Pourquoi un referendum sur le chômage n'aurait pas de sens

 |   |  1099  mots
Copyright Reuters
L'idée de Nicolas Sarkozy de proposer par referendum une modification des règles d'indemnisation du chômage se heurte à de nombreux obstacles juridiques et pratiques. De surcroît, l'assurance chômage est un régime paritaire géré par les syndicats et le patronat.

Cliver ! Cliver toujours. Nicolas Sarkozy raffole des propositions qui déclenchent les foudres. Encore une fois, le président-quasi-candidat a atteint son objectif en proposant, dans un entretien accordé au Figaro Magazine, d'organiser un referendum sur l'indemnisation du chômage. Mais qu'a dit exactement le Chef de l'Etat ? Il suggère de "créer un nouveau système dans lequel l'indemnisation ne sera pas une allocation que l'on touche passivement mais la rémunération que le service public de l'emploi versera à chaque demandeur d'emploi en contrepartie de la formation qu'il devra suivre". Un dispositif qui s'appliquerait "passé quelques mois "à tout chômeur "sans perspective sérieuse de reprise d'emploi". Et, à l'issue de cette formation "qualifiante", "le chômeur serait tenu d'accepter la première offre d'emploi correspondant au métier pour lequel il aura été nouvellement formé". Il reviendrait aux partenaires sociaux de mener cette réforme mais, ajoute le président "si les intérêts particuliers, les obstacles catégoriels s'avéraient trop puissants, il faudrait sans doute réfléchir à l'opportunité de s'adresser directement aux Français". Via, donc, un referendum.

La proposition présidentielle "choc" est-elle réaliste ? On peut en douter tant elle se confronte à de nombreux obstacles juridiques et pratiques. D'ailleurs, le patronat lui-même, via notamment la CGPME, a déjà fait connaître son opposition.

La difficulté de répondre par "oui" ou " non"

Premier point totalement basique. Un referendum est une procédure par laquelle les citoyens sont appelés à se prononcer directement par un vote en répondant à une question posée par "oui" ou par "non". Il serait dès lors, intéressant de voir comment serait posée une question sur l'indemnisation du chômage, sujet très complexe. On se souvient qu'en 2005, le referendum (où le  "non" a dépassé les 54%) sur le projet de traité instituant une Constitution européenne (plus de 400 articles !) a été totalement incompris... Ce qui explique, en partie, le résultat.

Deuxième point. L'article 11 de la Constitution prévoit que le Président de la République peut soumettre au peuple un projet de loi portant sur  "les réformes relatives à la politique économique ou sociale de la nation et aux services publics qui y concourent". Ce serait notamment le cas si les pouvoirs publics souhaitaient, par exemple, supprimer la Sécurité sociale, ou sortir le pays de l'Union européenne. En revanche, on peut douter de la légalité d'un referendum s'agissant de l'assurance chômage. Certes, depuis une loi de 2008, l'ANPE (Etat) et les Assedic (partenaires sociaux) ont été fusionnées dans Pôle Emploi, établissement public à caractère administratif (EPA). Il n'en reste pas moins que depuis l'instauration de l'Unedic en 1958, les conventions qui régissent l'indemnisation du chômage sont conclues entre les syndicats de salariés, d'une part, et les organisations patronales, d'autre part. Il revient juste à l'Etat de ratifier ces conventions (la dernière s'applique depuis le 1er juin 2011). En d'autres termes, tout comme les retraites complémentaires Arrco et Agirc, l'assurance chômage est un régime paritaire. D'ailleurs, les 30 milliards de cotisations annuelles prélevées par l'Unedic le sont sur les entreprises et les salariés. Il ne s'agit pas de fonds publics. Dès lors, il revient légalement aux seuls partenaires sociaux de revoir éventuellement les règles d'indemnisation. A cet égard, dans le temps, certaines conventions d'assurance chômage prévoyaient la dégressivité des allocations.

L'assurance chômage est un régime relevant des syndicats et du patronat, pas de l'Etat

De plus, comme son nom l'indique, l'assurance chômage est un système assurantielle qui donne automatiquement droit à une allocation en fonction du temps travaillé (dans la limite de 36 mois pour les plus de 50 ans). Et depuis l'instauration du "projet personnalisé d'accès à l'emploi", sorte d'héritier du fameux "plan d'aide au retour à l'emploi" (Pare), institué avec fracas à la fin des années quatre-vingt-dix, le demandeur d'emploi est déjà tenus à différentes obligations. Ainsi, il ne peut refuser  "sans motif légitime", sous peine d'être radié, plus de deux "offres raisonnables d'emploi". Des sanctions existent donc déjà, certes plus ou moins drastiquement appliquées en fonction de la situation de l'emploi. Par ailleurs, il paraît extrêmement ambitieux de vouloir proposer une formation qualifiante à plus de deux millions de chômeurs alors que, déjà, actuellement, Pôle Emploi n'arrive pas à répondre aux demandes de formation des chômeurs.
Eventuellement, la proposition présidentielle pourrait retrouver un certain sens - juridiquement parlant - si elle se limitait aux quelque 400.000 titulaires de l'allocation de solidarité spécifique (ASS), d'un montant de ... 460 euros mensuels. L'ASS est une allocation servie par l'Etat aux demandeurs d'emploi qui ont épuisé leurs droits à l'assurance chômage. Il s'agit d'un régime purement étatique où les pouvoirs publics ont donc toute latitude pour fixer les règles de perception ou, à l'inverse, d'interruption du versement.

Ce sont surtout les emplois peu qualifiés qui sont recherchés

Troisième point. Nicolas Sarkozy propose qu'il revienne à une sorte de "comité national", composé de syndicalistes et de chefs d'entreprise, de déterminer  "les secteurs d'avenir créateurs d'emplois". Un objectif très difficile. Si l'on se réfère à l'étude annuelle qui fait référence en la matière : l'enquête "Besoin en main d'?uvre" (BMO), réalisée par Pôle Emploi et le Credoc auprès de 1,6 million d'entreprises, les principaux métiers recherchés (hors saisonniers) concernent les "agents d'entretien de locaux", " les employés polyvalents de cuisine" dans la restauration, les " aides à domicile et aides ménagères". Pis, en 2011, la propension à recruter atteint 18% des entreprises consultées, contre 20% en 2010. Au total, l'enquête recensait 1.542.400 projets de recrutement, dont 13% dans l'hotellerie-restauration qui reste le premier recruteur national. Des données à comparer aux 2.874.500 demandeurs d'emploi inscrits en catégorie A à la fin décembre 2011. On voit donc bien que l'offre d'emploi est loin d'égaler la demande et que les secteurs les plus porteurs le sont surtout en emplois peu qualifiés qui ne pourront satisfaire la part importante des demandeurs d'emploi qualifiés et/ou âgés.
En conclusion, la proposition de Nicolas Sarkozy a certainement un sens politiquement parlant, elle s'inscrit dans la lignée des nombreuses déclarations à l'encontre de l'assistanat, dont le ministre de l'Enseignement supérieur Laurent Wauquiez s'est fait le chantre. En revanche, juridiquement et techniquement parlant, l'idée d'un référendum pour obliger les chômeurs à reprendre un travail se heurte aux faits. Toujours têtus.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/02/2012 à 21:45 :
Qu'il commence par respecter le dernier, avant de parler du prochain
a écrit le 13/02/2012 à 19:20 :
On sait qu'aujourd'hui - de 10% de chômeurs se voient proposer une formation et donc, demain, on va pouvoir le faire ?
Nicolas Sarkozy propose qu'il revienne à une sorte de "comité national", composé de syndicalistes et de chefs d'entreprise, de déterminer "les secteurs d'avenir créateurs d'emplois"
les principaux métiers recherchés (hors saisonniers) concernent les "agents d'entretien de locaux", " les employés polyvalents de cuisine" dans la restauration, les " aides à domicile et aides ménagères"

A 600? par mois, voire à mi temps, dans des travaux non considérés, le principal est qu'on ne les voie plus dans les statistiques.
Les patrons, après avoir externalisé la main d'oeuvre, afin d'améliorer l'ordinaire de leurs actionnaires, vont donner du travail aux petites gens (j'entends à ceux qui touchent le smic) pour les servir (gens de maison, gens de restauration)...... Pire qu'au moment de la révolution je vous dis ! Pendant ce temps là, certains toucheront des sommes que la décence nous interdit de mentionner, certains voyageront à 24,37 euros le billet en classe affaires pour Maurice en haute saison, mais, il faut croire qu'ils le valent bien... Les autres, à la baguette et au pain noir
a écrit le 13/02/2012 à 18:11 :
Oui, il faut d'abord commencer à diminuer notre conso d'électricité qui n'arrête pas d'augmenter depuis quelques années.
Le premier geste est d'équiper son appt ou sa maison avec des ampoules économiques.
Ensuite, ne laisser aucun appareil en veille pendant la nuit.
Dans les immeubles avec ascenseurs, prendre le plus souvent possible les escaliers si l'étage n'est pas trop élevé et si l'on n'a pas de sacs lourds à porter.
Réduire le repassage avec les chemises séchant sur des cintres et laisser son linge sécher à l'intérieur près des radiateurs, ce qui maintient en plus un taux d'hygrométrie nécessaire etc....
a écrit le 13/02/2012 à 17:52 :
Très bon article, très pédagogique et bien documenté sur un sujet complexe, dommage la plupart des commentateurs ne l'ont même pas lu, ou alors ils n'ont rien compris, ou pire seules l'injure et l'invective les intéressent... et ces gens là votent : pauvre France !
a écrit le 13/02/2012 à 15:47 :
Regardez mesdames et messieurs dans le chapeau le lapin et depuis que j'essaie de le faire sortir rien. Il n'aime même plus la carotte. Aussi désolé j'emploierai la trique.
a écrit le 13/02/2012 à 13:49 :
Encore une fois, tout et son contraire avec Nicolas Sarkozy qui veut se faire passer pour un grand démocrate à 2 mois des présidentielles :

http://fermezvosgueules.wordpress.com/2012/02/13/de-la-tartufferie-des-referendum-sarkoziens/
a écrit le 13/02/2012 à 12:59 :
un referendum par SARKOZY est interdit.car le dernier referendum de SARKOZY a etait mis a la poubelle.car pour moi c'est de la dictature.
Réponse de le 14/02/2012 à 19:26 :
Toi tu vas avoir des problèmes...
a écrit le 13/02/2012 à 10:24 :
le referendumd'initiative populaire est le seul democratique mais sarkozy n'en veut pas il veut un referendum ou s'est lui qui choisit la question à poser et la formulation , or on sait que souvent la reponse depend de la façon de poser la question ; s'il veut vraiment un referendum qu'il s'engage à demissionner si la reponse n'est pas celle qu'il attend. de gaulle l'a fait mais sarkozy n'est pas de gaulle
a écrit le 13/02/2012 à 10:14 :
Dans ce pays tout est acquis, et on ne peut rien changer mème en temps de crise. Chacun veut garder ses privilèges. Il n'y a plus de discussion possible sans que tout le monde soit dans la rue. Alors oui il va falloir s'habituer aux référenduns.
a écrit le 13/02/2012 à 8:40 :
Quoi qu'il dise quoi qu'il fasse , on ne cherche mème pas à savoir si c'est bien ou mal les autres partis sont systhèmatiquement contre c'est la coalition anti sarkozy, ce qui n'est pas pour grandir les dirigeants de ces partis.Il n'y a qu'à voir et entendre Bayrou qui n'arrète pas de faire des grands discours mais au bout du compte que veut il faire, on n'y comprend rien.
Réponse de le 13/02/2012 à 17:41 :
Ta mauvaise foi te noiera toi... C'est normal qu'on reprenne ton champion quand il raconte de conneries et des idioties à tout bout de champ pour faire parler de lui et rameuter sa clique d'écervelés (comme toi)...
a écrit le 13/02/2012 à 7:57 :
Si la formation des chômeurs est insuffisante, 10% en bénéficient, je crois, pourquoi ne pas améliorer les choses de façon "classique" (à quoi sert le gouvernement ?? On doit les aider à travailler ?? Pourquoi donc ne pas nous consulter sur d'autres sujets : nucléaire, satisfaction du Gvt ?). Comme la règle d'or, il faut l?entériner avant de l'appliquer alors que le bon sens consiste à l'inclure dans son "logiciel" de gestion du pays. Sont trop compliqués. Une fois élus, ils décident, et on les "jette" ensuite si pas satisfaits. Ou alors, on décrète des votations comme en Suisse mais géré comme chez eux.
a écrit le 12/02/2012 à 17:17 :
Je ne sais même pas pourquoi tout cela fait débat. Du boulot, il n'y en aura plus dans 20 ans car tout sera fait par des robots ou des machines, qui, eux , travaillent 24h/24, ne font pas grève et coûte encore moins cher qu'un gamin en chine qui fabrique vos Iphones et autres gadgets à neuneu pourris.
De plus, avec plus de 7 milliards de personnes sur terre, dont beaucoup vivent avec 1? par jour et travaillent pour moins de 100? par mois, comment voulez vous qu'il y ait du taf en Françe. Avec en plus le droit du travail archaique que l'on a , qui décourage tout les patrons d'embaucher,comment voulez vous que les gens bossent, d'autant plus que maintenant tout le monde va en justice pour tout et n'importe quoi tant qu'il y a du fric à se faire et notamment aux prud'hommes, pour aider encore plus le patron à couler sa boite et le forcer à délocaliser.
Le véritable référendum à faire, ce serait de savoir si oui ou non l'état doit s'occuper uniquement de ses prérogatives régaliennes.... Mais cela nos politiques ne le veulent pas.... Ce n'est pas à l'état s'occuper des entreprises.... Qu'on leur foutent la paix
a écrit le 12/02/2012 à 16:49 :
Avant de critiquer les idées de Sarkozy concernant les chomeurs en France, regardez un peu ce qui se passe en grèce, au Portugal en Espagne. Alors il vaut peut étre mieux prévenir que guérir non ?
Réponse de le 12/02/2012 à 17:06 :
Le Portugal a finit l'année 2011 avec une dette publique de 101,7% du PIB, soit à mi-chemin entre la France et l?Italie...Notez également que, avec un déficit budgétaire de 4,0% en 2011, ce pays fait mieux que la France...
Réponse de le 12/02/2012 à 17:09 :
Justement, Sarkozy Fillon ont le record de la croissance de la dette, depuis 5 ans ils ont 800 000 000 000 oui vous lisez bien 800 Milliards d'euro de dettes de plus ... alors sarkozy c'est le désastre à Grecque à coup sûr... et les français se rappellent que depuis 10 de bordel UMP, Sarkozy a été le Ministre du Budget de Rafarin et le Ministre de l'intérieur de De Villepin, alors les mensonges de l'UMP, ca suffit.
Réponse de le 12/02/2012 à 19:11 :
Il faut aussi dire que la dette c'est aussi un héritage depuis des années.
Réponse de le 13/02/2012 à 10:10 :
L'argent n'existe pas, il a été créé par l'homme comme monnaie d'échange. Nul ne mérite que le peuple souffre durant des décennies des montages orchestrés par les hommes du passé. Chaque enfant qui naît doit rembourser une somme sans cesse plus importante. Les mesures d'austérité, et de relance de l'activité économique ne suffiront pas. La seule solution rationnelle à ce problème serait d'effacer une partie de la dette avant l'embrasement de tout un peuple.
a écrit le 12/02/2012 à 16:28 :
Faudrait passer l'Assemblée Nationale et le Sénat au karcher ! aussi les cabinets ministériels !!
Réponse de le 12/02/2012 à 17:53 :
Pas au Karcher, au contraire, il faudrait nettoyer avec précision. Car parmi notre classe politique, il y a des hommes de qualité et de talent, et dotés du sens de l'Etat. Le problème est que derrière ceux-là, se cachent bien des parasites, depuis longtemps devenus cyniques et préoccupés de leur seul petit intérêt, de leur confort, de leur prestige. Ces parasites de la République, on les rencontre autant au Sénat qu'à l'Assemblée Nationale, voire qu'au Gouvernement, dans les conseils généraux et régionaux, dans les Conseils Economiques et Sociaux, au sein de commissions ad-hoc plus ou moins bidons... Il faudra du temps pour séparer le bon grain de l'ivraie.
a écrit le 12/02/2012 à 14:57 :
Pourquoi débattre à propos d'une ineptie?...
Réponse de le 12/02/2012 à 16:17 :
Ce n'est pas cela le principe du socialisme?
Réponse de le 12/02/2012 à 16:43 :
N'étant pas socialiste, ni de gauche, je ne sais pas, précisez!...
a écrit le 12/02/2012 à 13:57 :
Tiens donc, c'est tellement plus facile de répercuter sur les chômeurs, l'incompétence d'un Président et de sa cie. C'est bien Sarkozy qui a fait augmenter, dangereusement, le taux de chômage, les délocalisations, le taux de la dette, etc .., non ?

A quand un référendum pour rappeler les droits et devoirs d'un Président et des autres politicien, pour revoir leurs avantages et leur salaires, etc ...
Réponse de le 12/02/2012 à 14:46 :
Il suffira d'1 réferendum annuel sur l'utilité de l'Assemblée Nationale pour que le peuple mette au pas les Parlemeantires mous et béni oui oui ... alors tout changera ... et la porte elle se présentera aux mauvais avec le préavis de la campagne pour chaque référendum ... VOILA ce que les FRANCIAS ATTENDENT.
Réponse de le 12/02/2012 à 14:59 :
Il va sans dire que ce référendum sur l'assemblée nationale doit être voté uniquement par ceux qui payent réellement des impôts, chaque vote étant pondéré par une formule simple : impôts payés moins subventions publiques reçues (salaires publics, retraites, aides sociales diverses). Si le résultat est négatif, le vote n'est pas compté. Ceux qui veulent voter sont libres de renoncer à toute subvention.
Réponse de le 12/02/2012 à 15:32 :
C'est toute la population qui doit s'exprimer dans un référendum qui désigne les représentants du peuple à l'assemblée. La misère et la pauvreté a pénétré pratiquement toutes les familes, et desurcroit, nous en sommes au point ou les cadres encore un peu privilégiés se rendent bie ncompte que leurs enfants et leurs petits-enfants vont finir sur des boat people pour aller chercher du travail dans les pays ou l'escalvage est une norme adulée ... vous comprendrez que nos Parlementaire s n'échapperont pas aux responsabilité de leurs lachetés et de leurs cupidités, coillectives et individuelle... soyez en certain.
Réponse de le 12/02/2012 à 16:20 :
La France s'enfonce dans la misère et ne se relèvera sans doute jamais. La moralisation de la vie publique est une nécessité absolue. Livre idéalise "les corps indécents". Il n'y a plus d'avenir pour la jeunesse et le désespoir devient la règle. Toujours des responsables mais pas coupables ?
Réponse de le 12/02/2012 à 16:57 :
@Reférendum censitaire: Bravo mon fils!...C'est exactement ce que j'avais en place durant ma dictature!... Seuls ceux qui payaient l'IRPP pouvait voter...Et, puis, hélas...vous avez vu comment mon beau régime s'est terminé!...
Réponse de le 12/02/2012 à 18:16 :
Et un point godwin, un ! Bravo pour la profondeur et la pertinence de l'argument qui n'aura échappé à personne.
Réponse de le 12/02/2012 à 18:28 :
Il ne fait aucun doute que tout le monde doit voter pour élire les représentants du peuple. En revanche, seuls ceux qui payent effectivement les conséquences des décisions des représentants doivent pouvoir s'exprimer pour valider ou invalider ces décisions, à des échéances régulières et rapprochées. Dans le cas contraire, on s'expose au risque de voir une majorité d'assistés imposer sa spoliation à la minorité qui produit toute la richesse, minorité ainsi réduite en esclavage par le simple jeu démocratique. Le comble, n'est-ce pas ? Toute ressemblance avec un quelconque pays serait fortuite, évidemment.
a écrit le 12/02/2012 à 13:57 :
Boycott des produits allemand!
Réponse de le 12/02/2012 à 21:47 :
Plutôt Chinois et à présent Marocains!
a écrit le 12/02/2012 à 12:15 :
M. Sarkozy n'a pas su s'attaquer au chômage, par incompétence. Alors il s'attaque aux chômeurs, par calcul. C'est à cela que l'on reconnaît les pires incompétents : à leurs échecs, les plus lamentables ils se trouvent toujours soit des excuses, soit des bouc-émissaires. M. Sarkozy n'est pas si méchant qu'on le dit. Son problème, c'est qu'il n'est pas très compétent même s'il est excellent à la télé. Comme ministre du budget sous Balladur avec ses records de déficits, puis de l'Intérieur sous Raffarin avec les pires émeutes depuis l'Algérie que seul Villepin a su arrêter, enfin de l'Economie, avec ses ventes de stocks d'or au pire moment, comme élève médiocre lors de son parcours scolaire... il avait déjà montré ses limites. Comme président, sans surprise, il a été assez catastrophique. Et pour masquer tout ça, il est obligé d'employer des méthodes très limites. Pas par méchanceté ou mesquinerie, mais par incapacité à assumer qu'il a plus d'ambitions pour lui que de capacités intellectuelles ou de travail.
Réponse de le 12/02/2012 à 14:56 :
Les équipes de Sarkozy et Fillon, se comportent comme les voyous des banlieus qui raquette les papis et les mamies sans défense dans les banlieurs des citées les plus mal famées ... il ne faut pas oublier le fantasque Fillon, brouillon, approximatif qui nous a conduit au désastre industriel après le lamentable passage de Raffarin et De Villepin ... et il ne faudra pas compter sur leur marionnette Coppé pour relever le niveau en terme de lacheté et de betise humaine.
a écrit le 12/02/2012 à 11:50 :
Nous avons 348 sénateurs (19000 euros chacun par mois sous forme d'indemnités essentiellement non imposables et 577 députés avec aussi bien sûr des indemnités non-imposables) pour une population de 65 millions d'habitants. Aux USA avec plus de 300 millions d'habitants, ils ont 100 sénateurs !! Quand on voit en plus l'étendue du désastre en France...
a écrit le 12/02/2012 à 11:14 :
Passé 43 ans faut plus trop esperer trouver des emplois interressants(c'est du vécu) il y a alors une véritable discrimination par rapport à l'age.Si ces personnes sont obligées de prendre le premier boulot,alors on va leur proposer des emplois de quel qualité? Quelques heures de ménage à 3 heures de route pour un ex cadre ?Ce président ferait mieux de reconstruire l'industrie.
Réponse de le 12/02/2012 à 14:05 :
Très révélateur, ce mépris affiché pour les femmes de ménage. On se demande même si Fredo considère les femmes de ménage comme des êtres humains !? Alors, Fredo, on a besoin de plus petits que soi pour se sentir exister ? Pour ma part, immense respect pour toutes les femmes de ménage méprisées par ces pseudo-humanistes hautains socialistes.
Réponse de le 12/02/2012 à 15:00 :
@ "Révélateur", l'humour de Fredo30 est tout droit issu des foutraques de l'UMP que des prétentieux du PS, d'ailleurs, Sarkozy et Fillon ont pactisé avec les socialos en les invitants dans les gouvernements de branquignols qui ont mit la France en jachères.
a écrit le 12/02/2012 à 10:20 :


lu sur quotidien LE TELEGRAMME (finistere 29690) article relatant l indemnite de 2000 euros que perccevait la secretaire de mairie pour chaque dimanche d election en mairie de berrien!!!!!!!!!!avis.........abus...en general c est 200 donc 10 fois plus ....crise ou pas ,,??????
a écrit le 12/02/2012 à 10:02 :
N'arrivant pas à lutter contre le chômage, le Président a donc décidé de lutter contre les chômeurs. On croit rêver ...
Réponse de le 12/02/2012 à 14:16 :
Rien à voir avec Sarko. Hollande ou Le Pen fera la même chose. C'est la conséquence normale et inéluctable de l'interventionnisme étatique. L'Etat crée le chômage par ses interventions inutiles, ne peut évidemment pas régler le problème et n'a d'autre solution que de supprimer les chômeurs pour tenter de survivre à tout prix. Aujourd'hui, on raye des listes les chômeurs décidément trop encombrants, comme hier on les envoyait faire la guerre. Vous ne pourrez plus dire que vous ne saviez pas.
Réponse de le 12/02/2012 à 14:45 :
Toutefois, les chômeurs ne sont pas rayés des listes électorales, souvenez-vous en.
a écrit le 12/02/2012 à 9:59 :
Non ,nous voulons un référendum aprés chaque bilan annuel pour pouvoir virer ceux qui ne respectent pas le budget ....Vite ,c'est une question facile .
Réponse de le 12/02/2012 à 11:24 :
"moutarde" nous délivre la solution pour vaincre le cancer de la Fance : les bons à rien qui nous bassinent avec leurs blas blas ... Nul doute que Fillon et ses ministres gamins stagiaires prétentieux n'auraient pas fait 1 anné de plus, nosu en serions débarasés depuis 2009 ... Voilà ce qu'il nous faut ...
a écrit le 12/02/2012 à 9:47 :
Pour quelqu'un qui croit qu'en augmentant la tva, on va créer de l'emploi; de mon côté, je pense que cela donnera l'effet inverse, moins de pouvoir d'achat, moins de consommation et augmentation du chômage, ce n'est pas plus compliqué que ça!
a écrit le 12/02/2012 à 9:22 :
c'est l'histoire d'un mec complètement largué dans les sondages et qui, pour capter l'attention des électeurs de droite , pour ne pas dire facho, est amené à faire des propositions à l'emporte pièce, qui ne tiennent pas la route une seule seconde, dès lors que l'on prend la peine de réfléchir. C'est du grand n'importe quoi.
a écrit le 12/02/2012 à 8:14 :
Référendum sur des sujets structurels,le nucléaire, la retraite, l'euthanasie pourquoi pas mais pas sur des sujets de diversion et pas à 2 mois des élections. Après le karcher contre la 'racaille' le karcher contre les chomeurs, les assistés s'il pense gagner les élections avec ce programme c'est du déjà vu avec les brillants résultats obtenus depuis 5 ans!!!!!

Réponse de le 12/02/2012 à 11:28 :
le karcher , ce sont les fançais qui vont le passer à l'Elysée en mai 2012, et à l'Assemblée Nationale dans la foulée... les Parlementaires de l'UMP ont été très décevants, ils n'ont pas su canaliser l'impotence de Fillon, les Parlementaires n'ont pas su imposer un remplacement de Fillon brouillon et approximatif.
a écrit le 12/02/2012 à 7:08 :
C'est stupéfiant de voir le "fanatisme" de certain pour les candidats en liste. Franchement, croyez-vous qu'aduler tel ou tel prétendant à la fonction suprême mettra du beurre dans vos épinards. Croyez-vous vraiment que votre situation changera. Au mieux, SARKOZY ne sera pas réélu, mais le changement de politique n?améliorera pas votre situation individuelle. Peut-être peut-on espérer une amélioration sur le front de l?emploi, mais compte tenu de la dette, vos impôts ne baisseront pas et les salaires n?évolueront qu?à la marge. Soyons lucide, réaliste et modéré dans les propos tenus. Pas de fanatisme exacerbé, vous risquez d?être déçu quel que soit le prochain dirigeant.
Réponse de le 12/02/2012 à 13:24 :
C'est vrais : Sarkosy va présenter un programme auquel personne ne va croire, et Hollande va marier les homosexuels, autoriser le vote des étrangers aux municipales. Pas de quoi être fan de...
Réponse de le 12/02/2012 à 15:07 :
avant tout il faut eradiquer le cancer de la France e nfaillite, c'est comme une entreprise, il vaut mieux se coupe des 2 jambes gangrainées (Sarko et Hollande) pour mieux rebondir ... ca ne pourra jmais etre pire que ce que le socialisme et le PS nous ont infligé comme régression intellectuelle et économique.
a écrit le 11/02/2012 à 18:43 :
Le président essaie de récupérer des voix auprès du petit peuple lequel ignore la situation du marché du travail. Il ne peut s'attendre à un vote favorable des privés d'emploi qu'il a créé (en partie du moins: éducation, fusion Anpe/Assedic, autres). D'autre part, la condition sine qua non pour travailler est de proposer des emplois en corrélation avec l'expérience du candidat, et des emplois correctement payés. L'investissement d'un candidat au poste proposé repose bien évidemment sur cet aspect. Souvenons-nous de ce que l'histoire nous enseigne, le temps des "Rois" est révolu...
Réponse de le 11/02/2012 à 20:43 :
Vous avez raison, mais le but ultime de cette manoeuvre n'est pas de donner une formation ou même un emploi, mais surtout d'éliminer les chômeurs de la statistique.....
Pas d'indemnisation ASSEDIC....plus de chômage
Encore un tour de passe- passe et une démonstration de la compétence de notre cher (c'est pas peu dire) président.
Comme il le dit si bien :" On va vous en débarrasser "
Réponse de le 12/02/2012 à 12:31 :
Sortir les privés d'emploi des listes du chômage est plus aisé que de relancer l'activité économique. Est-ce seulement possible de relancer l'économie ? Le système capitaliste n'est-il pas à bout de souffle ? A quel moment l'économie émergente rejoindra notre niveau de vie (A moins que ce soit notre niveau de vie qui s'effrite pour rejoindre celui des économies émergentes) ? Tout se passe comme si nous étions une génération de sacrifier !
a écrit le 11/02/2012 à 18:27 :
Un seul référendum ferait sens : libérer l'assurance chômage et arrêter de taxer les producteurs avec des cotisations sociales obligatoires (cotisation obligatoire = impôt). Le reste n'est que du blabla sans intérêt entre les deux socialistes Sarkozy / Hollande : leur confrontation est une parodie de démocratie puisqu'ils sont d'accord sur l'essentiel.
a écrit le 11/02/2012 à 18:09 :
Je lis beaucoup de haine dans les commentaires et je suis triste de voir les gens se déchirer sur un tel sujet ! je ne vous souhaite pas d'être au chômage qui peut toucher beaucoup de monde ; et pour un senior c'est "terrible" car les perspectives de retrouver un job sont étroites : il y a même des personnes qui se suicident.........
Réponse de le 11/02/2012 à 19:23 :
Et c'est le president de le république ,futur candidat ,qui déclenche cette haine .
Consternant
Réponse de le 11/02/2012 à 20:59 :
Non, caprepublic, cette haine est préexistante...
Réponse de le 11/02/2012 à 22:32 :
entierement d'accord avec vous MIMOSA
a écrit le 11/02/2012 à 18:04 :
Le centre droit et BAYROU doit se rallier à l'UMP pour battre Hollande (et son programme intenable et démagogique) et aller vers une vraie France du travail, des valeurs respectables et qui doivent être respectées par tous. SARKOZY doit rester PRESIDENT !
Réponse de le 11/02/2012 à 22:08 :
Bayrou vient de dire qu'il n'avait pas les mêmes valeurs que sarkozy aujourd'hui même !!!!!
Réponse de le 11/02/2012 à 22:33 :
ou situez-vous BAYROU tantot a gauche tantot a droite hihi ce n'est pas serieux
Réponse de le 12/02/2012 à 11:30 :
Sarko à flirté avec la gauche, faisant coqus ses propres amis de l'UMP, rions meme si c'est triste et douloureux, à ne pas reproduire. L'infidèle menteur invétéré n'a plus aucune crédibilité.
Réponse de le 12/02/2012 à 14:35 :
lA gauche n'est pas credible !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! regardez son passe
Réponse de le 12/02/2012 à 15:10 :
Droite UMP ou Gauche PS ou est la différence ? puisqu'ils ont cohabité régulièrement et que de surcorit Sarkozy a invité les PS dans ses organisations troubles et discutables ... lesquels PS ont bien entendu accepté ... C'est terminé ces comédies de politocards voyous.
a écrit le 11/02/2012 à 18:02 :
Militants et sympathisants UMP ,vous êtes à l'aise?
a écrit le 11/02/2012 à 17:39 :
On pourrait déjà créer des postes de relecteurs :
- "un système assurantielle"
- "le demandeur d'emploi est déjà tenus"
a écrit le 11/02/2012 à 17:21 :
Je suis chomeur, je ne vais tout de meme pas etre obligé de prendre un job qui ne me plait pas tout cela pour que les nantis qui ont un emploi arrete de payer ! Un peu de solidarité que diable on est pas obligés d'etre tous des carrieristes!
Réponse de le 11/02/2012 à 17:44 :
"Vicemoi" est une taupe Parvenue qui distille des messages dégradants et tente de semer la discorde ... seul unetaupe parvenue n'est capable de ce genre de bêtise pure et dure.
Réponse de le 11/02/2012 à 18:08 :
Désolé que vous ayez raté votre vie et que n'ayez aucune valeur de traville. Vos enfant n'ont-ils pas honte de vous avoir pour parent?
Réponse de le 11/02/2012 à 22:37 :
si un chomeur obtient un emploi qui convient a ses aptitudes je ne vois pas pourquoi il le refuserait , bien entendu il faut prendre en compte sa vie de famille etc...
a écrit le 11/02/2012 à 17:10 :
M chanut, votre argumentaire ne tient pas et est facile a balayer:
Repondre par oui ou par non, a une question compliquée comme un progrzmme presidentiel qui comprte non pas une mesure mais n vous parait plus aisé?
La constitutionalité est avéré, nous sommes ici en plein dans la politique economique et sociale et en dernier instance le conseil constitutionel pourra se presenter
Enfin, l'assurance chomage est cogere par les partenaires sociaux, mais : 1 quand il est deficitaire cela constitue une dette publique, 2 cest partanaires sociaux ne sont pas representatifs et non elus (8% de syndiques = personne)

Cela aurait donc du sens de soumettre cette question, et bien d'autres.., au suffrage populaire.

N'oublions jamais que les gouverants sont nos representants, la pour executés la volonté du corp sociale et non nos chef! Le jour ou l'on oublie cela la démocratie est morte
Réponse de le 12/02/2012 à 7:10 :
Vous êtes autodidacte en orthographe ?
a écrit le 11/02/2012 à 16:46 :
je pense que l'on se fout des chomeurs les personnes qui ne travaillent plus ne l'ont pas
demandes rajouter d'autres sanctions à celles qu'ils subissent est injuste
travail famille patrie etait la devise de petain certains propos tenus par des responsables politique s'en approchent de plus en plus et je crois qu'il faut se souvenir de ce que les gens ont vecu
Réponse de le 11/02/2012 à 18:07 :
Je pense que les chômeurs de longues durées se fout de la société car ils sont tellement bêtes qu'ils n'arrivent pas à trouver un boulot après plusieurs moi. Il n'y a qu'a consulter les offres d'emploi pour voires que des centaines de milliers ne sont pas pouvus. Mais bien sure, ils ne sont pas assez bien pour ces fénaiant!
Réponse de le 11/02/2012 à 18:23 :
Pas demandé ? Vous n'en savez rien !
a écrit le 11/02/2012 à 16:14 :
Vive le Référendum!!! Vive le Référendum sur la suppression de toutes les aides sociaux, sur les fonctionnaires, sur l'immigrations, sur les assistés, sur l'Europe, sur les impts, sur l'aide sans retour des pays Africains...
Réponse de le 11/02/2012 à 18:00 :
beaucoup comme vous sont tombés sur la tête ! un référendum de ce type est quasi impossible à soumettre avec notre constitution ! c'est inquiétant de voir tant de haine à l'égard des chômeurs ; on peut modifier les aides pour les rendre plus justes et efficaces SANS REFERENDUM ?
Réponse de le 11/02/2012 à 18:11 :
Tu n'as pas appris à écrire sous Pétain?!
Réponse de le 11/02/2012 à 21:08 :
@Collabojesus : Quand on manque d'arguments, on dénigre et on insulte... C'est bien connu.
Réponse de le 14/02/2012 à 15:54 :
Mais mon bon cjesus, que faites-vous donc vous-mêmes hormis attiser les clivages et honnir ce qui s'apparente de près ou de loin à la puissance publique et à la solidarité nationale ?
a écrit le 11/02/2012 à 15:31 :
Il faut se rappeler des résultats du référendum sur le traité européen et ce que Sarkozy en a fait...
C'est dommage, parce que en soi, je trouve que le référendum est une bonne chose et devrait se développer comme je l'ai expliqué ici:
http://millefaces.free.fr/Neopolis/index.php?srub=article&art=14
a écrit le 11/02/2012 à 15:25 :
l'indemnisation du chômage en France est l'un des plus élevés au monde : en Angleterre c'est MAXI 80? par SEMAINE quelque soit le salaire anterieur , en France c'est 5900? par mois maxi ; demandez combien touche les joueurs de foot par exemple ?tout le monde est bien d'accord qu'il y a un ecart bien trop faible entre un chômeur avec ses alloc et un travailleur au SMIC ! les alloc chomage sont trop élevées et trop longues ,et n'incitent vraiment pas à reprendre un boulot ! et un referendum ,ça va le faire dire aux gens
Réponse de le 14/02/2012 à 15:53 :
Vos sources pour l'Angleterre ?
a écrit le 11/02/2012 à 14:25 :
Chacun doit se prendre en main et construire sa vie en surmontant les difficultés! Ceux qui sont au chômage de longue duré l'ont bien mérité et qu'ils en tire les conséquence sans nous les pomper.
Réponse de le 11/02/2012 à 14:56 :
Voilà un intellectuel qui semble être épargné par le chômage, enfin pour le moment :-)
Réponse de le 11/02/2012 à 16:15 :
dès fois on se demande si il ne vaudrait pas mieux être aveugle plutôt que de lire des insanités pareilles

Réponse de le 11/02/2012 à 17:11 :
Cjesus, vous avez raison, mais les faibles d'esprits auront toujours besoin de venir a la soupe
Réponse de le 11/02/2012 à 17:45 :
Les parvenus "cjesus" et "Squer" sont démasqué es qualité de médiocres parvenus
a écrit le 11/02/2012 à 14:05 :
Toute mesure, bonne ou mauvaise, impossible à mettre en oeuvre constitue une déclaration politicienne. Sarkozy n'en est plus à une près... Même les patrons en ont marre, c'est dire.
a écrit le 11/02/2012 à 13:52 :
La proposition de Sarko est tout simplement électoraliste. De plus, quand on sait le mépris de Sarko pour les référendums, cela devient tout simplement risible. Pour ceux qui auraient oublié: avec Sarko, on revote le référendum jusqu'à ce que le résultat lui convienne :-)
a écrit le 11/02/2012 à 13:45 :
Encore faut-il que la formation proposée soit pertinente par rapport aux qualifications du chômeur, du type d'emploi qu'il est capable de réaliser, et des perspectives d'embauche après. C'est un bon calcul si le cout de la formation est compensé les économies en prestations chômage grâce a une embauche plus rapide. Nombre d'emplois ne demandent en effet pas de qualifications, mais personne ne veut les faire.
Réponse de le 11/02/2012 à 14:26 :
Si vous êtes trop bêtes pour ne pas avoir un emploi, vous ferez ce qu'on vous dira de faire! Un point c'est tout!!!
Réponse de le 11/02/2012 à 15:31 :
et la révolte "cjesus" vous connaissez ? en tout cas vous etes bien parti pour que l'explosion sociale arrive et vous tombe sur la gueule, et là vous resetrez caché dans votre luxueuse résidence ... restera votre résidence tant que vous n'aurez pas été karchérisé par la révlte.
Réponse de le 11/02/2012 à 16:10 :
@Révolte: "explosion sociale"...??? Regardez un peu comme les pauvres se laisser facilement entuber profond en Grèce. Il ne peux plus y avoir de révolte sociale dans les pays développés car tout simplement les capitaux sont mondiaux, ainsi que les capitalistes! Il me suffit d'un cliques et de 5 secondes pour transférer tout mes avoirs mobiliers d'un pays à l'autre. Vous pouvez toujours vous révolter, vous ne changerez rien, sinon à appauvrir la France.
Réponse de le 11/02/2012 à 16:49 :
@ "cjesus" : partez et ne revenez plus ... Sarkozy à saisi et confisqué des biens à Kadhafi et aux Ben Ali Trabelsi, les prochains Président de la République seront bien fondés à vous poursuivre pour traitrise ... après la guerre de 45, Renault a été confisqué et nationalisé ... les français sauront rétablir la souveraineté nationale pour attraper et neutraliser les voyous et bandits petites frappes qui pensent tondre indéfiniment la laine sur le dos des citoyens... la terre est ronde et l'on vous retrouvera, meme 10 ans après et vos proches et vos enfants seront à suivre de près rassurez-vous. Il faut en terminer avec cette chianlie des pétainistes de la guerre économique.
Réponse de le 11/02/2012 à 18:03 :
@Saisie et Confiscation: Je suis désolé que vous ayez raté votre vie et que vous ne soyez pas assez intelligent pour trouver un travaille convenable, mais de grâce, ne soyez pas jaloux de ceux qui se battu et ont réussit leur vie. Merci.
Réponse de le 11/02/2012 à 19:54 :
@ "cjesus" Avez vous des difficultés avec la grammaire !? Pour le reste, ça prendra le temps qui sera nécessaire, mais rassurez-vous ce sont les entrepreneurs patriotes français qui se chargeront de mener les actions auprès des pouvoirs publics pour vous retrouver et saisir vos biens et vos avoirs à l'étranger ... vos avoirs et vos biens revendus seront équitablement redistribués aux fournisseurs que vous avez étranglés et aux salariés que vous avez exploités sans vergogne...
a écrit le 11/02/2012 à 13:34 :
Les cotisations obligatoirement versées à un monopole garanti par l'Etat sont ni plus ni moins que des impôts. L'assurance chômage, parce qu'obligatoire et non concurrentielle, c'est l'Etat. Les 30 milliards de cotisations annuelles prélevées par l'assurance chômage le sont grâce à la force publique qui intervient pour spolier sous la menace ces sommes faramineuses aux salariés et aux entreprises.
a écrit le 11/02/2012 à 13:15 :
En tant que retraité de la fonction publique, il me semble que durcir les conditions d'indemnisation des chômeurs est nécessaire pour limiter les abus et encourager la reprise du boulot. Je reviens d'un voyage de tourisme au Bengladesh avec ma femme et je peux vous dire pour l'avoir observé, que quand on a faim, on accepte le boulot qui se présente !
Réponse de le 11/02/2012 à 14:09 :
En tant que retraité de la fonction publique, vous n'avez pas cotisé pour l'assurance chômage. De plus, vous n'avez pas travaillé dans le secteur privé (là où l'on travaille vraiment...), ni travaillé en 2012. Merci de limiter vos commentaires à ce que vous connaissez vraiment.
PS : devinez qui sera le plus impacté par la faillite future de la France ?
Réponse de le 11/02/2012 à 14:10 :
La France a t'elle intérêt à ce qu'un ingénieur au chomage soit forcé d'accepter un travail comme boulanger ? Mieux vaut garder la foi, chercher du boulot dans sa branche et finir par en trouver après des mois de chomage. C'est mon cas.
Réponse de le 11/02/2012 à 15:01 :
@ Fred : monsieur l'ingénieur, croyez-vous vraiment que tout boulanger qui se respecte voudra vous embaucher ? Vous ne valez rien, pour lui. Alors entre une formation qualifiante qui vous permettra de trouver un travail peut-être moins valorisant que le vôtre (selon votre avis) et le fait de rester à la maison parce qu'on ne veut pas se "salir les mains", je crois que je prendrais le plus courageux...
a écrit le 11/02/2012 à 12:58 :
facile non savoir si il faut aller pointé à ANPE avant ou apres l'apéro vive le référendum
a écrit le 11/02/2012 à 12:24 :
Vivement un référendum "pour ou contre les entreprises qui licencient ou qui délocalisent" ! Les nantis du textile, le frère de notre Président en tête, pourront ainsi faire face aux personnes qu'ils ont ..... mises au chômage !
Réponse de le 11/02/2012 à 13:55 :
Une certitude, avant Sarkozy aucun Président français (à part Pétain) n'avait jamais cogné sur les faibles, les travailleurs de la route, les travailleurs des hopitaux, les licenciés abusivement, les licenciés par les patrons voyous et bandits, JAMAIS un Président n'a détruit autant d'emploi en 10 ans ... Sarkozy est un faible, frustré, oui il est le 2ème après Pétain à avoir transformé ses complexes, ses faiblesses en violence d'Etat, en cognant sur les français, nous n'oublions pas le passage de Sarkozy au budget dans les gouvernements chiraquiens, balladuriens, Juppétens, Raffarinains, DeVillpins etc ... le mal de la France n'est pas arrivé par hasard... les autres références desquelles nous rapprochons Sarkozy ces ont les Assad, Ben Ali, Trabelsi, Kadhafi, Moubarak, et les Président Tchétchènes...
a écrit le 11/02/2012 à 11:53 :
Comme c'est bon de lire tous ces messages, comme c'est bon de voir avec quelle haine on oppose les uns aux autres. Comme c'est bon de voir tous ces propos démagogiques. J'espère que tous ceux qui sont contre tout se souviendront de leurs propos quand la machine de l'enfariné va se mettre en route. ah si j'avais su! ah si on m'avait dit que je vais payer encore plus d'impots pour alimenter tous les profiteurs de notre assistanat. On nous promet des temps difficiles, difficile pour qui? pas pour ces dirigeant socialistes qui gagnent plus de 30000 euros par mois, oui j'ai bien dit 30000 euros par mois. Evidemment à ce prix, on peut espèrer que la régle du moins de 30/° s'appliquera à tous les élus socialistes. Là je rève car on voit avec quelle véhémence ils s'attachent à leurs sièges, ont peut douter de l'honnéteté des propos. Mais ça fait rien, comme c'est bon toutes ces promesses, au moins en en aura vu la couleur. Après eux le déluge comme à l'habitude.
a écrit le 11/02/2012 à 11:36 :
Nicolas cherche à draguer dans tous les sens ... surtout les électeurs FN, en espérant que marine n'est pas ses 500 signatures !

Bref du cinéma !
a écrit le 11/02/2012 à 11:06 :
Foutaises!! On veut obliger les chômeurs à se former demain mais on leur refuse leurs demandes de formation aujourd'hui !!! 2 exemples concrets tirés de mon vécu personnel:
- Mon mari, conducteur routier, à vu son FCO se périmer pendant une période de chômage; le pôle emploi à refuser de la financer, alors que sans FCO à jour ses permis n?étaient plus valables.
- j'ai souhaité, après 2 licences universitaires et 3 années de petits jobs, me reconvertir dans un secteur d'activité "en tension". Comme ma région d'origine ne voulait pas financer une formation hors région, il m'a fallu prendre un deuxième logement près de mon lieu de formation et faire transférer mon dossier pôle emploi pour obtenir le financement. Les frais liés à ce double logement ont tellement coulé mon budget familial qu'au bout du compte j'ai été obligée de vendre ma voiture, ce qui complique considérablement ma recherche d'emploi aujourd?hui
a écrit le 11/02/2012 à 11:04 :
on fait un referendum et si le resultat ne convient pas on passe outre (voir le traite de Lisbonne)
bientôt la devise sera : travail famille patrie
Réponse de le 11/02/2012 à 12:59 :
c'est pas une mauvaise devise...
Réponse de le 11/02/2012 à 14:31 :
@bebe: Je voie que vous avez de très bonnes références... Merci de retourner vous coucher.
Réponse de le 11/02/2012 à 15:05 :
Vous ne confondez pas avec "arbeit macht frei" ?
a écrit le 11/02/2012 à 10:50 :
Je suis triste de lire certains commentaires de personnes qui tombent visiblement dans le piège pourtant bien visible de ce genre de déclaration trompeuse. Opposons les uns contre les autres provoquons la division et le trouble pour : jouer l'image du pseudo président rassembleur sauveur (en réalité pyromane), pour ne pas mettre en évidence le véritable problème du pays c'est qu'il y a 4 millions de chômeurs non pas à cause de leur indemnisation mais parce qu'en 10 ans les gouvernements ont laissé le pays se désindustrialiser, creuser ses déficits, se surendetter... Les chômeurs d'aujourd'hui sont les victimes des décisions d'hier. Taper sur eux ne résoudra aucun problèmes... Mais certainement évitera aux responsables actuels de rendre des comptes sur leur désastreuse gestion !
Réponse de le 11/02/2012 à 12:02 :
Assez d'accord dans le principe mais il faut aussi accuser les "citoyens" pour leur incapacité à s'adapter à un nouveau monde "malheureusement" plus dur et injuste (c'est ainsi) on va faire quoi ! En effet on rêve tous de toujours plus (APL, RSA, INDEMNISATION, CONGES,TICK RESTAU...) mais voilà il faut savoir ce que l'on veut et aujourd'hui tout ça va se terminer à cause de "TOUT LE MONDE" regarder Air France !!! qui pourrait être élu en annonçant la fin de l'APL pour cause de surendettement ? Qui va accepter que l'on arrête de distribuer aux glandeurs, QUI ? On fera quoi avec des vrais pauvres (je parle de vrais pauvres pas des APL) ! Certains vont dires "retour à l'esclavage" d'autres "honte à la démocratie"... Sarkozy a signé l'Europe sans l'accord des Français et alors il se passe quoi ? Hollande veut encore endetter tout le monde il va se passer quoi ? Tout cela ne va nulle part, c'est la fin.
Réponse de le 11/02/2012 à 14:32 :
@Stormy: Je suis triste de voire votre naïveté...
Réponse de le 11/02/2012 à 16:08 :
En résumé de ma pensée : Il ne faut pas soigner les symptômes mais la maladie. Seul soucis c'est beaucoup plus difficile et il n'y a pas de remède miracle... Je ne crois pas être naïf que de dire ou penser cela.
a écrit le 11/02/2012 à 10:32 :
Si nous restons gouvernés par des gens sans morale, malhonnêtes, plus ou moins des trafiquants et des mafieux.... alors nous devrons continuer à payer. Pour les pauvres ce sera plus dur encore.

Et si la France adoptait la Charia, ou bien redevenait Catholique ?

C'est l'hypocrisie et l'immoralité républicaine qui doit être brisée.
a écrit le 11/02/2012 à 10:07 :
Un chômage important permet d'éviter de l'inflation par les salaires. C'est pourquoi le chômage est en réalité encouragé par une immigration de travail toujours soutenue. En 5 ans, Sarko a fait venir 1 million d'étrangers en France.
a écrit le 11/02/2012 à 9:31 :
Qui suit l'opinion du peuple ? On a dit il y a 5 ans Non à UE et on nous a imposé le Oui. Alors de la démocratie il nous reste que la lettre D.
Réponse de le 11/02/2012 à 15:07 :
D comme démagogie ? ou comme désinformation ? Sachez que le traité proposé à référendum n'a rien à voir avec ce qui a été appliqué. L'aviez-vous lu, seulement ?
a écrit le 11/02/2012 à 9:19 :
Je ne suis pas contre un referendum sur le chomage !!mais je trouve ridicule à 2 mois des élections ce président qui ose parler de courage??? de ne pas vouloir proposer également un référendum sur les avantages des ministres et parlementaires,? la retraite à 60ans, ?la peine de mort ,? le droit de greve? Ce même président qui c'est assis sur le referendum sur l'europe , ce même prèsident qui ose parler de " courage" apres toutes les promesses non tenu de 2007 voila un débat ouvert sur lequel nous voyons tous qu'il botte en touche sans aucun courage!!! vraiment aprés avoir voté pour lui en 2007 j'ai honte de moi même ...
a écrit le 11/02/2012 à 9:15 :
la rigueur morale de nos deputes serait de participé egalement au assurances chomages (prelevement et prestation) comme tous les citoyens et non de toucher +/- 6000? d'indemnites par mois s'ils ne sont pas réelu et ce pendant 6 ans.Ce qu'ils juge bon pour les citoyens qu'ils se l'applique d'abord à eux même
Réponse de le 11/02/2012 à 13:07 :
La rigueur c'est pour les autres mais sûrement pas pour les élus qui se gavent sans vergogne.
a écrit le 11/02/2012 à 9:08 :
chomeurs, malades, retraités: tous coupables (de ne pas faire apporter assez de profits à la finance?) pourquoi pas un référendum sur le nucléaire? un vrai sujet de socièté.
Réponse de le 11/02/2012 à 14:35 :
Et un référendum sur l'immigration? Et sur les privilèges des fonctionnaires? Et sur tout ces avantages sociaux à tout ces assistés?
Réponse de le 11/02/2012 à 17:39 :
un referendum urgent : supprimer le Sénat et diviser par 3 le nombre de Députés .. Supprimer et Interdire les agences régionales blas blas banquets ... Supprimer et Interdire les agences nationales blas blas banquets .... Supprimer et Interdire les agences départementales blas blas banquets .. Supprimer et Interdire les agences communautés de commune blas blas banquets
a écrit le 11/02/2012 à 9:05 :
Les problèmes se société sont complexes et les solutions basées sur le yaka ne conduisent pas aux solutions définitives.On dit que les paiements des allocations dépendront de la poursuite de sa formation.Mais pourquoi ne pas adapter l'éducation de telle manière qu'elle puisse préparer les gens aux changements qui se produisent au cours de l'existence ? Il est plus logique de mettre les boeufs devant la charrue, si on veut labourer.
a écrit le 11/02/2012 à 9:02 :
Encor un qui veut casser le thermomètre des malades !
Monsieur Hollande pour nous faire revenir à l'économie réelle:
interdisez tout trafic ,tout échange des banques avec les "paradis fiscaux"(propsition de ....MERKEL en 2008)
interdiction d'usage des cartes à compte numéroté
interdiction de trafic pour toute banque ayant un compte dans un paradis
interdiction de tout dépôt en espèce supérieur à 3000 euros
interdiction des VAD,des CDS,
suspension des licences des banques contrevenantes (proposition ....Merkel paniquée en en 2008
interdiction de séjour ou prison à défaut de remboursement des impôts dus à l'état (sur 10 ans )pour les détenteurs de compte dans un "paradis fiscal
taxe au retour de l'argent progressive par tranche de 6mois, 10%,puis 15%,20% etc pour faire atterrir l'argent dans l'économie réelle
Vous verrez ,des vraies mesures pour l'économie "réelle" sont possibles et très vite
Non monsieur Baroin la finance ce n'est pas "de la pluie ou du brouillard!"
a écrit le 11/02/2012 à 8:52 :
Les clichés ont la vie dures. La france est le seul pays ou les salariés pensent que rester dans leur secteur d activité est une obligation. Le chomage baisse aux USA du fait que la bas, personne ne trouve a redire si quelqu un trouve un boulot different de ce qu il a fait, pour nourir sa famille. Cela montre bien que l assistanat en france est a abolire d urgence pour mettre tout le monde au boulot !
Réponse de le 11/02/2012 à 10:27 :
Je suis d accord et pas d accord. Il n y a pas que des assistés dans les chômeurs. J au passé 3 ans de ma vie à enchaîné des boulots ingrats. Aujourd hui je me forme pour ne plus fr ces boulots et prétendre à mieux. Deuxième chose à temps partiel je gagnais un peu plus de 750€ au chômage je gagne presque 100€ de + ...... Ça donne pas reelement envi...... Même si pour moi bosser est tes important les boulots de merde c est fini et je ne m en ferais Plus imposer. Pour ceux qui ont des boulots épanouissants et des
a écrit le 11/02/2012 à 8:44 :
L'auteur des cet article prétend que l'assurance chomage ne relève que des partenaires sociaux et non de l'Etat qui n' a pas un droit de regard.

C'est là où la réforme devrait porter, afin de faire rentrer cet organisme dans le giron de l'Etat, car au final c'est lui qui le renfloue et donc les contribuables.

Les cotisations ne suffisant pas à payer les prestations, l'UNEDIC doit emprunter, et qui se porte caution de cet emprunt, si ce n'est l'Etat !

J'en veux pour preuve l'arrêté du 7 février 2012 paru au JORF du 10 qui dispose :
"La garantie autonome à première demande inconditionnelle et irrévocable de l'Etat est accordée aux obligations en euros émises en 2012 par l'Unédic en application des décisions de son conseil d'administration. La garantie porte sur un encours maximum en principal de sept milliards d'euros auquel s'ajoutent tous intérêts et frais y afférents".
a écrit le 11/02/2012 à 8:38 :
Les grands gagnants seront les agences de formations aux chômeurs payées à prix d'or pour des formations souvent 'bidons'. Si j'étais chômeur je sais au moins maintenant pour qui ne pas voter en 2012 notre ex président!!!
a écrit le 11/02/2012 à 8:32 :
Encore du Sarkozy pur jus. Le chomage a augmente de 2% sous son cinquenat, mais tout ca c'est la faute aux chomeurs, et malheureusement certains vont retomber dans le panneau. Reste a savoir si les francais ont de la memoire par rapport a toutes les promesses decues et les effets d'annonce multiple. Ce cinquenat n'aura eu aucune ligne directrice, pas de vision si ce n'est de naviguer a vue, par rapport a une allemagne dotee d'une feuille de route.
a écrit le 11/02/2012 à 7:48 :
pour lutter contre le chomage, notre champion sarko prefere s'en prendre aux chomeurs en les stigmatisant, c'est son echec et il est clair qu'il n'est pas pret de l'assumer... pour rappel à 10% de chomage il demissionne.... à ce rythme dans 2 moison y est... juste avant les presidentielles.
a écrit le 11/02/2012 à 7:34 :
et si on commençait par mettre de l'ordre dans la formation professionnelle ?
pour exemple, parmi tant d'autres.....
je bosse dans une SSII en informatique, une très grosse, ben vous savez quoi, quand on est trop longtemps en inter contrat, on vous mets dans des formations, que vous n'avez jamais demandé, et pour lesquelles vous n'avez jamais eu d'entretien avec votre hiérarchie, et tout cela pourquoi ???? quand vous êtes en formation, financièrement vous n'êtes plus à la charge de votre employeur !!!! vous etes à la charge de la collectivité... alors messieurs les gouvernants et messieurs les employeurs, un peu plus rigueur morale !!
Réponse de le 11/02/2012 à 7:57 :
à noter que au chômage à 57ans on m' a orienté vers un stage géré par une association qui consistait en une présence une fois par semaine pendant 2 mois.
J'ai eu 3 animateurs différents qui se sont succédé dont une période ou il n'y en avait plus - on passait son temps à discuter ou à chercher des emplois sur internet...à part un contact sympa avec les autres, nous étions 5, ce stage a permis à l'Etat de décomptabiliser des chômeurs mais n'était pas très productif.
De toutes façons le problème est simple : visitez des salons industriels et vous verrez que depuis des décennies les industries Francaises dégringolent. Vous y verrez en pointe l'Asie et l'Allemagne. On a voulu fabriquer au moindre prix en délocalisant et on se retrouve sans apport de fric (tant par la consommation que par la contribution taxes des Entreprises). Cette idée de formation n'est donc pas crédible (elle est très très loin d'être nouvelle d'ailleurs) - quant à proposer à un ingénieur de 55ans de livrer des pizzas avec un scooter, .....un peu de sérieux
Réponse de le 12/02/2012 à 11:38 :
"jean" explique parfaitement le déclin de la France, ce déclin se mesure en parcourant les zones industrielles dans lesquelles les firches industrielles ne font que s'étendre ... de même comme "jean" l'explique très bien les salons indutriels se réduisent comme peau de chagrin, le Midest se déroule sur une surface ridicule, le salon Elec est devenu un "timbre poste" et de surcroit ces salons sont saturés d'exposants asiatiques et pays de l'est ... voilà le désastre français des gesions de Raffarin, Filon, Novelli, Estrosi ... la Fance Estropiée.
a écrit le 11/02/2012 à 7:02 :
REFERENDUM OUI !
MAIS SUR LE STATUT DES FONCTIONNAIRES !!
Réponse de le 11/02/2012 à 7:44 :
Ouais !!!
Réponse de le 11/02/2012 à 7:59 :
GG : Qu'"est ce qui vous fait jalouser les fonctionnaires ? VOTRE incapacité à réussir un concours ? Votre condition actuelle ne vous convient pas ? Qu'avez vous fait pour vous bouger ?
Réponse de le 11/02/2012 à 10:02 :
C'est vrai, un concours de la fonction publique donne une sorte de permis d'abuser les autres ensuite. Il faut en profiter !!
Réponse de le 11/02/2012 à 10:51 :
@CQ : Abuser des autres ? C'est tout ce que vous avez comme argumentation ? Bouger vous avez d'abuser des autres par votre démagogie.
a écrit le 11/02/2012 à 6:44 :
nadine morano chargée de rédiger la question du référendum?etes vous pour ou contre le chomage en france?
Réponse de le 11/02/2012 à 8:16 :
moi je voterai le contraire de morano.... ça sera ma façon de lutter contre le chomage
Réponse de le 11/02/2012 à 13:31 :
Attendons cette rédaction de pouff et nous n'aurons pas besoin de la lire ... la stupidité nous en avons déjà eu des indigestions
a écrit le 11/02/2012 à 6:43 :
un référudum oui sur les salaires de ceux qui nous gouvernent sénateur préfet ministre et bien sur l actuelle chef de l état le smic pour eux ils seront au moins de quoi ils parlent . la jet set de la 5é république ?
Réponse de le 11/02/2012 à 9:17 :
question de referundum que le peuple attends: oui ou non etes vous d'accord pour supprimer la moitié des senateurs ainsi que hauts fonctionnaires ainsi que la supression de tous les avantages liées à leur fonction et un salaire plafonné à 4000 e maximum?
a écrit le 11/02/2012 à 6:40 :
Cet article est tout bonnement excellent mais ceux qui adhérent aux propos de M. Sarkozy ne s'embarrassent pas de la logique.
Réponse de le 11/02/2012 à 13:45 :
+1
a écrit le 11/02/2012 à 6:23 :
ce serait vraiment de l'information que d'avoir un article tel que celui ci dans la presse
"populiste". Pour avoir été à -55/59ans participant à de nombreuses associations de
chômeurs (pour "dire mieux" réseau de compétence à la disposition des Entreprises)
je ne peux que confirmer la difficulté pour des cadres et cadres supérieurs, avec des enfants à charge continuant leurs études, des parents âgés malades, de retrouver un emploi en France, la plupart ayant par contre des propositions à l'Etranger, notamment l'Allemagne. A signaler que les organismes pour l'emploi sont débordés et se rejettent sur les associations. Petite précision il y a quelques années et cela doit toujours exister : pendant que le chômeur est en stage il n"est plus compté "chômeur" et évidemment les chiffres baissent sur les chercheurs d'emploi
a écrit le 11/02/2012 à 5:13 :
Référendum comme celui concernant le traité de Lisbonne ? L'usage qui en a été fait illustre bien le niveau de démocratie de la France.
Réponse de le 11/02/2012 à 5:36 :
Bravo!!je n aurai pas dit mieux et il faut le dire le redire et le marteler , "ils" se moquent du peuple
Réponse de le 11/02/2012 à 6:40 :
Bravo, c 'est la plus pertinente des réponses à faire , je suis 100% avec vous.
Au moins on sais à qui et à quoi attribuer la situation financière catastrophique dans laquelle nous sommes
Réponse de le 11/02/2012 à 8:00 :
Bien comprendre le grand désarroi de la jeunesse dans une société pervertie par ceux-là mêmes qui devraient se montrer des exemples : les responsables politiques. Lire un livre idéaliste "les corps indécents" qui fait état de ce problème.
a écrit le 11/02/2012 à 4:41 :
Gouvernants vous avez mal gere notre Pays en ayant eu une politique faible basee sur le gagnant gagnant d electeurs. Voulez vous restaurer votre credibilite envers nous ??? Diminuez vos traitements et appointement de moitie, supression de la moitie de vos avantages aussi !!!
Vous ne le ferez pas ? Je vote pas.
Vous ne le ferez jamais, je .... ( secret)
a écrit le 11/02/2012 à 2:44 :
je propose qu'aucun de nos politiques ne puissent etre élus ou nommé à partir du moment où il n'a pas travaillé au moins 20 ans dans le privé
Réponse de le 11/02/2012 à 4:40 :
@er , mais faire quoi?
Réponse de le 11/02/2012 à 5:08 :
Pour faire la ruine du privé d'abord ? Ces gens là sont des incapables s'ils étaient compétents, la France ne serait pas devenue un champ de ruines.
Réponse de le 11/02/2012 à 11:28 :
Vous connaissez 1 chef d'Entreprise ENArque ?!? ET NON ..!
ben maintenant, vous savez pourquoi ..!
a écrit le 11/02/2012 à 2:42 :
je propose que le salaires des internes en médecines ne soit plus paye par la securité sociale comme s'est le cas maintenant
je propose 5 ministres pas plus et pas de scrétaires d'états inutiles
je propose de mettre un salaire max a tous les fonctionnaires de 3000 euros brut
je propose de supprimer toutes les différentes sécurité sociales voir dans l'est de la france au profit d'une sécurité sociale unique
Réponse de le 11/02/2012 à 6:02 :
Bonne idée dans l'ensemble mais renseignez vous la sécu sociale d Alsace Moselle est elle au moins à l'équilibre, contrairement à la sécu nationale!
L'état se doit de réduire ses dépenses (gauche comme droite): revenons a l'essentiel/ arrêt des voyages officiels qui embarquent des dizaines d'inutiles, arrêt immédiat du cumul des mandats, révision du système de retraite des ministres, des parlementaires, des sénateurs....
Soyez exemplaire au sommet de l'état!
Enfin vous serez crédible pour réviser le système d'assurance chômage.
Réponse de le 11/02/2012 à 6:26 :
les régions frontalières sont à examiner différemment. A noter que beaucoup de Francais travaillent à l'Etranger, ne trouvant rien en France. zone Suisse notamment,
ou Allemagne
a écrit le 11/02/2012 à 2:39 :
supprimons les senateurs et tout le reste on va faire des économies!!!!
Réponse de le 11/02/2012 à 4:45 :
@okdac, cela fera des chômeurs en plus!
Réponse de le 11/02/2012 à 5:11 :
D'autant que les sénateurs ne servent strictement à rien. Moyenne d'âge 84 ans ! Salaire, pardon indemnités (non-imposables pour l'essentiel) 19000 euros par mois et cagnotte un milliard et demi d'euros. Pas étonnant qu'il y ait beaucoup d'amateurs pour ce job. Aux USA ils sont 100 et en France 348 !!
Réponse de le 11/02/2012 à 5:26 :
@Framboise, nous sommes en FRANCE! et le changement est par pour demain!
Réponse de le 11/02/2012 à 8:02 :
Sans changement la France finira comme la Grèce ou l'ex-URSS. C'est selon.
a écrit le 11/02/2012 à 2:39 :
Moi je suis ok!!! supprimons les cotis assedic pole emploi apec et tout le reste...
Qd je suis au chomage je me débrouille

Si non on peu rester sur l'idee de sarko...mais avec un plus!!! si pole emploi ne propose pas de job apres la formation forcée du chomeur...........alors le chomeur attaque pole emploi et gagne 20 000 euros pour perte de temps
ça marche!!!
a écrit le 11/02/2012 à 1:56 :
Ok braves gens..........vous voulez tuer les chomeurs????????
je suis moi même au chomage

Je suis ok pour qu'on me rembourse tout ce que je paye chaque mois en assedic et pour qu'on supprime assedic et pole emploi qui ne sert a rien
D'autre part, comme je n'ai pas d'enfant car stérile....je suis d'accord pour que chaque parrent paye l'école de son gamin....
voilà!! chacun pour soi!!!
alors!!!!! chomeur sans enfant ok pour supprimer pole emploi et assedic
et vous parents avec enfant...ok pour arreter l'assistanant de vos rejetons!!!!
Réponse de le 11/02/2012 à 2:57 :
... il faut avouer que Pôle Emploi rend un service d'une nullité absolue depuis au moins plusieurs dizaines d'années. Le mode de fonctionnement de ces agences incite plus à l'attentisme et à l'assistanat qu'à autre chose... Et je n'accuse pas les autres, j'ai moi-même au début de ma carrière été au chômage et avec du recul, je regrette vraiment d'avoir cru au système et suivi leurs conseils qui m'ont fait perdre un temps inouï. On ne m' reprendra plus !
A mon sens, si ce référendum engage aussi Pôle Emploi à proposer une formation AVEC des débouchés... cela pourrait être pas mal... mais les conseils de fonctionnaires pour retrouver un emploi, ils peuvent vraiment se les garder !
Réponse de le 11/02/2012 à 9:25 :
comment pourrait ils vous proposer des emplois qui n'existent ps?
a écrit le 11/02/2012 à 0:55 :
Cette annonce m'a fait mourir de rire! Enfin presque puisque je suis encore là!
Dans la même séquence il propose un referendum sur le chomage et une modification des règles concernant l'immigration. Pourquoi pas plutôt le contraire? Un referendum concernant l'immigration et une modification des règles sur le chomage? Ce serait beaucoup plus cohérent. Ce qui le serait encore plus, serait de rendre l'initive citoyenne effective, légale et indépendante. Mais là bien sûr il y aurait danger.
a écrit le 11/02/2012 à 0:45 :
Certes la question du chômage est complexe et consomme un budget énorme. Bien sur que le chômage s'inscrit dans un ensemble demande et offre de travail. Évidemment que du travail il n'y en a pas beaucoup.
Mais il est possible d'activer des moyens de gestion des chômeurs ( j'ai conçu un système léger il y a quelques années ) en usant d'une base de données peu couteuse. Il suffit d'organiser la gestion de ce problème avec des budgets allégés.
Mais ces actions doivent être engagées avec la volonté d'éviter toute coercition. Donc tenir compte d'un ensemble de paramètres liés à la personne (chômeur) dans son contexte.

Réponse de le 11/02/2012 à 2:19 :
he ROB..........tu parles de quoi??????????????tu es un politique ou quoi..........on comprend rien à ton histoire
a écrit le 11/02/2012 à 0:27 :
il serait bien que l'assurance chomage indemnise 90 % du salaire avec une minoration de 10% tous les 3 mois.il n'est pas normal que l'indemnisation puisse monter jusqu'a 75 % du salire pendant 24 mois,ce qui encourage certains à ne pas bosser.
Réponse de le 11/02/2012 à 1:48 :
Il serait bien que tu t'occupes de toi.....
Moi je suis au chom et suis ingé....pas de job!!!! pourtant je cherche....
j'ai 47 ans!!! suis une femme...dur dur dur...
je suis ok pour ne pas payer assedic et me débrouiller....
et toi????????????????que feras tu qd tu seras au chom????
Réponse de le 11/02/2012 à 3:01 :
J'ai été dans la même situation que toi et je te conseille de prendre l'argent des ASSEDIC mais de te débrouiller par toi même. Si tu n'est pas sur un créneau porteur, il n'y a rien à attendre du Pôle Emploi. Cette administration est une véritable mascarade qui sert plus à faire patienter qu'autre chose.
Réponse de le 11/02/2012 à 5:34 :
supprimons pole emplois,confions la mise de recruteur aux boites interim,ils savent faire mieux ,quand a la chasse du pouvoir sur les chomeurs,ceci est le debut d'une triste epoque qui revient , apres les chomeurs ce serat le tour des retraites, des enseignants
Réponse de le 11/02/2012 à 5:40 :
et j ajouterai, administration remplie d incompetents "de surcroit tres souvent pourvus d une arrogance et de mepris pour les demandeurs d emploi
Réponse de le 11/02/2012 à 6:24 :
je vous trouve un peu severe avec pole emploi
il faut resituer un peu le contexte... vous habitez Paris, le moindre studio est a 800euro, et pole emploi propose d etre conseiller chez eux pour 1200
honnetement, vous pensez qu ils recrutent qui a ce prix la ?? des perles qui ont bac+5 ??
franchement si votre banquier ou votre dentiste etait paye aussi peu, vous le sentiriez violemment
Réponse de le 11/02/2012 à 6:48 :
et puis vous vous faites bien avoir à rentrer dans le jeu des politiques qui jouent à ce qu'une telle structure ne fonctionne pas, ceci permettant aux imbeciles de critiquer Pôle emploi mais pas le gouvernement qui ne fait rien contre les licenciements, les délocalisations... Vous ne devez pas savoir que la plupart des agents de pôle emploi sont en CDD et on surement eu ou vont avoir des periodes de chomage, donc ce que vous prenez comme de l'arrogance et faussé, ouvrez un peu les yeux et regarder "derrière" vers les "gouverneurs"
a écrit le 10/02/2012 à 23:49 :
j-73 jours. la fête a la bastille. jais déjà acheter 2 bouteilles de champagne.aucun doute sarko et fini; vive la liberté?
i
Réponse de le 11/02/2012 à 3:20 :
Franchement, je ne vote pas Sarkozy mais je pense que vous allez être bien déçu. Hollande ne fera rien différemment sur le fond. Je ne parle même pas de la fille Le Pen. Mais par pitié, il faut arrêter la victimisation...
Réponse de le 11/02/2012 à 14:22 :
@barkat: Je vous laisse avec vos bouteilles de vin mousseux "Super U". Moi j'ai déjà pris mes dispositions fiscales et dégusterais un Dom Perignon quelque soit l'issue des élections...
a écrit le 10/02/2012 à 23:38 :
je suis stupéfait par la bêtise , les propos haineux et les réflexions de bas étages de certains internautes sur le chômage en France ! Qui sont ces gens qui traitent les chômeurs de fainéant et de déchets de la société,? des provocateurs? des extrémistes de droites ???des nantis???? Je vomis sur ce degré zéro de l'humanité!
Réponse de le 11/02/2012 à 1:50 :
laissez dire Fred...ce sont des jaloux qui au travail gagnent le smic et qui ne comprennent pas que vous obteniez plus qu'eux!!!
a écrit le 10/02/2012 à 23:33 :
Le chomage n ést pas à 5%. IL a dit qui ne se representeras pas si le chomage ne baisse pas

http://www.youtube.com/watch?v=ZcgQvZZeBVU&noredirect=1
a écrit le 10/02/2012 à 22:56 :
J´ai bien fait de quitter la France. De Gaulle avat raison , les francais sont des veaux.

Ils y en a encore qui soutiennent ce guignol de Sarkozy, avocat d´affaires de M. Bouygues lors du rachat de TF1.

Bientot, il va vous tondre comme les grecs , et vous en redemanderez.

a écrit le 10/02/2012 à 22:40 :
Je ne sais plus qui a dit que les cons osent tout et que c'est à cela qu'on les reconnait ...
Bah voilà ! ;)
Réponse de le 11/02/2012 à 6:26 :
c est Audiard :) dans #Le Pacha# avec Gabin je crois
et dans #Le cave se rebiffe# il ajoute : si la connerie se mesurait, il sevirait d etalon
a écrit le 10/02/2012 à 22:19 :
Il faut obliger les chômeurs "qualifiés" - c'est à dire probablement des gens formés en sciences humaines qui sont inutiles - à occuper des emplois non qualifiés...on ne peut plus se permettre ce luxe...Il y a aujourd'hui une guerre économique et tout le monde doit aller à la bataille dans les tranchées comme en 1914 - les Bac+5 comme les ouvriers -
Réponse de le 11/02/2012 à 6:37 :
effectivement des cadres supérieurs qualifiés de 55ans ont le choix entre faire barman la nuit ou partir en Allemagne pour travailler avec leurs qualifications reconnues (vécu dans les associations)/ En reprenant vos arguments supprimons l'enseignement, les formations, les facultés et les universités, et supprimons tous les profs qui s'en occupent....pas même la peine d'apprendre à lire ou à écrire à l'école.
Réponse de le 11/02/2012 à 14:19 :
@Jean: Marcel parlait de jeune diplômés ayant un bac+9 "science sociale du bien être", avec aucune expérience professionnelle et qui regardent de haut des emplois soit disant "moins" qualifiés. J'en connais pleins et si je ne me retenais pas, je les forcerait à accepter le premier boulot venu à coup de coup de pied aux fesses!
a écrit le 10/02/2012 à 22:17 :
Il faut se réveiller et surtout s'unir!
Nous sommes des esclaves ! Notre prison : les intérêts que nous payons chaque mois pour rembourser nos crédits !
Ce que propose sarkozy est impensable si l'on se réfère à notre simple devise : liberté, égalité, et fraternité.
Au lieu de s'acharner sur les plus faibles, il faut en vouloir au gros! Les gros sont ceux qui touchent une somme importante en multipliant les inégalités ! Ils sont les seules responsables de l'état actuel des choses! Vous traitez de voleur ceux qui touche le RSA. Or je n'entends personne critiquer CHIRAC d'avoir voler de l'argent! Aucunes révoltes non plus sur le trafic d'armes etc... La politique renferme une minorité de personne qui ne souhaite qu'une seule chose nous diviser!
En fait aujourd'hui, on critique, on condamne vivement notre petit voleur de quartier. Mais lorsqu'il s'agit d'une personnalité qui viole les lois, je n'entends rien! Les gens sont-ils encore aveugle??? Il ne faut pas se laisser faire mais plutôt tenter de contrer ces hommes. Le peuple est puissant car il est important ! Nous sommes plus nombreux! C'est dingue de laisser nos vies pourrirent en sachant que ceux qui contrôle sont en minorité par rapport à nous! Nous sommes des individus qui devons vivre au même titre que tous ces hommes fortunés. Au lieu de bavarder, il faut se lever et s'indigner.
Si nous n'étions pas esclave de notre " cage de remboursement ", nous laisserions faire à ce point? Les crédits ont permis d'augmenter la puissance d'action des gouvernants sur les gouvernés.
Mais il faut se rappeler qu'on est beaucoup fort contre ces gouvernants. Il suffit simplement d'agir ensemble à l'unisson! Une vraie révolte pour une vraie victoire!
Si le référendum passe, nous perdrions tout ce dont nos ancêtres ont combattu. Il marquera la fin d'une possible alliance du peuple ou alors le début de la révolte. Si ces nouvelles règlementations contre la minorité devaient prendre forme, alors j'espère qu'à ce moment là, nous serons assez intelligent pour nous révolter contre ces hommes, ces voleurs de vie. Ces hommes fortunés ne s'inquiètent pas s'ils auront assez d'argent pour manger, pour prendre de l'essence. Ils se moquent de nos conditions de vie.
Il faut se rebeller et s'unir pour enfin exister ! S'il nous reste de la fierté alors nous nous révolterons !
Réponse de le 11/02/2012 à 5:18 :
Votre analyse me fait penser au livre "les corps indécents". Moralisation de la vie publique et plus de justice sont absolument nécessaires.
a écrit le 10/02/2012 à 22:02 :
Votre comparaison entre les 1 542 000 "projets de recrutement" et les 2 840 000 nombre de chômeurs catégorie1 n'a aucun sens. Ces "projets de recrutement" sont le plus souvent des contrats de durée extrêmement limitée alors que les chômeurs le sont, le plus souvent là encore, pour une durée de plusieurs mois, voire de plusieurs années.
C'est ce tour de passe passe qui permet d'ailleurs de faire croire à l'opinion qu'il y a suffisamment de travail (regardes les offres d'emplois !) et qu'il suffirait que les chômeurs soient formés et fassent preuve d'un peu de bonne volonté. La réalité est qu'il n'y a pas de travail parce que le travail est partagé de la façon la plus injuste qui soit : sur-travail pour les uns, absence de travail pour les autres, pas assez de travail pour ceux qui sont à temps partiel et qui veulent travailler plus.
Heureusement, la dernière partie de votre article remet une partie des choses au point en montrant que les offres d' "emplois" concernent pour l'essentiel des emplois non qualifiés pour la formation desquels il n'est pas nécessaire de faire autant de bruit.
Si M. Sarkozy veut vraiment faire un référendum qu'il le fasse sur la ratification du traité européen qu'il a initié avec Mme Merkel, cela aurait, pour le coup, quelque chose de gaullien.
Réponse de le 11/02/2012 à 2:00 :
sarko et sa bande aurait du faire une formation avant de prétendre diriger le pays ça lui aurait éviter de ns mettre ds la merde
a écrit le 10/02/2012 à 20:49 :
A ajouter dans "la foire aux idées" de l'UMP : Mr Sarkosy devrait soumettre le bien fondé de sa candidature par référendum... J'imagine le résultat avec délectation!!
a écrit le 10/02/2012 à 20:09 :
"On se souvient qu'en 2005, le referendum (où le "non" a dépassé les 54%) sur le projet de traité instituant une Constitution européenne (plus de 400 articles !) a été totalement incompris... " : ou trop bien compris. Traiter 54% des gens d'imbécile ne fait pas de vous un foudre d'intelligence mon bon monsieur.
a écrit le 10/02/2012 à 19:44 :
Vous en avez pas marre de toujours critique. On s'en fout complètement de Sarkozy. Mais regarder les actions et non pas l'individu. On dirait les supporters d'une équipe de foot qui jettent des piérres à l'autre équipe.
Réponse de le 10/02/2012 à 20:57 :
Oui nous en avons marre de la misère d'Etat, des mensonges politiques et du Déclin de la France.
a écrit le 10/02/2012 à 19:34 :
Trop de taxes , plus d industries , plus d'emplois, trop de chômeurs ..... des français qui s accrochent à des droits obsolètes comme des morbacks ... c est un cercle vicieux ... c est erculer pour mieux sauter ...
Baser son économie sur la consommation des ménages c est bien joli ... mais il y a un moment où ça ne fonctionne plus .... surtout quand on envoie nos entreprises chez l'oncle Chang ou le cousin Romanescu ...
Au lieu de penser à réformer les allocations chômages (qui va léser les des basses classes ,) qu'ils commencent pas réformer les allocations chômage des cadres ....
Un cadre qui est chômage .... a des avantages bien juteux en comparaison avec un monsieur tout le monde qui bossait dans une usine ou qui lavait des chiottes ...
Au lieu de payer des formations qui ne serviront à rien , que l'Etat investisse dans la redynamisation de emploi et la création d'emploi ,... Mais surtout pas avec la clownerie de la prime d aide à la création d entreprise pour les cadres au chômage. ... Les gens qui travaillent à Pole-emploi savent de quoi je parle .
Réponse de le 11/02/2012 à 2:09 :
moi je suis d'accord pour supprimer assedic et pole emploi et apec et tout et tout que chacun se débrouille!!
ok mon ami!!!!
Réponse de le 11/02/2012 à 3:09 :
... on pourrait déjà plafonner les allocs à 2000 ?... c'est quand même pas croyable que des personnes touchent jusqu'à 6000 ? au chômage ! Dans tous les autres pays il y a des plafonds.
Réponse de le 11/02/2012 à 9:47 :
pour ça faudrait aussi toucher aux intermittents du spectacles.. quel scandale.. pas touche!
a écrit le 10/02/2012 à 19:34 :
Oui, non. C'est une division supplémentaire entre chômeurs et salariés. De façon à mieux régner et aussi entrainer des "débats" stériles histoire d'occuper le front de l'actualité. Nous avons 5 ans de pratique sur ce genre de manipulations, non..??
Réponse de le 11/02/2012 à 3:07 :
Honnêtement, je ne suis pas certain que les intérêts des salariés et des chômeurs soient convergents. D'ailleurs les syndicats de salariés ont tout fait pour empêcher la création d'un syndicat de chômeurs.
a écrit le 10/02/2012 à 19:33 :
les chômeurs dont je fais partie ne demandent pas mieux a travailler ou à avoir une formation, pour ma part complémentaire à ma formation initiale bac +4 . il ne faut pas oublier que c'est l'employeur qui décide qui il prendra au final, alors obliger à accepter n'importe quelle offre, ben voyons !! c'est déjà ce que je fais de moi même quand je réponds à des offres d'emploi.
Réponse de le 11/02/2012 à 14:14 :
Il faut vous remettre en question et aller de l'avant dans relâche.
a écrit le 10/02/2012 à 19:26 :
Je trouve excellente l'idée de N.Sarkosy . Nous connaissons tous nombre de chômeurs qui sont très contents de ne pas aller travailler tout en touchant les allocs. Il y a des exceptions évidemment surtout pour les personnes de 50 ans et au delà ainsi que pour le premier emploi des jeunes. Or ce sont les contribuables qui financent les excès ....
Réponse de le 10/02/2012 à 22:42 :
Votre"analyse" démontre une capacité de réflexion cruellement limitée,aussi je vous engage vivement à entreprendre une thérapie qui, je vous le souhaite, vous permettra de combler, en partie,cette lacune . Bon courage.
Réponse de le 11/02/2012 à 0:40 :
Je rejoints Horace, j'espère pour vous ne jamais connaitre la situation de chômage et de précarité. Regardez tout juste autour de vous, ouvrez les yeux et observer la misère sociale.
..
Réponse de le 11/02/2012 à 9:53 :
à ephw: moi aussi j'en connais pour autant je vois bien que c'est pas la majorité, suffit de regarder le temps que mets par ex un jeune diplomé au moins bac+2 à trouver un taf correspond à son diplome.. et que dire pour les encore plus diplomés.. quand à ceux qui ont été largués par leur boite à l'age de 45 ans ou plus, dur, dur.. alors oui y'a ceux qui parlent à peine français qui font la queue et blablabla masi c'est pas le gros même si ceux là, faut les virer!
a écrit le 10/02/2012 à 19:19 :
La frégate est presque coulée ...
et il tente désespérément de lancer sa dernière bouée canard.
ça donne l'envie de lui envoyer une enveloppe kraft avec dedans une couche-culotte!
a écrit le 10/02/2012 à 18:58 :
Et pourquoi pas puisque Mr Sarkozy décrete Israel "Miracle "
a écrit le 10/02/2012 à 18:54 :
Faire un chantage puritain à la misère, dans le style "ton obôle tu dois la mériter", cela sied bien au papa du prince Jean De Neuilly, mais d'un autre coté quand que un hautement diplômé, superbement qualifié et très fier de son intelligence sera capable de faire la plonge sans avoir honte il aura réellement appris à vivre.
a écrit le 10/02/2012 à 18:52 :
vous avez parfaitement raison...J'ai exercé des responsabiltés durant 38 ans au sein de l'ANPE et j'affirme comme vous que ce projet de référendum est un NON-SENS!!!Le Président de la République serait bien inspiré d'aller faire un stage de 15 jours au sein de Pôle Emploi afin d'appréhender la complexité de ces problématiques d'emploi et de formation!!!
Réponse de le 11/02/2012 à 2:25 :
moi je propose de supprimer cotis assedic pole emploi apec a4E et tout et tout
que chacun se débrouille comme moi qui suis au chomage depuis 2 ans et quelque jour et qui n 'est pas encore retrouvé de job et qui ne touche plus un copec

que ceux qui critiques les chomeurs......arretent d'etre assister pour torcher leur gosse...fini les ecoles publics....que des ecoles privees.......et voilà...vs voyez comme tout devient simple ...............
a écrit le 10/02/2012 à 18:44 :
Toutes les semaines NS va nous en sortir une ainsi que ses compères ...Bref occupation de l'espace médiatique risque d?être pour lui le râteau sur lequel il marche..Enfin bon sont pas betes !!!
a écrit le 10/02/2012 à 18:43 :
C'est une loi qui pourrait le concerner bientôt.
Réponse de le 10/02/2012 à 20:05 :
Si c'est le cas,vu ses piètres résultats au regard des engagements de 2007, je propose un licenciement pour faute grave sans indemnité : suis d'avis qu'on lui supprime la rente à vie prévue pour les ex-Présidents (vu son âge et l'augmentation qu'il s'est lui-même attribué, ça contribuera pour une bonne part au comblement du déficit public).
a écrit le 10/02/2012 à 18:41 :
Ce referendum aurait le merite de montrer combien les travailleurs en ont marre de donner un partie de leur salaire pour entretenir ces fénaiants, ces parasites, ces assistés, ces dechets de la societe.
Réponse de le 10/02/2012 à 20:15 :
Je suis au chômage et je ne me considère pas comme un parasite, fainéant ou assisté. Je connais les limites de Pôle-Emploi depuis des années (plusieurs inscriptions) et je me réinsère tout seul.
Pour un assisté fainéant parasite, je me débrouille pas mal. J'ai dû passer le bac puis un DUT. Je me prépare au DCG. Tout ça, par mes propres moyens.
Il faudrait une loi obligeant les entreprises à embaucher un certain nombre de candidats, et là, nous pourrons voir qui y met du sien.
Réponse de le 10/02/2012 à 21:01 :
moi aussi je travaille et je vous trouve ridicule
Réponse de le 11/02/2012 à 2:29 :
Ok mon brave...moi j'en ai marre de donner une partie de mon salaire et de mes impôts pour les écoles publics, les creches publics, les aides au boite qui coulent les CAF...les rentrées scolaire...les aides aux logement..la sécu

Tu vois!!! c'est simple..supprimons tous les lieux publics payés par les impots et que chacun se débrouille.......t'es OK???????????
Réponse de le 11/02/2012 à 15:22 :
Je suis aussi pour la suppression de TOUTES ces aides sociales!!! Ceux qui travailles et qui veulent s'assurer des accidents de la vie pourront prendre un assurances privé sur mesure. Quand aux autres, il fallait travailler à l'école étant petit, il ne vous reste plus qu'a l'assumer toute votre vie!
Réponse de le 12/02/2012 à 15:12 :
A vous lire, on a la triste impression que l'on vous a (aussi...) cloué dans une croix, mais,...sans que la grandeur du Christ vous habite!...
a écrit le 10/02/2012 à 18:28 :
la formation est gérée et financée principalement par les conseils régionaux. Dans ce cas, comment obliger ces collectivités locales à financer???? Si elles ne veulent ou ne peuvent pas, l'Etat pourra-t-il s'y substituer? avec quel argent ???? (il paraîtrait que les caisses sont vides....). Pôle Emploi peut financer mais avec la dégradation du marché de l'emploi, je ne suis pas sur que cette structure en ait les moyens... Il reste les OPCA via les DIF mais avec environ 20h de formation par an, il va être difficile de financer certaines formations (dans la santé où il y a des besoins grandissant). Restent les agences d'intérim mais il faut justifier d'une certaine durée de travail sous ce staut .......
Je crains qu'il ne s'agisse que de démagogie !!!!!!!!
a écrit le 10/02/2012 à 18:18 :
Si Mr Sarkozy , voulait perdre les Présidentielles 2012 , il ne pouvait pas mieux faire .Ce Monsieur joue perdant , à n'en pas douter !
Réponse de le 10/02/2012 à 19:36 :
ou pas.
Réponse de le 10/02/2012 à 21:03 :
ouf il est temps qu il degage
Réponse de le 11/02/2012 à 15:22 :
@lili: On verra bien... Dure seront vos illusions!
a écrit le 10/02/2012 à 18:16 :
Un tribunal populaire, voilà ce qu'il faudrait pour en finir avec ce tyran.
a écrit le 10/02/2012 à 18:00 :
Qu'il pose un référendum sur le nucléaire et sur lui même si il a des corones, il serait bien surpris du résultat
a écrit le 10/02/2012 à 17:53 :
En tant que fonctionnaire, je voterai contre toute indemnisation de plus de 3 mois, car les jeunes notamment doivent apprendre à bosser sans rechigner.
Réponse de le 10/02/2012 à 18:37 :
Pour une fois, je suis d'accord avec un fonctionnaire.
Réponse de le 10/02/2012 à 18:39 :
tout a fait d'accord,le probleme de les motiver au boulot
Réponse de le 10/02/2012 à 18:45 :
Et je passerais les fonctionnaires à un statut privé histoire de faire le ménage la dedans..... Après le ménage fait, on verra ce que feront les heureux élus avec 3 mois max d'indemnisations. Peut être commenceront ils à bosser sans rechigner!!!!
Réponse de le 10/02/2012 à 19:00 :
c'est de l'humour de la part d'un fonctionnaire !!!!!!
Réponse de le 10/02/2012 à 19:02 :
eh oui vous êtes bien fonctionnaire comme vous l'écrivez si bien !!!! c facile d'écrire ce genre d'annerie quand on a la sécurité de l'emploi.
Réponse de le 10/02/2012 à 19:06 :
C'est l'hôpital qui se... "Fonctionnaire" ? Et vous vous voulez que les jeunes apprennent à "bosser sans rechigner." Mais n'est-ce pas la spécialité de votre corps de métier de ne travailler qu'en rechignant ? Balayez devant votre porte.
Réponse de le 10/02/2012 à 19:12 :
Les problèmes d'indemnisation et de chômage sont ceux des seniors (+50ans). Les jeunes qui entrent sur le marché du travail n'ont pas encore travaillé et ne sont donc pas indemnisés. De plus, ils ne sont souvent pas encore assez vieux (toujours 25 ans?) pour toucher des aides sociales comme le RMI ou RSA. ps: si vous voulez faire travailler les jeunes, il faut vous attaquer aux facultés de lettres et sciences humaines qui ont fait des inscriptions "touristiques" et des filières bidons (0 débouchés) leur fond de commerce_ et je n'épilogue même pas sur les sympathies politiques et la célérité à se mettre en "grève".
Réponse de le 10/02/2012 à 19:54 :
Vous, vous n'êtes pas fonctionnaire ! Si c'était le cas vous sauriez que grâce à votre idole Sarko vous pouvez maintenant vous trouver au chômage suite à réorganisation de votre service. Alors accepteriez-vous de n'être indemnisé que 3 mois ? Je pense plutôt que vous faites partie de ces rentiers fainéants qui n'ont jamais travaillé et qui vivent aux crochets des laborieux que vous considérez comme des esclaves.
Réponse de le 10/02/2012 à 19:56 :
@najbar : vous racontez n'importe quoi sur la base de rien du tout ! abstenez-vous à l'avenir de vos commentaires-conseils de nul.
Réponse de le 10/02/2012 à 22:40 :
Hum, on dirait plus de la provoc anti-fonctionnaires ce message. Plus vous réagissez, plus vous tombez dedans...
Réponse de le 11/02/2012 à 8:37 :
C'est clair.... des moutons c'est tout ce que c'est
Réponse de le 11/02/2012 à 15:24 :
@najbar: Rien ne vous empêche de rester ici.
a écrit le 10/02/2012 à 17:51 :
on gère très bien avec nos amis des syndicats LOL
Réponse de le 11/02/2012 à 12:05 :
pour vous faire plaisir ,une petite augmentation du 1 pour cent logement?
a écrit le 10/02/2012 à 17:46 :
La désindustrialisation est le résultat du lamentable gouvernement Fillon, un faux premier Ministre mais un vrai ministraillon fainéant, très brouillon et très approximatif. Voilà la France est devenu un pays de travailleurs pauvres, et dans lequel le nombre de chômeurs a été la seule valeur montante ... Sarkozy est un maitre chanteur petit garçon qui fait un complexe et se complait dans les propos violents adressé aux faibles. In finé c'est le fils Sarkozy/Bruni qui est à plaindre d'avoir un père aussi piètre garcon.
Réponse de le 10/02/2012 à 18:38 :
...Et la Marmotte, elle ent le chocolat...
Réponse de le 11/02/2012 à 3:18 :
... Je ne suis pas certain que Sarkozy ait fait ce qu'il fallait, mais la désindustrialisation a commencé bien avant Fillon et Sarkozy. Elle a été particulièrement forte sous Jospin, ce qui ne veut d'ailleurs pas dire qu'il en soit responsable. Mais il faut tout de même remettre la vérité en place. Vous avez la mémoire très courte !
a écrit le 10/02/2012 à 17:39 :
Peu importe le parasitisme du paritarisme, mauvaise excuse pour maintenir le monopole des profiteurs sur les cotisations chômage, santé ou retraites. Privatisation, mise en concurrence, adhésion libre, individuelle et volontaire aux assurances, capitalisation, réduction de l'Etat à ses missions régaliennes. Voilà les seules réformes valables pour nous extraire de la crise de l'Etat-providence obèse et de ses succursales communistes, pour échapper au chômage de masse, pour sortir de la décrue inéluctable du PIB, pour revivifier notre démocratie vacillante. Nous sommes déjà trop taxés.
Réponse de le 10/02/2012 à 17:58 :
La touche ctrl+c (copier/coller) de votre clavier doit être fortement usée...
Réponse de le 10/02/2012 à 18:02 :
la colhésion sociale est à ce prix ! tous dans la rue ? je crois que le gouvernement qui a peur n'a plus de solution ....
Réponse de le 10/02/2012 à 18:03 :
et hop comme ça le coût du système de santé représentera 11% du PIB comme aux US contre 8 en France
Réponse de le 10/02/2012 à 22:55 :
Non Morgan, le % des dépenses de santé représente 13% du PIB en France, 17% aux USA. Mais peu importe tant que les individus dépensent leur propre argent : le problème, c'est le % collectivisé. Mimosa, la cohésion sociale ne peut pas résister au chômage et à l'appauvrissement des classes moyennes, deux conséquences inéluctables du cercle vicieux de la collectivisation de la société.
a écrit le 10/02/2012 à 17:37 :
perso je me demande comment on peut proposer de tels référendums ? les solutions proposées étant contestables ou complexes dans la situation actuelle .....
le citoyen devrait accepter totalement la question posée et les solutions.....
le traité de Lisbonne a été refusé et le gouvernement de Chirac l'a fait valider par une autre voie ...Sarko jouerait il avec le vote des français ? pas crédible...
Réponse de le 10/02/2012 à 23:53 :
ENCORE 72 JOURS ET LA FÊTE A LA BASTILLE,
Réponse de le 11/02/2012 à 15:26 :
@BARKAT: Oui, ce sera Champagne à volonté, car le CAC40 retournera vers ses sommets!
a écrit le 10/02/2012 à 17:29 :
ce referendum est déplacé, puisque l'assurance chômage est un régime paritaire.mais on peut en faire d'autres, ou plutôt il aurait fallu en faire d'autres en cours de quinquénat. il y a bien eu celui pour l'europe, mais à quoi a-t-il servi?
Réponse de le 10/02/2012 à 18:00 :
Tout a fait, un référendum sur les retraites aurait eu du sens...
Réponse de le 11/02/2012 à 10:47 :
ainsi que sur le fiancement de la dependance!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :