La Tribune

Le "Quotidien du Peuple" chinois va lever 3 fois plus que prévu en Bourse

Copyright Reuters
Copyright Reuters
Delphine Cuny  |   -  297  mots
Le portail du journal officiel du parti communiste chinois, qui va s'introduire à la Bourse de Shanghai, devrait finalement lever 188 millions d'euros.

Très populaire. Le site Internet du « Quotidien du Peuple », le premier journal chinois, vient d'annoncer la fourchette de prix de son introduction à la Bourse de Shanghai : le portail « people.com.cn » va finalement lever jusqu'à 1,5 milliard de yuans, l'équivalent de 188 millions, soit trois fois plus que les 63 millions envisagés initialement. Le prix définitif devrait être fixé le 20 avril et la première cotation intervenir dans la foulée. Le site de l'organe officiel du Comité central du Parti communiste chinois (PCC) avait indiqué auparavant qu'il voulait consacrer la moitié des fonds levés pour améliorer ses services sur mobile, un quart pour moderniser sa plateforme technologique et le solde pour renforcer son équipe éditoriale.

Seulement le 42e site le plus visité en Chine
Le site a en effet besoin d'une refonte face aux géants de l'Internet chinois : en termes d'audience, il reconnaît lui-même dans son prospectus être « loin derrière » les sites de ses concurrents du privé, Sina ou Sohu. Selon le classement établi par la société spécialisée Alexa, il pointerait même à la 42e place des sites les plus visités en Chine... Le « Quotidiendupeuple.com », contrôlé par le gouvernement, aurait tiré 13% de son chiffre d'affaires du ministère des finances chinois et bénéficierait d'allègements fiscaux, selon le blog « China Real Time Report » du « Wall Street Journal. » Le prix proposé ferait ressortir des multiples de valorisation élevés, de l'ordre de 46 à 52 fois les bénéfices de l'an passé. Son chiffre d'affaires a grimpé de 50% à 60 millions d'euros et ses bénéfices de 74% à 16,6 millions d'euros en 2011 selon l'agence Xinhua (« Chine Nouvelle »). D'autres portails gouvernementaux ont des projets d'introduction en Bourse, comme celui de l'agence Xinhua, qui souhaiterait lever 1 milliard de yuans.
 

Réagir