Marine le Pen en 2017. Comme aux USA les petits blancs et les gens de peu vont voter comme jamais pour le FN car la droite classique est devenue l'ami des riches et des bien portants. Dans le bureau de vote de ma commune pour les primaires il n'y avait que des personnes agées, que des cheveux blancs. Je me suis senti le seul modérément jeune (quarantaine tout de même). Si le programme de Fillon est mis en œuvre c'en est fini de l’ascenseur social. C'est la plus grosse arnaque des temps modernes : un programme conçu par les riches et pour les riches, avec pour les pauvres un mur infranchissable. Pitoyable !
Un boulevard pour Marine.
Réponse de le 27/11/2016 à 20:28 :
Eh oui: le vrai visage de la droite: des vieux, des vieux, des vieux... qui feront grise mine quand fillon transferera la partie "benigne" de la Secu sur les mutuelles, qui augmenteront leurs tarifs. Et ces memes vieux, qui paient l'integralite de leur mutuelle de leur poche sourieront nettement moins ! C'est ainsi !
Réponse de le 27/11/2016 à 20:50 :
Eh, oui, avec le programme de MLP, façon PC des années 1970, il va falloir acheter des vélos ou rouler au gazogène... Ah, le bon temps du rationnement, la vie en noir et blanc, la monnaie fondante comme le beurre au soleil... Et tout cela fera un peuple heureux ,et pourquoi pas, un petit conflit avec nos voisins ???
Réponse de le 27/11/2016 à 21:13 :
Ce que révèle la primaire c'est que la droite française est vraiment très à droite. Le centre est très minoritaire, quelque chose comme 15%, en tout cas dans ceux qui se sont déplacés aujourd'hui.

Clairement le positionnement économique ultralibéral de Fillon, ouvre un boulevard au FN qui va l'exploiter à fond. Ce que le FN perdra sur le positionnement du catholicisme intégriste, il le regagnera au triple sur le positionnement social.

Si la gauche joue bien et sait se renouveler (ni Hollande, ni Valls), elle a gardé une chance de l'emporter en reconquérant ses électeurs traditionnels et en gardant les centristes qui avaient fui sarkozy pour cause de comportement et d'obsession confessionnelle.

Tout reste ouvert mais je constate, navré, que la modération et le bon sens désertent de plus en plus le terrain au profit des casseurs et des extrémistes de tout poils.
Réponse de le 28/11/2016 à 2:41 :
Bof, à voir. D'ici aux élections, les Trump et les partisans du Brexit à la tête du R-U auront eu le temps de trahir toutes leurs promesses et de montrer leur vrai visage de nantis.
Réponse de le 28/11/2016 à 10:25 :
"Comme aux USA les petits blancs et les gens de peu vont voter comme jamais pour le FN car la droite classique est devenue l'ami des riches "

Ils vont pas être déçu les petits blanc :

Une poignée de ministres, mais déjà plusieurs milliards. Pour mener sa grande bataille contre l'establishment et le système, Donald Trump semble trouver son inspiration dans le classement des grandes fortunes du magazine Forbes. Mercredi, le futur président a nommé au ministère de l'éducation Betsy DeVos, héritière d'une famille industrielle du Michigan, dont la fortune estimée à plus de 5 milliards de dollars
Il devrait prochainement confier à Wilbur Ross, une figure de Wall Street, le poste de ministre du commerce. Surnommé le « Roi des faillites », le financier âgé de 78 ans est à la tête d'un patrimoine estimé à 2,9 milliards de dollars. Pour le seconder au Commerce, Donald Trump songerait à nommer le banquier d'affaires Todd Ricketts, un donateur du parti républicain dont la famille possède le club de baseball des Chicago Cubs, dont la fortune est estimée à 1 milliard de dollars par Forbes.La liste des prétendants dont les noms s'égrènent presque quotidiennement dans la presse fait elle aussi la part belle aux « gazilionaires ». Pour le département de l'énergie, c'est le nom du PDG de la compagnie pétrolière Continental Harold Hamm, dont les actifs valent quelques 15 milliards de dollars, qui circule.Le ministère des affaires étrangères oppose Mitt Romney, fondateur de l'un des tout premiers fonds d'investissement, et dont la fortune dépasse 250 millions de dollars, à Rudy Giuliani, l'ex-maire de New York dont le patrimoine se chiffre en dizaines de millions de dollars.Pour le Trésor, l'un des favoris reste Steve Mnuchin, un transfuge de Goldman Sachs en charge du financement de la campagne de Trump, dont la fortune est évaluée à 46 millions de dollars.
Réponse de le 28/11/2016 à 19:29 :
La démocratie n'est pas la garantie d'avoir des gens compétent et irréprochable; mais la possibilité de dégager les nuisibles.
Hillary s'est ramassée deux fois, 2008 et 2016, point
On verra si Trump réussi sa réélection.
a écrit le 27/11/2016 à 19:34 :
Chouette j'adore sa volonté de détruire la sécurité sociale !

Si avec ça les français ne bougent pas c'est qu'ils sont définitivement morts.

Par contre ça va pas être simple pour être président, avec une le pen sûre d'arriver au second tour jamais les politiciens n'auront autant de chances de gagner ces présidentielles, ils ont tous intérêt à se présenter et je comprends mieux la candidature de macron ce sera très ouvert, ça va être vraiment difficile de savoir qui va se qualifier au second tour.
Réponse de le 27/11/2016 à 20:43 :
Après tant de critiques du système, vous nous parlez ici positivement de Macron, avant c'était de Juppé, vous êtes un peu troll sur les bords tout de même !
Réponse de le 27/11/2016 à 21:05 :
Caricature!
Le système social français est condamné car plus financé de depuis plusieurs décennies.
Si nous ne le reformons pas il tombera de lui même et sera remplacé par un machin dérégulé ou régnera "la loi de la jungle". À vous de voir
Réponse de le 27/11/2016 à 22:32 :
Mat vous ne savez donc pas que le PS a remis la branche maladie à l'équilibre que dans 10 ans les retraites le seront aussi...

Vous imaginez des problèmes, la protection sociale peut-être maintenue durablement et même renforcée!

Le massacre du modèle social est un choix politique pas une nécessité économique.

Il faut avoir le courage de ses opinions!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :