Quand une PME danoise révolutionne les techniques de purification de l'eau

 |   |  559  mots
Holme Jensen, l'un des deux fondateurs de l'entreprise Aquaporin.
Holme Jensen, l'un des deux fondateurs de l'entreprise Aquaporin. (Crédits : Reuters)
En juin, l'Office européen des brevets (OEB) a célébré à Berlin les inventeurs européens de l'année. Dans la catégorie PME, c'est l'entreprise danoise Aquaporin qui a été récompensée pour son invention : un système de purification de l'eau ultra-économe en énergie.

Purifier l'eau ? Les hommes savent désormais le faire. De nombreux pays, notamment l'Espagne et l'Israël ont installé des usines de dessalement d'eau de mer pour réduire le stress hydrique de la population  - on estime à 1,5 milliard le nombre de personnes n'ayant pas accès à l'eau potable dans le monde - et de l'économie, notamment le secteur agricole. Dans l'industrie également, certains secteurs comme l'électronique ont également de gros besoins d'eau, et tout particulièrement d'eau ultra-pure.

Si les technologies de purification sont techniquement au point, elles souffrent d'un défaut majeur : elles sont fortement consommatrices en énergie. Mais, Aquaporin, une toute jeune PME danoise - créée en 2005 - a trouvé la solution.

S'inspirer de la nature

Inventés par les chimistes Holme Jensen et Morten Østergaard Jensen, les filtres d'Aquaporin sont calqués sur des protéines épuratrices naturelles, les aquaporines, qui donnent de l'eau ultrapure en quantités industrielles tout en ménageant les ressources énergétiques. Le principe de cette invention est simple. " Je me suis inspiré de la nature pour créer un système naturel autonome pouvant servir de base à une invention applicable à l'échelle industrielle ", explique Holme Jensen, chimiste de formation qui a claqué la porte du laboratoire pharmaceutique qui l'embauchait pour se lancer dans l'aventure entrepreneuriale.

Le principe de la cascade

Concrètement ? " Les aquaporines assurent le transport rapide et sélectif des molécules d'eau par osmose directe à travers les membranes. Dans l'osmose directe, c'est l'énergie cinétique qui fait passer l'eau d'une zone à haute concentration en solutés vers une zone de moindre concentration. L'eau descend la pente du gradient de pression, à l'instar d'une cascade où elle tombe du haut vers le bas sous l'effet de la gravité. Seule l'eau peut passer via les canaux protéiques, ceux-ci bloquant tout autre molécule ou ion ", détaille l'Office européen des brevets qui a récompensé l'entreprise pour cette invention dans la catégorie PME.

Un marché en pleine expansion

Actuellement, le marché mondial de la purification de l'eau est estimé à 271 milliards d'euros, avec une croissance annuelle de 4 à 5%. Les ventes de matériel, de produits chimiques de traitement et de technologies - comme les filtres à biomembranes de la société Aquaporin - représentent 21 à 22% de ce marché, soit 58 milliards d'euros.

 

D'autres applications en vue

Cerise sur le gâteau, l'invention d'Aquaporin permettant d'améliorer l'efficacité du filtrage de l'eau, pourrait révolutionner un autre secteur : l'énergie. En effet, à force d'améliorations - et donc d'investissements - cette technologie pourrait bien donner naissance à une source d'énergie propre en produisant de l'électricité durable dans des centrales de production d'énergie osmotique, c'est-à-dire une énergie exploitable à partir de la différence de salinité entre l'eau de mer et l'eau douce, les deux natures d'eau étant séparées par une membrane semi-perméable. " Cette possibilité intéresse particulièrement les pays que la géographie prive d'autres options en matière d'énergies renouvelables. Les inventeurs envisagent actuellement des projets pilotes ", précise l'OEB.

Plusieurs prototypes de centrales osmotiques fonctionnent d'ores et déjà, la première, conçue par l'entreprise Statkraft, ayant été inaugurée en 2009 en Norvège par son altesse royale la princesse héritière Mette-Marit de Norvège. Le développement de l'énergie osmotique à un niveau commercial est prévu en 2015.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/07/2014 à 9:45 :
BONNE NOUVELLE? BRAVO A CETTE INVENTEUR???

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :