Quels sont les produits dont les prix baissent le plus ?

 |  | 375 mots
Lecture 2 min.
le prix des ordinateurs a chuté de 90% en moyenne depuis 1998
le prix des ordinateurs a chuté de 90% en moyenne depuis 1998 (Crédits : Reuters)
Selon l'Insee, l'indice des prix à la consommation est resté stable en octobre. Sur an, il progresse de 0,5%. Certains produits ont vu leurs prix fortement reculer depuis douze mois. Sur longue période, le repli est encore plus marqué.

Stable. Entre septembre et octobre, l'indice des prix à la consommation mesuré par l'Insee est resté stable. Sur un an, il affiche une progression de 0,5%. Si certains produits ont vu leurs prix augmenter au cours des douze derniers moins - c'est notamment le cas des produits frais dont les prix ont progressé de 1,5%, le tabac (+3,5%) et des services (+1,5%) - d'autres affichent de très nettes baisses sur la période.

C'est le cas de l'énergie dont les prix on reculé de 1,2% sur un an, marqués par une baisse des tarifs des produits pétroliers (-3,6%) et des carburants (-3,1%).

Les prix des biens électroniques chutent, et ce n'est pas fini

C'est surtout le cas des prix des produits manufacturés. Ils se sont repliés de 0,8 % sur un an. La baisse est plus nette pour la verrerie, la vaisselle et les ustensiles de ménage (-1,2%), les appareils ménagers (-2,5%) les produits de santé (-2,9%). Il l'est encore plus pour les produits technologiques. Sur un an, les prix des équipements audio-visuels, photographiques et informatiques a reculé de 6,8 %. Ceux des équipements téléphoniques et de télécopie affichent une chute de 15,8 % au cours des douze derniers mois. Cette tendance qui permet de soutenir les ventes des équipements de l'information et de la communication. Elles ont augmenté de 1,8% en juin et août selon l'Insee.

" La baisse des prix des produits manufacturés devrait se poursuivre structurellement sous l'effet de l'innovation technologique et de la concurrence toujours accrue entre les entreprises et entre les pays, en raison de la concurrence qui limite la durée de vie des rentes et diminue ainsi les prix ", explique le cabinet Asteres.

Sur plus longue période, la baisse des prix de certains biens est encore plus importante. Quelques exemples : en moyenne, le prix des jouets a reculé de 20% par rapport à 1998. Celui d'appareil ménager a baissé de 25%. Les tarifs liés à la communication, qui intègre notamment la téléphonie, sont inférieurs de 34% à ceux observés en 1998 par l'Institut. Les prix des équipements audiovisuels et photographiques ont diminué de 75% quand ceux des " Matériels de traitement de l'information ", une sous-classe de produits définie par l'Insee qui comprend notamment les micro-ordinateurs ont chuté de 90% !

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/11/2014 à 9:16 :
allez! on baisse de 75% le prix des bérets ,et chiffres à l'appui, on nous démontre que le pouvoir d'achat a augmenté.
Prendre les français pour des cons c'est maintenant.
a écrit le 13/11/2014 à 18:30 :
Je me marre: franchement, comparer l'alimentation et la technologie, c'est-y pas risible !!! Les technolgies nouvelles remplacent toujours les technologies anciennes dont les prix s'écroulent quand les produits disparaissent. Ce sont d'ailleurs dans la majorité des produits qui n'empêchent pas de vivre et dont on pourrait se passer. En revanche, l'alimentation est de première nécessité et ne baisse jamais sur le long terme. Qui se souvient de la polémique du croissant à 1 franc ou à 1,10 franc de Raymond Barre en 1975 ? et il est à combien aujourd'hui votre croissant :-)
Réponse de le 13/11/2014 à 19:06 :
Tout a fait d'accord avec vous. Depuis deux semaines voir plus on nous informe que le prix du pétrole fait que de baisser et qu'il est au plus bas depuis plusieurs années. Pourtant a la pompe??? Ils ont oublié de changer le prix!!!
a écrit le 13/11/2014 à 17:37 :
Pas la nourriture en tout cas ni la viande, encore moins les fruits et le fromage !!
tout ce qui baisse n'est pas vraiment indispensable ....
a écrit le 13/11/2014 à 14:21 :
d' un autre coté, le télécopieur c' est pas un peu has been ? le tarif pour le compte devrait s' écrouler de 100 %..
a écrit le 13/11/2014 à 14:19 :
un apple 2 en 1985 valait environ 6.000 francs soit moins de 1.000 euro, trouver un macmachin à 100 euro aujourd' hui je vous colle mon billet ! en fait il aurait plutôt augmenté le apple..
à la même époque un amstrad 464 ou un commaodore c64, oric etc.. valait dans les 3.000 francs soit moins de 500 euro.. ce qui est le tarif d' un pc ou pc portable.. le compte n' est donc pas bon là encore, ou sont les - 90% ??
Réponse de le 13/11/2014 à 16:56 :
Sauf que faire un Apple 2 avec les techno de semiconducteurs maintenant c'est à peu près 100€, le plus cher serait de trouver l'écran cathodique pas cher...
Réponse de le 13/11/2014 à 17:05 :
Donc pour vous 6000 francs de 1985 = 1000 euros de 2014 ? Revoyez vos cours d'économie....
Réponse de le 13/11/2014 à 17:06 :
Ne pas oublier que 1000€ en 1985, ou 1998, c'est bq plus en 2014
Réponse de le 13/11/2014 à 19:09 :
En 1994 la Ford Escort Ghia diesel (le plus gros modèle tout équipé) valait neuve clé en main 104000 frs. Aujourd'hui pour l’équivalent vous achetez quoi?
Réponse de le 13/11/2014 à 20:22 :
Vous êtes dans l' erreur, la non compréhension. Cette étude de l' insee parle de pouvoir d' achat, de parité pouvoir d' achat ! pas de francs courant ou d' euro constant, on s' en moque. le calcul de l' insee semble plus que litigieux, comme quoi on fait dire ce que l' on veut à qui l' on veut ! en 1985 le smig était de 4400 francs/mois permettant de s' offrir effectivement un ordinateur extrêmement puissant ( le summum pour l' époque ! ) ou 1 smig et demi pour un apple 2e... aujourd' hui il n' y a pas de pc ou un apple à acheter en neuf en fournissant 2 jours de travail ( - 90 % ) mais bien autant d' heures qu' avant si ce n' est plus...bien plus pour apple.. réfléchissez.. relisez..
a écrit le 13/11/2014 à 12:04 :
Et vous oubliez le prix de beaucoup de médicaments dont la baisse dépasse largement les 50 %...
a écrit le 13/11/2014 à 11:37 :
C'est n'importe quoi cet article.
On compare le comparable.
Il faut mettre en avant une techno de base qui a évoluée.
On va bientôt comparer le TGV à la loco à vapeur si cela continu !!!
Réponse de le 13/11/2014 à 19:12 :
OK alors pourquoi les emprunts immobilier n'ont pas baissé en durée? Les maisons de 2005 à 2012 respectait les même normes; les taux ont baissé et l'emprunteur emprunte toujours sur la même durée... Là c'est comparable et prouve bien que le prix a bien augmenté!!!
a écrit le 13/11/2014 à 11:09 :
Il est écrit :
" Matériels de traitement de l'information ", une sous-classe de produits définie par l'Insee qui comprend notamment les micro-ordinateurs ont chuté de 90%.
Comment en 2014 vous trouver un ordinateur de 1998 état neuf ?
Les ordinateurs ont tellement évolués que même les entrée de gammes actuels n'existaient pas il y a plus de 15 ans.
Dès lors, comment comparer ?
Réponse de le 13/11/2014 à 11:35 :
comparaison entre le prix moyen d'un ordinateur en 1998 et maintenant. Les caractéristiques ne sont pas les mêmes, soit, mais si on ne comparait que ce qui ne change pas...on ne pourrait rien comparer..
Réponse de le 13/11/2014 à 14:55 :
@Curieux (qui ne prend pas le temps de la reflexion) : quand il s'agit d'informatique on parle à utilisation égale. Il y a 10 ans pour jouer convenablement sur son ordi il fallait facilement mettre 1000 à 1500 euros (hors OS et écran). Aujourd'hui, avec Windiws d'installé; il est tout à fait possible de jouer au derniers jeux sortis avec un PC acheté 500 ou 600 euros (bon a ce prix impossible de jouer en 4K ou en 1080p à 60i/s avec tout les détails à fonds). Pour la bureautique pareil. Pas besoins aujourd'hui de mettre plus de 300 à 400 euros (gradans un PC quand il fallait mettre au moins le double il y a 10 ans.
Réponse de le 13/11/2014 à 19:15 :
Si il y a les maisons, les premiers prix de voiture et aussi les plus haut de gamme; le prix du pain, d'une tomate, du kilo de viande.... On peux comparer plein de produit et le constat reste le même le prix a bien augmenté contrairement a ce que dis cet article. C'est vrai aujourd'hui un ordi a 150 euro on le trouve mais on n'en fait rien et avant un ordi comme sa n'existait pas...
a écrit le 13/11/2014 à 10:50 :
au fait , videz votre livret A et achetez des timbres , c'est anonyme et votre capital va prendre 15% nets d’impôts! qui dit mieux...faut pas toujours voir l'argent que l'on gagne il faut voir celui que l'on ne dépense pas il net d’impôts et de TVA!
Réponse de le 13/11/2014 à 11:47 :
sors de cet avatar !
a écrit le 13/11/2014 à 10:45 :
et le prix des maisons et des loyers

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :