Les bons conseils de Warren Buffett

A 81 ans, le sage d'Omaha a choisi son successeur pour prendre les rennes de son holding financier, Berkshire Hathaway. L'identité de ce dernier n'a pas été révélée. Tout comme la date du passage de témoin.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2010 Thomson Reuters)

 A 81 ans, Warren Buffett pense à sa succession. L'investisseur le plus célèbre et influent des Etats-Unis a d'ailleurs choisi une personne susceptible de le remplacer à la tête de sa holding financière, Berkshire Hathaway. Mais il s'est refusé à dévoiler son identité, que ce soit dans la lettre annuelle aux actionnaires envoyée samedi ou ce lundi matin au cours d'un entretien accordé à la chaine d'informations financières CNBC.

Un silence que le sage d'Omaha justifie par sa volonté de ne pas doter sa société d'un "prince héritier", ce qui comporterait des inconvénients. Même son successeur potentiel ignore qu'il a été choisi, assure Warren Buffett. Seul indice sur son identité: il probable que cet héritier soit l'un des dirigeants des dizaines de sociétés dont Berkshire est propriétaire ou actionnaire. Aucune date pour ce passage de témoin attendu n'a été communiquée.

En "excellente santé", selon les termes employés dans la lettre aux actionnaires, l'investisseur, 47 ans à la tête de Berkshire Hathaway, ne semble cependant pas pressé de raccrocher. Mais il souhaite surtout rassurer ses actionnaires. Ces derniers s'inquiètent en effet des conséquences de son départ sur les performances financières de la société. Les spéculations sur sa succession devraient se poursuivre, alors que demi-douzaine de noms sont évoqués dans la presse américaine.

Lors de l'entretien accordé ce lundi matin à CNBC, Warren Buffett s'est une nouvelle fois montré résolument optimiste pour l'économie américaine, malgré la hausse récente des cours du pétrole. Cela serait une "erreur terrible" de parier sur une nouvelle récession aux Etats-Unis, a-t-il expliqué. Au contraire, l'activité devrait s'accélérer alors qu'il estime que le secteur de la construction se rétablira cette année. Pour autant, l'investisseur ne serait "pas surpris si le taux de chômage revenait à 9%".

En matière d'investissements, Warren Buffett recommande d'acheter des actions. Sur le long terme, elles "surperformeront les obligations et les actifs non productifs comme l'or", assure-t-il. Il a ainsi révélé avoir investi 175 millions d'euros fin 2011 dans 8 sociétés européennes, sans indiquer leurs noms. Autre investissement à privilégier : l'immobilier pour profiter des faibles taux d'intérêts. Si l'avais pu, il aurait "acheté des millions de maisons", a-t-il indiqué.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 3
à écrit le 28/02/2012 à 0:48
Signaler
Je parie que le bougre a acheté des actions Pernod Ricard...

à écrit le 27/02/2012 à 18:40
Signaler
L'oracle d'Omaha m'a toujours fait rigoler.N'achetez que ce que vous comprenez ne cesse-t-il de répeter depuis 60 ans ou plus.Bien plus subtil était son maitre,Benjamin Graham.

à écrit le 27/02/2012 à 18:02
Signaler
il a rien compris buffet...il faut acheter de l'or! vite !

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.