100.000 emplois sauvés en France en 2009

 |   |  135  mots
Le Comité interministériel de restructuration industrielle devrait avoir sauvé 100.000 emplois en 2009.

Environ 100.000 emplois devraient avoir été "préservés" en 2009 grâce à l'intervention du Comité interministériel de restructuration industrielle, selon la ministre de l'Economie Christine Lagarde dans le Parisien dimanche. Le Ciri, un organisme rattaché à Bercy, aide les entreprises en difficulté. Il a suivi 69 entreprises l'an dernier, au premier chef dans "la sous-traitance automobile et l'agroalimentaire".

A ce jour, "31 dossiers, représentant 50.000 salariés, ont abouti à un protocole d'accord" et il en reste encore 33 "encore en négociation", détaille la ministre. En revanche, cinq entreprises "n'ont pas pu être sauvées".

Les entreprises concernées ont besoin d'aide pour des raisons diverses, détaille la ministre : "Cela peut être un manque de soutien des banques, un défaut de trésorerie ou de fonds propres, parfois même un mauvais positionnement sur leur marché".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/05/2010 à 12:49 :
ces emplois sont-ils définitivement sauvés ou mis sous perfusion pour sauter plus tard ? NE SERAIT-IL PAS PLUS PROFITABLE DE CREER DE NOUVEAUX EMPLOIS DURABLES DANS DE NOUVELLES TECHNOLOGIES OU AUTRES ACTIVITES D AVENIR ? La question qu'on peut aussi se poser est : c'est quoi un métier d'avenir , que feront nos petits enfants demain ?
a écrit le 30/05/2010 à 13:16 :
Les aides de ces entreprises vont aussi servir à acheter des robots plus performants, chers à l'achat mais au taux horaire non taxé (pour l'instant). L'emploi ne sera en rien sauvé et c'est reculer pour mieux sauter. Bientot, même les caissières seront robotisées, .... la faute à qui ?... merci Bercy

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :