Patriotisme économique : 70% des Français pour le "décret Alstom"

 |   |  212  mots
En revanche, Arnaud Montebourg est jugé par 65% des Français comme un ministre plutôt « pas efficace. »
En revanche, Arnaud Montebourg est jugé par 65% des Français comme un ministre plutôt « pas efficace. » (Crédits : Reuters)
Le fameux décret donnant à l’Etat un droit de veto en cas de rachat d’une entreprise française par un groupe étranger est approuvé par une grande majorité des Français selon un sondage effectué cette semaine par BVA. L'action du ministre Arnaud Montebourg, à la personnalité clivante, est jugée de façon critique.

Pas vraiment de clivage gauche-droite sur le patriotisme économique : sept Français sur dix soutiennent le « décret Alstom », pris à l'initiative d'Arnaud Montebourg, qui donne à l'Etat un droit de veto en cas de rachat d'une entreprise française par un groupe étranger dans certains secteurs stratégiques, dont l'énergie. C'est la conclusion d'un sondage* réalisé par l'institut BVA pour i>Télé, CQFD et Le Parisien, et rendu public ce samedi. 28% des personnes interrogées se prononcent contre ce décret, paru jeudi au Journal officiel. 

Montebourg jugé « pas efficace » à 65%

Si les Français de tous âges, catégories professionnelles et sociales et orientations politiques approuvent le dispositif, le décret est plébiscité à gauche (90%) et un peu moins soutenu à droite (56%). En revanche, l'action du ministre l'Economie, du Redressement productif et du Numérique est jugée plutôt sévèrement : 65% des Français pensent que c'est un ministre plutôt « pas efficace » contre 30% qui considèrent le contraire. Sa personnalité est particulièrement clivante : il suscite l'adhésion à gauche (57% contre 39%) et une franche hostilité à droite (86% le jugent pas efficace contre 12%). 

* Ce sondage a été effectué les 15 et 16 mai auprès d'un échantillon de 1.072 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/05/2014 à 12:42 :
Arrêtons avec le bobard "stratégique". General Electric" est dans un Joint-Venture avec Safran (ex SNECMA) sur les moteurs depuis au moins 35 ans et fabrique,
si j'ai bien lu La Tribune, les pales de nos sous-marins nucléaires !
Nos politiques sont dignes de l'Union soviétique, ils veulent s'accaparer de tous les leviers de la société civile à leur profit et avancent sous le masque de "l'intérêt général".
a écrit le 18/05/2014 à 17:15 :
Patriotisme economique= extreme pauvrete pour la france.
Réponse de le 18/05/2014 à 21:02 :
@lemans: et à part le drap pour essuyer tes larmes de crocodile, tu fais quoi pour changer les choses ? on a vraiment un problème de génération en France (et ailleurs aussi d'ailleurs) !!! Quand on voit que les idôles sont Jauni Allité, Eddy Mitchell, Mick Jagger, Paul MacCartney, etc. (qui ne sont pas mauvais, mais quand même), on se demande vraiment où est la relève :-)
Réponse de le 18/05/2014 à 21:27 :
@Patrickb

La relève ? elle est très dynamique notre relève: elle part en Chine, au Japon, aux États-Unis, au Royaume-Uni, au Brésil....
Réponse de le 18/05/2014 à 22:32 :
@Noah..: cette légende du "je m'expatrie", j'y crois pas du tout. Je suis moi-même expatrié et je sais que 1) ne s'exporte pas qui veut 2) que c'est plus facile à dire qu'à faire parce que les autres n'attendent après personne et je dirai même qu'ils ont tendance à défendre leur steak contre les immigrés et 3) il faut avoir des compétences, dont la langue du pays où on part pour avoir de bonnes chances de réussite :-)
a écrit le 18/05/2014 à 17:05 :
C'est tellement idiot de faire le contraire: laisser une entreprise 'stratégique' aux mains d'étrangers ... - que cette décision n'appelle qu'un tout petit peu de bon sens... donc pas de quoi dire que le ministre qui l'a enfin pondue est plus que banalement d'un réalisme suiveur ; quoique tardif.
a écrit le 18/05/2014 à 12:44 :
A quoi cela que F.Hollande aille défendre l'investissement en France aux entreprises américaines de la Silicon Valley pour se fendre d'un décret anti G.E?
Cette histoire n'est qu'une question d'égo de la part d'un Montebourg vexé par l'affaire Florange et d'autre.
Il parle trop et ne fait rien.
Réponse de le 19/05/2014 à 5:01 :
tres juste!
a écrit le 18/05/2014 à 11:21 :
achetez français ! vive le patriotisme économique !!!!!!
Réponse de le 18/05/2014 à 11:41 :
Il faut d'abord en avoir les moyens pour.
Réponse de le 19/05/2014 à 5:01 :
cocorico!
a écrit le 18/05/2014 à 11:09 :
L'Allemagne démontre qu'elle possède une politique de vision historique, contrairement à la France qui veut toujours l'imédiatisme. Notre politique "pop corn", en sautillant d'un côté d'autre, en faisant les beaux yeux à une Amérique en décadence et quelques de ses alliés sporadiques, en se voulant mère donneuse de leçons à des Etats considérés comme "des voyous" par Washington, cette politique n'apporte plus les fruits escomptés par nos dirigeants. Et, naturellement, notre société en subit les conséquences. Dans une douzaine d'années, on verra l'Europe coupée en deux politiquement et économiquement, avec un axe doré entre l'Allemagne, la Russie et la Chine, l'Eurasie, et les autres pays devenus "atlantistes". Il nous reste qu'à deviner de quel côté la prospérité (la vraie pas celle des agences de notation) ira durablement s'implanter.
Réponse de le 18/05/2014 à 17:12 :
C'est très intéressant, mais l'Allemagne reste très atlantiste, même si elle regarde l'Asie comme un marché potentiellement plus intéressant que celui de l'Europe de l'ouest (pas l'Europe de l'est).
Les accords sont nombreux entre Allemagne et USA, et les nouveaux accords commerciaux Europe-USA sont quand même beaucoup poussés par elle.
En fait il faut être pragmatique et opportuniste quand aux décisions de stratégique commerciale et économique; pas de dogme, et une flexibilité permanente.
Réponse de le 18/05/2014 à 18:25 :
L'Allemagne restera atlantiste jusqu'à un certain point, demain elle sera moins atlantiste et plus eurasiatique. Cela va dépendre uniquement de comment se porteront les finances de ses voisins plus occidentaux. Et ce n'est pas la première fois que Berlin fait le double jeu en Europe.
a écrit le 18/05/2014 à 9:31 :
Le journal pensée unique "Le Monde" dans son édition d'aujourd'hui titre "les référendums ukrainiens étaient-ils des « farces » ? tiens, la rédaction ne fait aucun commentaire à propos de la validité de l'actuel gouvernement putschiste en Ukraine. En venant de celui qui a été une époque (qui se perd déjà dans la nuit des temps…) une référence de journalisme en France, c'est quand-même un signe révélateur des temps. Il est clair que pour ce quotidien l'actuel gouvernement ukrainien – issu d'un coup d'État – n'est pas une "farce" mais une réalité et à laquelle le monde occidental doit accepter comme étant tout à fait normale, même "démocratique" !! or qui tirent les ficelles à ces journalistes là ? c'est curieux qu'actuellement quelques-uns parlent de "patriotisme économique" quand on se demande où peut-on encore trouver de "patriotisme" en France. Au PSG peut-être….
Réponse de le 18/05/2014 à 9:36 :
Avec Pierre Bergé comme actionnaire, comment voulez-vous que le monde (minuscule volontaire) défende autre chose que l'oligarchie ?
a écrit le 18/05/2014 à 9:25 :
Déjà il faudrait que le Ministre ne mente pas en disant "je ne savais pas pour le rachat", ensuite qu'il dise aux Français qu'il n'a absolument pas le droit de faire son décret sans Bruxelles, ensuite de savoir POURQUOI Alstom vaut de l'argent si c'est une boite pourrie ... Que du méga baratin avant les élections, cette équipe est une honte et ne dis jamais la vérité, mentir n'est pas nouveau mais à ce point c'est affolant, heureusement que les médias sont encore de ce côté pour adoucir les chocs.
a écrit le 18/05/2014 à 8:58 :
Oui, c'est ça, nous vivons une triste époque de "diabolisations": en France, Marine, en Russie, Poutine, en Syrie, Assad, etc. Une certaine pensée unique véhiculée par les médias établit ce qui doivent être les "bonnes valeurs" et les "mauvaises" pour une société. Autrefois en Europe on désignait ce genre de comportement par un seul nom : dictature.
Réponse de le 18/05/2014 à 10:06 :
Et quand on bombarde au nucléaire 600000 Japonnais, liquide des Algériens, tuent par intérêt en Afrique ... vous appelez ça des démocraties j'imagine ! Il s'agit d'un article sur Montebourg et Alstom, je ne vois pas en quoi la tribune laisse ce genre de commentaires ? Bizarre non (on verra si on voit ma réponse d'ailleurs)
Réponse de le 18/05/2014 à 21:29 :
c bizarre c genre de comment le tien.... rien à voir quoi...
a écrit le 18/05/2014 à 8:34 :
Quand Montebourg decouvre recemment (et pour des raisons mediatiques), et parle de patriotisme economique, tout le monde bien-pensant applaudit. Quand Marine en parle (elle depuis des annees et avec sincerite), elle se fait traitee de raciste par ces memes bien-pensants. 2 poids 2 mesures dans cette societe francaise schizophrene
a écrit le 18/05/2014 à 7:46 :
attendons les avis de Bruxelles sur la libre circulation des capitaux et du Conseil Constitutionnel sur la validité d'un tel décret avant de parler de patriotisme industriel
Réponse de le 19/05/2014 à 12:29 :
Désolé de vous contredire mais la validité des décrets est de la compétence du Conseil d'Etat.
Amicalement
a écrit le 17/05/2014 à 22:43 :
Pourquoi les Américains se sont pressés pour signer le controversé accord commercial TAFTA avec l'Union Européenne en total discrétion et de forme si peu démocratique ? en voici l'explication : www.voltairenet.org/article183848.html
Réponse de le 18/05/2014 à 22:05 :
"se sont pressés pour signer le controversé accord commercial TAFTA" c'est mal tourné. Vous voulez dire "sont pressés de faire signer le controversé accord commercial TAFTA" ? Pour l'instant, il y a des années de discussions pour trouver un compromis entre ce qu'ils veulent et ce qu'on veut nous. Si on était d'accord avec tous leurs desiderata, ça serait déjà proposé à la signature (ça n'est pas le négociateur qui peut signer, juste discuter de façon contradictoire)
a écrit le 17/05/2014 à 20:30 :
C'est tres bien mais il faut allez plus loin et plus vite retablire les frontieres et surtout sortir de l'euro
Réponse de le 18/05/2014 à 0:02 :
@Jean Charles: explique-nous comment une nouvelle monnaie (qui pourrait porter le nom de l'ancienne) va rendre nos dirigeants compétents et nos produits et services plus exportables qu'ils ne le sont maintenant ?
Réponse de le 18/05/2014 à 9:37 :
Tu as raison mon patoche, il faut surtout se débarrasser de la génération de jouisseurs qui sont aux commandes depuis 30 ans ...
Réponse de le 18/05/2014 à 12:51 :
Depuis 30 ans ,donc l'ump le ps le centre les verts
Réponse de le 18/05/2014 à 20:21 :
@patoche: si on attend après toi pour agir, il va falloir attendre des lustres :-) mais pour pleurnicher, tu t'imposes sans aucun doute :-)
a écrit le 17/05/2014 à 19:32 :
Ce genre de sondage est totalement bidon et inutile. Quand on demande qui est d'accord pour sauver la veuve et l'orphelin, il y a beaucoup de monde. Mais s'il s'agit de sauver ces gens vous-mêmes, il y a déjà beaucoup moins de candidats. et dans ce cas, on est patriotique....mais on achète chinois parce que c'est moins cher :-)
Réponse de le 17/05/2014 à 20:37 :
On achète chinois parce qu'il n'y a plus rien d'autre mon patoune... Essaie donc par exemple de trouver une boîte française qui fabrique du tissu pour costard ou du parquet : il n'y en a plus, tes amis eurocrates ont fait en sorte qu'elles crèvent !
Réponse de le 17/05/2014 à 22:14 :
@carptribk: faut arrêter d'accuser les autres et prendre ses responsabilités. Si les gens avaient choisi d'acheter français au lieu d'acheter chinois, on aurait toujours nos industries. Les Chinois n'étant d'ailleurs pas moins chers si on tient compte du fait qu'ils ne paient pas d'impôts et ne participent à aucune oeuvre sociale (sécu, enseignemet, sécurité, etc.) en France. Et le plus amusant, c'est que si on augmente le pouvoir d'achat, les gens vont encore acheter chinois et faire marcher l'économie chinoise au lieu de la leur :-)
Réponse de le 18/05/2014 à 18:02 :
Vous n'êtes pas au courant. En Chine - j'ai employé là-bas - on paie des charges patronales pour maladie, retraite,... et les employés paient aussi leur part; je peux ajouter aussi qu'année après année les charges augmentent; il faut enfin préciser que le pays est tellement grand que les taux sont régionaux et non nationaux comme en France. Le congé de maternité en Chine - région de Shanghai, est plus long... qu'en France!
Réponse de le 18/05/2014 à 18:05 :
J'ai oublié de dire qu'ils paient des impôts... mais par contre qu'il n'y a pas de droit de succession (démentiels en France).
Réponse de le 18/05/2014 à 20:25 :
@enfaitpourquoi: ils paient des charges patronales et des impôts....en Chine... et ne participent donc pas à l'économie française :-) une lecture attentive éviterait peut-être tes commentaires idiots :-)
a écrit le 17/05/2014 à 18:19 :
Est que quelqu'un peut m’expliquer en quoi la cession d'une activite turbines a gaz pour centrales électriques, produites en Suisse, a un Groupe Allemand plutôt qu'a un groupe Américain est existentielle pour la France (5eme économie du monde)? Pourquoi tous ce pataces?
Merci
Réponse de le 17/05/2014 à 18:47 :
Parce qu'à force de se faire dépecer lentement, on sera nu dans ps longtemps. On ne décidera plus de notre avenir. On sera locataire chez nous. ça vous va comme ça?
Réponse de le 18/05/2014 à 8:33 :
"Parce qu'à force de se faire dépecer lentement" Grandiloquent, on croirait entendre Montebourg. L'outil de production d'Alstom dans ce metier est DEJA majoritairement a l'etranger (Suisse). une seul site reste en France / Belfort. GE est deja est un des principaux fournisseurs d'EDF pour les centrales a gaz combine.Comme c'est strategique je vous propose doncde nationaliser General Electrique. Sortez votre carnet de cheque
a écrit le 17/05/2014 à 17:42 :
LOOBYING DEVASTATEUR :
Pourquoi ALSTOM a perdu des parts de marché en matière de matériel ferroviaire ?
Car la SNCF a pratiquement un monopole en France des achats ferroviaires et une forte influence sur l’univers des infrastructures, des entreprises puissantes du BTP par ses choix en matière de nouvelles lignes TGV, des télécoms (télécom développement/SFR a été une de ses filiales), de l’immobilier dans le domaine des entrepôts FRET, des bureaux et des logements pour les particuliers, etc… Un Etat dans l’état très puissant qui reste quand les politiques de tous bord passent (…)
Les produits utilisés conçus pour la France ne correspondent pas au besoin des clients de l’exportation. L’échec de certains projets TGV en ont été la preuve. La SNCF a pourtant voulu faire le VRP et nous connaissons le résultat…
L’ouverture à la concurrence sur le marché français aurait créé de nouveaux clients pour ALSTOM sur son marché national. Mais la SNCF fait tout pour que cela ne se fasse pas. Elle a même utilisé un de ses agents qui est devenu député européen vert EELV pour faire passer des amendements dans ce sens sur le dernier projet de loi européen ! Total conflit d’intérêts.
Pourquoi certains dirigeants de la SNCF ont imposé leur choix en matière d’investissement avec une vue plutôt à court terme; choix qui ont eu un impact sur la santé de leur principal fournisseur ALSTOM ? Pas seulement pour des raisons économiques… L’équipe France ferroviaire n’existe pas et la lutte des petits pouvoirs est fratricide. Les petits arrangements seulement entre amis, la faiblesse face aux syndicats refusant le marché, sont incompatibles avec la mondialisation fût elle limitée à l’espace Européen.
Le Roi du rail est maintenant seul face à ses responsabilités et à ce bilan global désastreux (endettement records, clients insatisfaits, baisse du CA, de la rentabilité, etc) qui est masqué par une habille et coûteuse communication.
Pourquoi aussi hésiter avec les américains ? L‘arbitrage entre eux et les allemands oppose la vision industrielle européenne et l’ouverture libre à la concurrence transatlantique. Le cœur de la politique future européenne.
On ne peut pas vouloir conquérir le marché des USA en matière de TGV si nos partenaires se sentent rejetés. Idem pour les allemands avec leur propre marché et le notre qui reste fermé.
La situation présente prouve que la France repliée sur elle-même conduit à l’échec en matière de développement commerciale internationale pour nos services, mais aussi pour nos biens produits.
La question de management est doit-on encore laisser le Président de la SNCF qui va aussi avoir les commande sur RFF, être le leader en matière ferroviaire en France et décider de tout l’ensemble. Car cela concerne les services, mais aussi les infrastructures et les matériels ?
Le faire amènerait à mon avis à un non changement désastreux pour notre économie car non adaptée aux enjeux internationaux sur les zones à forte croissance qui ne sont pas en Europe, mais en Asie, en Afrique, aux Amériques…
Laissons ALSTOM faire ses propres choix car il connait son métier, ses clients, ses concurrents et ses vrais partenaires.
a écrit le 17/05/2014 à 17:28 :
j'émets l'hypothèse que cette mesure est bonne. Pourquoi n'a-t-elle alors pas été prise avant, au début, à la prise de fonction par Montebourg ? Pourquoi seulement maintenant ? Pourquoi même les politiques précédentes ne l'ont pas prise ?
Enfin, ça ne choque personne, cette intervention qui fausse le droit à la vente d'une entreprise ?
Réponse de le 17/05/2014 à 18:54 :
Beaucoup d'états ont des dispositions de ce genre y compris des états libéraux ! La puissance publique peut également exproprier des personnes privées.
Réponse de le 18/05/2014 à 8:48 :
Une petite piqûre de rappel s'impose vous avez du sécher les cours de droit

Art. 17. La propriété étant un droit inviolable et sacré, nul ne peut en être privé, si ce n'est lorsque la nécessité publique, légalement constatée, l'exige évidemment, et sous la condition d'une juste et préalable indemnité.
a écrit le 17/05/2014 à 16:09 :
Est ce vraiment patriotique de refuser à une Entreprise comme Alsthom qui n'a pas la taille Européénne de s'allier avec un géant mondial?
Réponse de le 17/05/2014 à 17:29 :
Ce n'est pas une alliance...c'est un rachat. Avec tout ce que cela implique.
Est-ce une bonne idée que de laisser une entreprise aussi stratégique se faire racheter par des étranger...le tout pour une bouché de pain ?

Il s'agit de savoir qui va détenir et vous faire payer vos future factures énergétique....
Réponse de le 17/05/2014 à 18:58 :
Nous n'avons je pense pas d'autre solution...Après il faut regarder lequel des deux acheteurs potentiels est le plus intéressant pour la France et non pour l'Europe
a écrit le 17/05/2014 à 16:09 :
Finalement si l'on regarde la societe civile le bon sens et la regle.
Réponse de le 17/05/2014 à 17:25 :
Votre phrase n'a aucun sens.
Réponse de le 17/05/2014 à 18:11 :
Il a voulu dire "est la règle", c'était une faute de frappe. C'est de l'ironie, bien entendu, en France classe politique et société civile perdent les pédales.
a écrit le 17/05/2014 à 15:51 :
dire 70 % des français, c'est du sondagisme ! Sondagistes !
a écrit le 17/05/2014 à 14:29 :
Montebourg devrait prendre des mesures pour qu'on arrête de dire "tant de % des Français" quand on a fait un sondage sur 1024 personnnes, toutes dans un annuaire.
a écrit le 17/05/2014 à 13:51 :
Et voilà que Mr Montebourg reprend les idées du FN, idées, soit-disant, idiotes ! Comme quoi ... pas si stupides. Toutefois, quitte à les piquer aux autres, allez jusqu'au bout car il faudra l'accord de Bruxelles (qui dira non) donc, la logique serait de retrouver notre Souveraineté que seul le FN veut !
Réponse de le 17/05/2014 à 19:03 :
Ne confondez pas souverainistes et sympatisants du FN. Les souverainistes ou du moins ceux qui ne veulent pas d'une intégration politique et d'une convergence socialo-fiscale sont majoritaires en France.
a écrit le 17/05/2014 à 13:25 :
Dans d'autres pays ce genre de "décret" s'appele "Proteccionisme" tout court. Faites gaffe, la France pourrait en avoir le retour de l'ascenseur.
Réponse de le 17/05/2014 à 18:43 :
Arrêtez de toujours avoir un complexe d'infériorité. Ce type de loi existe au USA. Vous ne devez beaucoup suivre l'actualité économique. Sachez que ça bataille dur en Grande Bretagne au sujet de PFIZZER.Sachez qu'il n'y a pas si longtemps, les US ont refusé l'OPA d'une boîte Chinoise sur UNLOCAL société dans l'amont pétrolier et en a forcé la vent au moins disant Américain. Le US ont récemment bloqué la vente des ravitailleurs Airbus au US. C'est pas du protectionnisme ça?Il y a mille exemple comme ceux ci
Réponse de le 17/05/2014 à 23:59 :
@Jeannot Lapin: tout à fait, mais on constate que beaucoup commentent pour dire quelque chose, mais sans rien connaître du sujet :-) Et après, on se plaint de l'incompétence des élus, mais comme disait Thomas Jefferson: on a jamais que le gouvernement qu'on mérite :-)
Réponse de le 18/05/2014 à 11:43 :
Vous avez toujours une citation d'un "maître" américain quelconque au bout de la langue, édifiant !
Réponse de le 18/05/2014 à 20:29 :
@Patrickb: ce qui est amusant c'est que si je cite un "maître" américain, on m'accuse d'être pro-américain et si je cite un "maître" russe, me voilà pro-russe :-) Je dois donc clarifier et répéter que je suis un grand garçon capable d'avoir mes propres idées...et je ne m'excuse pas d'avoir plus d'éducation que certains :-))))
a écrit le 17/05/2014 à 12:43 :
Un décret dans l'urgence et mal ficelé sur un coin de table, voilà ce qui va se passer.
On préfère crever la bouche ouverte avec son orgueil plutôt que de s'ouvrir au monde et à ses opportunités, vive la France !
a écrit le 17/05/2014 à 12:00 :
Mais oui bien sûr; et qui paiera? Si un groupe étranger offre deux fois plus qu'un français, l'état pourra toujours dire ce qu'il veut, le plus offrant achètera toujours !
Réponse de le 17/05/2014 à 12:33 :
Vous avez rien compris
a écrit le 17/05/2014 à 11:59 :
90% des Francais sont pour la paix dans le monde.
Réponse de le 17/05/2014 à 12:02 :
Et cent pour cent sont pour ne plus payer d’impôts... Mais cent pour cent aimeraient être imposé comme Depardieu.
Réponse de le 17/05/2014 à 16:53 :
mais oui et il y en a bien 18% qui font confiance à Hollande, 51% qui ont voté pour lui... avec des sondages pareils on fait bien avancer l'Europe. Le jour où elle explosera les français auront l'air malins
Réponse de le 17/05/2014 à 18:19 :
La France et les nations européennes existaient avant le machin technocratique soumis aux banksters des USA que vous appellez "Europe"
Réponse de le 18/05/2014 à 22:21 :
@@evidence: de tout temps, la raison du plus fort a tojours été la meilleure....et c'est la raison pour laquelle, notre seule échappatoire, c'est de construire une Europe forte, capable de parler d'égal à égal avec les US, la Russie, la Chine, l'Inde, le Brésil et d'autres grandes nations actuelles ou à venir :-)
Réponse de le 19/05/2014 à 19:50 :
Le jour où elle explosera on sera soit 100% de Français dans la merde; soit 100% des Français comme en ce moment !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :