Ségolène Royal confirme l'interdiction du bisphénol

 |   |  194  mots
Ségolène Royal confirme l'interdiction au 1er janvier 2015 du bisphénol dans les tickets de caisse.
Ségolène Royal confirme l'interdiction au 1er janvier 2015 du bisphénol dans les tickets de caisse. (Crédits : reuters.com)
La ministre de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie veut réduire la présence des perturbateurs endocriniens en interdisant le bisphénol dans les contenants alimentaires et les tickets de caisse.

C'est confirmé: le bisphénol sera bien interdit à partir du 1er janvier 2015 dans tous les matériaux en contact avec les aliments et dans les tickets de caisse. Ségolène Royale l'a annoncé vendredi dans un communiqué, en félicitant par ailleurs "ceux qui ont anticipé" la règle.

Lancement d'un label garanti "sans bisphénol"

L'objectif principal de cette mesure est d'ordre sanitaire. Il s'agit par là de réduire l'exposition de la population et de l'environnement à ces substances dangereuses pour la santé et la nature. 

Cette démarche, qui s'inscrit dans un cadre européen, vise à bannir la substance déjà interdite dans les biberons depuis juin 2010 dans l'UE, suite à une initiative française, et dans les contenants alimentaires destinés aux nourrissons et aux enfants en bas âge depuis janvier 2013.  

Dans son communiqué, la ministre indique qu'elle souhaite "lancer un label volontaire 'sans bisphénol' qui sera délivré aux entreprises" pour préparer l'entrée en vigueur des interdictions. Les contrôles sur les phtalates dans les jouets devraient aussi être renforcés, les jouets importés étant les plus visés, a aussi annoncé Ségolène Royal.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/05/2014 à 8:36 :
oui et la viande de cheval était interdite dans les lasagnes pur boeuf ;Et pourtant!!!!! on trouve aussi des raviolis au parmesan sans parmesan,sans parler des aliments qui ne sont "bio" que sur l'étiquette et le prix .Pour le reste c'est moins sûr.Je reste convaincu que les propos de mme Royal ne seront qu'un effet d'annonce.
a écrit le 10/05/2014 à 14:38 :
Bravo à mme royal. C'est bien le ministre le plus efficace qu'on ait jamais eu dans ce domaine. Convaincue, gonflée, elle ne recule devant personne. Enfin le pays va peut être avancer
a écrit le 09/05/2014 à 22:30 :
Je suis trop content que son ex l'ait recyclée.
Je me demandais ce que la gauche allait en faire il y a encore quelques semaines.
Et zou, un emploi franc de signé avec Michel.
Ségolène qui fait son grand retour cette année comme Chantale Goya.
10000€ de traitements, sans compter tous les avantages. Elle le vaut bien.
Elle a raison de plus d'imposer le retour aux robes second empire pour la gent féminine du ministère.
Réponse de le 10/05/2014 à 1:18 :
Votre commentaire est bidon!
Réponse de le 10/05/2014 à 8:36 :
Il s'agit d'un recyclage bien fait, il évite ainsi à francois d'utiliser son scooter.
Réponse de le 10/05/2014 à 10:50 :
en même temps, avec ce gouvernement bidon, qui ne represente plus grand monde.

c'est difficile de commenter du vide.

10 années dans l'opposition et une seule idée en sortie : le mariage homosexuel.

voilà la réalité.

quant à Ségolène, 99% des gens l'a trouve bravitudement bidon.
Réponse de le 10/05/2014 à 10:54 :
l’émission de CO2 est diminué si François Hollande veut voir son ex.

mais est ce que ce critère devait seul présider au recrutement de Mme Royale, la battue à chaque scrutin ?
a écrit le 09/05/2014 à 18:42 :
Si on signe le traité UE/US, le Bisphénol reviendra... et si on ne veut pas, les US nous traînerons devant les tribunaux ...et même si c'est devant un tribunal arbitral, devinez qui gagnera.
Réponse de le 09/05/2014 à 21:24 :
Détrompez-vous ! Rien n'est joué...
a écrit le 09/05/2014 à 15:15 :
Bonjour,
Confirmer l’interdiction du Bisphénol A, car à priori les autres ne sont pas interdits, c'est pas mal mais quid de l'évaluation et du contrôle des substances de remplacement ?
Si on remplace le bisphénol par d'autres toxiques cela ne servira à rien ... .
Bon et concernant les résidus de pesticides dans les fruits et légumes, quid d'une restriction drastique des doses autorisées ? Quid de l'évaluation des pesticides dans le temps sur les cellules humaines et sur leur effets cancérogènes ? Quid d'une prime à la casse pour toutes les automobiles de plus de 15 ans d'age afin de réduire la pollution atmosphérique ? Quid de la promotion du GPL qui ne produit aucune particule fine cancérogène et de la taxation du Diesel ? Quid encore de la promotion de la recherche pour des batteries à l'aluminium ou en gel polymère qui permettrait d'atteindre les 700-1000Km sur une seule charge ? Quid de l'interdiction des électron-ménagers et HIFI n dessous de la catégorie A ? Quid du recyclage chez nous des cannettes et déchets aluminium au lieu de les envoyer en Belgique pour recyclage et devoir après leur racheter l'aluminium ainsi recyclé ? Quid d'une véritable filière de valorisation des terres rares en métropole à partir des déchets électroniques ? Quid de l'installation massive de centrale marée-motrice et éolienne offshore sur notre littoral ? Quid de la construction de centrales géothermique sur tout notre territoire alors que l'on est un des pays qui a un des plus haut potentiel en la matière ? Quid de la taxation des emballages plastiques et l'interdiction des sacs plastiques dans la grande distribution ? Beaucoup de bonnes intentions et aucunes actions derrière, si ce n'est du blabla politicien ... . Pourtant j'admire Mme Ségolène ROYAL mais là il va falloir avoir un véritable courage politique pour l'avenir de la nation et être un exemple dans le monde développé tant en terme de dépollution, d'énergie nouvelles et de développement durable. Cela permettrait également une réconciliation avec les verts que je n'affectionne plus trop mais qui permette de gouverner avec une majorité parlementaire ... . En passant il faudrait promouvoir le GPL dans l'agriculture qui a le mérite de couter un peu moins cher et de peu polluer comparé au diesel (zéro particules fines). Il faudrait également resserrer drastiquement la qualité de l'eau en France et mettre en place un gendarme de la qualité de l'eau et de l'air ayant un pouvoir de sanction très fort (Amende + Peine de prison), des moyens et énormément de personnel d'inspection dans chaque département avec la possibilité de réquisitionner les douanes pour ses contrôles inopinés sur tout le territoire. Il faudrait aussi lui adjoindre un laboratoire indépendant capable de livrer des analyses en 24h. Sans toutes ces mesures le développement durable ne restera qu'une idée et l'épidémie de cancer continuera en France ... . Ce qui induira un déficit concomitant de la sécurité sociale.
Réponse de le 09/05/2014 à 15:51 :
Tout ce que vous écrivez est vrai et ne peut qu’emporter l’adhésion en dehors de toute considération politique. Il existe un lien avéré entre ce que nous mangeons, nous respirons, nous buvons, où et comment nous travaillons et le développement de certaines pathologies.
Hélas, hélas, hélas, des pressions économiques ralentissent voire bloquent ces avancées. Cela ne doit pas être sous-estimé.
L’intelligence et la sagesse restent étrangères à la prise de décision.
Réponse de le 09/05/2014 à 21:26 :
La vraie question est : Pourquoi les écologistes ont quitté le navire ?...
Réponse de le 09/05/2014 à 23:52 :
Bravo Marousan pour votre contribution, qui transpire le bon-sens... Si tout le monde était comme vous, la planète serait en meilleure santé. J'espère qu'il restera quelque chose de sain pour les générations futures ...
a écrit le 09/05/2014 à 14:14 :
Mais quel travail fournit ce ministre ! Impressionant.
Réponse de le 10/05/2014 à 8:38 :
Au moins on sait à quoi servent nos impôts à rien.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :