Tendances 2014 : l'avènement du "robotcène"

 |   |  591  mots
L'usine BMW de Liepzig, en Allemagne, où sont assemblés les châssis de la nouvelle BMW i3. Un assemblage totalement robotisé pour un véhicule totalement électrique. / DR
L'usine BMW de Liepzig, en Allemagne, où sont assemblés les châssis de la nouvelle BMW i3. Un assemblage totalement robotisé pour un véhicule totalement électrique. / DR (Crédits : Reuters)
La Tribune vous propose sa sélection des 14 tendances destinées à nous aider à innover encore plus en 2014. Aujourd'hui, la machine prend de plus en plus la place de l'homme. Robotisation et numérisation d'usines 4.0, des risques pour l'emploi. Mais de vraies opportunités pour réinventer l'industrie.

Propre, totalement connectée, autonome en énergie, évolutive : les qualificatifs ne manquent pas pour décrire cette usine du futur, 4.0, qui doit tout à la fois restaurer notre compétitivité industrielle et réconcilier les citoyens avec leur industrie.

Le sujet, nul ne s'en étonnera, figure parmi les 34 plans industriels définis par Arnaud Montebourg et son pilotage a été confié à Dassault Systèmes et au groupe d'ingénierie industrielle Fives.

« En mars, nous devrons présenter des recommandations sur les filières jugées stratégiques, les maillons technologiques à développer, les pilotes à créer, indique Michel Dancette, directeur innovation et RSE de Fives. Ce travail sera présenté à des PME pour que ces recommandations soient développées à travers un ancrage régional. »

L'objectif, en effet, est de rester pragmatique pour que les solutions proposées puissent être déployées dans toute l'industrie.

« Il ne faut pas construire l'usine d'après-demain, insiste le dirigeant. Mais il nous faut travailler sur plusieurs éléments : la maîtrise de l'énergie, où il reste beaucoup à faire sur la récupération et le stockage, par exemple ; les nouveaux matériaux qui vont entrer dans l'industrie ; la fabrication additive [impression 3D] qui peut révolutionner la conception ; et bien sûr la digitalisation qui imprègne le tout. »

Révolutionnaire ?

Les briques existent pour construire cet ensemble idéal.

« On sait, par exemple, faire des machines virtuelles en 3D qui reproduisent la machine physique et permettent notamment d'optimiser son ergonomie, indique Michel Dancette. Et on dispose aussi d'outils de simulation d'usines complètes. »

Mais relier toutes ces briques, tel est le défi. L'Allemagne et les États-Unis ont pris de l'avance sur le sujet.

GE, par exemple, a installé dans l'État de New York une usine 4.0, bardée de capteurs. Elle fabrique des accumulateurs à très hautes performances, euxmêmes bourrés d'une électronique d'autosurveillance complexe qui dialogue avec les équipements de pilotage de l'usine. Les millions de données ainsi transmises sont analysés à l'aide des techniques du big data.

Possible en France ?

« On se heurte à des freins économiques, estime Michel Dancette. De tels équipements trouvent leur intérêt dans la durée, mais il n'y a pas beaucoup d'industriels prêts à prendre de tels risques. »

Quant au concept d'usine sans âme qui vive, il reste à l'état de rêve. Le site modèle de GE emploie 400 personnes.

« Je ne suis pas convaincu que l'usine sans homme soit l'avenir, indique Michel Dancette. Il faut décharger l'opérateur de toutes les tâches pénibles, mais il faut lui rendre des capacités de décision. Les nouvelles technologies, le numérique en particulier, peuvent redonner de l'attrait aux jobs industriels. »

L'usine comme un grand jeu vidéo ? Pourquoi pas. On semble en tout cas entrer dans une ère industrielle nouvelle, où la machine parlera à la machine (M-to-M). Et si le robotcène succédait à l'anthropocène...

____

Lire aussi :

1>> LA LIBERTÉ DU NET MENACÉE ?

2>> GARE À L'E-COLÈRE DE L'E-CITOYEN !

3>> LA FIN DE LA PROPRIÉTÉ ?

4>> SUR-MESURE ET ME.COM

5>> TOUJOURS MIEUX, ET PLUS VITE

6>> ANTICIPER FACE À L'IMPRÉVISIBLE

7>> TOUT CONTRÔLER À DISTANCE

8>> ÉNERGIE : L'ÈRE DE LA SOBRIÉTÉ

9>> DES PÉTAOCTETS DE DONNÉES

10>> TRAVAILLER PLUS, OU MIEUX ?

11>> VIVRE LONGTEMPS EN BONNE SANTÉ

12>> L'ÉPOQUE DU ROBOTCÈNE

13>> VIVRE UNE VILLE CONNECTÉE

14>> DU TEMPS, POUR QUOI FAIRE ?

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/01/2014 à 12:37 :
Laissons le robot acheter ce qu'il désire, puisqu'il sera le seul a "avoir les moyens" car le seul a travailler!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :