Les "emplois francs" pourraient être expérimentés

le ministre de la ville François Lamy s'est dit favorable à l'expérimentation de ce système d'exemption de charges en cas d'embauche d'un jeune de "quartiers en difficulté".
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Les « emplois francs » vont être expérimentés. Le ministre de la Ville, François Lamy, a annoncé ce lundi qu?il était favorable à ce dispositif promis par François Hollande pendant la campagne électorale. Ce dispositif prévoit d?accorder de larges exemptions de charges aux entreprises qui accepteraient d?embaucher des jeunes issus des « quartiers difficiles ».

Emeutes violentes

C?est à Amiens, dont les quartiers nord ont été frappés la semaine passée par des émeutes violentes, que François Lamy a annoncé vouloir « travailler dans le cadre d?une politique plus globale ». Le ministère devrait étudier si les quartiers difficiles d?Amiens pouvaient être choisis comme lieu de cette expérimentation.

« Redéployer les moyens »

Le ministre de la Ville doit à la rentrée redéployer les moyens de la politiques de la ville pour la rendre plus efficace et, a-t-il répété lundi, « concentrer les moyens où l?on en a besoin ». Pour François Lamy, le temps de « la politique de la ville, de l?emploi et de l?éducation » est venu après la priorité de la sécurité qui avait dominé la semaine passée, lorsque les heurts étaient en cours.
 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 28
à écrit le 23/08/2012 à 19:52
Signaler
philanthrope sur le fond vous avez entièrement raison, mais nos élus veulent que les gens dit de cité soit les jeunes travaille, il serait idéal vôtre idée que ces emplois soit tournés dans les secteurs liés à l'exportation pour augmenter la compétit...

à écrit le 22/08/2012 à 8:09
Signaler
Une mesure relative aux emplois francs pourrait s'avérer efficace non pas dans le domaine où le gouvernement s'apprête à le faire, mais dans les secteurs liés à l'exportation afin d'augmenter la compétitivité de ses entreprises, et notamment des PME/...

à écrit le 21/08/2012 à 14:51
Signaler
Aujourd'hui Amiens, demain Roubaix ou Mulhouse. Il y a tellement de zones de non-droit en France que les troubles vont se multiplier ci ou là. Pas d'avenir pour la jeunesse. Les jeunes diplômés envisagent tout naturellement l'exil. La disparition de ...

à écrit le 21/08/2012 à 11:19
Signaler
Donc si j ai bien compris, la réponse à la délinquance c est des subventions !!! Fini la prison pour un délinquant violent multirécidiviste , on l envoie faire du sport en colo ... Les pauvres , vous comprenez, personne ne les comprends alors ils s ...

à écrit le 21/08/2012 à 10:49
Signaler
"Ce dispositif prévoit d?accorder de larges exemptions de charges aux entreprises" De quelles entreprises parlons nous ? entreprises public ou privée ? Si c'est d'entreprises privée dont nous parlons je crois rêver. Par ailleurs j'avais le sentiments...

le 21/08/2012 à 11:30
Signaler
Si vos propos ne sont pas de l'humour, alors vous ne devriez pas vous contenter d'une impression sur les patons des PME"suceurs de sang". Allez donc voir autour de vous des patrons qui sacrifient leur vie, et parfois leur maison, et non celle de leur...

à écrit le 21/08/2012 à 10:10
Signaler
ça dure depuis 20 ans et pourquoi ça s'arrêtera dans un pays où le chômage sera permanent et très élevé.

à écrit le 21/08/2012 à 10:06
Signaler
Dans 20 ans, il y aura des favelas autogérées dans ce pays, l'érosion continuelle de la compétitivité, contrainte budgétaire ne permettant plus faire du social mais simplement donner le minimum d'allocations pour acheter la paix sociale, priorité do...

le 21/08/2012 à 11:18
Signaler
Le mieux serait justement de stopper les aides sociales et de moins charger les entreprises qui embauchent localement. Il va falloir renoncer à l'avenir aux aides en tout genre la france n'a plus les moyens avec la mondialisation.

le 21/08/2012 à 11:25
Signaler
Devenons tous des Eric Zemmour. La coissance certes sera une bonne rustine qui tiendra temporairement face à une crise aïgue du moment. La croissance infinie me semble derrière nous. Pourquoi ? Elle nous dirigera dans le mur qui s'appellera "hyperdém...

à écrit le 21/08/2012 à 9:57
Signaler
Il faut accepter un taux de pauvreté croissant dans notre pays, avec une croissance quasiment nulle pour cause d'une part d'un marché mature et d'autre part des contraintes budgétaires, il n'est plus possible de s'occuper de tout le monde, il faut es...

le 21/08/2012 à 23:59
Signaler
Cavalière, vous citez Malthus et bientôt Nietch (pardonnez-moi si j'ai mal orthographier ce nom) pourquoi pas les grands penseurs du 19 e siècle à la perfection, nous ne sommes pas tous né avec les fées penchées sur nôtre berceau, quand vous parlez d...

à écrit le 21/08/2012 à 9:07
Signaler
plus vous etes dans l'illégalité, plus vous avez de droit § bravo . les gens honn^tes sans emploi savent ce qui leur reste a faire: "bruler des voitures" belle morale

le 21/08/2012 à 9:57
Signaler
Pourquoi voulez vous que les pouvoirs publics fassent quelque chose : les voitures brûlées appartiennent aux voisins de ces ''jeunes''... Ils se font du tort entre eux !!! Pour bien connaître le ''Pigeonnier'', je peux vous assurer que le seul momen...

à écrit le 21/08/2012 à 9:07
Signaler
Tous les problèmes sont dans la photo sous le titre. La solution serait de casser ces ensembles et répartir leur population. C'est compliqué, il faut trouver des espaces, il faut de sous, certes, mais si on ne le fait pas, nous aurons à longueur de j...

à écrit le 21/08/2012 à 9:07
Signaler
Tous les problèmes sont dans la photo sous le titre. La solution serait de casser ces ensembles et répartir leur population. C'est compliqué, il faut trouver des espaces, il faut de sous, certes, mais si on ne le fait pas, nous aurons à longueur de j...

le 21/08/2012 à 10:08
Signaler
Avec votre argent ? Un grand emprunt ? Rappelez moi les perspectives de croissance et le taux d'endettement de la France.

à écrit le 21/08/2012 à 8:21
Signaler
bonne idée, bonne mesure car le travail permet, entre autres, d'intégrer les jeunes issus des quartiers pauvres.

à écrit le 21/08/2012 à 7:11
Signaler
et une niche fiscale de plus!les autres cités qui se tiennent tranquilles n'auront que leurs yeux pour pleurer:pas de vacances gratuites,charges plein pot.la france,pays ou on encourage les moins vertueux!

le 21/08/2012 à 8:24
Signaler
Soit l'entreprise a du travail et embauche du personnel qualifié pour répondre à la demande, soit elle n'a pas de contrat et exploite une niche (l'argent du contribuable). Ce n'est pas au gouvernement à s'immiscer dans la conduite du business.

à écrit le 21/08/2012 à 1:35
Signaler
Ce quartier d'Amiens, Le Pigeonnier, est bien équipé, bien entretenu et bien desservi en transports en commun et en voies de circulation. Il avait déjà une certaine réputation dans les années Mitterrand. Elle s'est confirmée pendant les années Chira...

à écrit le 21/08/2012 à 0:49
Signaler
La gauche bienpensante a toujours le don de créer des usines à gaz. Il ne sert à rien de couper dans les charges non plus. Il faut selon moi une réforme de fond de notre fiscalité. Un des premiers éléments de cette réforme est de faire financer intég...

à écrit le 21/08/2012 à 0:43
Signaler
Commençons par extraire les éléments violents, multirécidivistes de ces quartiers et par les exclure du département sous peine ferme de trois ans de prison et les choses iront beaucoup mieux ... avec suivi et formation professionnelle obligatoire. J...

à écrit le 20/08/2012 à 23:11
Signaler
Il manque un dico sur cette politique "sociale" de la ville. Qui est difficile, qui est en difficulté? la population ? Les "jeunes"? Les moins jeunes? Le maire? Le ministre? Et de quelle difficulté parle t-on? Bref, il y a un magma de mots mais on ...

à écrit le 20/08/2012 à 20:06
Signaler
Créer des CES, des Contrats d'avenir, les fameux TUC, pour ce genre de personnes qualifiés ou pas, déjà il faudrait qu'on coupe toute les allocations des gens qui vivent dans ces citées vous verrez qu'il accepterons toute sorte de travail, pourquoi c...

à écrit le 20/08/2012 à 19:48
Signaler
Et revoilà les Socialistes avec leurs emplois bidons alors que la seule solution est un allègement massif des charges. De toutes façons les "jeunes" n'ont pas besoin de travailler puisqu'ils les allocations et vivent de "travaux annexes". Les entrepr...

le 20/08/2012 à 23:00
Signaler
De toutes façons les "jeunes" n'ont pas besoin de travailler puisqu'ils les allocations et vivent de "travaux annexes". En plus d être faineant il sont tous voleurs et bien sur toi tu es honnête et travailleur.

le 20/08/2012 à 23:44
Signaler
Gilles1 : pourquoi reprochez vous à la gauche de ne pas faire en 3 mois ce que la droite n'a pas fait non plus en 17 ans ? (allègement massif des charges) Il faut vous rendre à l'évidence, au regard de la dette PERSONNE ne prendra la décision d'allég...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.