La faible croissance française confirmée au troisième trimestre

 |   |  203  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La Banque de France a maintenu sa prévision de croissance pour l'économie française au troisième trimestre, à 0,1%, dans une troisième estimation publiée ce lundi.

La Banque de France a réaffirmé lundi sa prévision d'une croissance de 0,1% de l'économie française au troisième trimestre, sur la base des résultats de sa dernière enquête mensuelle de conjoncture. Elle avait divisé par deux sa prévision le mois dernier.

L'indicateur du climat des affaires dans l'industrie est resté stable en septembre à 97 tandis que celui des services reculait d'un point à 96. En septembre, "l'activité industrielle est restée stable, la contraction enregistrée dans les secteurs de l'automobile et de la fabrication d'équipements ayant été compensée par la progression observée dans l'agroalimentaire et certains secteurs de production de biens de consommation", explique la Banque de France. Elle ajoute que les prévisions des chefs d'entreprise tablent sur une stabilité de l'activité".

Le taux d'utilisation des capacités de production s'est légèrement redressé, à 79,3% contre 78,8% en août. Il reste toutefois en dessous de sa moyenne historique de 82.

Dans les services, poursuit la Banque de France, l'activité s'est redressée en septembre, "plus particulièrement dans les transports, les services informatiques et dans une moindre mesure le travail temporaire". Les perspectives pour les prochains mois préfigurent toutefois un tassement de l'activité.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/10/2011 à 12:14 :
C NORMAL c avec de la relance relancer les industries ect que l'ont fera rentré de l'argent dans les caisses ils font tout le contraire c bon a rien
je vais finir par voter mélanchon il n'est pas si béte avec c idées

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :