L’industrie, relais de croissance pour les entreprises de l’eau

 |   |  516  mots
L'acquisition de GE Water offre à Suez de nouveaux relais de croissance, notamment celui de l'eau industrielle, qui ne représente aujourd'hui pour Suez que 500 millions d'euros sur un chiffres d'affaires global de 15 milliards, alors que cette clientèle réalise 100% des 2 milliards de GE Water. .
L'acquisition de GE Water offre à Suez de nouveaux relais de croissance, notamment celui de l'eau industrielle, qui ne représente aujourd'hui pour Suez que 500 millions d'euros sur un chiffres d'affaires global de 15 milliards, alors que cette clientèle réalise 100% des 2 milliards de GE Water. . (Crédits : CHRISTIAN HARTMANN)
Le rachat de GE Water par Suez met en évidence la nécessité pour les acteurs de l’environnement, eau et déchets notamment, de se diversifier en dehors de leur marché historique des collectivités.

Suez l'a finalement emporté parmi une dizaine de candidats, dont le fonds d'investissement Blackstone, qui avait déjà repris il y a quelques mois la division Capital Real Estate de GE.

Mais l'acquisition de la division GE Water pour un montant de 3,2 milliards d'euros, annoncée mercredi par le numéro deux français des services à l'environnement, permet à Suez de faire coup double.

Avec un chiffre d'affaires de 2,1 milliards de dollars et 7.000 salariés, cette filiale que GE a mise en vente suite à la fusion de ses activités dans le secteur pétrolier avec Baker Hughes, va en effet permettre à Suez de diversifier ses marchés.

Internationalisation et position renforcée aux Etats-Unis

Sur le plan géographique d'abord. Aujourd'hui aux deux-tiers européen, Suez souffre de l'essoufflement du Vieux Continent. Le marché européen de l'eau a reculé de 0,7% en 2016, et même de 1,9% en France, où Suez concentre aujourd'hui le tiers de ses activités. Le chiffre d'affaires 2016, en hausse de +1,1 % à périmètre et change constants, est inférieur aux 2% visés à l'origine. Baisse des volumes, absence d'inflation et baisse des cours des matières premières expliquent notamment cette contre-performance. En dehors de l'Europe, la tendance est au contraire à la hausse, avec une croissance de 6,9%.

Avec 80% de ses activités hors d'Europe, GE Water (notamment implanté en Chine et en Amérique Latine en dehors de son fief d'origine, les Etats-Unis, où se concentrent 50% de son activité) permet à Suez de faire croître la part de son chiffre d'affaires hors Europe de 33% à 40% et de viser de 6% à 8% de croissance annuelle. Il renforce notamment sa position sur le sol américain, où il devient numéro trois.

L'industrie, un marché en forte croissance

Autre relais de croissance : l'eau industrielle, qui ne représente aujourd'hui pour Suez que 500 millions d'euros sur un chiffres d'affaires global de 15 milliards, alors que cette clientèle réalise 100% des 2 milliards de GE Water. Cette activité, qui pèsera désormais 39% du chiffre d'affaires, sera logée dans une nouvelle entité, et comptera de nouveaux clients tels que les pétroliers Exxon, Shell ou Total, les géants de l'agro-industrie Coca-Cola et Nestlé, ou encore BASF, Pfizer ou Samsung.

Ce marché, qui absorbe près d'un cinquième de l'eau consommée dans le monde, pèse 95 milliards d'euros, plus de trois fois supérieur à celui des collectivités sur lequel Suez était encore jusqu'ici très concentré. Surtout, il affiche une progression annuelle de 5%.

Et Suez compte bien vendre également à ces grands groupes ses services dans la gestion de déchets, une activité qui devient elle aussi de plus en plus prisée des industriels dans un contexte où l'économie circulaire est plus que jamais de mise.

L'opération sera en principe finalisée à l'été 2017 sous réserve des approbations réglementaires requises, auprès de Bruxelles et aux Etats-Unis. Suez en supportera 70%, via une augmentation de capital de 750 millions d'euros complétée par de la dette. Les 30% restants seront apportés par la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/03/2017 à 17:09 :
Encore un magnifique cadeau des politiciens aux actionnaires milliardaires, encore une dégradation de nos services et une augmentation des tarifs.

MErci lesp ourris.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :