La Tribune

Montebourg : le projet de réacteur nucléaire EPR de Penly toujours à l'arrêt

La centrale nucléaire actuelle de Penly Copyright AFP
La centrale nucléaire actuelle de Penly Copyright AFP (Crédits : AFP)
latribune.fr  |   -  223  mots
Le gouvernement "n'a pas l'intention" de relancer pour le moment le projet de réacteur nucléaire EPR de Penly (Seine-Maritime), a déclaré le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, dans un entretien publié par le quotidien "Paris-Normandie".

Le gouvernement "n'a pas l'intention" de relancer pour le moment le projet de réacteur nucléaire EPR de Penly (Seine-Maritime), a déclaré le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, dans un entretien publié par le quotidien "Paris-Normandie" dans son édition de samedi. "Nous en sommes à terminer celui (ndlr : EPR) de Flamanville. Le gouvernement n'a pas l'intention de relancer, à ce stade, le projet de Penly", a affirmé M. Montebourg. "Au vu des capacités de production électrique et des investissements massifs dans les énergies renouvelables (...) nous considérons que nos capacités sont aujourd'hui suffisantes", a expliqué le ministre.

Confiance dans l'EPR

"Nous avons une grande confiance dans l'EPR, nous considérons que c'est un projet compétitif ", a assuré M. Montebourg, rappelant qu'il avait été chargé par le gouvernement "de diriger l'équipe de France du nucléaire en Arabie Saoudite et de défendre l'implantation d'EPR". "L'EPR sera opérationnel dans peu de temps en Finlande, en Chine, et nous espérons convaincre nos amis de Grande-Bretagne de l'adopter", a ajouté Arnaud Montebourg. L'implantation d'un EPR à Penly, où existe déjà une centrale nucléaire, avait été décidée en 2009. L'EPR en cours de construction à Flamanville (Manche) devrait finalement être livré en 2016 au lieu de 2014. Initialement prévu à 3,3 milliards d'euros, son coût est désormais porté à 8,5 milliards d'euros.

Réagir

Commentaires

430 Milliards d après l IRSN  a écrit le 10/02/2013 à 15:29 :

L EPR est condamné, en France et ailleurs, car il est trop cher. Il faut être fou pour investir des milliards pour produire un kWh à plus de 10c alors que l éolien ne coûte que 8c, avec en prime le démantèlement à gérer dans quelques années, des déchets à enfouir en cadeau pour nos arrières-arrière... petits enfants, et cerise sur le gâteau, le risque que tout pète un jour, et dans ce cas une facture de 430 milliards minimum d après l IRSN. Avec la baisse continue du kWh solaire PV, le temps de construire un EPR et même le solaire PV sera moins cher ! (ce qui est déjà le cas aux USA ou dans les pays du sud de l Europe).

AtomicD  a écrit le 08/02/2013 à 18:10 :

"On a confiance en l'EPR, mais on n'autorisera pas de nouvelles constructions"... On a confiance en l'automobile, mais on prend le vélo, on a confiance en un redressement productif, mais on ferme des usines... Qu'est-ce que c'est que cet argument? C'est absolument imbécile! Il faut vraiment être idiot pour sortir une chose pareille!
Sans dire que l'on a besoin d'EPR (ce qui est évident), le gouvernement a vraiment des questions à se poser sur leur systême de réflexion.

430 Milliards  a écrit le 04/02/2013 à 17:24 :

Selon le ministère de l'industrie (pas vraiment un repère d?écolo), un carré de 56 km de côté de panneaux solaires suffirait à couvrir les besoins de la France entière : www.industrie.gouv.fr/portail/secteurs/enersolairephoto.html
La capacité solaire mondiale installée double tous les 2 ans depuis 20 ans et le rythme s'accélère : 20 GW en 2009, 39 en 2010, 67 GW en 2011 A ce rythme, on atteindra 161 000 TW installés dans 21 ans ce qui permettra de produire au moins 20 000 TWh, soit plus que la consommation de la Terre entière en électricité et de quoi produire pas mal d'hydrogène pour les jours sans soleil, pour se déplacer et pour alimenter quelques PAC pour l'hiver !
D?après les chiffres de l'AIEA (encore des écolo ?) il n?y aura plus d?uranium d?ici 38 ans : 6 Mt de réserves (dont 3,3 prouvées) et 159 000 t/an (consommation scénario médian). Le kWh était estimé entre 7 et 9 c par la cour des Comptes, quand l?EPR de Flamenville était estimé à 6 Milliards. A 8,5 milliards avec une règle de 3 (c?est l?investissement qui représente la plus grosse partie des coûts du kWh nucléaire), le kWh doit être entre 10 et 13 c. Les Espagnols ne sont pas fous, ils ont préféré les 4c de la centrale photovoltaïque de Talaván : Investissement 250 M? soit 304 M? avec un taux d?intérêt de 4% sur 10 ans. Sur 25 ans, la centrale va produire 25 x 400 GWh soit 10 TWh. 304 M? /10 TWh = 0,03 ? le kWh +1c ? (105 employés). Et comme pour les vielles centrales nucléaires, dans 25 ans le kWh sera quasiment gratuit, mais sans risque que tout explose. De plus, les centrales solaires à sel fondu fonctionnent aussi la nuit.

gudgud  a répondu le 27/05/2013 à 13:24:

Merci pour votre commentaire

aka  a écrit le 04/02/2013 à 13:35 :

Un EPR à 8,5 milliards minimum c'est "compétitif"? Pas étonnant que la France décline avec de telles aberrations.

Bonsens  a écrit le 04/02/2013 à 10:40 :

Ce réacteur est inutile.
Nous venons de débrancher l'Usine d'enrichissement d'uranium Georges Besse qui consommait l'équivalent de la production de deux à trois réacteur nucléaire. Elle a été remplacée par une usine ultra-moderne, G Besse II qui consomme à peine l'équivalent de la production d'un parc éolien.
Nous exportons déjà énormément d'électricité bradée car nous sommes en surplus, nos centrales ont le taux d'utilisation le plus bas au monde, rajouter un autre réacteur serait plus que stupide et serait une aberration économique.
D'autant plus que le nouveau nucléaire est 2 fois plus cher que l'existant. Toutes les ENR sont aujourd'hui en capacité d'être moins chères et leur développement va éviter une explosion des factures lorsqu'il faudra renouveler tout notre parc nucléaire d'ici à 20ans.

Lolo59  a répondu le 05/02/2013 à 15:10:

1 seule tranche de tricastin alimantait GB. Le parc nucleaire actuel va tot ou tard arriver en fin de vie et la technologie du nucleaire qui est la seule a ce jour qui permet de produire instantanement et en continue h24 des quantite d electricite importante necessite des savoirs faire industriels qu il faut pereniser en construisant regulierement. Les enr ont un rendement de 20 a 30% qu il faut compenser par un double investissement dans du fossile. Et c est qui qui paye la bulle energetique qui enrichie une minorité...si la realite economique ne doit pas l emporter sur l ecologie nul n est pret a se passer d electricite a prix raisonnable.

clodef  a écrit le 02/02/2013 à 23:26 :

Hollande a rendu hommage à Marie Curie, et à ses découvertes sur la radio activité , lors de son investiture .Mais Aujourd'hui pour ce qui est du nucléaire ,c'est l'obscurantisme de nos qqs écolos qui semble s'imposer .Pauvre Galilée!...qui pensait que la terre tournait! Il serait temps de "positiver"tant pour le nucléaire que pour tant d"autres choses .

BIOMAN  a écrit le 02/02/2013 à 23:02 :

Plus d'industrie,plus de chauffage électrique, plus de cumulus électrique, cela signifierait quelques réacteurs nucléaires en moins et de notables économies dans les démantèlements à venir et une "gestion" des déchets ultimes en moins ! N'est-ce pas LE MOYEN d'éviter aux générations futures d'avoir à payer l'ardoise financière ? Quant aux commentaires de certains , est-il nécessaire de rappeler que le premier poste consommateur d'électricité est le TERTIAIRE et l'HABITAT et non l'industrie ! N'oublions pas que la facture de l'EPR augmentera encore puisque la construction du réacteur n'est toujours engagée ...Alors si vous ne voulez pas voir "flamber" votre facture d'électricité , REDUISEZ d'abord votre consommation en appliquant ce qui est écrit en début de texte !

blutch  a répondu le 03/02/2013 à 10:50:

Ne faisons pas non plus l'excès inverse de croire que la solution est simple, et que la facture électrique nationale va baisser significativement avec vos propositions. D'abord avec quoi, remplacez vous votre chauffage électrique? du gaz de schiste? du fuel? du charbon australien? la biomasse ne peut suffire (partout), le solaire thermique correspond à environ 50% de l'ECS, la géothermie est localisée et parfois très chère... Quand aux modes de production d'électricité propre, je ne me lance pas dans le débat de leur productivité et de leur coût.
Enfin, et surtout, les différents rapports des Verts oublient un élément déterminant dans leurs prospectives, c'est l'effet rebond. Nos équipements n'ont jamais été aussi sobres qu'auourd'hui, pourtant notre consommation continue d'augmenter. Quelques exemples. Les voitures consomment entre 4 et 7 litres /100km aujourd'hui, quand elles consommaient 7 à 12 litres au 100 il y a 20 ans. Sauf que du coup, les français parcourent de plus en plus de km, ont des voitures plus puissantes et plus lourdes. Pour le logement, avec l'amélioration de l'isolation des logements, nous consommons de moins en moins de KWH/m², sauf que en 30 ans la superficie moyenne des logements (par habitant) a augmenté de 34%: un enfant par chambre, décohabitation, dressing, lingerie, bureau... Pour l'électronique enfin, pensez à tous les équipements que vous avez aujourd'hui (ordinateurs, téléphones portables, chaines hifi, télés, console de jeux, box internet, tablettes...) chez vous, et comparez ça avec ce que vous aviez il y a 20 ans.

Puis dernier point, j'ai beau moi même encourager la mobilité alternative à la voiture (y compris de part mon métier), il est certain que nous aurons toujours besoin d'un parc auto en 2040... Or celui-ci devrait être électrique, tous comme les différents modes de transports en commun (trains, tram, bhns...).

BB  a répondu le 03/02/2013 à 10:59:

t'as deja commence j'espere !!!!!

Solution  a écrit le 02/02/2013 à 22:11 :

Ils n'ont qu'à acheter une centrale chinoise, au moins elle sera construite dans les délais et fonctionnera.

Yves  a répondu le 03/02/2013 à 10:34:

Solution,...mais il ne faudra pas être trop regardant sur la sécurité...

Steph  a écrit le 02/02/2013 à 20:49 :

On a une grande confiance dans l'EPR ... mais on n'en construira pas d'autres, 8.5 Md? ca va une fois, merci !
Montebourg ou la lecon magistrale de langue de bois.

GFPGFP  a écrit le 02/02/2013 à 16:26 :

Montebourg, s'il veut avoir des chances devenir premier ministre, doit soutenir une politique économique efficace pour la France : gaz de schiste, nucléaire. Il faut freiner les énergies renouvelables tant que leur compétitivité n'est pas bien établie. Il faut promouvoir davantage la flexibilité, comme il à commencer à le faire pour Renault. Des excuses aux Peugeot seraient les bienvenues. Après tant de rodomontades, un reniement en faveur du bon sens serait utile. Il devrait en être capable. Bonne chance.

pas de problème  a écrit le 02/02/2013 à 14:55 :

les chinois vont avoir une promo sur l'EPR dans pas longtemps ! notre françois est occupé à jouer au p'tit soldat afin de déblayer pour les autres , trop occupés à relancer leurs pays .

Je suis crétin et fier de l'être !  a écrit le 02/02/2013 à 14:30 :

Et si on faisait pédaler des prisonniers sur des vélos reliés à une turbine pour produire notre électricité ? Voici une chic idée, non ????

Paco de C  a répondu le 02/02/2013 à 18:33:

Au moins pour alimenter leur prison en électricité... Est-ce faisable techniquement ?

clodef  a écrit le 02/02/2013 à 13:42 :

Comme il faut 7 ans pour construire cet EPR et donc produire ses premiers MWH,le gouvernement se fout complètement des besoins qu'aura la France en 2020 ; d'autant qu'au rythme où vont les choses depuis 15 ans,notre industrie aura peut etre complètement disparu dici là et n'aura donc plus besoin d'électricité.

Pascal C  a répondu le 02/02/2013 à 22:01:

Pas fondamentalement idiot, ça !