L'Insee annonce qu'elle ne pourra pas publier les chiffres du chômage jeudi

 |   |  427  mots
Dans une agence Pôle Emploi. Copyright Reuters
Dans une agence Pôle Emploi. Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
L'institut statistique subit des "problèmes d'exploitation" et communiquera "une estimation" du taux de chômage pour le 1er trimestre 2013.

Pour connaître le taux de chômage, il faudra attendre encore un peu. Alors que l'Insee devait publier ce chiffre pour le 1er trimestre 2013 jeudi matin, à 7h30, l'institut a fait valloir dans un communiqué qu'il subissait des "problèmes d'exploitations". Résultat : demain, ce ne seront pas les chiffres définitifs mais "une estimation" qui sera publiée.

"Les équipes en charge de ces indicateurs concentrent tous leurs efforts pour publier néanmoins à cette date une estimation du taux de chômage au sens du BIT (Bureau international du travail, ndlr) au premier trimestre", écrit l'Institut de la statistique et des études économiques.

Des explications jeudi

"Nous rencontrons un certain nombre de problèmes d'exploitation, on joue de malchance. Je ne peux pas m'expliquer à ce stade sur les problèmes que l'on rencontre, on le fera jeudi, pour être le plus transparent possible", a expliqué à l'AFP Fabrice Lenglart, directeur des statistiques démographiques et sociales de l'Insee. "En ce moment, mes équipes travaillent d'arrache-pied pour au moins arriver à sortir le chiffre phare", celui du chômage au sens du BIT, a-t-il poursuivi. Mais l'Insee ne sera certainement pas en mesure de fournir des données détaillées, par tranche d'âge et par sexe notamment.

Interrogé sur l'éventualité de la publication de données plus détaillées à une date ultérieure, M. Lenglart a répondu: "on y travaille. Si on est capable de faire mieux dans les semaines qui suivent, évidemment on le fera".

Déjà en 2007...

Déjà en janvier 2007, l'Insee avait du faire face à une polémique : il avait annoncé qu'à la suite de "problèmes statistiques", il serait incapable de publier le taux de chômage (annualisé à l'époque, pour l'année 2006) en mars mais en septembre 2007. Soit après les élections présidentielle et législatives. Le Canard Enchaîné avait annoncé que la raison était en réalité que le taux de chômage n'était pas descendu à 8,7% de la population active - un niveau record depuis 2002 - mais s'était plutôt stabilisé à 9,2%. Le ministre du Travail de l'époque, Jean-Louis Borloo, aurait donc fait pression sur l'institut pour repousser ses publications.

Aujourd'hui l'Insee publie tous les trois mois ces chiffres, issus de "l'enquête emploi menée tous les trimestres auprès de 50.000 logements". Selon les derniers chiffres disponibles, publiés en mars, le taux de chômage en France a bondi à 10,2% au quatrième trimestre 2012 (10,6% avec l'Outre-mer), franchissant les 10% de la population active en métropole pour la première fois depuis la mi-1999.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/06/2013 à 1:04 :
+35000 Chômeurs
a écrit le 05/06/2013 à 19:32 :
Un problème d'exploitation, comme pour les militaires qui ne sont plus payés depuis plusieurs mois sans doute, ou peut-être qu'on se moque de nous.
a écrit le 05/06/2013 à 19:32 :
Bof, notre Pravda nationale inventera bien une baliverne à faire avaler. (ou dégueuler)
a écrit le 05/06/2013 à 19:12 :
Les français trouvent pénible de travailler. Leur béatitude en dit long sur leur capacité de travailler et de faire.
a écrit le 05/06/2013 à 17:12 :
...étonnez-vous du french-bashing !!! insee-zavatta
a écrit le 05/06/2013 à 17:06 :
Dans une république bananière c'est normal...
a écrit le 05/06/2013 à 17:04 :
Sans doute à l'INSEE devraient-ils savoir qu'on a inventé les ordinateurs depuis longtemps, et que normalement tout devrait être automatisé, en appuyant juste sur une touche qui, à partir des données brutes devrait sortir le résultat en quelques secondes au maximum.
Ils doivent sacrément retoucher aux données brutes pour avoir tant de problèmes, et ceci explique aussi pourquoi ils sont si nombreux.
Comme en URSS comme en Chine de Mao, les statistiques en France sont avant tout considérées comme un outil de propagande et non d'information pour prendre des décisions adéquate.
Mais c'est une grande spécialité de taper sur le thermomètre pour cacher la température, on en a eu encore la preuve dernièrement avec le gars de France3 attaqué par sa direction pour avoir fait "trop bien " son boulot avec le mur des cons.
Réponse de le 05/06/2013 à 19:02 :
mais non cher internaute, ils ne tapent pas sur le thermo. ils se le mettent puis bien sûr le lisent ou le goûtent ... prennent peur tellement ça sent mauvais ...et vite fait un petit coup de bigophone à qui vous savez et hop hop le réponse == vous avez une panne ( comme nous les politicards )
a écrit le 05/06/2013 à 16:54 :
d'abord tout est dépendant de l'informatique, cela peut arriver... ensuite c'est tellement gros que ce n'est pas plausible et enfin c'est mal connaitre le fonctionnement étatique où fonctionne (quand même) des contre pouvoirs : quand une majorité gagne les élections, les têtes d'administration vont travailler en cabinet et laisse la place à ceux de bord politique différent
a écrit le 05/06/2013 à 16:30 :
Et dans la boîte à outils, personne n'a pensé à mettre une règle à calculs pour ces crâne d'oeufs ?
a écrit le 05/06/2013 à 15:24 :
peur du coup de "froid", en voyant les chiffres, les vrais !!
a écrit le 05/06/2013 à 15:01 :
C'est sûr, comme Bricolo 1er devait inverser la courbe du chômage, la calculette prévue ne prévoyait plus assez de zéros. Hélas, la suite nous la connaissons...
a écrit le 05/06/2013 à 14:42 :
Plutot que de sortir des etudes avec des reflexions biaisées et sans intérêt autre que politique , ils feraient bien de faire le job de base proprement.
Réponse de le 05/06/2013 à 17:01 :
Comme leurs collègues allemands qui se sont trompés de 1,5 million d'habitants...
a écrit le 05/06/2013 à 14:36 :
Ce retard dans la promulgation du chômage de mai 2013 n'est-il pas le prélude à un TRIPATOUILLAGE demandé par le gouvernement AYRAULT et compagnie, voire par F . Hollande ? Bizarre....vous avez dit BIZZARRE....apparemment dans la "boîte à outils du président"...le boulier ne comporte pas assez de boules pou compter le nombre de chômeurs....
a écrit le 05/06/2013 à 14:36 :
C'est juste grandiose !! Appliquez la même man?uvre dans un film (même sans ambition) et même le public le plus débile trouverait la ficelle trop grosse. A ce stade d'affolement de nos Maîtres, il faut en déduire qu'un évènement déclencheur (à des choses très dramatiques) ne saurait tarder.
a écrit le 05/06/2013 à 14:14 :
Peut etre il est temps pour nos gouvernents d'avoir une petite valise sous leur bureau au cas ou ..la population décidait..aller savoir pourquoi..de dire que cela suffit...
a écrit le 05/06/2013 à 14:10 :
De toute façon les résultats des prochaines élections seront publiées eux ..Hihi .!!.Game over pas que à l'INSEE......
a écrit le 05/06/2013 à 13:55 :
Non mais c'est une blague ? La manoeuvre est tellement grossière que ca m'en coupe le sifflet / On touche le fond dans ce pays, on commence à creuser même.
Réponse de le 05/06/2013 à 22:06 :
Tu bosses à l'Insee ou chez EDF pour glander autant sur le net ?
a écrit le 05/06/2013 à 13:52 :
C'est certainement la femme de ménage qui a égaré la calculette qui permet d'additionner les trois chiffres de janvier, février et de mars. Vraiement pas de chance!!
a écrit le 05/06/2013 à 13:46 :
Si ça se trouve, il ne fêtera jamais ses deux ans à l'Elysée ? Maintenant si c'est pour que l'ex se pose en sauveur, non merci : il nous a bien mis au fond du trou le foutriquet ...
a écrit le 05/06/2013 à 13:14 :
étant le nombre très élevé il y a eu une explosion dans le server et google s'est refusé de
les conter.
Demain je me réveillerais avec une ulcère de moins.
a écrit le 05/06/2013 à 13:09 :
Pas de chance,on ne saura pas si les chiffres sont bons ou mauvais.
Réponse de le 05/06/2013 à 15:37 :
Intrinsèquement un chiffre n'est ni bon ni mauvais, ce n'est que son interprétation qui fait qu'il est considéré comme bon ou mauvais.
a écrit le 05/06/2013 à 13:07 :
Il arrive quand l'autre avec sa caisse a outil pour réparer?
Réponse de le 05/06/2013 à 13:28 :
Quand sa caisse à outils aura des outils. Pour le moment son outillage FACOM est en phase d'usinage en Chine.
Réponse de le 05/06/2013 à 14:11 :
+1 HIhi
a écrit le 05/06/2013 à 13:07 :
Foutage de gueule, l'insee nous prend pour des neuneus ?
Réponse de le 05/06/2013 à 13:30 :
L'INSEE suit ses instructions. Il n'y a rien de surprenant dans cette annonce.
Réponse de le 05/06/2013 à 13:46 :
Exact. Faut créer des emplois en france. Et c'est pas avec le protectionnisme contre la Chine qu'on va y arriver. On va même plus vendre nos vins, ce pays devient trop à droite, et trop protectioniste nationaliste, ça va nous isoler encore plus.
Réponse de le 05/06/2013 à 14:13 :
Pas grave on trompera notre isolement dans le pinard qu'on écoule pas !
a écrit le 05/06/2013 à 12:56 :
Puis-qu'on vous le dit qu'il ne faut pas le dire.
a écrit le 05/06/2013 à 12:52 :
il n y a pas que l ordinateur qui est en panne !!!!
a écrit le 05/06/2013 à 12:48 :
Et oui on ne peut pas être à la pose café et bosser et puis le chefhaillon et sa bande ont dû passé par là... mais qu'ils se méfient quand même un bordel Meu Meu est si vite arrivé !!! et puis la malchance à bon dos ... car si le taux avait diminué et bien il l'aurait publié avant l'heure... Hourra Hourra = 2 chômeurs en moins ce mois ici !!!
a écrit le 05/06/2013 à 12:48 :
Etrange tout de même, les chiffres doivent être encore plus mauvais que ce que tout le monde s'imagine.
a écrit le 05/06/2013 à 12:46 :
Ont-ils licencié la personne qui connaissait le chiffre?
a écrit le 05/06/2013 à 12:38 :
Certainement le même éditeur que le logiciel de paie de l'armée.
Réponse de le 05/06/2013 à 20:49 :
et si vous connaissiez le logiciel Chorus, une usine à gaz qui rend jaloux GDF
a écrit le 05/06/2013 à 12:36 :
on pourrait faire des économies en restructurant cette machine à bobards que devient l'INSEE. Pour info, Ce sont les mêmes qui veulent cesser l'universalité des remboursements de la sécu.......!!
Réponse de le 05/06/2013 à 13:34 :
Euh.. l'INSEE, c'est juste un organisme qui fait des statistiques. Ils ne sont pas là pour donner des conseils en quoi que ce soit. Vous devez mélanger avec un autre organisme... il y en a tellement !

Réponse de le 05/06/2013 à 13:52 :
...Il doit confondre avec la Cour des Comptes...pas grave toute façon, tout part à veau l'eau...
a écrit le 05/06/2013 à 12:35 :
Pépère est à la man?uvre pour inverser la courbe avant la fin de l'année
Réponse de le 05/06/2013 à 12:51 :
+ 1
a écrit le 05/06/2013 à 12:33 :
Quelle aubaine ca nous evitera de prendre connaissance de chiffres horribles et honteux pour une France du chomage soi-disant "Exception culturelle".Blamage.
a écrit le 05/06/2013 à 12:28 :
C'est la toute la compétence de notre service publique qui est impartial, cela va s'en dire.
a écrit le 05/06/2013 à 12:25 :
Comme par hasard....
a écrit le 05/06/2013 à 12:18 :
Ah, le pipeau, quel magnifique instrument à vents...Néanmoins, il va sans dire, les salariés licenciés en Mai ont également eu un "problème d'exploitation"... On leur donne la parole à eux aussi ce Jeudi ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :