Accès à l'électricité : tous les Français ne sont pas égaux

 |   |  618  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Bloomberg)
Selon une étude dévoilée ce vendredi par l'association de consommateurs UFC Que choisir, certains départements connaissent des coupures d'électricité plus longues que d'autres. La réduction des investissements d'EDF est pointée du doigt.

Les mots sont durs. Commentant l'étude dévoilée vendredi par l'association UFC Que choisir qu'il préside, Alain Bazot  a estimé que la qualité de la distribution d'électricité était en France «  inefficace, injuste, coûteuse ». Si l'association se réjouit de la diminution du temps moyen annuel des coupures -  qui avait augmenté de 50 à 200 minutes entre 2002 et 2009 pour retomber à 73 minutes en 2011 -, elle relativise cette bonne nouvelle pour le consommateur. "C'est une baisse en trompe-l'oeil", martèle Alain Bazot, ce chiffre moyen occultant  de fortes disparités régionales. AInsi,  dans certains départements, comme la Dordogne ou le Morbihan, le temps cumulé des coupures a été supérieur à trois heures. Autre problème soulevé par UFC Que choisir, la situation s'est dégradée .

Des investissements divisés par deux

Pour expliquer ce double phénomène, l'association de consommateurs évoque la division par deux des investissements d'EDF entre 1992 et 2004. « Même s'ils ont repris récemment, les investissements restent insuffisants. Les 826 millions d'euros investis en 2012 sont encore très en deçà des besoins, évalués, au dire même d'EDF, à 2 milliards par an jusqu'en 2020", précise l'association. "Comment ne pas s?étonner d?un tel chiffre alors les consommateurs paient déjà 1,9 milliard d?euros au titre de la taxe sur la consommation finale d?électricité, somme collectée par les communes, mais qui n?est pas forcément affectée au réseau électrique ?", s'interroge-t-elle, regrettant que l'indemnisation des victimes des coupures ne soit  pas suffisamment incitative. Pour corriger ces défaillances, UFC Que choisir réclame une transparence accrue et de nouveaux mécanismes d'incitation.

Les mécanismes d'incitation à l'investissement mis en cause

"Ce sous-investissement dans la qualité du réseau est dû à la trop grande faiblesse des deux mécanismes d?incitation existant en France. Le dispositif de Bonus/Malus de la Commission de régulation de l'énergie [CRE] se base principalement sur une moyenne nationale du temps de coupure sans prise en compte des disparités territoriales. En 2011, ERDF a ainsi obtenu un bonus de 7,5 millions d?euros malgré la fracture territoriale déjà décrite. De même, si ERDF doit compenser financièrement les coupures très longues, le niveau de compensation est aujourd?hui trop faible [moins de 10 euros pour 48 heures de coupure continue] pour l?inciter à améliorer le réseau, mais aussi pour indemniser le préjudice subi par les clients. Comparativement, nos voisins Italiens ou Suédois obtiennent des indemnisations 10 à 15 fois supérieures sur un temps comparable", précise l'association. 

ERDF, qui assure la distribution sur 95 % du territoire, a réagi à cette étude. La filiale d'EDF a notamment rappelé que ses investissements de maintenance était en hausse depuis trois ans et que, malgré les nombreux aléas climatiques observés l'an dernier, elle avait réussi à stabiliser le temps moyen de coupure. ERDF n'a pas non plus oublié de rappeler que le rapport annuel de la Cour des comptes la considérait comme le distributeur le plus performant d'Europe, précisément sur ce critère des coupures. C'est en effet le cas. Mais les Sages de la rue Cambon avaient aussi précisé que "les besoins d?investissements sur le réseau de distribution augmenteront dans les années à venir pour maintenir le niveau de qualité de l?électricité  et moderniser le réseau. Pour répondre à ces besoins, les moyens existants devront d?abord être optimisés, notamment la coordination des investissements d?ERDF - environ 3 milliards d'euros en 2011 - et des autorités concédantes (environ 1 milliard). Des financements supplémentaires devront ensuite être trouvés pour faire face aux besoins du réseau de distribution d?électricité", expliquaient-ils.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/04/2013 à 11:49 :
Déjà si le personnel de l'EDF entretenait les lignes électriques, au lieu de passer leurs temps d'astreintes chez eux, il y aurait moins de problèmes. Quand vous avez des grosses branches qui pendent sur des lignes électriques pendant plusieurs semaines, et que le personnel de l'EDF est payé à passer la tondeuse sur sa pelouse chez lui? Après on s'étonne qu'il y a des coupures, ce qui peut entraîner des conséquences sur les appareils chez les particuliers, mais plus grave des pertes financières chez les professionnels. Il est très curieux que la fameuse enseigne EDF ne connait pas le mot "prévention" pratiquée depuis très longtemps même dans les plus petites Entreprises? Drôle de gestion! Depuis longtemps certains grands Comiques ont "dénoncé" certaines abbérations de l'EDF, la Poste : (en semaine 3 guichets d'ouverts, alors qu'il y a personnes, le Samedi un guichet et des clients qui attendent) etc. Depuis plusieurs années, nous en sommes toujours avec eux, aux mêmes problèmes, aucune amélioration.
a écrit le 28/04/2013 à 8:36 :
Toute la musique que j'aime ,,,????



a écrit le 27/04/2013 à 8:22 :
J'ai mis une dizaine de dynamo sur une roue de vélo. L'électricité produite alimente une batterie qui fait tourner la roue alimentant la batterie. Bref, une fois mis en route, je produis de l'électricité. ce n'est pas top top, mais la série d'ampoule me permet d'éclairer suffisamment mon garage où je bricole. Je compte perfectionner le système pour alimenter plusieurs batteries en continue. Dans tous les cas, c'est suffisant pour l'éclairage dont j'ai besoin.
a écrit le 26/04/2013 à 21:29 :
Faut-il rappeler l?inflation des prix, l?inégalité de traitement entre un cadre du privé qui cotise 1 euro pour 1 euro de retraite, quand celui d?EDF en touche 3. De la même manière il faut noter l?inéquité privé public qui soulève la société en particulier pour la question des statuts. Parler justice quand on élimine les jeunes générations, c?est de la part des boomers un crime. Quand on n?est pas capable de faire de la croissance on s?en va !
Réponse de le 27/04/2013 à 8:37 :
à Berk + 1
a écrit le 26/04/2013 à 17:23 :
C'est vrai, tous les Français ne sont pas égaux pour l'électricité : les agents EDF en disposent quasi gratuitement et nos députés et sénateurs, ainsi que les fonctionnaires de leurs chères institutions ont droit à une "prime chauffage" de plusieurs milliers d'euros (4 600 au sénat et 6 200 pour l'assemblée nationale) qu'ils se sont eux-mêmes votés. Non imposable bien sûr et indexée sur le prix du pétrole pour faire bonne mesure ... La vie est douce et belle pour eux, ils peuvent se permettre de nous matraquer avec leurs eco-taxes ... qui ne leur sont pas applicables.
Réponse de le 26/04/2013 à 17:50 :
Mais il ne faut pas être jaloux comme ça, vous vous devez avoir d'autres avantages que les employés dEDF n'ont pas.
Réponse de le 26/04/2013 à 18:03 :
La jalousie est un vilain défaut...
Que les agents edf paient plein pot ne changera en rien le temps de coupure moyen par usager...
Si encore vous habitiez en Lozère pour raler, mais j'en doute...
Réponse de le 26/04/2013 à 18:30 :
J' ai 2 personnes dans ma famille qui travaillent à EDF, et GazMan a raison, en plus mon beau frère a acheté il y maintenant 25 ans une maison dans l' isère, depuis ce temps ils ont toujours des fenêtres avec du mastic aux carreaux, mais à part ça ils sont chauffés à l ' électricité, et dans leur maison la température ne descend pas en dessous de 23 à 24 ° en hiver !!! Pourquoi se gèneraient ils pour faire des efforts d' économie d' énergie, c' est presque gratuit pour eux !! Pour les avantages, vous ne devez pas travailler dans le privé, ou vous n' avez jamais mis les pieds dans ce secteur, Les voyages , les réductions pour le train, les villages vacances réservés aux fonctionnaires,réduction sur les places de cinémas ou concerts, les prêts à taux zéro pour l' immobilier, et bien cela nous ne l' avons pas dans le privé. Mais nous ne nous plaignons pas, nous ne sommes pas non plus jaloux, le seul problème ce sont toujours les mêmes qui se plaignent, qui font grèves en permanence. Les avantages que nous avons, ce ne sont pas 30 heures ou parfois 25 heures par semaines pour certaains fonctionnaires, ce n' est que 5 semaines de congés payés, et non pas entre 6 et 8 semaines pour la majorité des fonctionnaires et presque 3 mois pour les enseignants. Et les syndicats qui défendent toujours le public. Maintenant pour conclure, si nous avons tant d' avantages comme vous le dite, rien ne vous empêche d' aller dans le privé, mais attention.. là bas vous n' aurez plus le temps de préparer les banderoles pour les manifs, et plus le temps d' apprendre à taper sur des tambours pour agayer vos manifestations qui à mon goût servent plutôt à vous divertir que de remonter notre pays qui en aurait bien besoin en ce moment !!!!
Réponse de le 26/04/2013 à 21:45 :
@baleine. En effet. J'ai un avantage que d'autres n'ont pas. Celui de voir chaque matin, dans la glace quand je me rase, le visage d'un honnête homme.
Réponse de le 27/04/2013 à 8:24 :
@GazMan : C'est curieux, j'ai la même sensation en me regardant dans la glace
Réponse de le 27/04/2013 à 8:38 :
+10000000 !!
Réponse de le 27/04/2013 à 8:43 :
vous êtes un marrant", vous.... !
Réponse de le 27/04/2013 à 8:46 :
vous êtes sûr de ne pas avoir besoin de lunettes, des fois que....ah!ah!
Réponse de le 27/04/2013 à 8:50 :
+1000000000000000000000000000000000000000000000000000000 !!
Réponse de le 27/04/2013 à 8:52 :
@GazMan et baleine : Idem quand je m'épile le maillot
Réponse de le 28/04/2013 à 11:26 :
A la cire ou appareil "électrique"
Réponse de le 05/06/2013 à 13:45 :
Vu le prix arretez de vous epiler
a écrit le 26/04/2013 à 17:15 :
J'ai aussi quelques questions à poser. Mais peut-être seront-elles hors sujet? ?
Comment évolue la quantité d'électricité consommée ?
Qu'en est-il des infrastructures pour les zones concernées ?
P.S. : si on ne veut ni centrale (dont nucléaire), ni ligne HT ou THT, ni éolienne, ni méthanisation, ni gaz de schiste, ni panneau solaire, ni rien pour certains, et si surtout personne ne se sent impliqué dans une réduction significative de la consommation, n'est-on pas dans une impasse ?
Réponse de le 26/04/2013 à 22:03 :
Fait comme moi ! Profite de l'instant présent, crame du gasoil, Bouffe comme un goret. Vide les boutanches de ta cave. C'est toujours ça qu'ils n'auront pas. Anarchie Vaincra !
Réponse de le 27/04/2013 à 0:02 :
Trop tard, j'ai des enfants et sous peu des petits-enfants...
a écrit le 26/04/2013 à 17:07 :
Beyrouth, au quotidien, 4hr par jour sans courant,
Riche...Pauvre...Oui, nous sommes à plaindre...
a écrit le 26/04/2013 à 16:42 :
Bonjour, dans cette article on parle d'axer à un service, on ne parle pas non plus du prix de la facturation du K/wh ..... La aussi il y a une total inégalité sur le sujet..... Pauvre France.
a écrit le 26/04/2013 à 15:55 :
Et moi qui pensait que la génération actuelle était uniquement composée de lumières avec bac +2 !!! Comme quoi on a toujours besoin d'EDF :-)
a écrit le 26/04/2013 à 15:54 :
L'état doit développer la concurrence et imposé un cahier des charges pour maintenir le réseau national. La dictature EDF comme SNCF ne doivent plus perdurer...
Réponse de le 26/04/2013 à 16:21 :
En général, la privatisation dans ces domaines, où les coûts fixes sont très élevés, ne se traduit pas par de plus grands investissements, bien au contraire. On aboutit souvent à une situation de monopole par un groupe avec à terme une augmentation des tarifs pour l'usager. Les exemples sont nombreux et bien documentés: compagnies de transport ferroviaire aux Royaume-Uni, société de distribution des eaux en France, société de gestion des autoroutes ... Imposer la privatisation dans ces domaines est une aberration voulue par nos chers commissaires européens. Les infrastructures de transport, de fourniture d'énergie sont des biens PUBLICS.
Ne pas privatiser ne veut pas dire laisser toute latitude aux syndicats évidemment.
Réponse de le 26/04/2013 à 17:56 :
Trop drôle, c'est justement avec la mise en concurrence que tout se dégrade. Pour avoir une idée regarder l'angleterre, j'y habitais lorsque tout a été privatisé et dès les premiers jours ça été n'importe quoi. Loïc a entièrement raison.
Et n'oubliez pas, au début de l'électricité c'était privé, une période de grand délire, il a fallu nationaliser pour tout développer, trop d'investissement. Maintenant, avec la mise en concurrence c'est un retour en arrière.
Réponse de le 27/04/2013 à 22:33 :
@ baleine: +1 ! La privatisation c'est vraiment du grand n'importe quoi !!!
Réponse de le 28/04/2013 à 16:15 :
Il faudra bien privatiser et découper ces dinosaures qui gèle tout changements. Le modèle décentralisé avec plusieurs acteurs montre plus de dynamisme ex en Allemagne. Le Japon pense justement le faire vu que l'ancien modèle monopolistique à démontré ses limites. Et on vois bien que en France ça va coincer aussi avec les hausse de tarifs à venir et un secteur qui produit toujours autant de CO2 qu'il y a 40 ans, en plus du problème du nucléaire très loin d'être résolu.
a écrit le 26/04/2013 à 15:42 :
Quand donc finira-t-on par comprendre que l'égalkité n'est pas géograophique? Que la mer ne coule pas à Vésoul et que le soleil est plus fréquent à Nice qu(à Brest?
Réponse de le 26/04/2013 à 17:10 :
..et qu'il est normal d'avoir plus de coupure en Bretagne qui refuse les centrales qu'a Strasbourg qui a l'une des plus grosses.
Réponse de le 26/04/2013 à 17:23 :
Le petit problème, c'est que c'est en Ile-de-France, région produisant le moins d'électricité, que les coupures sont les moins longues...
Réponse de le 26/04/2013 à 23:06 :
Et ben mon jojo ... personne ne t'empêche de venir y habiter en région parisienne. Tu es libre. Il y a plein de logements vacants dans nos belles cités du 9-3. En plus, en tant qu'habitant tu auras des prix sur les kalash et sur la dope. Pour te faire rêver : la dernière coupure générale que j'ai eue, c'était ... et ben je ne sais même plus vraiment. Peut être il y a 6 ou 7 ans ?
a écrit le 26/04/2013 à 15:37 :
C' est parce que ils ne sont pas au courant !!!!!
a écrit le 26/04/2013 à 15:31 :
Par contre pour alimenter électriquement un radar n importe ou même en rase campagne , alors la , aucun problème et en plus pour ça y a pas de fainéants !!!
a écrit le 26/04/2013 à 15:29 :
Je n'étais pas au courant qu'il n'y avait pas assez de jus pour tout le monde...
a écrit le 26/04/2013 à 15:10 :
En 2014, les français seront encore moins égaux quant à leur facture , plusieurs tarifs en fonction de sa consommation seront instaurés . On risque de voir doubler sa facture .
Réponse de le 26/04/2013 à 16:11 :
et quand on a des appareils qui consomment enormement, et qu'on a pas le chance, la santé en depend?? on fait comment??
Réponse de le 26/04/2013 à 22:52 :
C'est simple : on crève. Mais après avoir payé sa facture.
Encore un projet de loi haineux ...
a écrit le 26/04/2013 à 15:00 :
C est totalement vrai j habite dans le Maine et Loire et l électricité n est pas fiable ni sur le notion de continuité de service, ni sur la qualité du courant fournis, en effet il y a environ une à deux coupures par mois sans motif,à tension est aléatoire nombreuse baisses de tension et les service comme le jour nuit ne fonctionne pas réguliÚrement résultat une phase nuit réduite de 30% en un an, un abonement facture à 15w avec un compteur à 9w. Et pas question obtenir des information c est la faute ERDF.
Réponse de le 26/04/2013 à 17:57 :
Conclusion:
n'achetez pas un Iphone! ;-)
Réponse de le 26/04/2013 à 23:37 :
@Vision : personne ne t'oblige à habiter dans le Maine et Loire .. Tu as librement choisi ton destin. PS : tu confonds les "w" (watts) avec les kw (kilo-watts). Pas étonnant que cela disjoncte !
Réponse de le 27/04/2013 à 8:41 :
on habite où on peut , mon cher !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :