13.400 demandeurs d'emploi de plus en janvier 2012

 |   |  254  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Comme en décembre, le nombre de demandeurs d'emploi a progressé de 0,5 % le mois dernier. La France compte 2,87 millions de chômeurs de catégorie A.

Rien ne semble pouvoir arrêter la hausse du chômage en France. En janvier, selon les chiffres du ministère du Travail, le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A (ceux n'ayant exercé aucune activité) a augmenté de 13.400 personnes, soit une progression de 0,5 %. Le mois dernier en France métropolitaine il y avait 2.861.700 chômeurs de cette catégorie. C?est également 6,2 % de plus qu?au mois de janvier 2011. En prenant en compte les catégories C et D qui ont eu une activité réduite et les chômeurs de l?outre-mer, on compte en France en janvier un total de 4.525.900 demandeurs d?emploi. Le rythme de la hausse de janvier est le même que celle de décembre.

Croissance insuffisante
A deux mois de l?élection présidentielle, la « première préoccupation des Français » demeure un sujet qui semble échapper au contrôle des pouvoirs publics. Malgré une croissance française au dernier trimestre 2011 positive et plus soutenue que le reste de la zone euro, l?économie hexagonale continue à peiner à créer des emplois, alors que les destructions de poste se multiplient. En janvier, le nombre d?offres d?emploi collectées par Pôle Emploi a baissé de 3,7 %. Sur un an, la baisse est de 5 %. Les sorties du chômage pour reprise d?emploi déclarée reculent de 2,8 %. Autrement dit, l?économie française devra trouver un rythme de croissance bien plus important pour commencer à réduire le rythme de la hausse du chômage.


 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/02/2012 à 16:16 :
Il nous l'avait bien dit not'président qu'il irait chercher la croissance avec les dents. Promesse tenue: croissance du chômage.
a écrit le 25/02/2012 à 19:31 :
ce gouvernement fait du bon boulot:il réduit l'augmentation du chomage.les socialistes auraient ils réussi a ralentir cette progression?non ils l'auraient accélérée!
a écrit le 25/02/2012 à 16:09 :
Les solutions contre le chômage et la crise en général sont ici :

http://www.latribune.fr/actualites/economie/france/20120224trib000684740/les-15-mesures-radicales-de-roosevelt-2012-pour-sortir-de-la-crise.html
a écrit le 25/02/2012 à 7:11 :
On a beau dire et écrire, les gouvernements sont aveugles à cette destruction exponentielle de nos emplois par démagogie et clientélisme. Tous les pans de l'économie seront immanquablement touchés si on ne s?attaque pas à la racine du mal ; le coût salarial dans le secteur privé qui nous met en concurrence avec le monde entier. Il ne faut pas se faire d'illusion, le prochain secteur qui va tomber sera l'automobile comme l'a très bien expliqué Elie Cohen dans une récente émission de télé. Ensuite ce sera l'aéronautique à cause des transferts de technologie que nous consentons pour exporter et hélas le dernier fleuron sera l'agroalimentaire avec les réformes de la PAC qui ne tarderont pas à venir. On aura encore le tourisme, si les Verts veulent bien arrêter de couvrir la France d'éoliennes. Donc pour sauver la situation, il reste une voie la baisse drastique de la dépense publique et dans ce domaine les possibilités sont considérables. Réduire à 400 élus comme l'a proposé François Bayrou une France dont le ratio élus/population est sur réaliste, me parait un bon début. Mais surtout un plan de réduction à 20% maximum du salaire de base toutes les primes des fonctionnaires et élus sans passe droit (cela représente des milliards d?euro).Enfin se retirer de l'Otan comme l?avait fait le Général De Gaulle et qu'aucun des président avant N Sarkozy n'avait remis en cause. Bref il y a des solutions qui feront grincer les dents mais qui nous éviteront de rejoindre la Grèce dans ses « performances » !
Réponse de le 25/02/2012 à 11:22 :
Le 1er réferendum à faire avant les législative, c'est la réduction du nombre des Parlementaires avec application IMMEDIATE et PRIORITAIRE. Diviser par 2 voir 3 ce nombre serait raisonnable et là vous verrez que les français vont aller dans les urnes, à n'en pas douter pour karchériser ces excroissances cancéreuses.
Réponse de le 25/02/2012 à 16:16 :
Réduire les coûts salariaux...

Juste pour info la société chinoise Foxconn, sous-traitante d'Apple entre autres a annoncé l'été dernier qu'elle allait remplacer 500.000 employés par des robots d'ici 2014 !

http://www.lepoint.fr/high-tech-internet/un-million-de-robots-pour-foxconn-02-08-2011-1358766_47.php

La course à la baisse des coûts salariaux est donc perdue d'avance, il faut repenser l'organisation même de nos sociétés.
Réponse de le 26/02/2012 à 11:05 :
ils sont tous sourds et aveugles;;;;;on ne touche pas leurs tresors
Réponse de le 26/02/2012 à 16:19 :
@referendum mieux qu'un référendum: soumettre l'idée au Parlement ;-)
a écrit le 25/02/2012 à 2:16 :
daprés sarko les chaumeurs son feignant et les malade des tire au flan donc il m'eceour tellement c'est décider je ne me soigne plus je suis hasmatique,epileptique 'diabetique, insufisant cardiaque mais la je couterais moin chaire a sa societée
a écrit le 25/02/2012 à 0:05 :
si seulement les chiffres étaient justes, la réalité est bien au dessus de ça, déjà ça c'est inadmissible, entre les personnes inscrites qui ne sont pas comptées selon leur catérorie, et celles qui ne sont même plus inscrites, c'est grave, mais bon certains auront encore la démence de dire que c'est la faute des gens qui veulent pas travailler, ouvrez les yeux et sarko propose 7 heures par semaine pour les rsa, de qui se moque t on n'a ton pas assez de contrat de merde cdd et tout ce qui s'en suit de contrat précaire, le travail est un droit cdi pour tout le monde au smic à temps plein est un minimum, si seulement l'intérêt financier ne passer pas au dessus de l'intérêt humain, les deux sont conciliables à condition d'avoir les bons donneurs d'ordre au dessus de nos têtes, les femmes payent comme d'habitude le plus lourd tribu, j'ai entendu deux candidats parler d'un salaire pour les femmes au foyer bien que je sois ni du fn et plutôt féministe je dis que c'est une piste dans la mesure effectivement où cela reste un choix pour la femme, sauf que le choix de nos jours est caduque, alors à défaut de pouvoir avoir un travail correct et un salaire descend oui et mr mélanchon se trompre gravement en parlant des quelques mille euros perçu par des femmes au foyer, pour ma part seule avec un enfant la réalité est de moins de 500 euros alors arrêtons les frais et donnons au moins un peu de dignité aux personnes éduquant leur enfant avec des sommes ridicules acceptant tous les contrats précaires qui passent et se faisant taper encore dessus par des gens en dehors de la réalité qui pense qu'ils suffit de vouloir travailler pour travailler. Pauvre France.
a écrit le 24/02/2012 à 23:21 :
Au revoir, au revoir, président......
a écrit le 24/02/2012 à 21:33 :
oh my days !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 24/02/2012 à 18:17 :
et ça continue et ça continue, parité de change merdique, qualité de nos produits merdique, management merdique, politique merdique, donc emploi merdique.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :