Grâce à l'Asie, le Cognac ne connait pas la crise

 |   |  244  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Bloomberg)
Avec un chiffre d'affaires annuel en hausse de 13% à 2,2 milliards d'euros pour la campagne 2011-2012, le Cognac a compensé la morosité du marché européen grâce à sa popularité toujours grandissante en Asie.

Selon les chiffres du Bureau national interprofessionnel du Cognac (BNIC), l'équivalent de 168,5 millions de bouteilles ont été vendues dans le monde du 1er août 2011 au 31 juillet 2012, soit une progression de 4,3%. La forte augmentation en valeur déjà constatée les années précédentes s'explique par la montée en gamme des achats de l'eau de vie charentaise, une tendance particulièrement visible en Asie.

Près de 23% de progression en un an sur le 6 ans d'âge

Ainsi les expéditions de Cognac XO (mention indiquant que l'eau-de-vie entrant dans l'assemblage a au moins six ans d'âge) ont progressé en valeur de 22,9% en un an et celles de VSOP (Very superior old plate, avec une eau-de-Vie d'au moins quatre ans) ont augmenté de 8,6%.

La Chine, troisième marché pour le Cognac

L'interprofession précise que l'Extrême-Orient dont le chiffre d'affaires dépasse pour la première fois le milliard d'euros, a connu une croissance de 9,9% en volume et 21,4% en valeur, "particulièrement grâce à la Chine", troisième marché après les Etats-Unis et Singapour. Si les marchés américains continuent de croître en volume, la crise de la zone euro semble avoir eu un impact fort sur les ventes du digestif en Europe. Les ventes ont baissé de 1,5% à 47,1 millions de bouteilles en Europe de l'Ouest. Les baisses les plus sensibles en termes de ventes ont eu lieu en Allemagne avec 13,2% et au Royaume Uni avec 6%.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/08/2012 à 19:42 :
Ces exportations pourront continuer avec le même emballage que les paquets de cigarettes.
Ils seront déjà acros.
a écrit le 15/08/2012 à 16:05 :
V.S.O.P. =Very Superior Old PALE (et non plate) !!!
prenez en bonne note merci.
a écrit le 14/08/2012 à 18:39 :
C'est curieux de voir que de mauvais cèpages comme le cognac ou le champagne ,fassent de si délicieux produits qui s'exportent dans le monde entier.
Dommage d'anciens produits qui utilisaient des variétés d'arbres spécifiques pour faire les eaux de vie de poire ou de prune n'éxistent plus et pourtant auraient leur place sur le marché international.
Heureusement qu'on a au moins ça qui se vend.
a écrit le 14/08/2012 à 16:18 :
tiens c'est bizarre que le gouvernement ne prenne jamais le cognac pour modele dans sa volonte d'aider les entreprises a exporter vers la chine. Pourtant c'est un secteur qui cree de l'emploi EN FRANCE.
a écrit le 14/08/2012 à 16:01 :
C'est sur qu'après Fukushima la seule chose à faire pour les Japonais c'est picoler un bon coup!!
Ils suivent en cela le patron de TEPCO rendu indisponible en plein drame par une cuite mémorable.
a écrit le 14/08/2012 à 15:59 :
La France a un nouveau grand en devenir des spiritueux... inconnu : "La Martiniquaise". La mondialisation profite bien à la qualité.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :