Anne Hidalgo dévoile son projet pour Paris

 |   |  416  mots
Le projet d'Anne Hidalgo a été reçu avec ironie par sa rivale UMP
Le projet d'Anne Hidalgo a été reçu avec ironie par sa rivale UMP (Crédits : reuters.com)
La candidate de gauche veut créer 10.000 logements sociaux par an et réduire l'impact du périphérique.

Anne Hidalgo, la candidate du PS à la mairie de Paris, a dévoilé ce dimanche son programme en sept points pour la capitale. Ce projet, destiné à être mis en place durant la prochaine législature municipale de 2013 à 2019 coûtera 7 milliards d'euros d'investissements supplémentaires. Mais la candidate s'engage à ne pas augmenter les impôts locaux.

10000 logements sociaux par an

Parmi les points forts de ce programme, on notera la volonté « avec les maires du grand Paris » de créer 10.000 logements sociaux chaque année pour porter en 2030 de 20 % à 30 % la part des logements sociaux dans le parc total de la capitale. Cet engagement était une condition du ralliement du Parti Communiste à sa candidature.

Ces nouvelles constructions s'accompagneront d'une plus grande transparence dans l'attribution des logements sociaux, avec notamment un suivi en ligne des demandes. Aujourd'hui, Paris compte environ 135.000 demandes de logements sociaux.

Embellissement des grandes places

Anne Hidalgo a également promis un « plan d'embellissement de toutes les grandes places parisiennes, qui subissent excessivement la pression de la voiture.» Les places de la Nation, de la Bastille, Denfert-Rochereau et du Panthéon seront concernées. Les gares devraient être revitalisées, notamment l'ensemble formé par les gares d'Austerlitz, de Lyon et de Bercy.

Réduire le périphérique

Par ailleurs, s'inspirant de Velib et Autolib, Anne Hidalgo veut créer un service de scooters en libre service et veut limiter les vitesses : 30 km/h en dehors des grands axes,  et 70 km/h sur le périphérique.

La candidate veut également transformer le boulevard circulaire «en boulevard urbain» et promet chaque année, à l'arrivée du Tour de France d'y tenir une fête annuellebaptisée «les 24 heures du périphérique. » Du reste, des zones d'activités aux portes de Paris, permettant d'«enjamber le périphérique» et comprenant des pépinières d'entreprises, des logements et des universités seront également créées.

NathalieKosciusko-Morizet ironique

 Alors que Anne Hidalgo a défié sa rivale UMP Nathalie Kosciusko-Morizet, en déclarant qu'à présent, il fallait lutter « projet contre projet », cette dernière a ironisé :  «C'est la cinquième fois depuis le début de la campagne qu'elle présente un projet. »

Elle n'a vu dans le projet de la candidate PS qu'une « autocritique assez dérisoire» du passé, selon la députée de l'Essonne. «Mme Hidalgo propose de faire demain ce qu'elle n'a pas fait depuis 12 ans ou même ce qu'elle a contribué à défaire », a conclu l'actuelle député de l'Essonne.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/12/2013 à 14:31 :
Il faut relativiser : le logement social à Paris, c'est fait pour les enfants surdiplômés de la bonne société socialiste. Bref : les bobos.
a écrit le 10/12/2013 à 9:27 :
en résumé , voilà un projet très généreux avec délégation financière aux contribuables.
a écrit le 09/12/2013 à 17:49 :
Elle a un beau tailleur d'hôtesse pour la réception au HLM !
a écrit le 09/12/2013 à 12:44 :
on croit entendre son ptit copain au Bourget avec sa liste de promesses dont 18 mois après aucune n'est réalisé
a écrit le 09/12/2013 à 12:42 :
sa copine Duflot voulait créer 500.000 logement en France par an en réalité on sera à 300.000?
et pourquoi Mme Hidalgo n'a pas crée ces 10.000 logement promis / an depuis 12 ans qu'elle est au pouvoir à paris
pourquoi soudainement tout devient possible quand rien n'a été fait saut tripler l'endettement de Paris ?
a écrit le 09/12/2013 à 12:15 :
C'est la plus grosse blague de la semaine, un projet d'apparatchik pour une clientèle achetée avec les impôts des Parisiens, où la démagogie le dispute, à la négation de l'économie moderne. Elle devrait l'appeler Retours express vers le passé d'une illusion.
a écrit le 09/12/2013 à 11:58 :
Un projet de fonctionnaire reste un projet de fonctionnaire, le temps que notre pays sera enfermé dans ses dogmes et idéaux socialistes, le pragmatisme ne sera pas à l'ordre du jour, et la paupérisation du peuple français ira crescendo, malheureusement!.
a écrit le 09/12/2013 à 11:54 :
Deux personnalités de gauche, (NKM et Hidalgo) prétendantes à la mairie de Paris, ça fait beaucoup!, ça fait trop!.
a écrit le 09/12/2013 à 11:09 :
Et pour les entreprises et l'activité économique, que propose t elle? Qui va financer les logements sociaux pour ses électeurs?
a écrit le 09/12/2013 à 11:05 :
Embellir ou plutôt enlaidir les grandes places parisiennes ! Les Parisiens savent quoi penser de la place de la République.
a écrit le 09/12/2013 à 10:55 :
Cette dame bénéficie sur ce site (qui a clairement choisi son camp) d'une véritable "Tribune".
a écrit le 09/12/2013 à 10:17 :
Sans surprise Hidalgo veut favoriser son électorat, composé de cas sociaux qui vont obtenir toujours plus de logements à bas prix alors que les classes moyennes sont étranglées par des loyers exorbitants, et les bobos à qui ont va donner encore plus de festif, comme la fermeture du périph pour qu'ils puissent y faire du vélib' et "se réapproprier l'espace urbain".
Réponse de le 09/12/2013 à 11:09 :
Si paris pouvait ramasser tous les cas sociaux de province, se serait formidable !
Réponse de le 09/12/2013 à 13:08 :
La clientèle du PS parisien ce sont plutôt les bourgeois de gôôche : cadres sup, hauts fonctionnaires, cultureux subventionnés...
a écrit le 09/12/2013 à 10:01 :
Et qui va payer ces logements sociaux pour que fainéants assistés puissent touchers les RSA à Paris tandis que les VRAI travailleurs passent plusieurs heures dans les transport en commun? Les contribuables parisiens qu'on asphyxient!!!!
Réponse de le 09/12/2013 à 13:10 :
Vous ne risquez pas de passer des heures dans les transports vu ce que vous faites à 10 heures du matin : rien...
a écrit le 09/12/2013 à 7:40 :
On les connait les loulous : aucune idée, par contre une générosité a toute épreuve avec l' argent des autres. Il faut dire que les grands travaux permettent d'avoir de coquets dessous de tables. L' UMPS poursuit donc dans la droite ligne apres les affaires des HLMs de Paris. Et ils ont raison : ils ne risquent rien. Aucun politique UMPS n' a jamais été condamné ; et pour cause, les juges sont a leur service !
a écrit le 09/12/2013 à 6:57 :
Elle habite dans les dorures l'Hôtel de Ville de Paris depuis 12 ans! Manière de dire qu'elle fait la politique de Paris depuis 12 ans! Ce que je n’oublierai pas, c'est l'augmentation des impôts abusive (40% en 3 ans), le clientélisme, le sectarisme, l'abus de pouvoir par leur façon d'imposer leur seul point de vue par leurs élus locaux, via les conseils de quartier où toute autre manière de voir est interdite aux citoyens, la manière d'imposer dans les quartiers des transformations sans consulter les habitants, leurs manières de manipuler les gens en multipliant les associations bidons qui couvrent tous les secteurs et dont certaines dénaturent la signification même du terme association etc...tout cela imposé, avec des sourires peu francs...Les parisiens pourront-ils accepter cette inoxydable double retraitée qui est aux manettes depuis des années pour les résultats décrits? J'en doute...
a écrit le 09/12/2013 à 6:42 :
bien moins cher:inciter les propriétaires a louer leurs biens en les subventionnant directement.mais j'avais oublié un point:le pouvoir politique repose sur les commissions touchées sur les grands travaux!
a écrit le 09/12/2013 à 4:32 :
Mais bien sur, toujours la même chose avec les socialos: dépense publique, la fuite en avant. Pas de problème on ajuste les recettes (+ d'impots) sur les dépenses. les Ricains ont une expression pour ca "Tax & Spend Liberals"
a écrit le 09/12/2013 à 0:16 :
Ca casse pas trois pattes à un canard, son projet. A part pour les automobilistes qui vont se retrouver une nouvelle fois victimes des mauvaises farces du pouvoir PS-Verts. Bref, tout parisien possédant un véhicule à moteur sait ce qui lui reste à faire...
a écrit le 09/12/2013 à 0:12 :
Entre NKM et Anne Hidalgo, il vaut mieux choisir la dernière. NKM va faire endetter Paris comme son maitre NS a fait pour la France, et elle n'est pas parisienne... C'est la vérité, dsl
Réponse de le 09/12/2013 à 9:34 :
Hidalgo prévoit plus de 7 milliards d'investissement par an. Elle aussi fera exploser la dette, ne vous en déplaise.
a écrit le 08/12/2013 à 23:46 :
Pour ceux qui pensent que le socialisme est la solution, allez donc faire un tour en Grèce et en Espagne. Après, vous choisirez en toute connaissance de cause.
Réponse de le 09/12/2013 à 10:15 :
J'ai de grandes nouvelles pour vous. En Espagne c'est bien la droite qui est au pouvoir et en Grèce c'est une coalition à l'allemande.
a écrit le 08/12/2013 à 23:06 :
Va-t-elle faire raser le Sacré-Coeur de Montmartre comme les communistes le souhaitent ? Telle est la question...
a écrit le 08/12/2013 à 22:53 :
perso je ne vote plus pour les socialos, c'est la meme politique que la droite, et qu'ont ils fait pour lutter contre le chomage, à part des postes de fonctionnaires ?
a écrit le 08/12/2013 à 22:31 :
Son programme en ce qui concerne les logements sociaux est insuffisant. Je propose que la TOTALITE des logements parisiens deviennent des HLM, même les hôtels particuliers occupés par les amis de Madame Hidalgo. La solidarité est à ce prix !
a écrit le 08/12/2013 à 22:29 :
Son programme en ce qui concerne les logements sociaux est insuffisant. Je propose que la TOTALITE des logements parisiens deviennent des HLM, même les hôtels particuliers occupés par les amis de Madame Hidalgo. La solidarité est à ce prix !
a écrit le 08/12/2013 à 22:05 :
Plein de logements sociaux !
Je suis propriétaire et je loue en banlieue parisienne.
Plus il y a de logements sociaux, plus l'offre de parc immobilier privé diminue.
Au final, je n'aurais pas de problème à louer mon appartement.
Réponse de le 08/12/2013 à 22:30 :
En fait, la cherté des loyers dans le privé est liée à un nombre croissant de logements sociaux, les premiers devenant plus rares.
a écrit le 08/12/2013 à 21:34 :
Au secours !
a écrit le 08/12/2013 à 21:05 :
ET la retraite à 48 ans, payée jusqu'à la fn de ses jours, pour tout le monde ? Fonctionnaire profiteuse du système, comment lui faire confiance ?
a écrit le 08/12/2013 à 20:19 :
Des logements sociaux? Pour qui? Les apparatchiks? Les copains?
Pourquoi aucun engagement sur la durée de location de ces logements "sociaux"?
a écrit le 08/12/2013 à 19:17 :
Du social .et qui habitera dedans? Pas assez de ghetto à Paris. !!
a écrit le 08/12/2013 à 18:32 :
Plus c'est gros et mieux cela passe! Rappelez-vous les promesses du candidat Hollande ! ( le père de sa fille !!!)
a écrit le 08/12/2013 à 18:29 :
Ce n'est pas un programme cela, c'est tout juste une liste de destruction massive de la vie des parisiens et de la banlieue. La vraie question c'est pourquoi tant de haine et de vengeance contre les citoyens contribuables dont elle veut balancer l'argent dans des projets "d'embellissement", et bousiller le périphérique quand il faudrait fluidifier la circulation. Ils sont devenus fous ces socialo, comment prépareront-ils l'arrivée des voitures électriques et à hydrogène, sans voies de circulations, sans parking, et sans dégagements ? Leur haine de la voiture individuelle leur mange le cerveau.
Réponse de le 08/12/2013 à 19:12 :
Remarquez qu'ils ne font que suivre la demande des électeurs qui réélisent systématiquement ceux qui réduisent la place de l'automobile en ville. Peut être que l'enfer (à commencer pour les automobilistes) c'est une ville embouteillée plutôt qu'une ville qui propose des modes de transport alternatifs à la voiture.
a écrit le 08/12/2013 à 18:12 :
Elle n'a rien compris!!!
La richesse de Paris c'est le tourisme et les entreprises. Il faut nettoyer Paris, le métro et développer une offre de qualité, pour que les touristes dépensent le plus possible. Pas le laisser se faire dévaliser. Elle n'a qu'à prendre le RER entre CDG et Gare du Nord un jour de grève à l'interconnexion et prendre le bus, les touristes adorent. On est loin du français béret et baguette de pain, mais c'est cela qu'ils veulent! alors donnons leur (pas seulement chez Dysney), au lieu de les laisser se faire faire le poches par les pickpockets.
La deuxième richesse, les entreprises partira car les taxes vont forcément augmenter avec ce type de politique: plus de pauvre=plus d'allocation=plus de taxes.
a écrit le 08/12/2013 à 18:12 :
Elle n'a rien compris!!!
La richesse de Paris c'est le tourisme et les entreprises. Il faut nettoyer Paris, le métro et développer une offre de qualité, pour que les touristes dépensent le plus possible. Pas le laisser se faire dévaliser. Elle n'a qu'à prendre le RER entre CDG et Gare du Nord un jour de grève à l'interconnexion et prendre le bus, les touristes adorent. On est loin du français béret et baguette de pain, mais c'est cela qu'ils veulent! alors donnons leur (pas seulement chez Dysney), au lieu de les laisser se faire faire le poches par les pickpockets.
La deuxième richesse, les entreprises partira car les taxes vont forcément augmenter avec ce type de politique: plus de pauvre=plus d'allocation=plus de taxes.
Réponse de le 08/12/2013 à 18:47 :
Madame Hidalgo ne prend pas, n'a jamais pris de RER! Madame Hidalgo à une voiture avec chauffeur, et se fait ouvrir la route par la police.
a écrit le 08/12/2013 à 18:11 :
Elle a raison des HLM sur les champs Elysées , pas tout le temps les mêmes aux meilleurs endroits .

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :