Pour trouver l'emploi idéal, mieux vaut avoir un bac+2 qu'un bac+5

 |   |  365  mots
Quel que soit le diplôme obtenu, 11% des offres d’emploi se concentrent dans l'informatique et 42% en région parisienne. /Reuters
Quel que soit le diplôme obtenu, 11% des offres d’emploi se concentrent dans l'informatique et 42% en région parisienne. /Reuters (Crédits : Reuters)
Les offres destinées aux bac+2 sont moins concentrées en Ile-en-France et dans certains secteurs que celles visant les bac+5, révèle une étude.

Les titulaires d'un bac+2 ont plus de choix que les détenteurs d'un bac+5. Les moins diplômés disposent en effet d'opportunités mieux réparties entre les différentes régions et entre les différents secteurs, révèle le baromètre du moteur de recherche d'offres d'emploi Adzuna publié mardi par le magazine Challenges.

Ainsi, alors que la région parisienne rassemble 51% des offres d'emploi pour les bac+5, elle n'en concentre "que" 38% pour les bac+2. Et si le secteur de l'informatique et de l'Internet représente 10% des offres destinées aux premiers, ce taux "tombe" à 6% pour les deuxièmes.

Etudier longuement ne facilite pas l'insertion professionnelle

Le Country Manager d'Adzuna France, Hyacinthe Mutin, explique sur les colonnes de Challenges:

"Les études longues ne sont pas synonymes d'insertion professionnelle plus facile. Avec 2 fois plus d'offres d'emplois disponibles que les Bac+5, les cycles courts offrent un plus grand choix de débouchés."

"Certains secteurs frôlent même la pénurie et se battent pour recruter des Bac+2 : c'est le cas de l'industrie et du BTP. Le tertiaire est aussi un secteur porteur pour ces diplômés avec des postes à pourvoir dans le commerce, la comptabilité et l'informatique", précise-t-il.

Les chiffres montrent notamment que les secteurs les plus créateurs d'emploi pour les Bac+2 sont, au-delà de l'informatique, la fabrication (7% des offres) et l'industrie (6%). Et en dehors de l'Ile-de-France, les Pays de la Loire (8% des offres) et la Bretagne (6%) sont aussi des viviers d'opportunités.

 Les informaticiens franciliens sont les mieux lotis

Au contraire, les postes déstinés aux bac+5 sont essentiellement situés autour de Paris et, en dehors de l'informatique, dans les fonctions commerciales (9% des offres). Et la concentration géographique et sectorielle des offres est encore plus marquée pour les diplômés d'écoles d'ingénieur et d'école de commerce.

Toutefois, quel que soit le diplôme détenu, ceux qui cumulent le plus de chances de travailler sont les informaticiens et les franciliens puisque, selon l'étude, "le secteur de l'informatique et de l'Internet représente 11% des offres d'emploi à l'intention des diplômés" alors que "la région parisienne (en) rassemble 42%".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/06/2014 à 11:25 :
Bac + 5, ça veut dire de plus en plus une mauvaise qualité de vie dans une banlieue parisienne lugubre ou un appartement central riquiqui, ou l'exil.
a écrit le 14/06/2014 à 9:55 :
ce n ai pas nouveau j ai connue des bac +5 qui on finie par cache la hauteur de leurs etudes pour trouver du travail renumerez a hauteur de bac + 2 . CAR LE PATRONNAT NE VEUT PAS AVOIR DANS SONT ENTREPRISSE DES PERSONNES PLUS DIPLOME QU EUX EST SURTOUT DE LES PAYEZ A LEURS JUSTE VALEURS ? ? ?
a écrit le 13/06/2014 à 11:46 :
Article en trompe l'oeil .
La pression tarifaire a modifié le profil des candidats et
c'est particulièrement vrai dans le secteur IT, on trouve donc de plus en plus de bac+2 car
des ingénieurs qui acceptent de débuter légèrement au dessus du smic , on en trouve pas .
D'ailleurs , il y a eu un flux de candidats en provenance du maghreb (les ssiis allant directement les chercher là bas) qui a amplifié la baisse des prix et ce dès l'explosion de la bulle internet.
L'étude du cnisf a montré que ce secteur était un des moins rémunérateurs .

Nos meilleurs ingénieurs IT sont donc aspirés naturellement par les USA et travaillent pour les mastodontes US .
C'est pour ça qu'on est pas prêt d'être leader dans ce domaine ...
Une piste pour le gouvernement serait de requalifier les SSIIs comme des agences d'interim de manière à concentrer les aides du secteur sur les vrais entreprises créatrices de valeurs : startups du numérique et éditeur de logiciels .
a écrit le 12/06/2014 à 20:07 :
Oui peux être pour trouver mais il y a plus de BAC+2 qui se font virer que de BAC+5 ! Que se soit en pourcentage ou en personnes physiques...
a écrit le 12/06/2014 à 13:36 :
Comme le mentionne Hugo, la plupart des emplois BAC +2 sont devenues des emplois à faible rémunération et donc les moins intéressants. Surtout dans le monde l'informatique qui est devenue un vrai miroires aux alouettes. En effet, nombreux sont les personnes qui se sont tournés dans ce domaine en pensant bien gagner leur vie mais le problème est que les postes BAC +2 bien rémunérés sont devenues rares et surtout vus le grand nombre de nouveaux "informaticiens" sur le marché, les SSII ont vu grandement les salaires à la baisse. Il n' y a que les BAC +5 qui commencent avec un salaire correcte et qui connaissent des évolutions intéressantes. Pour les BAC+2, les facteurs chances et opportunités seront essentiellee , pour ne pas dire indispensable pour avoir une carrière intéressante.
De plus travailler dans l'informatique ne veut pas dire grand chose étant donné qu'il existe plus d'une centaine de métiers différents dans ce domaine. Non seulement, il faut se former dans un métier précis mais en plus dans la bonne technologie pour pouvoir être embauché.
a écrit le 12/06/2014 à 12:36 :
Il faudrait sortir de votre journal un petit peu. Bizarrement je trouve plus d'offres intéressantes à bac +5 que bac +2 (j'ai chercher du travail à ce niveau aussi, avant de reprendre mes études), bac+2 pour être caissier, serveur, secrétaire, ... _ça ne m'étonne pas qu'il y ai plus d'offres
Réponse de le 12/06/2014 à 13:00 :
Faut juste se présenter à une offre Bac+2 avec un Bac+2, pas avec un Bac+5! Et je suis d'accord avec cet article, mon expérience personnelle ainsi que celles de certaines de mes connaissances confirment cette situation. Plus facile de trouver un job avec Bac+2 qu'avec Bac+ 5, les PME ne recherchant pas des grosses têtes, mais des gens simplement efficaces sur le terrain. Un Bac+ 2 étant plus "adaptable" qu'un Bac+5, le Bac+2 a forcément plus d'attrait. Sans compter les différences d'exigences salariales...
Réponse de le 12/06/2014 à 13:39 :
@Carpatrick
Vous avez tout à fait raison mais pas dans l'informatique (le développement) auquel les SSII recherchent surtout des BAC +5 qui s'adaptent plus vite qu'un bac +5.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :