ISF : achetez de la forêt ou un vignoble

 |   |  218  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : BLOOMBERG NEWS)

A condition de disposer d'un horizon de placement à long terme, l'achat d'une forêt grâce à son exonération partielle offre un avantage en termes d'ISF. Les parcelles sont accessibles à partir de plusieurs centaines de milliers d'euros et imposées sur 25% de leur valeur jusqu'à 101.897 euros, puis sur 50 % au-delà (le plafond est revalorisé chaque année). En plus, vos héritiers ne paieront des droits de succession qu'après déduction des mêmes abattements. Seul impératif pour bénéficier de cet avantage fiscal : souscrire un "plan simple de gestion" agréé par le Centre national de la propriété forestière. Attention, cet engagement est conclu pour trente ans au minimum et vos héritiers devront le poursuivre si vous disparaissez avant le terme prévu.

Autre piste dans le rural : acheter des parts de GFV (groupements fonciers viticoles), qui investissent dans des parcelles de vignes, gèrent les domaines et reversent chaque année une quote-part des résultats à chaque associé en numéraire ou en bouteilles. Attention, "les appellations les plus prestigieuses rapportent moins de 1% l'an", précise André Manière, gérant des GFV Gestion Finance Saint Vincent. Mais en visant ce type d'investissement, la probabilité de réaliser une belle plus-value à terme est plus importante que pour les vignobles de moindre qualité.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :