L'OCDE voit des signes clairs de reprise économique

 |   |  204  mots
Des signes forts de reprise sont perceptibles dans la plupart des économies de l'OCDE, selon les indicateurs composites avancés pour juillet publiés ce vendredi par l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

"Dans toutes les sept plus grandes économies, en particulier en Italie et en France, ce signal de reprise est maintenant clair et visible", relève l'OCDE, Organisation de coopération et de développement économiques, dans un communiqué. "Il en est de même en Chine, en Inde et en Russie. Les signes pour le Brésil, où la présence d'un creux semble apparaître, sont également plus encourageants", poursuit l'organisation du château de La Muette..

L'indicateur composite avancé pour la zone OCDE a augmenté de 1,5 point en juillet, à 97,8 contre 96,3 en juin (révisé de 95,7) mais il reste inférieur de 1,9 point à son niveau observé en juillet 2008. Les indicateurs composites avancés de l'OCDE sont conçus pour signaler à l'avance les points de retournement entre les phases d'expansion et de ralentissement de l'activité économique.

Pour les Etats-Unis, l'indicateur composite avancé a progressé de 1,6 point en juillet, à 96, mais demeure inférieur de 4,3 points par rapport à son niveau observé un an auparavant.

L'indicateur composite avancé pour la zone euro a augmenté de 1,9 point à 100,5, et s'inscrit en hausse de 1,4 point au-dessus de son niveau observé il y a un an.

Pour la France, il a augmenté de 1,3 point à 102,7, en hausse de 4,6 points sur un an.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Dommage que cette bonne nouvelle ne concerne pas l'économie physique! La crise systémique est bien en place, nous attendons de voir comment elle va évoluer avec l'explosion du dollar à la fin de l'année...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
"en particulier en Italie et en France, ce signal de reprise est maintenant clair et visible" : peut être au comptoir du Paris 16 et encore : à celui du Paris 14, même le bar est déserté : on se serre les coudes, les dents, les fesses et on attend la grande débacle : les commerçants sont asphixiés et les entreprises licencient, c'est ça l'économie réelle. Alors si c'est pire ailleurs. Et la chine me dites vous? 22% de baisse des exportations sur 8 mois pour l'atelier du monde et ils font 8% de croissance? Quelle fumisterie!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
ce serait bien de nous indiquer en quoi consiste leurs fameux indicateurs composites.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :