La baisse des défaillances d'entreprises marque le pas

 |   |  379  mots
Copyright Reuters
Au premier trimestre, les faillites ont reculé de 4,3% sur un an, selon Coface. Elles avaient chuté de 9,3% sur un an au quatrième trimestre 2010. Les créations d'entreprises sont aussi moins importantes.

Ce sont des chiffres mitigés que Coface a communiqués ce mercredi. Selon l?assureur-crédit, les défaillances d?entreprises ont certes reculé de 4,3% au premier trimestre par rapport à la même période il y a un an. Au total, Coface a comptabilisé 17194 redressements et liquidations judiciaires entre janvier et mars. "On constate cependant des premiers signes d?essoufflement du mouvement de baisse car au dernier trimestre 2010, les défaillances reculaient encore de 9%", observe l?assureur-crédit. Un sentiment qui conforte celui de la société Altares qui a récemment constaté une baisse des défaillances pour les entreprises de trois à neuf salariés, mais une hausse pour celles comptant plus de cinquante personnes.

A noter, le premier trimestre 2011 se démarque par une progression de 37,5% des défaillances de grandes entreprises. "Mais cette catégorie représente moins de 1% de l?ensemble des défaillances. Pour l?heure, les TPE représentent toujours l?essentiel des faillites avec des conséquences financières et sociales moins lourdes", poursuit Coface qui évalue à 950 millions d?euros le coût des défaillances pour les fournisseurs au premer trimestre, en baisse de 7% par rapport à la même période en 2010.

Avec 53.039 emplois menacés par les faillites d?entreprises, le premier trimestre 2011 enregistre une baisse de 9% par rapport au premier trimestre 2010. En mars 2011, les emplois menacés diminuent de 21% par rapport à il y a un an.

"La reprise de l?économie a été favorable à un repli des défaillances en 2010 qui se poursuit en 2011 mais à un rythme plus ralenti. La prévision d?une croissance modérée en 2011, estimée à 1,6% par Coface, devrait confirmer le ralentissement de cette tendance baissière dans les mois qui viennent. Par ailleurs, les défaillances demeurent toujours supérieures de 22% aux niveaux d?avant crise", commente Jean Yves Bajon, directeur général de Coface Services.

Les statistiques portant sur la création d'entreprise ne sont pas réellement plus réjouissantes. Au premier trimestre, 185.313 établissements ont été créés, en recul de 14% par rapport à la même période 2010. "Cette tendance à la baisse s?observe depuis la fin du deuxième trimestre 2010, au moment où l?engouement pour le statut d?auto-entrepreneur a commencé à s?atténuer", observe Coface.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/05/2011 à 22:12 :
Quand on remplace des PME par des auto-entrepreneurs dans les stats, ça finit par faire mal.
Heureusement on devrait voir les effets de deux ans d'aides des banques aux PME/PMI.
Quoi? Impossible, tous les patrons de banques et tous les politiques et tous les médias nous ont assurés que les banques avaient joué le jeu et que c'était pour cela qu'on leur offrait de se refinancer à presque zéro pour acheter de la dette pays.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :