La Tribune

Apple a bien déposé un brevet d'iWatch

Copyright Reuters
Copyright Reuters
Delphine Cuny  |   -  324  mots
Les croquis et le descriptif du brevet enregistré mercredi sont très clairs: Apple travaille bien sur un appareil connecté doté d'un écran flexible, à porter au poignet.

La rumeur iWatch prend de l'épaisseur. Le site spécialisé Apple Insider vient de repérer un brevet d'Apple qui vient d'être enregistré par le bureau américain des brevets et dont les croquis sont éloquents : la firme à la pomme travaille bien sur un appareil connecté à porter au poignet, doté d'un écran flexible, à l'heure où tous les experts prédisent un boom de l'informatique-à-porter. Il s'agit d'un brevet déposé en août 2011 et enregistré ce jeudi auprès du bureau américain des brevets, dont l'un des inventeurs est Fletcher Rothkopf, le père de la Smart Cover, le fameux support pliable de l'iPad qui fait aussi office de protection de l'écran.

Un appareil vidéo communicant et tactile
Comme la SmartWatch de Sony pour smartphone Android, il s'agit d'un accessoire communiquant avec un appareil portable (typiquement un iPhone ou un iPad), en WiFi, Bluetooth ou tout autre protocole. Ce brevet décrit un «appareil vidéo» qui serait équipé d'une batterie, d'un connecteur, d'une antenne de communication sans fil et d'un circuit intégré pour l'écran flexible à l'interface tactile. Le document détaille plusieurs possibilités: un bracelet «slap» (très à la mode dans les années 1980) qui s'enroule sur lui-même autour du poignet d'une simple pression, ou bien un velcro voire un bouton-pression. Ce bracelet, qui pourrait aussi se porter autour de la jambe (la cheville logiquement), devra être fabriqué en matériaux résistants puisqu'il contiendra «de l'électronique de valeur». La batterie pourrait être complétée d'un capteur solaire ou fonctionner à l'énergie cinétique (des mouvements) pour se recharger. Du côté des fonctionnalités aussi, le brevet cite plusieurs usages: modifier l'ordre de passage des titres d'une liste de chansons, consulter ses derniers appels ou un plan du quartier et même répondre à des messages avec un écran virtuel.

>> Retrouvez ici tous les croquis décrivant l'appareil
 

Réagir

Commentaires

hades  a écrit le 22/02/2013 à 9:21 :

bientot un brevet pour le iCancer du poigné?

Le Sage  a répondu le 23/02/2013 à 10:35:

Cela vous fera plus de clients cher... Hadès

hades  a répondu le 23/02/2013 à 11:04:

;-)
y'a aussi la crise du logement en bas ... trop de monde... ! ! ! !

AWI1  a écrit le 21/02/2013 à 19:51 :

J'en connais certains qui vont se mordre les doigts ! A moins qu' OSEO se réveille et me permette d'entrer en contact avec des chercheurs et entreprises françaises capables de relever de relever le défi du fameux " made in France"

un brevet ?  a écrit le 21/02/2013 à 18:36 :

la blague, vraiment ils ont tout inventer apple.

CRC32  a écrit le 21/02/2013 à 18:34 :

Visiblement il suffit de pas grand chose pour déposer une brevet aux Etats-Unis. Il faut savoir comment l'office du brevet américain va recevoir ce croquis car potentiellement tous les clochards faisant la manche aux Etats-Unis devront payer des royalities à Apple.

KingKong75  a écrit le 21/02/2013 à 17:22 :

Bonjour,
Faire gaffe aux arrachages sauvages aux poignées.
En tout cas, je trouve ca démodé par rapport aux lunettes de Google.
iWatch, c'est bon pour les mickeys. Les lunettes écrans, ca c'est révolutionnaire.


----------------------
http://www.almanach.free.fr pour bien démarrer la journée

hansischnockeloch  a écrit le 21/02/2013 à 17:21 :

petite correction : la demande de brevet n'a pas été enregistrée mais PUBLIEE ce jeudi.
Si l?office américain des brevets considère qu'elle est valable, c'est-à-dire que les revendications (claims) sont nouvelles et inventives, alors il sera délivré (et enregistré).