Le champion du "design participatif" s'installe en France

 |   |  330  mots
La plus grande communauté en ligne de designers, 99design, lance ce jeudi son site en France. Un pays reconnu pour sa créativité où le "design participatif" est déjà présent.

La France attire encore des entreprises étrangères. Dernière en date à s'y installer: 99design, entreprise d'origine australienne qui revendique une communauté de 190.000 personnes dans le monde qui pratiquent le "design participatif". Le principe ? Une entreprise - en grande majorité des PME - lance un "concours de design" sur le site. Ensuite elle choisit le ou les designers qui auront proposé le meilleur projet. Et c'est lui qui empoche le contrat : une rémunération allant de quelques centaines d'euros à plusieurs milliers. Parfois des concours sont lancés "juste pour s'amuser". C'est ainsi que eBay et Windows 8 ont vus leur logos redessinés "pour le plaisir" lors d'opération "gratuites".

Développement international

La compagnie, dont le siège se trouve aujourd'hui à San Francisco, a levé 35 millions de dollars l'an dernier notamment auprès du fonds Accel Partners. Elle a ouvert un bureau à Londres et récemment acheté 12designers, une entreprise concurrente allemande. Désormais, elle compte également une directrice marketing en France.

"En tant que pierre angulaire de l'économie au sein de l'Union européenne, la France est déjà un marché important pour 99 designs", justifie Patricl LLewellyn, le PDG de l'entreprise, dans un entretien publié sur le site itwire.com. Un choix qu'une récente étude plaçant la France au premier rang mondial en terme de créativité tend à conforter.

De la concurrence et des critiques

D'ailleurs, en matière de "design participatif", cette nouvelle plateforme arrive sur un terrain déjà bien occupé. En France, il existe déjà des communautés de designers offrant leurs services aux entreprises suivant un principe similaire. C'est le cas de Creads, qui a travaillé notamment avec Orientis (producteur de Kusmi Tea) ou encore la SNCF avec un concours de photos mais aussi de Wikilogo.

Ce concept a toutefois fait grincer des dents puisque il fait travailler des designers sans les rémunérer au préalable. Mais il permet aussi à certains d'entre eux de se faire connaître.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/12/2012 à 11:08 :
En effet, l'arrivée d'une nouvelle plateforme de crowdsourcing - ou de "design participatif" - fait grincer les dents de bien des créatifs qui se battent pour que leur travail soit reconnu... Et rémunéré.
Il existe quand même en France d'autres solutions, plus respectueuses du travail des créatifs, et plus à l'écoute des clients... Notamment le site http://www.withdesigners.com qui met en relation directe clients et prestataires après avoir qualifié chaque projet. Les créatifs inscrits sur cette plateforme reçoivent des offres pour des projets qui leur correspondent et peuvent proposer leurs services. Ils ne doivent proposer aucune maquette, aucun croquis, aucune intention graphique gratuitement, mais sont sélectionnés sur la base de leurs références et de leurs réalisations antérieures. C'est un système qui permet de gagner du temps, de ne pas tuer le métier comme cela est souvent reproché aux plateformes de crowdsourcing... Sur Withdesigners, seules deux ou trois personnes ont accès aux coordonnées du client, pas besoin donc pour eux de brader leur talent pour espérer travailler un peu... Quant aux clients, c'est également très avantageux pour eux puisqu'ils peuvent discuter de leurs besoins avec un conseiller, et ainsi recevoir les propositions d'un nombre très restreint de designers après une recherche ciblée.
C'est une autre approche du métier...
a écrit le 04/12/2012 à 21:42 :
Wilogo.com et non Wikilogo....
a écrit le 30/11/2012 à 11:23 :
http://www.youtube.com/watch?v=gemQQ0-RSyQ

Video qui vient des usa d'ailleurs ! et qui globalise bien l'"arnaque"
Eh non, il fait travailler gratuitement des designers et ils restent tous dans l'inconnu (aucun contact direct avec le client...)
a écrit le 29/11/2012 à 13:47 :
en France vous aviez déjà 12designers qui marchait bien !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :