La Tribune

General Electric croit aux bâtiments "verts" en kit de Project Frog

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Luz Mireya de Valence/GreenUnivers.com  |   -  381  mots
Pourquoi pas des bâtiments "verts" bon marché, construits en kit et en moins de 6 mois ? C'est la spécialité de la start-up californienne Project Frog, qui a récolté 22 millions de dollars supplémentaires auprès de General Electric et des fonds partenaires.

L'originalité de la jeune société réside dans sa méthode de construction, qui combine un kit préfabriqué, pour 50% à 75% de la conception des bâtiments, et un système de contrôle de la consommation d'énergie. Ses bâtiments, le plus souvent d'un seul étage et recouverts de bois, consommeraient 25% à 80% d'énergie en moins que la norme dans des bâtiments de même taille, selon les Etats.
Project Frog a déjà construit 9 bâtiments de ce type, pour la plupart des écoles dans la baie de San Francisco, et en prépare cinq autres. Elle est l'une des lauréates du Challenge « Ecomagination » de GE, un concours qui récompense des start-up innovantes dans les cleantech.
La société, créée en 2006, comprend une vingtaine de personnes dirigées par Ann Hand, ancienne vice-présidente senior du service commercial monde et innovation de BP. Les autres investisseurs dans Project Frog sont Claremont Creek Ventures, Greener Capital ainsi que RockPort Capital Partners, qui lui avait déjà apporté 8 millions en 2009.
GE s'intéresse au smart grid tous azimuts
GE Energy, aux côtés de ses partenaires, a déjà investi 134 millions de dollars dans les vainqueurs du Challenge Ecomagination, englobant des sociétés aussi diverses que Soladigm, spécialiste du verre intelligent, ou encore JouleX, dont les logiciels réduisent la consommation des datas centers, ainis que Nuventix, créatrice d'un système pour améliorer l'efficacité des LED ou Ember, développeur des puces pour les réseaux sans fil à la norme ZigBee, utilisés par les compteurs intelligents.
Le premier Challenge Ecomagination, lancé en juillet 2010, avait déjà récompensé 12 projets sur plus de 4.000 participants travaillant sur les réseaux électriques intelligents. Ce deuxième Challenge, focalisé sur l'efficacité énergétique de la maison, a reçu plus de 5.000 idées et en a récompensé 15, dont 10 sous la forme de partenariats commerciaux et 5 qui ont reçu le prix à l'innovation accompagné de chèques de 100.000 dollars.
En plus de chercher à mettre un pied dans les start-up prometteuses, GE a multiplié les grands rachats ces derniers mois dans ce même secteur du smart grid et de l'efficacité énergétique, en s'emparant de Remote Energy Monitoring en Grande-Bretagne et de Converteam en France.

Green Business - le site de référence

Réagir