Une semaine marquée par une nouvelle chute des places européennes

 |   |  300  mots
A la Une de l'actualité cette semaine, les marchés qui dévissent. Cette semaine a également été marquée par les élections britanniques et les retraites en France.

Les marchés paniquent

Les craintes concernant la zone euro ne se sont pas éloignées. Les marchés redoutent de possibles contagions de la crise grecque à d'autres pays. En conséquence les places européennes chutent en même temps que l'euro.
Les marchés s'affolent, l'euro chute, l'or s'envole
Wall Street se méfie à nouveau de la situation en Europe
Le CAC 40 rechute sous les 3.600 points
 

Mais les marchés redoutent avant tout que la multiplication des plans de rigueur budgétaire en zone euro entraîne des récessions.
L'Espagne annonce une cure d'austérité radicale
Le Portugal annonce de nouvelles mesures d'austérité budgétaire
Plan de rigueur ou pas : François Fillon précise le cadre budgétaire
Examen des budgets nationaux par Bruxelles : la souveraineté des Etats ne sera pas remise en cause
Huit propositions pour sauver durablement l'euro
 

Néanmoins, pour le moment la croissance est au rendez-vous dans les pays de la zone euro, même si la France déçoit un peu.
Croissance : la zone euro fait mieux que la France au premier trimestre
Croissance française limitée à 0,1% au premier trimestre



Tractation lors des élections britanniques

Les élections britanniques ont tenu les Anglais en haleine durant une semaine. Le nouveau gouvernement est formé d'un mélange "Lib Dems - Tories".
Elections britanniques : Cameron tend la main à Clegg
David Cameron devient premier ministre d'un gouvernement britannique de coalition
La nouvelle équipe de David Cameron et Nick Clegg
Cameron confie les relations européennes à un modéré


Pilule difficile à avaler concernant les retraites

Le Conseil d'orientation des retraites (COR) a publié cette semaine un rapport alarmant sur l'impact financier d'un report de l'âge légal de la retraite ou de l'allongement de la durée des cotisations.
Réforme des retraites : découvrez toutes les hypothèses chiffrées du COR

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/05/2010 à 13:51 :
les spéculateurs sont de retour et cette fois c'est l'euro qui est leur proie ! l'austérité devient à la mode mais ce n'est pas la solution avec 0.1 de croissance ...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :