300 millions d'euros : le coût du "geste" de Valls pour les petites retraites

 |   |  375  mots
Le programme de stabilité a entériné un gel des pensions jusqu'en 2015.  (Photo : Reuters)
Le programme de stabilité a entériné un gel des pensions jusqu'en 2015. (Photo : Reuters) (Crédits : reuters.com)
Les pensions allant jusqu'à 1.000-1.200 euros devraient être exclues du gel prévu par le plan d'économies. La décision concrétiserait la "mesure forte" en faveur des retraités modestes promise par le Premier ministre Manuel Valls.

Pour répondre à l'inquiétude des députés socialistes par rapport au plan d'économies, Manuel Valls avait promis jeudi une "mesure forte" en faveur des petits retraités, sans toutefois préciser ni la population concernée ni le mécanisme à adopter. Mais après d'intenses discussions tout au long du week-end, un choix commencerait à se profiler comme celui ayant les faveurs de l'exécutif, annoncent Les Echos lundi. 

Selon le quotidien économique; le gouvernement compte désormais épargner du gel aussi les personnes touchant une retraite allant jusqu'à 1.000-1.200 euros. Le coût pour les finances publiques serait alors de 200 à 300 millions d'euros.

Gel partiel

La ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol Touraine, avait précisé dimanche sur le plateau de France 3  que les retraites concernées seraient celles situées "sans doute autour de 1.000 euros". Parmi les divers mécanismes envisagés incarnant cette "mesure forte" à leur encontre, dont le versement d'un chèque sous forme d'aide ou la mise en place d'un crédit d'impôts, celui préféré serait l'adoption d'un gel partiel.

Le programme de stabilité a en effet entériné un gel des pensions jusqu'en 2015, qui ne seront donc pas revalorisées en fonction de la hausse des prix. Les bénéficiaires du minimum vieillesse (792 euros) ont dès le départ exclus du dispositif. 

Des obstacles techniques

Si, par rapport aux autres scénarios envisagés, celui choisi semble être le plus conforme à la Constitution, il implique néanmoins quelques difficultés de mise en oeuvre. Pour cette raison, il avait d'ailleurs déjà été écarté l'année dernière, au moment de la réforme des retraites, rappellent Les Echos.

Le plus difficile est notamment de déterminer le montant exact des pensions touchées, étant donné que la majorité des retraités cumulent une pension de base et une complémentaire et certains ont cotisé à plusieurs régimes au cours de leur carrière. Les échanges d'informations entre les caisses de retraites et le fisc sont en effet possibles mais posent encore problème. Si le choix du gel partiel est retenu, le temps pressera : les mécanismes permettant cette communication devront être prêts au plus tard en octobre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/06/2014 à 8:30 :
Il s'en fout ! C'est pas lui qui paie, c'est vous ! Par contre, lui comme son mentor Hollande s'enrichissent années après années avec les impots qu'ils votent et que vous payez. Ainsi François Hollande a amassé un magot de 1 million d'euros depuis qu'il travaille "au service" des Français. C'est beaucoup plus que s'il avait travaillé dans une entreprise privée. A ce compte là, moi aussi, je jeux bien me faire socialiste !
a écrit le 30/04/2014 à 23:19 :
ne pas revaloriser ces petites retraites aurait été indécent ! et vous voulez que ces gens consomment et fassent repartir la croissance ?? les financiers sont complètement en dehors des réalités des petites gens et du monde...
a écrit le 28/04/2014 à 18:55 :
300 millions c'est le prix d'un yacht correct . Le plus cher est côté 800 millions .
a écrit le 28/04/2014 à 17:40 :
même plus envie de répondre, à cause des nausées........
a écrit le 28/04/2014 à 15:28 :
"Le coût pour les finances publiques..." Voyez, c'est ça qui me gène... Indépendamment de l'aspect retraite, car la mienne (bien loin) est assurée (et surtout PAS par le privé). Regarder cela comme une CHARGE est une vision d'immédiateté purement anglo-saxonne. Faut tuer ceux qui ne rapportent pas..!!
Réponse de le 29/04/2014 à 6:42 :
Ou avez vous vu que l'on tue les personnes âges dans les pays anglo-saxons ?
Je ne sais pas qui vous a lavé le cerveau de la sorte mais franchement vous êtes bien contaminés. Si considérer ceux qui ne contribuent plus comme les actifs, comme des charges ne me choque pas des,lors qu'il s'agit d'anticiper par des financements les dépenses à venir
a écrit le 28/04/2014 à 13:14 :
Manolo en a marre de se faire huer à chaque déplacement, comme son boss ? Monsieur 6% à la primaire socialiste, soit disant "homme politique préféré des français"...
a écrit le 28/04/2014 à 12:58 :
il aurait supprimer l' AME et c'étaient plus de 800 000 000 d'euros d'économiser !
Réponse de le 28/04/2014 à 18:03 :
eh! oui, mais ils ont "leur raison" de ne pas le supprimer, vous comprenez....? !!!
a écrit le 28/04/2014 à 12:57 :
mais on maintient les PRIVILEGES RETRAITE des élus (QUI DEVRAIENT MONTER L'EXEMPLE) des regimes speciaux ,des fonctionnaires calcul fait sur les 6 dernier mois
OU EST LA JUSTICE PRECONISAIT PAR LE PS ,,,,,,,?
a écrit le 28/04/2014 à 12:39 :
je revendique les 1390 euros a vie que se sont votes les deputes DE TOUS LES PARTIES ses derniers temps,,??? CA C EST DE L EGALITE???
a écrit le 28/04/2014 à 12:29 :
C'est comme ça qu'on fabrique de nouveaux pauvre. Qui va payer cette mesure? Les retraites aux dessus du plafond de 1000, ils perdrons du pouvoir d'achat. Et c'est le serpent qui se mange la queue: plus qu'on intervienne, plus de pauvreté on créée.
a écrit le 28/04/2014 à 12:14 :
le cadeau fait aux agents EDF concernant sur leur facture électrique cout 800 millions d'euros à EDF voyez Mr Valls, au nom de l'égalité et de l'effort collectif, vous pouvez trouver des moyens pour aider les anciens à se chauffer!...Ha zut j'oubliais c'est votre électorat!
a écrit le 28/04/2014 à 12:09 :
S'agit -t-il de la retraite sécu plafonnée à 1200 euros ou compte-t-on les complémentaires?
On se demande d'ailleurs à quel titre, l'État décide de geler les complémentaires qui sont des organismes privés et qui dépendent des partenaires sociaux.
Réponse de le 28/04/2014 à 16:51 :
et discriminatoire en plus!
a écrit le 28/04/2014 à 11:58 :
Bravo l'égalité ! Les efforts seront supportés une fois de plus par les classes moyennes. Les socialistes ne comprennent pas que tout le monde doit faire des efforts et ils doivent arrêter de prendre des mesures alibis qui devront être payées par les mêmes. Quelle conception de la démocratie !
Réponse de le 30/04/2014 à 23:23 :
sûr que les petites veuves à 900 euros mensuels doivent faire un "effort" alors qu'elles ont du mal à finir les fins de mois, payer le chauffage ?? réfléchissez mieux....
a écrit le 28/04/2014 à 11:56 :
Pas envie de répondre car je vais être censuré......................

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :