Entrain électrique...

 |   |  567  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Aux enchères, les trains miniatures ne restent pas à quai et les acheteurs payent leurs tickets au prix fort. Car les collectionneurs, aujourd'hui adultes et nombreux, n'hésitent pas à monnayer leur passion d'enfant. Exemple d'une vacation dédiée à Chartres.

C'est un marché d'enthousiastes, d'adultes désormais aisés à la recherche des émotions de leur enfance: les trains miniatures font l'objet de collections appréciées par des amateurs avisés du monde entier, notamment américains, britanniques et allemands mais aussi, certes un peu moins nombreux, français.C'est que ce jouet, même à l'origine, était essentiellement l'apanage des "grands": les premières machines à vapeur des années 1880 ne pouvaient être actionnées que par des adultes car le bruleur et la mécanique présentaient de réels dangers. Et les tractions des années 1960 étaient tellement précises, chaque aiguillage tellement complexe, chaque plan de montage tellement sophistiqué que seul un adulte pouvait s'y retrouver.

Le marché se décompose en trois secteurs: les modèles d'avant 1925, rares, sont recherchés pour leur aspect décoratif et terminent le plus souvent leur carrière dans une vitrine, moyennant un investissement d'au moins 2.000 euros pour une pièce en bon état. A noter qu'un modèle en tôle peinte est plus facile à restaurer qu'un lithographié à chaud. Jusqu'aux années 1950, ce sont les ensembles complets, locomotive et wagons, qui intéressent les amateurs: à partir de 1.000 euros. Mais ce sont surtout les trains d'après 1950 qui attirent les collectionneurs passionnés, le plus souvent pour les faire circuler dans un décor soignement entretenu.

Ici, chaque pays a son fabricant de référence: Fournereau, Jep ou Joueff pour la France, Basset-Lowke ou Hornby en Grande-Bretagne, Fulgurex ou Roco en Suisse, Bing, Carette ou Schoener en Allemagne, Lima ou Rivarossi en Italie. Mais la marque qui rallie tous les suffrages, qui est la plus cotée, est l'allemande Märklin. Même les séries les plus courantes de cette référence atteignent des prix élevés, plus de 500 euros pour une locomotive, à partir de 100 euros un wagon, souvent beaucoup plus.

Un circuit complet , surtout avec sa boîte d'origine, dépasse allégrement les 3.500 euros et les accessoires connaissent une réelle inflation, une grue portique a été adjugée 3.200 euros, autant qu'un aiguillage triple.

Outre la marque, c'est l'écartement des rails qui détermine une collection. Le plus petit est le Z , soit 9 mm entre les deux rails: assez récent, il est peu recherché (sauf par quelques-uns qui souhaitent un circuit discretement dissimulé dans un tiroir). Plus habituels sont le 0 (33 à 55 mm) et surtout le quasi universel HO (16,5 mm) dominé une fois encore par Märklin. Enfin, les I (45mm), II (57), III (67) et IV (75), plus grands sont généralement d'avant la Seconde Guerre mondiale et assez peu courants.

La SVV Galerie de Chartres (Eure-et-Loir) est, avec la salle des ventes de Christie's à Londres, un des points de passage obligés des amateurs de trains miniatures de par le monde. Elle organise le 14 janvier une vacation dédiée, comportant notamment, en matinée, la vente de la collection Nobécourt, riche de motrices Jouef, de rames Hornby, de voitures Märklin et surtout d'innombrables documentations. L'après-midi, on trouve plus de 400 lots avec, notamment,une rame VB estimée 1.500 euros, une locomotive Metrop (500 euros), une motrice Midi (500 euros), un locomotive LNER Märklin (3.000 euros), un autorail TW800 Märklin (1.200 euros), une motrice Conti FS-BB (700 euros) ou un locotender Jouef (150 euros). Beaucoup de lots, plus modestes, devraient partir entre 30 et 100 euros.

Le 14 janvier (9h30 et 14 h), Galerie de Chartres (28630), www.interencheres.com

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/01/2012 à 12:44 :
je confirme mon precedent mail,je suis en possession d'une locomotive RS 800 avec la boite MARKLIN 7 PETITS WAGON MARKLIN LES RAILS LE TRANSFO

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :