Roland Garros : des gains multipliés par 22 en 35 ans (infographie interactive)

 |   |  245  mots
Vainqueur de la finale homme lors de l'édition 2014, Rafael Nadal a remporté 15 fois plus que ce que Björn Borg avait touché lors de l'édition 1979. REUTERS/Gonzalo Fuentes
Vainqueur de la finale homme lors de l'édition 2014, Rafael Nadal a remporté 15 fois plus que ce que Björn Borg avait touché lors de l'édition 1979. REUTERS/Gonzalo Fuentes (Crédits : Reuters)
Le tournoi du Grand chelem a augmenté de façon exponentielle les dotations des joueurs depuis 1979. Une course à l’attractivité disputée avec les trois autres tournois majeurs

En remportant pour la neuvième fois Roland Garros, Rafael Nadal a également empoché quelque 1,65 million d'euros. C'est 15 fois plus que Björn Borg, vainqueur en 1979. La même somme a été remportée par Maria Scharapova, samedi 7 juin, soit 29 fois ce que Chris Evert avait touché lors de l'édition 1979.

Plus 30 % de dotations à Roland Garros en 2 ans

De 2012 à 2014, l'augmentation des sommes distribuées a battu des records : elle s'est envolée à plus de 25 millions d'euros (+32%). Les gains des vainqueurs des simples homme et femme ont grimpé de 30%.

Cette progression "s'inscrit dans le plan sur quatre ans élaboré pour les années 2013 à 2016", explique Gilbert Ysern, directeur de Roland Garros. La dotation globale sera encore réhaussée de 7 millions d'euros d'ici à 2016.

Le tournoi parisien du Grand Chelem, avec un bénéfice net autour de 70 millions d'euros, refuse de perdre du terrain sur ses trois concurrents, afin de garder le tournoi attractif. Si l'Open d'Australie semble à la peine avec ses dotation globales de 22,5  millions d'euros cette année, elles devraient passer à 27,2 millions en 2016 . Wimbledon offrira 30 millions d'euros, tandis que l'US Open a distribué 27 millions d'euros en 2013 et prévoit de monter à 37 millions d'euros en 2016.

Déplacez le curseur pour connaître les dotations année par année

*La conversion des francs en euros a été réalisée en tenant compte du poids de l'inflation. Les dotations en euros de 2002 à 2013 ont été également corrigés par rapport à l'inflation.

Article publié le 8 juin à 14:48, mis à jour à 19:22.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/06/2014 à 7:26 :
pour moi, pas de problème. la dotation peut passer même à un milliard d'euros, je trouverai rien à y redire.
Faut savoir que la moitié des primes, est ponctionnée par le fisc...
Donc, no problèmo.
De plus, souvent les contributeurs, sont souvent des sociétés étrangères... tant qu'ils nous font rentrer du pognon en France....
a écrit le 09/06/2014 à 17:59 :
C'est la différence gestion entre la droite et la gauche . La preuve qu'il vaut mieux jouer pour la gauche dont les électeurs sont beaucoup plus riches que ceux de droite .
a écrit le 09/06/2014 à 11:51 :
Pas mal 100 ans de SMIC pour quinze jours de tennis , et dire que les ramasseurs de balles sont bénévoles. Le fossé se creuse entre les riches et les pauvres.
Réponse de le 09/06/2014 à 14:42 :
c'est pas pour 15 jours de tennis, c'est pour 20 ans d'entrainement. Le SMIC tu le touches sans aucune qualification. RG ça ne se gagne qu'une seule fois par an.
Réponse de le 09/06/2014 à 17:10 :
Toi qui sait tout tu as oublié les passages fréquents à la pharmacie pour les aides chimiques qu'il ingurgite tous les jours. N'oublie pas ton régime de bananes tu en as vraiment besoin.
a écrit le 09/06/2014 à 11:44 :
A ce sujet, n'est-il pas étonnant d'entendre le silence assourdissant de la CGT et de tous ceux qui s'offusquent des salaires des patrons du Cac 40 at assimilés...
Réponse de le 09/06/2014 à 17:20 :
Pour vous les patrons ne gagnent pas assez!
a écrit le 09/06/2014 à 10:12 :
il en faut des gouttes de sueur pour se déplacer sur un cours, le tennis de nos jours n'est que du renvoi de balle sans aucune fioriture, où sont les Mac Enroe, Lendl et autres qui faisait le spectacle, c'est triste à mourir j'espère qu'au moins un responsable de la fédé de tennis lit les commentaires de la tribune qui sont assez édifiants M. Gachassin réveillez vous vous avez endormi Rolland Garros !!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 09/06/2014 à 18:33 :
pas faux !!!! comme dirait l'autre" c'était mieux avant" ! moins de sous, sûrement, mais plus de qualité", en quelque sorte !
a écrit le 09/06/2014 à 10:06 :
Rien à foutre du tennis et du foot.
a écrit le 09/06/2014 à 9:36 :
scandaleux et indécent!mais, bon, comme pour les jeux de ballon, de pharaoniques enjeux financiers donnent ce que l'on a sous les yeux..à déplorer...
a écrit le 08/06/2014 à 18:43 :
Il n'y a pas que les primes qui sont dopées... Quand on en arrive à de tels enjeux financiers c'est inévitable.
a écrit le 08/06/2014 à 17:19 :
ces denteliers et dentelières bucherons et bucheronnes ne nous offrent que du tennis de fond de court sans grand spectacle !... La précision et la puissance,... Il faut aimer...
Mais bon !... Où est le tennis des Pitt Sempras, McEnroe, et avant eux les Stan Smith, Nastase Tyriak et Becker ?
a écrit le 08/06/2014 à 17:16 :
Est-ce que j'arriverai à regarder jusqu'au bout ? Ennuyeux à craquer.
Réponse de le 09/06/2014 à 17:11 :
C'est très pratique pour la sieste.
a écrit le 08/06/2014 à 17:06 :
ces denteliers et dentelières bucherons et bucheronnes ne nous offrent que du tennis de fond de court sans grand spectacle !... La précision et la puissance,... Il faut aimer...
Mais bon !... Où est le tennis des Pitt Sempras, McEnroe, et avant eux les Stan Smith, Nastase, Tyriak et Becker ?
a écrit le 08/06/2014 à 16:28 :
C'est une revalorisation un peut forte
a écrit le 08/06/2014 à 16:11 :
totalement ignoble! (absolutely disgusting )

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :