Medvedev met fin au règne du maire de Moscou

 |  | 314 mots
Lecture 2 min.
(Crédits : Reuters)
Iouri Loujkov a été limogé ce mardi par le président russe. Une décision approuvée et justifiée par son Premier ministre Vladimir Poutine.

Le président Dmitri Medvedev a annoncé ce mardi le llmogeage du maire de Moscou , Iouri Loujkov. Une décision immédiatement approuvée par son premier ministre. "Le président de Russie a agi en stricte conformité avec les lois russes dans le cadre de sa compétence", a affirmé Vladimir Poutine avant d'ajouter "Il est absolument clair que les relations entre le maire et le président n'étaient pas bonnes, mais c'est le maire qui est un subordonné du président et non pas le contraire."

Iouri Loujkov, roi déchu de Moscou après 18 ans de règne, a transformé la grise capitale soviétique en une vitrine du capitalisme à la russe, dynamique et luxueuse, où il a mis en place un système opaque mariant argent et pouvoir. Ce petit homme rond et énergique de 74 ans, a été nommé à la tête de la mairie en 1992, en plein chaos post-soviétique, par le président de l'époque Boris Eltsine.

Nationaliste et orthodoxe Iouri Loujkov semblait jusqu'alors insubmersible. A la fin des années 90, il a même fait figure de prétendant sérieux à la succession de Boris Eltsine, jusqu'à ce que ce dernier choisisse un certain Vladimir Poutine, alors inconnu du grand public.

Cible de vives critiques ces dernières, le maire restait populaire. Selon un sondage du centre indépendant Levada, plus de la moitié des Moscovites (52%) souhaitaient le voir reconduit dans ses fonctions, même si 56% des personnes interrogées le jugeaient "corrompu".

Son épouse, Elena Batourina, est devenue la femme la plus riche du pays. A l'origine modeste employée de la mairie, l'épouse du maire est aujourd'hui présidente de la compagnie Inteko, à la tête d'un empire dans l'immobilier et le BTP à Moscou. Le magazine Forbes évalue sa fortune à 2,9 milliards de dollars. Cet enrichissement a suscité des accusations de népotisme.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :